×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Avec un total de six (6) trophées remportés au terme de l’année 2013,abasket les équipes de Basket-ball et de Volley-ball de l’Institut des Hautes Etudes Commerciales et Economiques (IHECE)  ont permis à ce centre universitaire de faire la plus forte impression lors de la dernière saison sportive. Entre matches de compétitions et d’amicaux, les étudiants de l’IHECE en ont disputé cinquante-neuf (59) en basket et trois cent quatre-vingt huit (388) en volley. Cette année, en plus de continuer sur la même la lancée, les responsables ont annoncé pas mal de nouveautés, et ce, pour permettre à la bande de feu Gabriel Raoul Berret de renouer avec son glorieux passé. Retour sur la fructueuse année 2013 effectuée par les étudiants  de l’IHECE plus connu sur le sobriquet de « Malfini Rouge ».

A défaut de la Fédération Haïtienne du Sport Universitaire (FEHSU), inactive depuis le départ de son Secrétaire Général, Herby Béralte, les responsables de « Malfini Rouge » ont de toute façon tiré leur épingle du jeu en faisant jouer leurs équipes de basket-ball, de football et volley-ball dans des tournois organisés par le groupe (TASBIA), MJSAC ou encore par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO). A ce sujet, le Directeur administratif et financier, Michel F. Bonnet a déclaré : « Nous ne sommes pas un club à but lucratif. On pratique le sport dans le même esprit que Gabriel Raoul Berret », et le Doyen de l’IHECE, Monsieur Amos Durosier en a profité pour ajouter : « Notre devise c’est un esprit saint dans un corps saint » !

Ainsi, pour atteindre cet objectif, les responsables ont mis les grands moyens pour embaucher des techniciens (entraîneurs et masseurs), triés sur le volet, tels : Charles Jean Gérard (entraîneur assistant basket masculin), Luca Jameson (entraîneur assistant, équipe de football), Ashley P. Salomon (entraîneur principal, basket masculin), Médina Salomon (entraîneur principal, équipe de football), Ilrick Bien-aimé et Edwige Bien-aimé, entraîneur principal et assistant de l’équipe de volley-ball), Jacques Cazeau Fils (entraîneur principal de l’équipe du basket féminin) et Linda Chérubin (entraîneur assistant de l’équipe de basket féminin

Parlant de trophées justement, les équipes de Basket-ball et de Volley-ball de l’IHECE en ont remporté un total de six (6). L’équipe de basket masculine a ravi le titre mis en jeu par le MJSAC pour le compte de la 3e édition du tournoi baptisé : « Semaine du bicolore » à l’occasion des 210 ans du drapeau haïtien avant de s’adjuger successivement les trophées récompensant l’équipe championne de la 2e édition de TASBIA en D1 et du tournoi « Maxime Antoine » tenu au Gymnasium Vincent. Il faut aussi ajouter le trophée de vice-champion remporté en D2 dans le tournoi organisé par le groupe TASBIA.

En Volley-ball, les étudiants de « Malfini Rouge » ont raflé le titre de champion en deuxième division masculine dans le cadre du tournoi organisé par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO) pour se hisser en première division cette année. Ils ont aussi gagné le trophée récompensant l’équipe championne du marathon « Saj veye yo 2013 ».   

S’exprimant sur la performance de ses poulains lors de la dernière saison, le Directeur exécutif et Coordonnateur sportif  s’est dit satisfait. « Vu qu’il n’y avait pas vraiment une instance faisant la promotion du sport universitaire, et qu’en revanche, nous sommes arrivés à rafler six trophées et jouer plus que trois cent (300) matches, c’est une satisfaction, a fait savoir Raoul Baptiste avant d’ajouter. Les entraîneurs et leurs adjoints constituent l’épine dorsale de toutes les activités sportives du Malfini Rouge. Il est important que de telles ressources humaines qui se sont révélés très performants au cours de l’année sportive et celle d’antérieure, conservent la même motivation en 2014 ».  

A en croire les dires de Linda Chérubin, Trésorière, entraîneur assistant de l’équipe de basket féminin et animatrice de la salle Multimédia de l’IHECE, cette année (2014) l’institut s’apprête à participer à toutes les compétitions que la FEHSU aura à organiser (football, basket-ball, volley-ball, tennis de table et athlétisme) et celles de la LVBRO et d’autres instances de la zone métropolitaine.

Signalons que l’IHECE a été par le passé un centre universitaire mythique dans la pratique du sport en Haïti. Autrement dit, ce n’était pas un hasard à ce que son équipe de football participait au championnat national de D2 masculine. En attendant le coup d’envoi des compétitions que la FEHSU aura à organiser le 24 janvier prochain, l’équipe de volley-ball de Malfini Rouge dispute présentement la coupe de la ligue, tournoi organisé par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO).

Add a comment

Le Karibe Convention Center a été le dimanche 22 décembreemmanuelbonnefil ciba écoulé le théâtre d’un événement majeur, les festivités marquant les 25 ans du CIBA dans lesquelles des hautes personnalités dans le monde du sport, des affaires et de la politique avaient pris part, et ce pour rehausser l’éclat de cette fête sportive. Deux semaines après, le Coordonnateur du CIBA s’est dit satisfait en faisant le bilan des activités réalisées par son institution. Emmanuel Bonnefil dans les colonnes de Ticket Sport ! 

Ticket Sport: Vous venez de mettre grandiosement un terme aux festivités marquant les 25 ans du CIBA. Alors, êtes-vous satisfait ?

Emmanuel Bonnefil : Je suis entièrement satisfait, et ce, pour diverses raisons. D’abord, pour avoir l’aide financière des instances comme Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska. Vous savez en Haïti pour avoir l’aide de ces instances, il fallait à ce que tu fasses un travail extraordinaire dans le milieu sportif. Puis, des Responsables d’écoles tels, maître Gérard Gourgue et autres- ne cessent de nous confier leurs élèves en vue de la réalisation régulière de nos différents tournois. Ensuite, je peux vous avouer sans crainte d’être démenti, CIBA a eu tout ce succès grâce à la presse sportive et les médias évidemment. Et finalement, mes collaborateurs, les fans et la Police nationale d’Haïti ont apporté leur pierre dans la construction de cette institution qui a pu atteindre un quart de siècle. A côté de tout cela, nous disposons d’un terrain répondant aux normes internationales et un site Internet rien que pour vulgariser les informations à travers le monde.

TS : Gérard Gourgue justement eut à dire que le CIBA fait partie des institutions qui méritent une attention spéciale de la part des autorités étatiques vu qu’il se mette à réaliser des activités stimulant la jeunesse du pays de se divertir sainement. Partagez-vous cet avis ?

EB : Il est important à signaler que ces mots sont de maître Gourgue. D’autres personnes font également le même commentaire. Cependant, le courant ne passe toujours pas entre le CIBA et l’Etat haïtien.  Il est vrai que le Ministre des Sports, Magalie Adolphe Racine a fait un petit geste au CIBA l’an dernier, mais ça ne sert vraiment à rien vu que l’importance et le coût des activités annuelles que nous organisions (Tournoi de l’Unité dans six catégories, championnat national dans la catégorie et basket-ball de plage) sans oublier le périple de la sélection du CIBA dans les différentes villes de provinces.        

TS : Avoir l’aide financière des sponsors comme Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska sous-entend que le CIBA ait les moyens de sa politique ?

EB : La Sogebank n’est autre que notre premier sponsor, et ce, depuis huit ans, mais notre sponsor officiel est la Digicel. Cela veut dire que cette dernière en termes de dépenses d’argent, joue un rôle primordial dans l’existence et dans la réalisation des activités du CIBA. Suivent, Diri Méga et Lait Alaska, dernier en date. Les gens doivent savoir que pour réaliser une journée de basket-ball, il vous faut les arbitres, un groupe électrogène, un ou deux DJs, des fois un band Rara et des artistes invités. Autant dire, tout cela exige un coût sans oublier l’achat de ballons et un petit personnel à payer. Autrement dit, le CIBA attend encore l’apport d’autres maisons de la place. Cependant, nous tenons grandement à remercier Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska pour nous avoir fait confiance.

