×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VioletteLe match le plus attendu de la saison est enfin arrivé et il opposera ce dimanche au stade Sylvio Cator le Violette AC au Racing Club Haïtien à l'occasion de la septième journée du championnat national Digicel. Il s'agit de leur treizième face à face depuis la mise en application de ce système de championnat en 2002. Le choc des titans est peut-être de retour.

Le cœur du football national bat au rythme du derby national Racing Club Haïtien vs Violette et ce, en dépit du fait que la rencontre Tempête (leader) - Cavaly (2e) au parc Levelt est considéré par plus d'un comme le match phare de la septième journée du championnat national.
Sans crainte d'être démenti, le derby national Violette- Racing Club Haïtien qui aura lieu au stade Sylvio Cator ce dimanche devrait en principe susciter et attirer beaucoup de passions chez les fans du ballon rond.
Avant ce choc, le Vieux tigre est mieux classé par rapport au Vieux lion après les six premières journées disputées dans le championnat national Digicel.
Auteur d'un début de tournoi de fermeture catastrophique avec deux matches perdus (0-1) face au Victory et (0-3) contre l'ASM, le Violette a depuis repris ses vieilles habitudes en enchaînant avec trois victoires de suite contre respectivement l'ASCAR (1-0), l'Aigle Noir (4-0) et la JSC (2-0) avant de concéder le match nul et vierge face au Cavaly. Avec 10 points, le Violette fait partie d'un trio avec ASSL et ASC occupant la troisième place du classement.
Racing_Club_Haitien_-_2009En face, le Racing Club Haïtien a lui aussi vécu un mauvais début de compétition. D'abord, pour son premier match, le Vieux lion privé de plusieurs de ses cadres s'est fait battre (1-2) par le Baltimore à domicile. Ensuite, le club le plus titré du pays allait enchaîner une série de quatre matches sans défaite. Au passage, le RCH a obtenu une victoire (1-0) contre l'ASM (lors de la 3e journée) et trois matches nuls et vierges respectivement contre l'ASCAR (2e journée), l'ASSL (4e journée) et le Don Bosco (5e journée avant de retomber dans ses travers. Devant l'ASC, jeudi soir, à deux jours du choc face au Violette, le RCH a été battu (1-2). Avec (6) points, le RCH nage dans les profondeurs du classement du championnat national Digicel.

Dans les deux camps, la prudence est le maître mot dans la mesure où dans ce genre de rencontre, rien n'est jamais joué d'avance d'autant plus que les deux plus anciens clubs du pays sont à la recherche de leur premier titre dans la compétition, il y a de cela belle lurette. L'enjeu est donc de taille, car une défaite de l'un ou de l'autre adversaire pourrait avoir de graves conséquences sur leur avenir dans cette série de fermeture du championnat national 2009.
Pour les amoureux des statistiques, les deux équipes se sont rencontrées 12 fois entre 2002 et 2009. Le Racing Club Haïtien qui avait fait un passage dans l'enfer de la D2 en 2008, a battu son grand rival trois (3) fois pour 8 buts marqués contre trois (3) victoires pour le Violette et (8) buts marqués. Les deux géants du football haïtien se sont quittés 6 fois sur un score nul dont quatre 1-1 et deux 0-0. Ainsi, à l'instar des grands derbys du monde entier, cette fête du football ne passe jamais inaperçue. Au match aller, les deux protagonistes se sont quittés sur un score nul (1-1). Mésidor Dorcé a marqué le but du Violette et James Chaperon a inscrit celui du Racing Club Haïtien.
Le choc des titans est peut-être de retour. Les deux géants du football national croiseront le fer, ce dimanche. Avec deux ambitions différentes, mais l'objectif restera le même : battre son adversaire et engranger les trois points. Les Violettistes ne voudront jamais s'incliner devant les Racinistes, et vice versa.
Signalons qu'enfin, les deux belligérants du football national présentent aussi un palmarès presqu'identique. Le Violette fondé, le 15 mai 1918 détient deux titres dans le championnat national de D1 (1993 et 2001), vainqueur de la CONCACAF des clubs Champions en 1984 sans compter de nombreux trophées raflés en Coupe Pradel.
L'autre géant du football haïtien, le Racing Club Haïtien, fondé le 23 mars 1923 compte aussi deux titres nationaux à son actif (2001 et 2003). Comme le Violette, le RCH a remporté la CONCACAF des Clubs Champions en 1963. Avec plus d'une vingtaine de titres en Coupe Pradel. Le Racing Club Haïtien reste le club le plus titré du pays.

