×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Tournoi du 52e anniversaire de la CSC/CA / La sélection de la Lifov remporte le trophée !

alt
Vendredi 18 septembre : les rideaux sont tombés. La finale du tournoi marquant le 52e anniversaire de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), au stade Sylvio Cator, a opposé la sélection de la Ligue de football des vétérans (Lifov) à celle de l’Électricité d’Haïti (EDH) . La Lifov a battu l’EDH sur le score de deux buts à zéro. Wilfrid Montilas a inscrit les deux buts de son équipe. Dès le coup d’envoi, les deux équipes ont chacune cherché à trouver le chemin des filets. Une rude bataille en milieu de terrain s’était donc engagée. Les « électriciens » en maintes occasions ont voulu prendre de vitesse les « vétérans », mais à chaque fois butaient sur une défense de fer. En revanche, les attaquants de la Lifov ont été plus adroits en causant d’énormes difficultés à la défense de l’EDH. À la 22e minute, Rocky Pierre plaçait un tir puissant qui a forcé le portier de l’EDH, Wilson Boursiquot, à se détendre de tout son long pour détourner le ballon en corner. Dix minutes plus tard, Eddy Nézier écrasait son tir sur le poteau droit du portier électricien. À la 42e minute, l’ancien international Wifrid Montilas surprenait la défense de l’Électricité d’Haïti après avoir hérité d’un centre venant de la droite pour ouvrir le score malgré l’intervention du portier Wilson Boursiquot. Après ce but, les hommes de l’EDH partaient à l’attaque afin de trouver l’égalisation mais la première période s’est achevé sur ce score 1-0.

À la reprise, les Électriciens recommençaient sur la même lancée, mais les Paul Ambroise, Gaston Orival, Yvon Jean Chaperon et Patrick Remarais n’ont pas su exploiter pas leurs occasions de but. C’était d’autant plus fâcheux qu’une finale reste tout de même une partie où les deux adversaires cherchent chacun à brandir le trophée à la fin de la partie. Et le coup de grâce est arrivé à la 80e minute, lorsque, malheureusement pour l’Électricité d’Haïti, la sélection de la Ligue de football des vétérans aggravait le score par Wifrid Montilas. Encore lui !
Un penalty botté sans difficulté et c’est le second but synonyme de victoire pour la Lifov qui s’adjuge en conséquence le trophée du tournoi de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA).
À l’issue de la rencontre, le directeur de contrôle des Comptes à la CSC/CA, Simon Lebrun, coordonnateur du tournoi, a livré ses impressions en ces termes : « On est satisfait parce que le tournoi s’est déroulé dans une ambiance de fair-play. On n’a déploré aucun incident. L’esprit du tournoi a été respecté. C’est l’essentiel pour nous ».
« La festivité continue. Le 25, il y aura une journée culturelle à (club) Indigo et un forum sera réalisé au Karibe Convention Center…», a ajouté Lebrun.
Notons que la mairie de Delmas a raflé la troisième place aux dépens de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) en la battant aux tirs au but 5-4 après un affrontement ineffectif en buts durant 90 minutes.
Par Gérald Bordes
lematinhaiti.com
Add a comment

Basketball Voilà National : Giants remporte le titre

Dans une note de presse, le Comité Organisateur de la première édition du tournoi de Basketball baptisé : « Voilà National » a décidé d’octroyer la victoire à l’équipe de Giants dans le game #2 l’opposant face à celle de l’Exposant, discontinué en raison du mauvais comportement des fans de l’équipe gonaivienne. Voici, le contenu de cette note de presse.

A 3 minutes et 25 secondes de la fin de la deuxième rencontre qui devait opposer Exposant face à Giants pour la série finale de la première édition du championnat national de 1e division, l’arbitre a du arrêter la partie pour des raisons de sécurité étant donné, le public avait envahi le terrain et certains « fanatiques » d’Exposant voulaient même agresser l’un des arbitres.

Suite à cet incident, le Comité Organisateur a pris la décision d’appliquer en la circonstance l’article 20 du règlement officiel de la FIBA qui régit le championnat.

En conséquence, l’équipe locale, Exposant, responsable de l’organisation de la rencontre et de la sécurité (par extension, des actions du public ayant empêché la rencontre de continuer) perd le match par forfait par le score acquis (75-65) en faveur de Giants.