TS : Comment gérer plus de sept cent (700) écoliers issus dans (44) écoles et dans six (6) catégories différentes ?

EB : Nous avons rappelé lors de notre premier tournoi en 1988, ils étaient d’bord au nombre de quatre (4) les écoles participantes. Puis, une vingtaine. Ensuite, tout récemment soit en 2013 une trentaine. Finalement, cette année on est à (44) écoles. On est habitué, il est vrai cela demande plus de bras et de concentration. On est plutôt heureux de travailler à ce que tout se passe bien et sur papier est en place pour qu’on ait une année de basket scolaire réussie. En passant, je rappelle qu’on va devoir reprendre avec nos activités après le 12 janvier.

Ticket Sport : On est en 2014, votre mot final ?

Emmanuel Bonnefil : Je souhaite à toutes et à tous les vœux de bonheur et de prospérité. Avec les sponsors du CIBA, nous allons offrir beaucoup de cadeaux aux amants du ballon orange et tant d’autres surprises les sont réservées. Une nouvelle fois, je réitère mes remerciements à Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska, les médias, les amis du CIBA et la presse sportive.

Add a comment

Le Comité Interscolaire de basket-ball (CIBA) CIBA 2013-2014a clôturé en beauté les festivités marquant son 25e anniversaire en organisant une somptueuse cérémonie à l’hôtel Karibe Convention Center (Juvenat), dimanche 22 décembre 2013, au cours de laquelle sont honorés les sponsors, les écoles, les amis, les médias et les journalistes qui lui ont prêté main-forte, et ce, pour atteindre 25 ans de pratique du basket dans le milieu estudiantin haïtien.

Du beau monde pour mettre un terme aux festivités commémorant les 25 ans du CIBA. Citons, entre autres, le mythique Gérard Gourgue, le commissaire divisionnaire et directeur départemental de l’Ouest de la Police nationale d’Haïti, Michel-Ange Gédéon, la directrice et l’officier de communication de la Sogebank, respectivement Johane Nicolas et Bronz Dafinus, le directeur de marketing de la SogeXpress, Jean Ronald Eliacin, la directrice marketing de Diri Méga, Angélique Salomon, Alph Ulysse, responsable de Soge Basket. Des responsables d’écoles, arbitres et journalistes étaient présents pour rehausser l’éclat de cette grande fête du basket scolaire organisée par le CIBA.

D’abord, tout a commencé par les traditionnels mots de bienvenue des MC, la prière et l’hymne national avant le discours de circonstance du secrétaire général du CIBA, Hérold Joseph. « Nous tenons à remercier tout le monde pour les supports. Pour atteindre un quart de siècle en Haïti, il vous faut certainement du support. Vous avez fait le bon choix en apportant votre aide au CIBA. En 25 ans, nous avons organisé pas mal d’activités, mis au monde pas mal de talents cachés et nous en sommes fiers. Nous sommes plus que déterminés faire jouer le basket, et ce, à travers tout le pays ».

Puis, quelques notes de musique avec « Galerie Jazz » avant de remettre des plaques d’honneur aux sponsors suivants : Sogebank, le premier sponsor du CIBA (depuis 8 ans), Digicel (sponsor officiel du CIBA), Diri Méga (sponsor depuis 3 ans) et Lait Alaska, le dernier arrivé des sponsors du Comité interscolaire du basket-ball. Dans la même lignée, six (6) écoles ont été également honorées. Ce sont : Institution Secondaire Gérard Gourgue, Institution du Sacré-Cœur, Collège Yves Albert Boucher, Centre de Formation Classique, Institution Marie Louise Trichet et Lycée Marie Jeanne.

Ensuite, le CIBA a tenu à honorer ses amis, à savoir ceux qui lui sont restés fidèles et qui ont joué un rôle important pour que ce comité puisse atteindre un quart de siècle. Citons : Alph Ulysse, Bronz Dafinus, Johane Nicolas, Jean Ronald Eliacin, Angélique Salomon, Michel-Ange Gédéon, Buteau Cerisier, Direction plage Soleil Antillais, William Belmont, Lesly Desjardins et Jacques Alix Louis.

Enfin, la série des récompenses a pris fin avec les médias et les confrères de la presse sportive. Au rayon des médias honorés : Ticket Sport, Radio Magik 9, Radio Ibo, Radio Mélodie, Radio Télé Ginen, Radio Télé Galaxie, Radio Télé Métropole, RadioTélé Mégastar, Radio Télé Energie, Radio Tropic FM et la Télévision nationale d’Haïti. Jean Marie Richard Hollant, Jean Smith Griffon, Antoine Marcel Gérald Bordes, John Chéry, Michel Giraud et notre collaborateur Emmanuel Bellevue sont les journalistes honorés lors de cette grande fête du basket organisée par le CIBA pour boucler les festivités de ses 25 ans.

Hormis la remise des plaques, les moments forts de cette cérémonie ont été la prise de parole de maître Gérard Gourgue. Il a fait l'éloge du CIBA en ces termes : « Tenir une institution vivante pendant 25 ans en Haïti n’est certainement pas une chose permise à tout le monde. Vous méritez, chers membres du CIBA, des félicitations. Je vous encourage de tenir plus haut le flambeau du basket scolaire », dixit maître Gourgue ovationné par l’assistant.

D’autre part, Emmanuel Bonnefil, a dans son discours, remercié les sponsors, les responsables d’écoles, la Police nationale, les amants du ballon orange, les médias et les journalistes avant d’ajouter : « J’espère que vous serez encore là pour les festivités marquant les 50 ans du CIBA », s’est enthousiasmé le coordonnateur du CIBA.

Pour rappel, le CIBA a vu le jour le 9 mai 1988. Elles étaient au nombre de quatre (Collège Léopold Sédar Senghor, Collège Isidor Jean-Louis, Institution Secondaire Gérard Gourgue et Collège Yves Albert Boucher) qui avaient pris part au premier tournoi organisé par le CIBA. Après deux week-ends, le Collège Yves Albert Boucher a eu gain de cause aux dépens des élèves de l’Institution Secondaire Gérard Gourgue. Et depuis, le CIBA ne cesse de faire jouer le basket dans la zone métropolitaine.

Pendant ces 10 dernières années, le CIBA a organisé de façon régulière son championnat, ce qui lui a valu l’appellation « CIBA, le championnat de la ville ». Ainsi, le championnat est passé de (4) en 1988 à (30) l’an dernier, mais cette année (44)écoles en six catégories se sont fait inscrire pour jouer la compétition.

L’un des faits marquant de l’année pour le CIBA n’est autre que le périple de sa sélection de basket qui a permis de visiter les villes suivantes: (Hinche, Gonaïves, Saint-Marc, Cap-Haïtien, Cayes, Croix-des-Bouquets, dans le but de se mesurer avec ses homologues. Au final, cette sélection a été en république voisine pour y jouer deux tests matches soldés par des résultats positifs.

Signalons qu’avec17 tournois remportés, le Collège Yves Albert Boucher vient en tête des écoles les plus titrées du CIBA durant les 15 dernières années. Suivent respectivement l’Institution du Sacré-Cœur (6), l’Institution Secondaire Gérard Gourgue (5), l’Institution Marie Louise Trichet (4), le Centre de Formation Classique (4), le Lycée Marie Jeanne (3) et les Collèges nouvelle Lune, Jacques Roumain et Catherine Flon.