Add a comment

Le_Cavaly_de_LeoganeLe Tempête FC de Saint-Marc (12) points, leader de la compétition affronte le Cavaly SC (11) points ce dimanche au parc Lévelt pour le méga choc de la septième journée du championnat national de D1 et ce, malgré le classique du football national entre le Violette et le Racing Club Haïtien programmé au stade Sylvio Cator.

Les deux derniers représentants d’Haïti dans les éliminatoires de la Ligue des Champions de la CONCACAF 2009 s’affrontent ce dimanche au parc Lévelt pour un véritable choc au sommet.

Pour cette occasion, le Tempête sera au grand complet face à une équipe de Cavaly diminuée après que Chaderson Charlemagne, Nicodème Baugé et Réginald Heurtélou ont décidé d’aller voir ailleurs.

Si tout se passe bien, on doit s’attendre à un spectacle de qualité puisqu’il s’agit d’un match entre deux équipes très techniques et dépositaires du beau jeu.

Le Tempête qui reste invaincu dans la compétition n’a qu’un seul objectif celui de prendre les trois points. Idem pour une équipe de Cavaly qui voudrait absolument réitérer l’exploit de 2008 afin de refaire l’expérience de la CONCACAF 2009.

Au stade Sylvio Cator le classique du football national mettra aux prises, le Violette face au Racing Club Haïtien. (Voir l’article, Haïti : au rythme du classique national).

Il n’y a pas que les rencontres : Tempête-Cavaly et  Violette-Racing Club Haïtien qui vont attirer la grande foule. On suivra également, le déplacement de Baltimore à Mirebalais pour y jouer l’équipe locale l’ASM. Battue successivement par le Dynamite (1-0) et le Tempête (2-0), l’équipe mirebalaisienne va tenter de laver l’affront contre le Baltimore qui reste sur une série de quatre matches sans la moindre victoire.

Dans les autres matches pour compléter la septième journée, Wilner Etienne dirigera le Victory pour la dernière fois face au Don Bosco avant de remettre sa décision lundi. Le vieux Coq capois (ASC) se mesurera face au Dynamite. L’Aigle Noir fera un déplacement difficile voire périlleux à Saint-Louis du Nord pour y affronter la surprenante équipe de l’ASSL. ASCAR-JSC et Racing FC-ASPDIF sont les deux autres matches programmés dans le cadre de cette journée.

Add a comment

alt

MONTRÉAL – Deux buts en première demie ont mené l’Impact de Montréal (5e) à une victoire de 2-1 (mi-temps 2-1) contre les Islanders de Porto Rico (3e), jeudi, devant 9835 spectateurs au Stade Saputo, dans le cadre du premier match de la ronde demi-finale des séries de la Première division de la USL.

 

Le milieu de terrain Tony Donatelli a marqué dès la 8e minute de jeu. Donatelli a décoché un coup franc dans l’axe d’environ 25 mètres, bien placé à la droite du mur des Islanders et du gardien Bill Gaudette. Il s’agissait pour Donatelli de son deuxième but des séries.

L’attaquant Roberto Brown a marqué le but d'assurance des Montréalais à la 20e minute. Après avoir débordé le défenseur Scott Jones près de la ligne des buts, l’attaquant Peter Byers a centré le ballon pour Brown. Posté sur la ligne de la zone des buts, l’attaquant panaméen a dévié le ballon de la tête dans le coin du filet, à la gauche de Gaudette.

Les Islanders ont réduit l’écart à un seul but à la 31e minute lorsque le milieu de terrain Jonathan Steele a récupéré un ballon libre dans l’axe, puis a décoché un puissant tir d’au moins 35 mètres à la gauche du gardien Matt Jordan. 