Le club GIANTS gagne ainsi la série et devient du même coup l’équipe championne de la 1e édition du championnat national D1.

 

Cependant, le Comité Organisateur, pour la vérité et pour l’histoire, tient à souligner quelques faits importants :

1-      Le corps spécialisé de la Police Nationale d’Haïti, présent en la circonstance, bien que en petit nombre, a agit avec promptitude et professionnalisme, afin de protéger à la fois, les joueurs et dirigeants de l’équipe visiteuse, les membres du Comite d’organisation du championnat ainsi que ceux du Bureau Fédéral présents, le matériel du match et les trophées et médailles, et empêcher en même temps qu’un petit nombre de fanatiques en colère n’agresse les arbitres.

2-      Il serait encore plus difficile pour les agents de la PNH d’y arriver sans l’aide spontanée d’un certain nombre de jeunes présents qui ont accompagné la Police dans cette mission.  Ce qui prouve qu’à travers le pays, le public comprend de plus en plus qu’il fait partie intégrante de l’environnement sportif et qu’il a un rôle positif à jouer pour son développement.

3-      Les dirigeants du club Exposant ont fait preuve d’un très grand esprit sportif en essayant par tous les moyens de raisonner le public, d’arranger la situation, afin de reprendre la partie.

4-      Les dirigeants de Giants sont également à féliciter pour avoir, de leur coté, essayé de convaincre les arbitres à continuer la rencontre, malgré le risque encouru par leurs joueurs.

Que tous ces groupes de personnes soient remerciés pour leur participation éclairée dans la réussite de la soirée et du championnat.

Comité d’organisation du championnat D1.

Add a comment

América surclasse ASGG et FICA déjà qualifié

L’équipe cayenne de l’América est sortie victorieuse dans le duel des titans comptant pour la neuvième journée du championnat national de D2 l’opposant face à celle de l’Association sportive de Grand-Goâve (3-1) pour s’emparer du fauteuil de leader. Sans jouer, le FICA, la seule et unique équipe déjà qualifiée pour la phase finale, reste évidemment le maître de la zone nord.

Dans la zone sud

En écrasant (3-1) au Land des Gabions l’équipe de l’ASGG, l’América des Cayes a frappé un grand coup puisque cette victoire lui permet de s’emparer de la première place du classement avec une bagatelle de (28) points. A quelques trois journées avant la fin de la saison régulière, le promu América est presque assuré une place pour jouer la phase finale. De son côté, l’ASGG a en revanche perd deux places laissant le fauteuil de leader pour se positionner à la troisième place avec (25) points. Victorieux (3-0) de Rivoli, le Valencia de Léogâne accapare la seconde place avec (26) points reste toujours en course pour le gain de la première place.

Dans les deux autres matches pour compléter la neuvième journée, l’Association Sportive de Petit-Goâve (ASPG) a pris la longueur de l’équipe de Bacardi (3-1). Ce dernier avec (18) points n’aucune chance de disputer les Play Offs idem pour l’ASPG (16) points. L’Inter de Grand-Goâve a fait une victoire plus qu’importante aux dépens de l’Union Sportive de Frères (3-1) et reste dans le quatuor de tête avec (25) points.   

Le FICA déjà qualifié

Le Football Inter Club Association n’a pas pu disputer son match de la neuvième journée contre l’US Desdunes en raison des funérailles nationales du maestro de l’Orchestre Septentrional, Ulrick Pierre Louis mais reste malgré le leader incontesté du groupe nord avec (44) points et reste la seule et unique équipe déjà qualifiée pour jouer la phase finale du championnat national de D2.

Dans le duel cent pour cent artibonitien, le Triomphe de Liancourt s’est débarrassé (1-0) du Racine de Gros-Morne. Les deux équipes restent malgré tout dans la profondeur du classement. L’Eclair des Gonaïves n’a pas fait de détails à l’US Papaye. Les hommes du haut plateau se sont inclinés (0-2). Les gonaïviens conservent la seconde place avec une bagatelle de (32) points. A quelques jours du derby capois face au FICA, le Zénith s’est fait battre (1-2) par l’ASR qui en a profité pour s’emparer de la quatrième place au détriment du Roulado avec (31) points alors que l’équipe de Vision de Hinche est allée empocher les trois points de la victoire à Liancourt face au Panthère Noire (1-0). Les hinchois comptent (32) points, ils occupent conjointement la deuxième place avec Eclair. Et enfin, il n’y a pas eu de vainqueurs dans le duel entre le Roulado de la Gonâve et Everlasting du Cap-Haïtien, les deux équipes se sont quittées sur le score de (1-1). Avec (29) points, le Roulado est (5e) alors qu’Everlasting (21) points est dixième.