Add a comment

Auréolée du trophée récompensant le vainqueur Sogebankde la première édition du championnat organisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC), la doyenne de la compétition, Sogebank qui avait fait un faux pas lors de sa première sortie en 2013, a repris goût à la victoire en battant son homologue de Télémax (89-76). Au terme d’un match ouvert et riche en rebondissement, la formation de la Police nationale a pris le meilleur aux dépens de Digicel (103-64). Les deux autres victoires de la 6e journée sont à mettre au crédit des équipes de Marché Ti Tony et  des Produits Bongu.

Emmenée par Elminis Isnold en état de grâce et qui allait terminer la rencontre avec (39) points, et ce, comme étant le meilleur scorer du week-end écoulé, l’équipe de Sogebank revient en force et a honoré son statut de favori pour succéder à la formation de Produits Bongu. Pour l’occasion, l’équipe lauréate de la première édition a fait chuter la fougueuse formation de Télémax par 13 points d’écart. A l’arrivée, les hommes de la chaîne 5 se sont inclinés (89-76). Ainsi, après avoir subi la loi de la Natcom, la Sogebank qui a vu son match face aux Produits Bongu reporté pour cause de pluie, en a profité pour signer sa première victoire dans la compétition de l’ASHBAC avant de recommencer à jouer en janvier 2014.

 Les milliers de fans du basket qui avaient pris d’assaut l’enceinte du CFC (Babiole #7) se sont bien régalés en assistant à un match de basket de haut niveau et plein de suspense. En face, Digicel, double vainqueur de la compétition et Police nationale qui jusque-là n’a toujours pas remporté de titre dans la compétition même si elle y participe depuis fort longtemps.

S’il est vrai que  les policiers sont dépourvus de titre, ils ont fait un match de rêve face à Digicel qui essaie de sortir sa tête de l’eau.

Cependant, l’équipe au slogan « Extraordinaire » a été tout simplement rdinaire. Privée d’inspiration dans la ligne offensive et avecune défense qui a toutes les peines du monde pour contrer les assauts répétés de la PNH, l’équipe de Digicel coule et reste méconnaissable tout au long de la rencontre. Au final, la Digicel retombe dans ses travers en mordant la poussière (103-64).

Il est important de signaler que 37 points, c'est le plus grand écart de points enregistrés jusque-là par l’équipe de Digicel dans compétition. L’un des hommes qui a mis le feu dans le camp de Digicel s’appelle : Shelove Supré. Il a marqué (24) unités pour mener l’équipe de la Police nationale d’Haïti à la victoire au terme d’un match de rêve.

D’autre part, l’équipe de Marché Ti Tony s’est adjugée les points de la victoire face à la Brasserie de La Couronne. Cette dernière tombe pour (4) points d’écart, score final (75-71) à l’issue de la première rencontre disputée dimanche.

Pour finir le match phare de la 6e journée a vu la victoire sans surprise de l’équipe championne en titre, les Produits Bongu (84-61). Ce dernier ne fait que calmer les ardeurs de la pimpante formation de Natcom qui restait sur deux victoires de suite, et ce, en dépit du fait qu’elle fait ses premières armes dans la compétition.

La compétition sponsorisée par la Digicel et supportée par la Sogebank, Diri Méga, Marché Ti Tony, Lait Alaska, Sprite et ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSAC) connaîtra sa 7e journée samedi 21 décembre e chômera en dimanche, les festivités clôturant les 25 ans du Comité Interscolaire de Basketball (CIBA) qui auront lieu à l’hôtel Karibe obligent.

Joint au téléphone, le coordonateur général de l’ASHBAC a fait savoir que la compétition reprendra ses droits le vendredi 10 janvier pour se poursuivre le samedi 11. « Vous savez que le 12 janvier est une date noire dans l’histoire du pays. Ainsi, on a décidé de faire jouer les matches vendredi et samedi », précise Emmanuel Bonnefil qui n a profité pour adresser des vœux aux amants, joueurs, dirigeants et sponsors du ballon orange.

Signalons que ce samedi, lors de la 7e journée, deux matches sont au programme. A suivre particulièrement la rencontre qui mettra aux prises l’équipe de Diri Méga en quête de rachat avec   l’imprévisible formation de la Police nationale. L’autre match de la soirée verra s’affronter dans un choc des titans : la Digicel et Marché Ti Tony.

Résultats des 5e et 6e journées

Samedi 14 décembre 2013

Police nationale – Digicel: 103 – 64

Sogebank – Télémax: 89-76

Dimanche 15 décembre 2013

Marché Ti Tony – Brasserie La Couronne : 75-71

Produits Bongu – Natcom : 84-61

Add a comment

Après avoir remporté la troisième et la quatrièmeaa digicel édition du championnat de l’Association Haïtienne de Basket-ball Corporatif (ASHBAC) en 2011 et 2012, l’équipe de Digicel, éliminée l’an dernier, a réussi son entrée samedi 7 décembre 2013 pour son premier match dans la compétition. Sa première victime porte le nom de Brasserie La Couronne, battue (76-71). Les deux autres grands bénéficiaires du week-end écoulé s’appellent respectivement Lait Alaska et Natcom. En revanche, la rencontre mettant aux prises l’équipe de Sogebank aux Produits Bongu n’a pu arriver à terme à cause de la pluie. 

En effet, la formation de Digicel, exempte de la première journée, a fait des débuts prometteurs dans la sixième édition du championnat de basket corporatif organisé par l’Association reine du basket-ball corporatif en Haïti, l’ASHBAC en épinglant son homologue de Brasserie La Couronne (76-71). Il a fallu la présence de Reynaldo Louis Charles (27) points pour calmer les ardeurs des hommes de la Couronne.

Alors que les fans du ballon orange attendent avec impatience la deuxième rencontre de la soirée qui devait opposer la doyenne de la compétition, la Sogebank, chutée lors de la première journée et qui avait pour obligation de rebondir face aux hommes des Produits Bongu, tenants du titre. L’invitée surprise qu’est Dame pluie a volé la vedette et a mis tout le monde hors de course pour finalement annuler la soirée. Ainsi, les organisateurs ont reporté la rencontre pour une date ultérieure.

En dimanche, l’équipe de Lait Alaska qui avait raté son entrée en lice, a signé sa première victoire dans la compétition en battant Télémax (119-116) au terme d’un match plaisant et très ouvert entre les deux protagonistes. Alexis Brunel en a profité pour signer la meilleure performance de la semaine en inscrit (43) points de quoi porter son équipe à la victoire face à une formation de Télémax qui n’a pas démérité.

Le dernier match de la soirée a vu le triomphe de l’équipe de Natcom aux dépens de Diri Méga, score final (85-77). Si la Natcom signe sa deuxième victoire de suite dans la compétition, en revanche, l’équipe de Diri Méga a chuté pour une deuxième fois de suite. Comme ce fut le cas face à Sogebank, Nielsen Guillaume s’est transcendé en inscrivant (19) points pour faire plier l’équipe de Diri Méga qui se trouve au creux de la vague en ce début de compétition.

A signaler que les équipes des Produits Bongu et de Natcom restent sur deux victoires de suite, au contraire de Diri Méga, battu deux fois de suite. Dans cette même lignée, l’équipe lauréate de la première édition, Sogebank est privée également de victoire.   

Résultats de la 3e et 4e journée de l’ASHBAC

Samedi 7 décembre 2013 

Digicel – Brasserie La Couronne : 76-71, Reynaldo Louis Charles (27) points.

Produits Bongu – Sogebank : interrompu par la pluie.

Dim 8 décembre 2013

Lait Alaska – Télémax : 119 – 116, Alexis Brunel (43) pts

Natcom – Diri Méga : 85 - 77, Guillaume Nielsen (19) pts

Add a comment

Ils étaient au nombre de quatre les matches comptant bongupour les deux premières journées de la 6e édition du championnat de basket corporatif organisé par l’Association haïtienne de Basket-ball corporatif (ASHBAC) les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2013 au local du Centre de formation classique (CFC). Au terme de ces deux journées, l’équipe championne en titre, les Produits Bongu, est sortie victorieuse du méga-choc l’opposant à Marché Ti Tony (67-54).