Jordan a égalisé le record d’équipe de six victoires en séries, détenu par Paolo Ceccarelli. Jordan s’est notamment illustré à la 24e minute de jeu en arrêtant un tir de Nicholas Addlery suite à un plongeon bien calculé à sa gauche. 

« On voulait se rendre à Porto Rico avec une victoire en main et c'est ce que nous avons fait, a analysé l’entraîneur-adjoint Andrea Di Pietrantonio, qui agissait à titre d'entraîneur-chef puisque Marc Dos Santos purgeait ce soir une suspension automatique d’un match, suite à son expulsion lors du match contre Charleston. Le rythme a changé en deuxième mi-temps. Ils nous ont pressé davantage, mais nous avons quand même réussi à les contenir et à obtenir des chances de marquer. » 

« On a fait ce qu’on avait à faire et nous sommes allés chercher la victoire, a noté le défenseur Nevio Pizzolitto, qui a enregistré un 25e départ dans les séries avec l’Impact. Porto Rico est une bonne et solide équipe. Ils nous ont mis beaucoup de pression, mais on a travaillé en équipe du début à la fin et c’est ce qui nous a permis de prendre l'avance dans la série. » 

« On savait que le match allait être physique et difficile, mais on a offert une bonne performance, a mentionné le milieu de terrain Patrick Leduc. On aurait pu ralentir avec une avance de deux buts, mais nous sommes restés concentrés. On a profité de leur mauvais départ tout en étant conscient que la suite allait être difficile. C’est très bien pour l’équipe de partir vers Porto Rico avec une victoire et un point d’avance. » 

Avec cette troisième victoire de suite en séries, le onze montréalais a mis fin à une séquence de cinq matchs sans gain contre ses rivaux des Caraïbes. 

Les milieux de terrain Joey Gjertsen et Mauro Biello, incommodés par une blessure au bas du corps, ont raté la rencontre. 

Ailleurs dans la ligue, les Timbers de Portland, champions de la saison régulière, affrontent en demi-finale les Whitecaps de Vancouver (7e), à 22h30, au Stade Swangard, à Burnaby. 

L’Impact disputera le deuxième et décisif match de la série demi-finale au total des buts dimanche à 18h au Stade Juan Ramon Loubriel, à Bayamon (radio-canada.ca/sports, USLlive.com, CKAC Sports, THE TEAM 990). 

AUTRES FAITS SAILLANTS 

85e minute – Le milieu de terrain Patrick Leduc a pris un tir de 35 mètres, qui est passé tout juste à la droite du but des Islanders.

90e minute – Après avoir accepté une passe de l’attaquant Fabrice Noël, Jonathan Steele, qui était sur le flanc droit a pris un tir bas de l’intérieur de la surface de réparation, puis Matt Jordan a fait l’arrêt de ses deux mains en se jetant au sol.


www.montrealimpact.com


Add a comment

La_selection_haitienne_des_U_23Après avoir dit non à l’équipe de Victory, l’entraîneur Wilner Etienne s’est vite jeté dans la préparation de la sélection haïtienne des moins de (23) ans qui participera aux prochains éliminatoires des Jeux Olympiques de Londres qui auront lieu en Angleterre en 2012. Ainsi, le staff technique a communiqué une liste comprenant environs une centaine de joueurs en vue de trois journées de travail qui auront lieu au stade Sylvio Cator lundi, mardi et mercredi prochain.

Ils sont exactement au nombre de (83), les jeunes footballeurs de moins de (23) ans qui sont convoqués à participer à un stage de trois jours qui aura lieu les 5, 6 et 7 Octobre prochain au stade Sylvio Cator en vue de la formation de la sélection préolympique devant prendre part aux éliminatoires des JO de Londres de 2012.

Les (83) joueurs convoqués sont issus au sein de (28) équipes évoluant dans le championnat national de D1 et de D2. Avec (7) joueurs, les équipes de Baltimore, de l’Association Sportive de Mirebalais (ASM) et l’Association Sportive de Petit-goâve (ASPG) sont les trois équipes les mieux représentées dans la liste communiquée par la Direction Technique Nationale de concert avec la commission nationale des sélections de la Fédération Haïtienne de Football.