Add a comment

Le Tempête emporte le 4 X 4

Tempete_FCLe Tempête de Saint-Marc a été le grand bénéficiaire du choc au sommet de la quatrième journée du championnat national Digicel l’opposant face au Baltimore mais c’est l’équipe du Violette qui a fait la plus forte impression de la journée en écrasant (4-0) l’Aigle Noir.La JSC pour sa part a signé sa première victoire de la saison en venant à bout du Racing FC. Le film de la journée

Du beau monde, il y en a dans les tribunes du parc Lévelt de Saint-Marc plein à craquer à l’occasion de ce (62e) derby de la Cité Nissage Saget disputé entre le Baltimore et le Tempête, et ce malgré le prix du billet fixé à (150) gourdes.

Citons entre autres, le président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean-Bart, Necker Bellevue dit papa Neck et autres…

Les deux équipes sont traitées d’égal à égal tout au long de la première période, en dépit du fait que le Baltimore avait fait venir Huguens Cajuste et Dumel Décius (Ti toro) en provenance des USA. Ces derniers ont commencé le match sur le banc des remplaçants.

A la reprise, les protégés de Pierre Roland Saint-Jean ont pris le contrôle de la rencontre et dominé son adversaire presque dans tous les compartiments du jeu. La domination du Baltimore fut stérile jusqu’au moment où Dumel Décius s’est fait descendre en pleine surface de réparation du Tempête.

Nous sommes à la (78e) minute de jeu quand Peter Germain qui s’était chargé de transformer en but le pénalty obtenu par son équipe le loupait lamentablement.

Le Tempête qui opère par compte allait créer la brèche dans les arrêts de jeu par l’intermédiaire de son maître à jouer, Kervens Fils Belfort auteur d’un match extraordinaire. La révélation de la dernière saison a bien reçu un centre de Samuel Desroches et son coup de tête s’est écrasé sur la barre transversale avec l’aide du portier adverse et le rebond a été favorable à Eliphène Cadet qui ne se pose pas de question pour loger le ballon au fond des filets de Henry Philogène Junior, son premier contre le Baltimore depuis son arrivée au sein de l’équipe Bèl Kolonn, il y a de cela plus de trois ans.

Au final, le Tempête l’a emporté (1-0) pour le plus grand bonheur de ses multiples fans issus un peu partout du pays. A noter que la dernière victoire du Tempête contre son grand rival du Baltimore remonte à 10 septembre 2006. Il l’emporta (1-0).

Si le Tempête se met à la hauteur de Baltimore aux nombres de victoires remportées soient (16) au total contre (30) matches nuls, c’est l’équipe Bèl Kolonn qui en revanche mène au niveau du nombre de buts marqués (45) contre (42) pour l’équipe 4 par 4.

Suite à cette importante victoire, le Tempête (8) points frappe un grand coup au classement du championnat Digicel puisqu’il passe de la sixième à la première place, ex aequo avec l’Association Sportive de Saint-Louis du Nord (ASSL). Les saint-marcois ont un meilleur goal average par rapport aux saint-louisiens (+6 contre +4).

Dans les autres matches joués pour le compte de la quatrième journée, c’est l’équipe du Violette qui a fait la plus forte impression en écrasant (4-0) l’Aigle Noir. John Mc-Cky Estama (15) ans s’est offert un doublé et les autres buts ont été l’œuvre d’Alexandre Boucicaut et Yvener Guerrier.

Pour sa part, la Jeunesse Sportive Capoise (JSC) s’est réveillé en signant sa première victoire de la saison grâce à un but d’Eddy Tertullien (44) minutes pour faire chuter le Racing FC jusque-là invaincu dans la compétition.

Les équipes de Victory et de l’ASC se sont neutralisées (1-1) au terme de l’ultime match pour compléter la quatrième journée. Les capois n’ont mis que deux minutes pour ouvrir le score suite à un coup franc direct de Jean Pierre Mondésir alors que les hommes du Bas-peu-Choses n’égalisent qu’à dix minutes avant la fin de la rencontre par l’inévitable Ricardo Charles.