La Natcom a fait une entrée triomphale en écartant l’équipe lauréate de la première édition, la Sogebank, et les deux autres rencontres ont vu la victoire respectivement des équipes de la Police nationale et de Télémax aux dépens de Diri Méga et de Lait Alaska. 

Plusieurs milliers de fans du basket avaient pris d’assaut l’enceinte du CFC afin d’assister au coup d’envoi de la saison du basket-ball corporatif organisé dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince par l’instance reine du basket corporatif en Haïti, la ASHBAC. Chauffés à blanc, ils en ont profité pour supporter, et ce, en scandant le nom de leur équipe favorite, de quoi créer une atmosphère de festivité, tout cela dans une ambiance bon enfant et sous les yeux rivés des agents de la Police nationale d’Haïti.

En effet, pour commencer, les amants du ballon orange ont eu droit au remake de la finale remportée par Marché Ti Tony face aux Produits Bongu dans le tournoi organisé par la Senior Basket-Ball League (SBL). Cette fois, c’est la formation qui avait gagné la dernière édition de l’ASHBAC qui a eu le mot final. A l’arrivée, l’équipe des Produits Bongu l’a emporté non sans peine (67-54), et ce, tout en affichant son ambition de faire le back to back, comme ce fut le cas avec la Digicel en 2011 et 2012.

Le deuxième match de la soirée a vu la victoire de la Natcom qui fait pourtant ses débuts dans la compétition. En face, la Sogebank. Auréolée du premier trophée de champion dans la compétition, la banque qui est toujours « bò kotew », est également détentrice du titre, a toujours participé dans cette compétition. En un mot, la doyenne du championnat. Cependant, malgré tout, la Natcom qui fait ses permières armes, a eu le dernier mot en s’imposant pour 8 points d’écart face à la Sogebank (88-80) à la surprise quasi générale.

En dimanche, les deux autres matches ont vu la victoire respective de Télémax et de la PNH. Cette dernière a recruté  plusieurs joueurs, tels Chilove Supré, un ancien de Télémax, et  Pétrice St-Jean. Ils ont inscrit chacun (26) pts de quoi donner l’avantage à leur équipe, tombeuse du Lait Alaska qui participe à son premier championnat. Score final : (99-92).

D’autre part, l’équipe de Télémax, révélation de la dernière édition, a encore frappé fort cette année. Pour plus d’un, elle est l’équipe d’espoir de ce championnat. Bien emmené par son dossard 5, Wilson Pierre, auteur de (37) pts, l’équipe de la chaîne 5 a fait plier la formation de Diri Méga, finaliste de la 5e édition. Au final, les hommes d’Angélique Salomon se sont inclinés pour deux points d’écart : (111-99).

En guise de remerciement, le comité exécutif de la ASHBAC a tenu à remercier les sponsors, tels que, Digicel, Sogebank, Diri Méga, Marché Ti Tony et Lait Alaska. Avant de placer un mot pour saluer la présence en grand nombre des milliers de fans qui ont pris d’assaut l’enceinte du Centre de formation classique (CFC). 

Résultats de la 1e et 2e journée

Samedi 30 novembre 2013

Produits Bongu – Marché Ti Tony : 67-54

Natcom – Sogebank : 88-80

Dimanche 1er décembre 2013

Lait Alaska – PNH : 99-92

Diri Méga – Télémax : 111-99

Add a comment

La 1re journée du traditionnel « championnat de l’Unité » basket ball_scolaireorganisé par le Comité interscolaire de basket-ball (CIBA) a eu lieu le jeudi 28 novembre 2013 au local du Centre de formation classique (CFC) avec trois matches au programme. Seulement deux ont pu arriver à terme. Ainsi, les équipes de l’institution du Sacré-Cœur, lauréate en catégorie junior fille et du collège Jacques Roumain, vainqueur en catégorie junior garçon ont été les grandes bénéficiaires. En revanche, le 3e match de la soirée n’a pas pu se dérouler en raison du retard pris dans la parade scolaire.

Justement, et ce, pour une 2e année de suite, le CIBA a eu gain de cause en organisant la parade scolaire précédant le coup d’envoi de la saison sportive scolaire de basket-ball. Pour l’occasion, pas moins de 260 élèves issus de 44 écoles (dans 6 catégories) ont pris part à cette parade sortant de l’institution du Sacré-Cœur pour aboutir au Centre de formation classique (CFC) sous le rythme de la fanfare des élèves du Sacré-Cœur.

Ont pris part également à cet événement, responsables d’écoles, Digigirls et, digiboy’z et bien sûr, certains membres du Comité interscolaire du basket-ball.

Annoncé initialement pour 1h p.m., le coup d’envoi du basket scolaire du CIBA a finalement débuté après 3h. Retard pris lors de la parade scolaire oblige. Le président du CIBA s’est dit content: “ Je n’ai pas de mots pour exprimer ma joie”, bien que certaines écoles nous ont donné des sueurs froides pour ce qui est de leur participation », a expliqué Emmanuel Bonnefil.

Côté compétition, sans surprise, les élèves du Sacré-Cœur dans la catégorie junior fille ont fait une bouchée de celles de Kay Lévy (32-1). Il s’agit d’une sorte de promenade de santé pour l’équipe championne en titre dans cette catégorie, car l’équipe en face n’avait absolument pas pesé lourd dans la balance.

Chez les garçons, les élèves du collège Jacques Roumain, auréolés du titre de vainqueur de la dernière édition et détenteurs du trophée récompensant l’équipe lauréate de la « Coupe Digicel 2013 », n’ont pas eu la partie facile face à ceux du collège Catherine Flon. Tout compte fait, au terme d’un match très serré, et ce, jusqu’au troisième quart-temps, les basketteurs de Jacques Roumain ont fait plier ceux de Catherine (45-29). En revanche, la troisième rencontre de la soirée a été reportée au jeudi 5 décembre sur le terrain du CFC. Elle mettra aux prises en catégorie Open garçon, l’équipe championne en titre, le Collège Catherine Flon avec Kay Lévy. Au rayon des réactions, Jacques Cazeau Fils, membre du comité exécutif du CIBA, a tenu à remercier les sponsors avant de faire l’éloge des agents de la police qui ont assuré le service d’ordre. « Ils étaient plus de 2 700 élèves qui ont voulu prendre d’assaut l’enceinte du CFC. Il a fallu la présence des agents de la PNH pour les maîtriser. J’en profite pour les remercier. Nos remerciements vont également à nos sponsors, Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska, dixit M. Cazeau. Le dernier match de la première journée se jouera ce jeudi 5 décembre entre Catherine Flon et Kay Lévy. On prendra une pause pour faciliter les élèves qui vont subir les examens. On va tout reprendre en janvier 2014 dans toutes les catégories ».

Signalons que le Comité interscolaire du basket-ball (CIBA), fondé le 9 mai 1988, célébrera son 25e anniversaire le 22 décembre 2013. Pour l’occasion, les membres du CIBA  organiseront un gala dans le but de récompenser tous ceux et toutes celles qui ont travaillé en vue de l’épanouissement de l’institution reine du basket scolaire. Résultats de la 1re journée

Jeudi 28 novembre 2013 Junior fille : Institution du Sacré-Cœur – Kay Lévy : 32-1 Junior garçon        : Collège Jacques Roumain – Catherine Flon : 45-29

Jeudi 5 décembre 2013 Open garçon : Catherine Flon – Kay Lévy :

Add a comment

Le Comité interscolaire de basket-ball (CIBA) a procédé CIBA 2013-2014le jeudi 21 novembre 2013, à la salle de conférence Toussaint Louverture de l’hôtel Le Plaza, au lancement et au tirage au sort de la 9e édition de son traditionnel championnat annuel, et ce, par devant les responsables d’ecoles, parents, entraîneurs, sponsors (Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska) et le comité exécutif du CIBA, Emmanuel Bonnefil, président, Hérold Joseph, secrétaire général Johane, trésorière et Serge Albert, membre.   

