BOXE

BoxLa soirée de Boxe Internationale au Karibe n'a pas tenu toutes ses promesses en terme de spectacle. L'on retiendra que sur les 4 athlètes haïtiens en lice, 3 s'en sont plutà´t bien sortis.

Le combat vedette de la soirée n'a pas comblé les attentes.

En effet, l'haitiano-américaine Melissa Sanit-Vil, de retour sur le ring du Karibe, après sa prestation de tonnerre en novembre dernier, a eu affaire à  une cliente de taille, la championne mexicaine Jessica Gonzalez, pour un combat prévu en 10 rounds, avec comme enjeu, le titre WBC Silver Super Plume, que détient la native de la commune de Carrefour.à‚Très prudente face à  Jessica, Melissa n'a pas su montrer son agressivité habituelle sur le ring, se contentant d'observer son adversaire. Même si par moment, elle a pris un peu l'ascendant sur sa challenger. Cette dernière, par malchance, s'est blessée au front et s'est mis à  saigner. Et l'arbitre a du prendre une décision technique et arrêter la partie après 4 rounds.à‚La décision des trois juges a fait mention de deux favorables au nul et une favorable à  Melissa. Le nul domine donc, il n'y a pas eu vainqueur. Melissa conserve sa ceinture. Celle qui est surnommée Miss Tyson, a dit regretter de ne pas pouvoir aller jusqu'au bout.

L'enjeu n'était pas de taille dans le combat opposant Evens Pierre au Vénézuélien Alfonso Perez. L'objectif a été cependant atteint pour le natif de Cité Soleil, qui a battu son adversaire, et conforté sa place au classement mondial WBA. Le spécialiste des poids légers a fait vibrer le beau public du Karibe, avec notamment un uppercut d'entrée de jeu pour faire chuter Alfonso. Ce dernier ne s'est pas laissé faire, se montrant souvent agressif et véloce. Il a du courber toutefois devant la puissance et l'agressivité d'Evens, qui l'a mis KO au 7e round. The Sund City Kid espère maintenant boxer contre le champion du monde anglais Anthony Crowla. Sa détermination et sa rage, ainsi que ses récents succès, prouvent qu'il est bel et bien prêt.

Autre haïtien en lice, Wilky Campfort, qui avec son calme naturel, a su résister au mexicain Paul Valenzuela. Un combat déroulé du tact au tact. Après 11 rounds, les juges, unanimement, ont donné vainqueur aux points, Wilky Campfort, même si c'était très serré. Wilky s'est adjugé le droit de partir avec la ceinture WBA FEDELATIN Super Welter.

La déception de la soirée est à  mettre au passif d'Azea Augustama. La 3e fois que l'haïtien défend son titre WBA FEDELATIN des mi-lourds, s'est avérée un véritable cauchemar. Prévisible et lent dans ses exécutions, leà‚ natif d'Anse-à -Foleur, commune du département du Nord'Ouest, n'était tout simplement pas au niveau et a du s'incliner après 11 rounds, face au Vénézuélien Gusmyr Perdomo, qui paraissait plus en forme. La décision des juges était partagée et Azea a été contraint d'abandonner sa ceinture.

à€ signaler la victoire en début de soirée de la jamaïcaine Alicia Ashley face à  la dominicaine Liliana Martinez et celle de l'italien d'origine dominicaine Daniele Scaldinha, face au dominicain Wilmer Mejia, par KO, au 3e round.

Le Promoteur de Boxe Internationale Jacques Deschamps Fils s'est dit satisfait de la soirée, même s'il regrette un peu la défaite d'Azea. Jacques Deschamps Fils annonce pour l'été prochain l'organisation possible de la 3e édition du gala des champions.

Charilien Jeanvil