FOOTBALL

Acteur principal des incidents survenus lors du match Tempete FCinterrompu (72’) entre le Tempête FC et le FIFA, disputé au parc Levelt le dimanche 3 mai dernier, Eliphène Cadet, qui a été suspendu provisoirement, a pris finalement dix (10) matches de suspensions. En revanche, l’équipe « belle colonne » est libre de recevoir dans son fief. Avant, le Tempête recevait ses matches au parc Michelet Destinoble (Verrettes).

Alors que les équipes du Tempête FC et du FICA était à égalite (0-0) dans le duel entre équipe « cinq étoiles » lors de la 13e journée du championnat national de D1, Eliphène Cadet, averti pour avoir touché le portier de l’équipe adverse, Guerry Romondt, s’est fait finalement expulser pour avoir agressé verbalement l’arbitre central, Walner Laventure. A sa sortie, il en a profité pour gifler l’arbitre international, malmené par la suite par les fans du Tempête FC.   

Et depuis, il a été suspendu de façon provisoire. En effet, ce jeudi 18 juin 2015, le président de la FHF, accompagné du président de la Cochafop, Variéno Saint-Fleur, a fait savoir : « La décision sera donc publique. Eliphène a été frappé de dix (10) matches de suspensions. Et le Tempête FC n’est plus sous sanction. Il peut ainsi recevoir ses rencontres au Parc Levelt ».

Dans ce cas de figure, Eliphène Cadet reste à purger quatre (4) autres matches, s’il faut compter les six (6) matches, qu’il n’a pas pu disputer lors de la série aller de la compétition reine du pays.

.