Elles sont au nombre de quarante-quatre (44), les écoles de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, réparties en six catégories (4 garçons et 2 filles) qui prendront part au championnat de l’Unité pour lequel les jeunes écoliers s’impatientent rien que pour se divertir et supporter à fond leurs équipes respectives.

Dans leurs prises de paroles, le Président du CIBA, Emmanuel Bonnefil, a fait éloge des responsables d’écoles, les entraîneurs et les joueurs de chaque école avant de préciser que les matches se joueront comme d’habitude au CFC et dans d’autres endroits de la capitale, dont un à Delmas, Kay Levy. Hérold Joseph a abondé dans le même sens, et ce, tout en remerciant les sponsors, Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska. Ajoutant : « C’est un impératif à ce que chaque école fasse preuve de fair-play dans cette compétition. J’en profite pour remercier la police nationale et chaque personne ayant travaillé dans le but de faire progresser le championnat ».

Lionel Benjamin Jr n’a pas caché la fierté de Digicel de sponsoriser ce championnat visant à faire la promotion du basket en Haïti, une discipline sportive tant appréciée par les jeunes du pays. Pour sa part, Angélique Salomon a plaidé pour qu’il y ait une sélection valable et capable de faire briller le bicolore haïtien en terre étrangère. « Ça été une fierté de voir l’an dernier la sélection du CIBA aller en République dominicaine et faire flotter notre drapeau. J’insiste pour que cela continue ». Même cas de figure pour Jacques Bourjolly Jr, dit Kako, qui exhorte les jeunes pratiquants du basket à s’adonner à leurs études, et ce, pour qu’ils puissent être en mesure de subvenir à leurs besoins.  

S’il y aura une douzaine écoles en plus cette année, pour ce qui est des primes, la Digicel a promis 50.000 gourdes à l’équipe championne et 25.000 à l’équipe vice-championne et un téléphone sophistiqué aux meilleurs joueurs. La Sogebank offre, quant à elle, un bond d’achat et des cadeaux aux équipes championnes de la compétition. Sacs de riz et caisses de lait, sont entre autres, les primes réservées respectivement par Diri Méga et Lait Alaska aux vainqueurs du championnat de l’Unité. « Le comité exécutif du CIBA s’engagera à donner trophées et médailles aux équipes championnes », a déclaré Bonnefil.

Les quarante-quatre (44) équipes sont réparties en six catégories. On aura deux matches dans la catégorie minime garçon en janvier 2014. Pour l’occasion, l’Institution Saint-Louis de Gonzague aura affaire au Collège Jacques Roumain et le Collège Catherine Flon affrontera le Centre de Formation Classique (CFC). 

Une dizaine d'équipes jouera dans la catégorie cadette garçon. Elles sont réparties en deux poules de cinq. L’équipe championne en titre, le CFC, jouera contre Collège Victor Baroulette et le Centre d’Etude Lumière aura affaire au Collège Saint-Pierre dans le groupe A. L’équipe : Les Normaliens Réunis sera exempte. En revanche, dans le groupe B, Catherine Flon rencontrera Collège Gilbert Albert et l’Institution Saint-Louis de Gonzague affrontera le Nouveau Collège Bird. Le Collège Isaac Newton est exempt.

Chez les filles dans la catégorie cadette fille. L’équipe lauréate de la dernière édition, l’Institut du Sacré- Cœur se mesurera au Lycée Marie Jeanne. L’autre match du groupe verra s’affronter le Collège Catherine Flon et l’Institution Sainte-Rose de Lima. Alors que l’Institution Marie Louise Trichet chômera

Dans la catégorie junior garçon, dix équipes croiseront le fer pour le gain du titre suprême et composter le billet pour disputer la « Coupe Digicel 2013». Ce sont : le Collège Roumain qui ouvre la balle contre son homologue de Catherine Flon, le Centre d’Etude Classique (CEC) aura affaire au Collège Saint-Pierre dans le groupe A et le Collège Edmond Laforêt restera sans jouer. Dans le groupe B, le CFC affronte l’Institution Saint-Louis de Gonzague, et le Centre d’Etude Lumière jouera contre le Collège Isaac Newton. Alors que les Normaliens Réunis sera exempt. Chez les filles, l’équipe lauréate de la dernière saison, l’Institut du Sacré-Cœur se mesurera à Kay Lévy, le Nouveau Collège Bird jouera face au Collège Catherine Flon et l’Institution Marie Louise Trichet restera au chômage. 

Dix équipes croiseront le fer dans la catégorie Open. Elles sont réparties en deux groupes de cinq équipes. Groupe A, l’équipe championne en titre, Catherine Flon affrontera Kay Lévy, le Collège Paul VI jouera contre le Collège Gilbert Albert et le Collège Edmond Laforêt sera exempt. Dans le groupe B, le Collège Alain Clérier se mesurera au Collège Frères Rock, le Centre d’Etude Secondaire du Renouveau n’aura pas la partie facile face au Collège Jacques Roumain. En revanche, le Collège Victor Baroulette sera exempt. 

Signalons que la 9e édition du championnat de l’Unité débutera le jeudi 28 novembre 2013. Pour l’occasion, trois matches sont au programme dans les catégories Junior Fille et Garçon et Open Garçon. Ainsi, on aura : le Collège Jacques Roumain face à Catherine Flon, l'Institution du Sacré-Cœur contre Kay Lévy et le Collège Catherine Flon face à Kay Lévy.  

Add a comment

Le coup d'envoi de la 6e édition du tournoi deemmanuelbonnefil ciba basket organisé par l'Association haïtienne du basket-ball corporatif ( Ashbac ) débutera le samedi 9 novembre 2013. Elle portera le nom de " Coupe colonel Maxime Antoine ". A en croire son coordonateur général,cette nouvelle édition sera tout simplement spéciale par le fait qu'elle réunira une douzaine d'équipes issues de la zone métropolitaine», dixit Emmanuel Bonnefil.

Ticket Sport : Il est question que la 6e édition de l'Ashbac débutera le 9 novembre. Alors, qu'en ditez-vous ?

Emmanuel Bonnefil : C'est une certitude que le tournoi tant attendu par les fans du basket corporatif débutera le samedi 9 novembre 2013, et ce, avec une rencontre au Centre de Formation classique (CFC), opposant l'équipe championne en titre, Bongú à une formation tirée au sort.

TS : Qu'en est-il du processus d'inscription ?

EB : Les inscriptions débuteront le 16 septembre pour prendre fin le 15 du mois prochain. Chaque équipe doit avoir un effectif variant entre neuf joueurs au minimum et 15 au grand maximum. Pour plus amples informations, les intéressés peuvent nous appeler à ces numéros : 3119-4035, 3119-4036, 3119-4037 et 3604-0662. Nous disposons également d'une adresse e-mail qui est : ..">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

TS : Avez-vous une date retenue pour faire le lancement de la nouvelle saison ?

EB : Après avoir mis un terme à la 5e édition remportée par l'équipe de Bongú, le comité ne cesse de travailler pour la pleine et entière réussite de la nouvelle édition. Ainsi, après maintes séances de travail, on a retenu le 23 octobre pour la cérémonie de lancement et le tirage au sort qui auront lieu à l'hôtel Le Plaza.

TS : Y aura-t-il de nouvelles têtes dans la 6e édition ?

EB : Evidemment ! Les équipes de la Banque nationale de crédit (BNC) et la Natcom attendent que le comité exécutif lance les inscriptions pour se faire inscrire et participer à cette nouvelle édition. On aura certainement les ténors, tels : la Digicel, la Sogebank, le riz Méga, Marché Ti Tony ou encore l'équipe championne en titre, Bongú.

TS : Peut-on parler de nouveauté pour cette nouvelle édition ?

