JUDO

Championne nationale 52 kg en 2013, Linouse Desravines Linouse deravine_2013a disputé la Coupe du monde de judo au Brésil en 2013 avant d’aller offrir une médaille de bronze à son pays aux VIIe Jeux de la Francophonie à Nice. Pour Ticket Sport elle fait un retour sur sa saison tout en projetant un regard sur 2014.

Ticket Sport : Linouse Desravines, s’il fallait faire un coup d’oeil dans le rétroviseur, dirais-tu que tu es satisfaite de ton année sportive 2013?

Linouse Desravines : Oh, non! Je suis loin d’être satisfaite de mon année sportive 2013 et ceci pour deux raisons majeures :

1) Sur les nombreuses compétitions internationales de l’année et dont certaines permettront de grappiller des points importants dans le cadre des éliminatoires pour les Jeux olympiques de Rio en 2016, je n’en ai disputé que trois (Le Grand chelem du judo à Paris où j’ai été battue par une Roumaine, la Coupe du Monde de Judo au Brésil et les VIIe Jeux de la Francophonie à Nice où j’ai eu une médaille de bronze)

 2) Je n’ai pu participer à aucun stage de judo en 2013 et sans stage, on ne progresse pas vraiment dans cette discipline quand on tient compte du contexte où l’on travaille en Haïti. Donc je peux dire que je n’ai pas disputé assez de compétitions en 2013.

 TS : Quels sont tes projets pour l’année sportive 2014?

 LD : Je ne peux pas le dire encore, car, à part les Jeux Centre Amérique et Caraïbes, j’ignore encore quels sont les grands rendez-vous internationaux de l’année 2014 en judo. Donc, j’attends de les connaître ainsi que le plan de la Fédération haïtienne de judo en ce sens.

TS : Lors du championnat national de judo, on a vu Sabiana Anestor te poser quelques difficultés en finale de la catégorie 52 kg (Linouse avait conservé son titre sur avantage), changeras-tu de catégorie cette saison?

LD : On ne change pas de catégorie quand on veut et quand on le souhaite, c’est une question de poids. Donc, mon poids n’ayant pas évolué, je reste en 52 kg, car c’est ma catégorie de poids. J’y ai fait les JO de Londres, mais aussi le grand Chelem de judo à Paris, le championnat panaméricain, la Coupe du monde de judo au Brésil, les VIIe Jeux de la Francophonie à Nice et je ne vois pas pourquoi j’en changerai maintenant.

 TS : Y restes-tu par crainte que les gens disent que tu fuis la catégorie pour éviter Sabiana ou est-ce réellement une question de poids?

 LD: Je ne vois pas pourquoi les gens penseraient pareille chose si mon poids me contraignait de monter en catégorie supérieure. Sabiana Anestor est arrivée en finale pour sa première compétition en catégorie senior et c’est très prometteur pour elle, mais elle a encore beaucoup de chemin à faire. Je me souviens qu’en catégorie 48 kg, j’ai du batailler ferme pendant 3 saisons de suite contre Gerdine Mathieu qui est une bonne judokate et ce n’est ni une Sabiana ni quiconque qui me ferait fuir ou rester dans cette catégorie mais ce que fait mon poids. Et puis, tu as dis défi? Chaque compétition n’est-elle pas un défi face aux autres concurrents qui aspirent à la médaille d’or?

TS : Tu te vois disputer les Jeux Centre Amérique sans stage?

LD : Je ne connais pas vraiment les projets de la Fédération haïtienne de judo pour l’année 2014 et j’ignore encore si je devrais m’y rendre sans avoir suivi de stage. Cependant, les Jeux Centre Amérique et Caraïbes étant prévus au milieu de l’année 2014, j’espère qu’on aura au moins un stage de judo avant ces Jeux. Ce serait très bon pour nous et cela offrirait une plus grande chance de médaille aux représentants d’Haïti en judo dans ces Jeux.

TS : Tu as trois frères dont un gardien de but, un judoka et un danseur plus une sœur pratiquant le tae kwon do. Alors, comment se font les échauffements chez tes parents le matin?

LD: (Elle a un rire complice avec sa grande sœur Magdala) Ma grande sœur danseuse part s’entraîner avec mon grand frère danseur, mon grand-frère judoka et moi partons souvent nous entraîner ensemble et mon grand-frère gardien de but par le plus souvent s’entraîner seul. Cependant, étant donné que je suis joueuse de football au poste de latérale droite, il m’arrive des fois de partir taper dans le ballon en compagnie de mon frère gardien de but et quand cela arrive, c’est mon grand-frère judoka qui part s’entraîner seul. De toute façon on se retrouve toujours le soir pour parler ensemble de nos disciplines sportives.

TS : L’avenir de Linouse semble tout tracé?

LD : Sur le plan académique, je suis en seconde maintenant et comme tu le sais déjà je continue à caresser le rêve de devenir infirmière, donc je travaille dans le but de terminer mes études classiques avant éventuellement de partir à la recherche d’une bourse pour étudier les sciences infirmières. Sur le plan sportif, je vise toujours de disputer 2 Jeux olympiques encore avant de m’arrêter en judo. Si tout se passe bien, je devrais me marier dans 6 ou sept ans mais quand je le ferai j’aurai déjà dit adieu aux compétitions internationales de judo.

Fiche technique :

Nom : Desravines

Prénom : Linouse

Date de naissance : 10 février 1991

Lieu de naissance : Cap-Haïtien

Etat civil : Célibataire

Nombre d’enfants : Aucun

Niveau d’études : seconde

Nom du père : Philorius Desravines

Nom de la mère : Léonne Accilien

Position de naissance : Benjamine sur 5 enfants ( Elle a une soeur, Magdala Desravines Karatekate/danseuse, 3 frères Lemercier/gardien de but, Francklin/Judoka et Romane/danseur

Sport pratiqué : Judo/football (latérale droite) Niveau en Judo : Ceinture noire

Palmarès : Championne nationale infantile 2008, 2009, 2010, Championne nationale senior : 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 Médaille de Bronze : Jeux Centre Amerique et Caraibes 2010, Grand Open de Guadeloupe 2010, VIIe Jeux de la Francophonie 2013,médaille d’argent : championnat panaméricain de judo en 2011 et à Madrid en 2011, Barcelone 2011, Médaille d’Or : Coupe Continentale à Saint-Domingue 2011