Il faut signaler la présence de presque tous les joueurs de la sélection haïtienne des moins de (20) ans éliminée dans la phase ultime des éliminatoires de cette compétition qui sont entrain de se dérouler en Egypte. Citons entre autres, Kervens Fils Belfort, Hérold Junior Charles, Jeff Louis, Meshack Jérôme, Guemsly Junior Joseph mais aussi certains nouveaux comme : Jhoniky Benji Estama, Junior Delva et autres.

Au terme de ce stage, les (40) joueurs qui sont jugés meilleurs par le staff technique qui sera composé pour l’occasion par une pléiade d’entraîneurs comme, Wilner Etienne et Carlo Marcelin évidemment, Pierre André Dorvilus, Jean Roland Dartiguenave, James Mauricette, Sonche Pierre, Jean Yves Labaze et Jean Joseph Mathelier seront retenus en présélection en vue de Londres 2012.

Signalons que le rassemblement se fera à 8h AM et les joueurs convoqués doivent se présenter obligatoirement en tenue sportive.

 

Voici donc la liste des (83) joueurs convoqués par le staff technique.

VIOLETTE ATHLETIC CLUB DE PORT-AU-PRINCE

 

1 JOSEPH LESLY

2 GUERRIER DONALD W.

3 NARCISSE JEFF LORDY

4 NICODEME J. BEAUGE

5 JHONIKY BENJI ESTAMA

 

ASM DE MIREBALAIS

6 LOUIS BOB

7 LOUIS JEFF

8 JN BAPTISTE MARC ANDRE

9 CANTAVE CLIFF

10 DESRIVIERES PETERSON

11 ST VICTOR ULTERGUENS

12 VALERIUS SIMON JORDANY

 

BALTIMORE DE ST MARC

13 LOUIS FRITZNEL

14 JOSEPH KENSKYN

15 MICHEL GABRIEL

16 JEROME MECHACK

17 ADE RICARDO

18 JOSEPH GUEMSLY

19 ELAN JAMES

 

DYNAMITE DE ST MARC

20 FENELUS ROBENSON

21 BARTHELMY JAMES

22 ST JEAN ARNOLD

 

DON BOSCO DE PETION-VILLE

23 JN FRANCOIS ERNST

24 JOSEPH MARCSON

25 JN LOUIS RICHARD

26 MARCEL EVENS

 

VICTORY SPORTIF CLUB

27 LALANE A. MARADONA

28 FORTUNE BEKENSON

29 FRANCOIS JN RISMY

30 CHERY GEORGES MICHEL

31 EVENS CLERVILUS

32 ST SIMON GREGY

 

RACING FOOTBALL DES GONAIVES

33 MILCAR EDSON

34 JEAN AJHAMEN

35 FILS AIME ENOCK

 

TEMPETE DE ST-MARC

36 CHARLES HEROLD JUNIOR

37 BELFORT KERVINS FILS

38 JOACHIM GD PIERRE GREGORY

39 SIRINVANIEL

 

RACING CLUB HAITIEN

40 LAURORE STEEVE

41 DELVA JUNIOR

THEODORE JEFF

 

J.S.C. DU CAP HAITIEN

42 JOSEPH JONEL

 

ASC DU CAP HAITIEN

43 PIERRE ELUSMA

44 CHER FILS PEGUY

 

ASPDIF D’AQUIN

45 EDOUARD JIMMITRY

46 NONCENT STEVENSON

47 PAUL FRANCKY

 

ASCAR DE CARREFOUR

48 HILAIRE ANDERSON

49 DORCEUS JEFF CONSTANT

 

AIGLE NOIR DU BELAIR

50 JEROME AUBERSON

51 ROMULUS JOHN PETER

52 ALTE SAMUEL

53 OCCENAT PETERSON

 

HATUEY BACCARDI

54 BLANCHARD PETERSON

55 JOSEPH JN BERNARD

 

RIVOLY CX-DES-MISSIONS

56 DELICE JN JUNIOR

 

US PAPAYE DE HINCHE

57 NOEL ALEXIS

 