EB : Bien sûr ! Outre le meilleur joueur et le meilleur marqueur du premier tour, seront récompensés également le joueur le plus fair-play et l'équipe la plus fair-play au terme de la 6e édition. Les amants du ballon orange auront des cadeaux et d'autres surprises à la mi-temps de chaque match. Sur le site web de l'Ashbac (www.ashbachaiti.com) et sur le petit écran de certaines stations de télévision de la capitale, les fans auront la possibilité de visionner les 10 meilleures actions à la fin de chaque mois.

TS : Pourquoi le comité a décidé d'appeler la 6e édition la Coupe du colonel Maxime Antoine ?

EB : Le colonel Maxime Antoine a été le pionnier de la création de la Fédération haïtienne de basket-ball. Il effectua un travail de titan pour vulgariser la pratique de cette discipline à travers le pays. D'ailleurs, c'est grâce à lui qu'Haïti a eu sa première sélection nationale. Cette dernière a pu voyager en dehors d'Haïti, et ce, avec pour objectif de permettre aux jeunes talents haïtiens de s'extérioriser. C'est une façon pour le comité de lui rendre un hommage bien mérité.

TS : Où les matches de la 6è édition auront-ils lieu ?

EB : Ils auront lieu sur les sites suivants : le Centre de formation classique (CFC) et le Collège Saint-Pierre. Cependant, il y a de fortes chances que nous ayons la possibilité de jouer quelques matches au gymnasium Vincent. Rien n'est encore certain. On verra bien.

Ticket Sport : Votre dernier mot ?

Emmanuel Bonnefil : J'en profite pour remercier la Digicel, la Sogebank, le riz Méga, la Brasserie La Couronne, Marché Ti Tony et Gassant Legal Group. J'en profite également pour remercier la presse, en particulier Ticket Sport. On attend les différentes institutions et que les fans fassent preuve de fair-play tout en supportant leurs équipes respectives.

 

Add a comment

Cher membre de la presse sportive,Basket PNH

La Mairie de Pétion-Ville, Slam Dunk et « JB Basket Promotion » vous saluent et en profitent pour vous annoncer que dans le cadre des 182 ans de la fondation de la commune de Pétion-Ville, un match (Basket-ball) de gala sera organisé sur le terrain de la place Boyer le samedi 14 septembre 2013 à 6h pm. Elle opposera l’équipe de Basket-ball de la Presse (sportive) et les vétérans de Pétion-Ville et de Delmas (Jasson Valbrun, Henri JEAN, Ayouyou, Bleck, Bonnefil, Wilson, Ademar…) 

Une séance d’entraînement afin de sélectionner les joueurs de la  presse est prévue pour samedi 14 septembre à 7h AM sur le terrain de la place Boyer. Tous les journalistes-basketteurs sont invités à prendre part à cette séance.

La Marie de Pétion-Ville, « Slam Dunk » est « JB Basket Promotion » vous demande de faire circuler ce message à toutes les entités de la presse (sportive).

Merci.

Jean Bernard GEORGES (JB)

ICT associate "United Nation Office for Projects Services" UNOPS"

Port-Au-Prince, Haiti

P#: (509)3702-8552 Skype: jbgswp

Add a comment

Comme nous l’avions annoncé, la star des Pacers Hill Jessed’Indiana, George Jesse Hill était hier mardi 27 août au Quisqueya Christian School (Delmas 75) pour partager son expérience et sa science du jeu dans la pratique du basket-ball du haut niveau avec certains joueurs, entraîneurs et arbitres Haïtiens sous demande des dirigeants de l’ASI et du SBL, en particulier, Jasson Valbrun.

Ils étaient plus d’une centaine, joueurs, entraîneurs, arbitres, journalistes et fans du ballon orange qui avaient pris d’assaut l’enceinte du Quisqueya Christian School, et ce, avec pour objectif premier de voir à l’œuvre le Point-Guard des Pacers, finaliste de la conférence Est en juin dernier, mais battu par le futur vainqueur de la saison NBA 2013, Miami Heat de Lebron James.   

Au terme de sa réunion avec les participants. On a opté pour faire jouer un petit match, et ce, pendant un quart d’heure, entre l’équipe de la Police nationale et celle de Bongu. Cette dernière s’est inclinée pour quatre points d’écart (22-18), sous les yeux attentifs de George Hill et son équipe composée de journalistes et autres...

Autre fait marquant de sa visite, le concours de tirs à trois points lancé par Jasson Valbrun. Trois athlètes Haïtiens pour défier Hill. D’abord, le représentant de Marché Ti-Tony, Michel Tilus. Il n’a réunis que (3) petits paniers pour une vingtaine de ballons lancés. Puis, Jean Alex Joinville (T-Okap), a fait forte impression en inscrivant (9) paniers, et ce, pour la plus grande joie des fans faisant le déplacement.

Ensuite, c’est le tour de Patrick Flovella pour tenter de surclasser la performance du natif de Cap-Haïtien. Il n’a pu faire mieux. Tout compte fait, il a transformé (4) misérables. Finalement, vient le tour de Hill. Le meneur d’Indiana a été tout simplement phénoménal en mettant (17) ballons au fond du panier. Tout le monde, y compris le président de la Fédération haïtienne de Basket-ball, Claude Démesmin reste ébahi devant la prestation de George Jesse Hill. « Il existe un forcé entre lui et nos basketteurs », a commenté un policier faisant le déplacement pour assurer la sécurité de la star Américaine.

En conférence de presse, Hill a fait savoir qu’il est très heureux de visiter Haïti et de pouvoir apporter son aide à certains enfants du pays. « Haïti est un pays fantastique. En tant que membre de Kids Against Hunger, j’ai visité le pays, et ce, avec pour mission de visualiser la distribution de dons envoyés en Haïti », a-t-il répondu à la question qu’est ce qui a expliqué sa présence dans le pays.

Il en a profité pour préciser qu’il y ait plus de 300.000 jeunes chaque année aux USA qui sont lancés dans la course d’intégrer une équipe dans le championnat Nord Américain de Basket-ball, NBA. « Ainsi, vous n’avez qu’un pour cent de chances de jouer en NBA. Cependant, une fois franchir cette étape, vous aurez des gens qui sont là rien que pour vous aider à progresser. Autant dire, s’il n’est pas facile d’intégrer la NBA, il est aussi difficile de s’en séparer. Dans votre cas, il vous faut travailler très fermement pour franchir ce pallié », a conclu l’homme fort des Indiana Pacers.

La visite en Haïti de George Jesse Hill, est une initiative conjointe du « Ministère Vision de Néhémie », organisation à but non lucratif, fondée en 2004 et dirigée par monsieur et madame, Espérandieu L. Pierre, située dans la commune de Thomazeau et le « Kids Against Hunger (Kah) ». Ces organisations travaillent, supportent et assistent un groupe d’enfants du pays à différents niveaux, tels : éducation, santé et sport.

Signalons que le dossard 3 des Pacers d’Indiana, est né le 4 mai 1986 à Indianapolis (USA). L’ancien élève du Lycée Broad Ripple était nommé en 2004 dans l’équipe des meilleurs joueurs de Lycée de l’Indiana. Il tournait alors à 36,2 points de moyenne par rencontre. Drafté en 2008 en 26e position par les Spurs de San Antonio, il avait joué le rôle de doublure de Tony Parker pour sa saison rookie avant d’intégrer l’équipe d’Indiana Pacers en 2011.

Add a comment

Le 9 mai dernier ramenait le 25e anniversaire du emmanuelbonnefil cibaComité interscolaire de basket-ball (Ciba), fondé le 9 mai 1988. Pour l'occasion, pas mal d'activités ont été organisées pour marquer cette date en lettre d'or. Dans une interview exclusive à Ticket Sport, le coordonnateur du Ciba a évoqué les activités réalisées au terme de la saison 2013 avant de faire une projection sur la nouvelle saison. Il en profité pour faire l'historique de son institution avant d'annoncer des nouveautés pour la saison à venir. « Une grande soirée de gala aura lieu d'ici la deuxième semaine du mois de janvier 2014 au Palais de l'Art pour boucler les festivités des 25 ans du Ciba », a fait savoir Emmanuel Bonnefil. L'intégralité de son entrevue. 