Pour le reste, il n’y a pas eu ni de vainqueurs ni de buts dans les rencontres opposant l’ASCAR face au Cavaly, ASSL contre le RCH et le Don Bosco face à l’ASPDIF. A chaque fois, ils se sont quittés sur le score nul et vierge (0-0).

La mauvaise note de la journée n’a été que le match opposant l’ASM face au Dynamite. Les locaux menaient (2-0) avec des buts Simpson Exumé et Oscaldo Jérémie quand dame pluie s’invite dans la partie. En raison de l’impraticabilité du parc Saint-Louis, l’arbitre central a dû reporter le match pour une date ultérieure. Les hommes de Jean Claude Josaphat restent avec (6) points le potentiel leader de la compétition.

Seulement (8) petits buts ont été marqués au terme de la quatrième journée à raison d’un but par match. Et quatre équipes restent invaincues, il s’agit du Tempête, de l’ASSL, de l’ASC et du Don Bosco.

Add a comment

Une star de la NBA en faveur du TPS pour les sans-papiers haïtiens

alt
La star de la National Basketball Association (NBA), Udonis Haslem, avant-centre de l’équipe de Miami Heat, se positionne en faveur du Temporary Protected Status (TPS) pour les 30.000 Haitiens non documentés aux Etats-Unis. « Les Haitiens constituent une partie intégrante de la population du pays (États-Unis) », a-t-il dit, soulignant que « les ressortissants d’Haiti, comme tout autre individu aux Etats-Unis, devraient avoir l’opportunité de travailler et vivre dignement ». Le joueur de Basket-Ball s’exprimait en marge d’un rassemblement le 18 septembre à Virginia Key Beach (Florida), en solidarité avec les Haitiens ayant péri en mer. Plusieurs artistes Hip-Hop haitiens et américains, dont Poe Boy’s, Billy Blue, Brisco et Mecca ont participé a ce rassemblement.
Cette action de solidarité a été organisée peu après les funérailles de trois femmes non identifiées, noyées lors du naufrage à Palm Beach le 13 mai dernier2009 d’une embarcation clandestine provenant d’Haiti. Plus de trois mois après la catastrophe, aucun parent ou proche n’ayant réclamé les corps, la municipalité de Palm Beach avait décidé de les enterrer dans une fosse commune. Grace à l’intervention des activistes communautaires, les cadavres non identifiés leur ont été remis pour des funérailles. Concélébrées par Monseigneur Jean Pierre et le pasteur Jonas Georges, ces funérailles ont eu lieu le 18 septembre à St-Fort Funeral Room (North Miami Beach), en présence d’une dizaine de membres de la communauté, dont le maire de la ville de North Miami, André Pierre. La défenseure des droits des réfugiés haïtiens de Miami, Marlène Bastien, a baptisé les trois femmes décédées de trois noms symboliques : « Life, Courage, Hope » (Vie,Courage,Espoir). Elle a promis de poursuivre sa lutte en faveur du bien-être des Haitiens. Washington et le dossier TPS « Des sources à Washington déplorent le manque d’engagement des autorités haïtiennes dans la prévention des départs massifs des refugiés vers les cotes de la Floride », a confié à AlterPresse Marleine Bastien, membre d’une délégation de Grassroot Coalition, à l’origine d’une manifestation organisée devant la Maison Blanche le 16 septembre pour réclamer le TPS en faveur des illégaux haitiens. Des membres du groupe ont rencontré à Washington l’adjoint du directeur politique du président américain, Barack Obama. L’adjoint de Patrick Gaspard aurait exprimé l’inquiétude de Washington quant à un éventuel déferlement massif des boat people sur les Etats-Unis. L’administration démocrate souhaiterait que le gouvernement d’Haiti developpe un plan de protection des cotes du pays afin d’empêcher le départ des embarcations de fortune vers les cotes de la Floride. Les organisateurs ont eu également une réunion avec un haut dirigeant de Homeland Security, autour du dossier des sans papier haitiens. Ce dernier aurait fait savoir que « la politique américaine n’a pas changé. Les boat people interceptés en mer seront directement refoulés vers leur pays ». [pe gp apr 20/09/09 02 :00]
Par Patrick Éliancy
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.alterpresse.org
Add a comment

.