ECLAIR DES GONAIVES

58 LIE EDDY

59 CHARLES BENSLEY

 

ASPG DE PETIT GOAVE

60 ZEPHIRIN GARY

61 ZAMOR JUNIOR

62 FRANCHANT J. ADLER

63 VOLMAR JOEL

64 LORMIL G. DANY

65 BAPTISTE DAVID

66 HANS GARDY VAL

 

ASR DE L’ARTIBONITE

67 CHARLES IVERSON

68 JULIEN MARCO

 

VALENCIA DE LEOGANE

69 JOSEPH GERALDY

70 JOSEPH ROODY

71 NICOLAS JUNIOR

 

VALENCIA DE CITE SOLEIL

72 JN KERTZSANDRO

73 ELIE JAMES

 

ROULADO DE LA GONAVE

74 PIERRE ROBERTO

 

AMERICA DES CAYES

75 CADET PHILIPPE

76 SAUVEUR CASSENDY

77 RUBIN JN GARRY

 

ADONAI DE JACMEL

78 DESLOUCHES STEEVE ODYSEE

79 LAURENT ANDRICE WILNER

 

ASGG DE GRAND GOAVE

80 LOUIS CLAUDY

 

FICA DU CAP HAITIEN

81 LAUROBE STEEVE

 

ZENITH DU CAP HAITIEN

82 DORADIN WILDIN

83 METELLUS PEBY

 

Add a comment

tempeteAprès le match nul (1-1) entre le Dynamite de Saint-Marc et le Racing FC des Gonaïves au parc Lévelt, le Tempête FC (12) points conserve la première place du championnat national de D1 avec toujours une longueur d’avance sur le duo composé de Cavaly SC et du Racing FC (11) points.

 

Contrainte au match nul (1-1) par l’ASPDIF d’Aquin, l’équipe du Tempête de Saint-Marc reste le maître du championnat national Digicel au terme de la sixième journée puisque le Racing FC n’a pu faire mieux qu’un match nul (1-1) face à l’équipe de Dynamite qui a repris ses vieilles habitudes.

Victorieuse (1-0) de l’ASM et auteur d’un précieux match nul (0-0) face au Baltimore, l’équipe de Dynamite a failli faire pencher la balance en sa faveur en ouvrant le score (10) minutes seulement après le coup d’envoi de la rencontre par Anoual Elliassaint pour le score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les gonaïviens ont mis aussi (10) minutes pour rétablir l’équilibre par Florvil Dimanche (55e) minute de jeux. A l’arrivée, les deux équipes se sont neutralisées sur le score de (1-1) et ce, pour le grand bonheur des fans du Tempête.

Le réveil du Don Bosco

Collectionneur de matches nuls soient (5) au total, le Don Bosco a fait un réveil brutal et c’est l’équipe de JSC qui en a fait les frais. Comme face au Tempête, les locaux ont encaissé cinq buts pour s’incliner finalement sur le score de (5-1). Olrish Saurel, Canès Jean-Charles, Teddy Saget, James St-Cyr et Jimmy Sara sont les bourreaux de l’équipe de la Jeunesse Sportive Capoise (JSC) qui semble désormais fait un pas de géant vers la descente en enfer de la deuxième division. L’unique but capois est inscrit sur pénalty et il a été l’oeuvre de Jovenel Laguerre. Ainsi, les pétion-villois ont mis enfin un terme à leur spirale de matches nuls.

Le Vieux Coq capois dompte le Vieux lion

Après avoir tenu en échec respectivement au stade Sylvio Cator les équipes de l’Aigle Noir (0-0), du Don Bosco (0-0) et du Victory (1-1), l’Association Sportive Capoise a cette fois épinglé le Racing Club Haïtien. A l’arrivée, l’ASC s’est imposé sur le score de (2-1). Ce sont les visiteurs qui ont déclenché les hostilités par Emmanuel Jean. Crisciano François n’égalise que pour du beurre pour le Racing Club Haïtien qui allait encaisser en toute fin de match le but sacrificateur inscrit par Antoine Sardouin. Avec (10) points, l’ASC rejoint les équipes du Violette et de l’ASSL.

Add a comment

.