Ticket Sport : Quand le Ciba a-t-il vu le jour et quel a été sa mission ?

Emmanuel Bonnefil : Le Comité interscolaire de basket-ball (Ciba) n'est autre que le produit de maintes réflexions. Il s'agit d'une initiative d'un groupe de jeunes pratiquants, amants et passionnés du basket. Il a vu le jour le 9 mai 1998. Au départ, nous étions trois, Yves Marie Content (défunt), Lesly Desjardins et moi. Notre objectif était de faire jouer le basket dans le milieu scolaire, et ce, pour atteindre un plus grand nombre de jeunes. Ce faisant, nous contribuons à notre manière : 1) à combattre la délinquance juvénile, 2) à aider les jeunes dans le choix des divertissements sains 3) à la création d'emploi.

TS: Vous souvenez-vous du premier tournoi organisé par le Ciba ? 

EB : Nous avions organisé notre premier petit tournoi au Collège Senghor avec la participation de quatre écoles (Institution Gérard Gourgue, Collège Isidor Jean-Louis, Yves Albert Boucher et Collège Senghor), et ce, l'année qui a vu la création du Ciba. Alors, nous étions passés à cinq membres. Ainsi, la première édition a été remportée par le collège Yves Albert Boucher, 18 mai 1988 soit 9 jours après la fondation du Ciba.  

TS : Est-ce que le Ciba dispose d'un espace à lui pour faire jouer le basket ?

EB : Collège Senghor, Gymnasium Vincent, Collège Paul Robert, Collège de l'Etoile, Canado Haïtien, Collège Toussaint Louverture et Institution Sacré Coeur ont été des endroits où nous avions organisé nos premiers petits tournois. En 2009, grâce aux précieux concours de la Sogebank, nous avions commencé les travaux pour qu'on ait finalement un endroit idéal (Centre de Formation Classique) pour la pratique du basket. En 2011, la Digicel nous a aidés à finaliser le terrain du CFC (Babiole #7). Je peux vous l'avouer sans crainte d'être démenti: le Ciba a désormais un endroit pour la pratique du sport #2 du pays.

TS : Et depuis, qu'est ce qui a changé ?

EB : Beaucoup de choses ont changé. De nouveaux dirigeants nous ont rejoint, beaucoup de tournois ont été organisés, et ce, avec la participation de plus 40 écoles chaque année. Il faut ajouter à cela : le basket de plage à Soleil Antillais, la coupe Digicel (championnat national interscolaire). Sans oublier, plusieurs tournois organisés dans nos villes de province.

 

TS : Le 9 mai 2013, le Ciba avait atteint son premier quart de siècle. Qu'avez-vous réalisé pendant cette année ?

EB : D'abord, nous avions organisé notre traditionnel tournoi annuel (8e édition tournoi de l'Unité). Ce sont les équipes du CFC (cadet garçon), Institution  du Sacré Coeur (cadet et junior fille), collège Jacques Roumain (junior garçon) et collège Catherine Flon (open garçon) qui se sont imposés au terme de la saison 2013. Puis, nous avions également tenu la 4e édition du tournoi national interscolaire, baptisé : la « coupe Digicel », remportée par l'équipe de Port-au-Prince aux dépens de celle des Gonaïves. Ensuite, sous l'égide de Digicel, nous avions pu mettre sur pied la sélection du Ciba. Cette dernière se mesurait à plusieurs équipes de province, telles : Saint-Marc (78-62) en novembre 2012, Gonaïves (69-64) en janvier 2013, Hinche (58-48) en mars 2013. Et finalement, notre sponsor officiel, la Digicel et la Sogebank nous ont permis d'aller en République Dominique pour y jouer deux matches. Pour l'occasion, nous avions pris la longueur de l'équipe Campus Centro de Santiago (78-75), le 2 avril et le lendemain, nous avions battu l'Université Utessa de Santiago (58-48).

TS : A part cela, rien de spécial pour célébrer les 25 ans du Ciba ?

EB : Pour lancer les festivités du 25e anniversaire, nous étions le 13 novembre 2012 au local de Fany Villa (Babiole #31) grâce à nos sponsors, la Digicel, la Sogebank et le riz Méga. Entre le 3 décembre 2012 et le 26 juin 2013, nous avions passé 8 mois rien qu'à mettre du plaisir en organisant plus de 150 matches. Nous devions avoir une soirée de gala pour honorer nos sponsors (Digicel, Sogebank, riz Méga, Brasserie la Couronne). Ainsi que le staff du Ciba, les arbitres, la Police nationale. Sans oublier la presse sportive. Ce sera chose faite d'ici la deuxième semaine du mois de janvier 2014 au Palais de l'Art.

TS : Est-ce qu'il va y avoir des nouveautés la saison prochaine ?

EB : Justement, le championnat de l'Unité se disputera en sept (7) catégories. On va avoir cette saison la catégorie minime au niveau masculin et féminin (13 et 14 ans). Ce faisant, plus de 620 athlètes seront engagés. Des surprises, il en aura certainement lors des déroulements de nos différents matches au Centre de Formation Classique (CFC). Il est fort possible qu'on ait un séminaire de formation pour nos arbitres, début novembre. Pour matérialiser ce dossier, on est en négociation avec les autorités du COH pour qu'on puisse faire venir en Haïti des experts issus du Canada ou des USA. Il faut noter que la nouvelle saison débutera le 15 novembre 2013 avec le coup d'envoi de la 9e édition du championnat de l'Unité.  

TS : Etes-vous satisfait des activités réalisées par le Ciba cette année ?

EB : Je ne peux pas espérer mieux. Autant dire, je suis très satisfait, car on a pu réaliser l'ensemble des activités que nous devions organiser. De plus, nous nous sommes enorgueillis d'avoir occupé une place de choix dans le milieu scolaire en faisant jouer plus de sept cent (700) jeunes issus de quarante (40) écoles de la zone métropolitaine et de la province.

TS : Un mot pour finir ?

EB : J'en profite pour remercier à nouveau les sponsors, les directeurs d'écoles, les athlètes, les parents, le staff du Ciba, les arbitres, les amants du ballon orange et particulièrement, la presse sportive. Je souhaite que l'Etat haïtien décide enfin d'apporter son support aux sports pour qu'on puisse disposer d'une sélection nationale de basket valable, pouvant représenter le pays dans les grandes compétitions à l'échelle internationale.

 Propos recueillis par Légupeterson .">Alexandre/Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

p

Add a comment

L’antre du Centre de formation classique (CFC) a vécu leabasket week-end écoulé, deux journées de basket de grande envergure, et ce, pour le compte de la troisième édition de la compétition baptisée : « Coupe Digicel », organisée par le Comité interscolaire de basket-ball (Ciba) et dans laquelle, huit villes avaient participé (Port-au-Prince, Croix-des-Bouquets, Léogâne, Port-de-Paix, Arcahaie, Hinche, Kenscoff et Gonaïves). Pour l’occasion, ce sont les équipes de Port-au-Prince et des Gonaïves se sont emparées de la place donnant accès à la grande qui se jouera ce vendredi 24 mai à compter de 2h30. Deux autres matches sont également au programme pour rehausser l’éclat de la fête du basket et pour clôturer en grande pompe la saison du basket scolaire.

