ashaps.com

Saturday, Apr 29th

Last update:10:48:11 PM GMT

You are here Sports > Boxe >

En quête d’améliorer sa position dans le Evens et_Bibianoranking mondial (8e dans la catégorie des poids légers), Evens Pierre, détenteur de la ceinture WBA Fedelatin, remettra sa couronne en jeu ce vendredi 22 mai 2015 au Karibe. Pour l’occasion, il croisera les gans avec le coriace mexicain, Jesus Cruz Bibiano. A quelques heures de ce duel tant attendu, l’enfant terrible de Cité Soleil, s’est montré très confiant et, a fait savoir qu’il a une revanche à prendre lors de cette soirée. Son interview ! 

Ticket Sport : Pour espérer disputer un championnat du monde, Evens, tu dois franchir le 22 mai au Karibe, l’obstacle que constitue le boxeur mexicain, Jesus Cruz Bibiano. Alors es-tu prêt ?

Evens Pierre : A mon humble avis, il n’est pas un obstacle. Cependant, contre lui, j’attends à un match compliqué et serré. En regardant sa vidéo, j’ai pu remarquer qu’il est très offensif, coriace et difficile à battre. Pour être honnête avec vous, je n’ai pas peur de lui, car je me suis préparé afin de brouiller ses plans. Il n’aura aucune possibilité de me voir dans ce combat, car j’ai bien maîtrisé ses tactiques.   

TS : Jacques Deschamps Fils a fait savoir lors qu’il t’a dit que tu auras à affronter un mexicain, tu avais pris de panique. Est-ce vrai Evens ?

EP : Euh…oui, Jacky n’a pas menti. A dire vrai, lors que j’ai été amateur, j’avais boxé contre un mexicain en Argentine. Je faisais un très bon match jusque-là, mais, il s’est réveillé et le match était devenu perplexe. Au final, le mexicain a gagné par décision des arbitres. Mon étonnement est expliqué par le fait que ce pays ait la réputation de très bons boxeurs. Ils sont en général très dur sur l’homme. Contre lui (Bibiano), j’ai une revanche à prendre. Ce sera mon deuxième combat contre un mexicain, il n’aura aucune chance de sortir vivant sur le ring.  

TS : Bibiano, ex-champion du monde, ne cesse de répéter qu’il a beaucoup d’expériences, il n’est pas venu ici pour faire du tourisme et qu’il a l’habitude de gagner hors de ses bases. Que réponds-tu ?

EP : Ce qu’il disait n’a aucune importance pour moi. Je me suis concentré sur mon sujet. Je suis chez moi, la ceinture restera à Port-au-Prince, mais lui, il repartira les mains vides et avec beaucoup de coups de poing. Et après le combat, il n’aura pas le courage de parler ainsi, car, il aura ma réponse sur le ring.   

TS : Tu as pu voir en face Bibiano. Tu penses que tu as un avantage. Si oui, lequel ?

EP : D’abord, j’ai quelques centimètres sur lui en termes de tailles. Ensuite, mes bras sont plus longs que les siens. Autrement dit, il doit être près de moi pour frapper alors que moi, je peux lui toucher à distance. Enfin, il est sur le sol déssalinien, il repartira bredouille, car j’aurai, en plus de mes motivations, l’appui du public.

Ticket Sport : A quoi le public peut-il s’attendre ?

Evens Pierre : A une victoire d’Evens Pierre, digne fils de Jean Jacques Dessalines.

Légupeterson Alexandre / Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
Copyright © 2017 ASHAPS | Association Haitienne de Presse Sportive.
Tous droits réservés.