Du beau monde, il y en avait pour débuter la troisième édition de la « coupe Digicel » au local du CFC, et ce, malgré dame pluie s’était mêlée de la partie. La veille, les dirigeants du Ciba avaient organisé un buffet de presse au local du Fanny Villa, dans lequel ont pris part, les huit équipes venant d’horizon différent, les dirigeants du Ciba (Emmanuel Bonnefil, Johanne Exorphe, Hérold Joseph et Jacques Cazeau Fils), le nouveau sponsorship de Digicel, Lionel Benjamin et la presse sportive. Autant dire, la grande famille du basket avait pris rendez-vous pour lancer de fort belle manière la plus lucrative compétition au niveau du basket scolaire. Tout cela se déroule sous le son de ma musique de l’orchestre « Dale jazz ».

Au terme de la première journée, ce sont les équipes issues de Port-au-Prince, Arcahaie, Kenscoff et Gonaïves qui étaient les grands bénéficiaires. Ainsi, l’équipe représentative de la capitale haïtienne n’a fait qu’une bouchée de celle de la cité d’Anacaona. A l’arrivée, l’équipe de Léogâne s’est inclinée sur le score net et sans bavure de (62-16) pour la prendre la porte de la sortie et laisser le champ libre aux autres formations.

Même cas de figure pour l’équipe de Hinche qui a été contrainte de quitter la compétition, en se faisant battre par son homologue de l’Arcahaie (50-24). Entre temps, il n’y a pas eu de match entre l’équipe de Kenscoff et Croix-des-Bouquets.

Tant les Kenscovites étaient dominateurs. Ils menaient (31-0) avant que les Crucians (habitants de la Croix-des-Bouquets) sauvent l’honneur au terme du premier quart temps (31-2) en faveur des hommes de Kenscoff.

Trop à l’aise puisqu’en face, il n’y a pas eu d’adversaire, l’équipe de Kenscoff a dû lever son pied sur l’accélérateur en inscrivant seulement (31) dans les trois autres quart-temps. Méconnaissable tout au long de la rencontre, l’équipe de la Croix-des-Bouquets a converti seulement trois paniers à deux points. Au final, les hommes de Kenscoff remportent fort logiquement la rencontre pour accéder en ½ finale.   

Le dernier match de la journée du vendredi a vu la victoire sans forcer de l’équipe des Gonaïves face à son homologue de Port-de-Paix (45-25) et c’a été le seul match équilibré lors du déroulement des ¼ de finals.

Parvenons à la journée du samedi 18 mai. Deux équipes, Port-au-Prince et celle des Gonaïves ont pris rendez-vous pour en découdre en finale le vendredi 24 mai dans l’antre du CFC. Les Port-au-Princiens n’ont pas eu la même réussite lors de la rencontre précédente, cependant, ils ont pu dicter leurs lois aux hommes de Kenscoff, battus (24) points d’écart (57-33). Ainsi, l’équipe de Port-au-Prince est en finale. Pour l’affronter la formation représentative des Gonaïves, victorieuse (46-28) de l’équipe de l’Arcahaie.  

Selon les dires du Coordonnateur du Ciba, nombreuses sont les primes à gagner par les équipes de Port-au-Prince et des Gonaïves. « L’équipe championne (joueurs et entraîneurs) aura en plus trophée et médailles, la bagatelle 160.000 gourdes et des téléphones. Pour ce qui est de la deuxième place, cette équipe bénéficiera 80.000 gourdes, un trophée et des médailles », a fait savoir Bonnefil.

Le Ciba qui venait de célébrer son premier quart de siècle, le 9 mai dernier en profitera pour faire jouer deux grandes finales dans le cadre de la compétition baptisée : « coupe de l’unité ». A 1h30 PM, l’Institution du Sacré Cœur affrontera son homologue de Collège Bird dans la catégorie junior fille. Après la finale de la « coupe Digicel », les équipes de l’Institution Catherine Flon et du Collège Isaac Newton croiseront le fer pour l’obtention du titre suprême dans la catégorie Open garçon. Cette rencontre étant prévue à 3h30 PM.

Signalons que la première édition de la « coupe Digicel » avait été remportée par la ville de Saint-Marc. C’est une Ecole de Port-au-Prince qui avait ravi le trophée lors l’an dernier, et qui lui succédera, Port-au-Prince ou Gonaïves ? A vous d’aller voir !    

Résultats des ¼ de finals

Vendredi 17 mai 2013

Port au-Prince – Léogane: 62-16

Arcahaie – Hinche: 50-24

Kenscoff – Croix-des-Bouquets: 62-8

Gonaïves – Port –de-Paix: 45-25

Résultats des ½ finales

Samedi 18 mai 2013

Gonaïves – Arcahaie : 46-28

Port-au-Prince – Kenscoff : 57-33

Vendredi 24 mai

Grande finale, vendredi 24 mai 2013 au CFC

1h30 PM : Institution Sacré Cœur – Collège Bird (junior fille) :

2h30 PM : Port-au-Prince – Gonaïves (coupe Digicel):

3h30 PM : Institution Catherine Flon – Collège Isaac Newton :

Add a comment

Après avoir battu en finale en catégorie junior masculineabasket son homologue du CFC (70-56), l'équipe de basket du collège Jacques Roumain, s'offre le droit de représenter Port-au-Prince dans la troisième édition du championnat national de basket scolaire, baptisé « Coupe Digicel interscolaire » qui se tiendra du 17 au 24 mai dans l'enceinte du Centre de formation classique (CFC) avec la participation des huit équipes championnes issues dans les villes de Léogâne, Kenscoff, Croix-des-Bouquets, Arcahaie, Hinche, Gonaïves, Port-de-Paix et évidemment, Port-au-Prince, ville hôte.

Les amants du ballon orange s'apprêtent à vivre à partir de ce vendredi 17 mai 2013 une journée extraordinaire de basket scolaire. Pour l'occasion, quatre matches sont au programme pour le compte des ¼ de finale. A suivre particulièrement, la surprenante équipe du collège Jacques Roumain (Port-au-Prince), vainqueur du CFC (70-56), et ce, malgré la grosse performance de Samy Jeudi (28) pour les siens. Elle aura affaire au collège Alexandre Le Grand (Léogâne) pour commencer, avant d'espérer de jouer les ½ finales, et éventuellement la grande finale, prévues respectivement pour les 18 et 24 mai au CFC.

Une nouvelle fois, c'est sous le haut patronage de la Digicel que ce championnat organisé par le Comité Interscolaire de Basketball Amateur (Ciba), la « Coupe Digicel interscolaire » se tiendra sur le terrain du CFC. « La Digicel a mis le paquet pour que se réalise cette année ce championnat. Ils seront plus de 200, les membres des huit équipes qui prendront siège dans un hôtel à Port-au-Prince. Ils seront logés, nourris et les officiels auront droit à un per diem », a expliqué Emmanuel Bonnefil, Coordonnateur du Ciba.    

Faisant allusion à la huitième édition du championnat de l'Unité, le Coordonnateur de l'instance organisationnelle a rappelé que ce sont les équipes de l'Institution du Sacré-Coeur et celle du Centre de Formation Classique (CFC) qui avaient remporté respectivement le titre aux dépens de l'Institution Marie Louise Trichet (15-11) dans la catégorie cadette féminine et face à Saint-Louis de Gonzague (41-23) dans la catégorie cadette garçon. 

A côté des quatre matches de basket, Show de danse, distribution de cadeaux et animation musicale avec les DJs Valmix et Guensy Mix, sont également au programme pour rehausser l'éclat de la troisième édition de la « Coupe Digicel ».

A en croire Emmanuel Bonnefil, les équipes championnes et vice-championnes auront droit respectivement à un cachet de 160 mille et 80 mille gourdes, trophées, médailles et téléphones de la part de la part de Digicel.

Signalons qu'au terme des matches du vendredi 17 mai, ce sont les équipes classées de 1 à 4 qui accéderont en ½ finales. L'équipe qui termine en première place affrontera celle de la troisième place et la seconde aura affaire à la quatrième. 

Coupe Digicel interscolaire

Centre de formation classique (Babiole #7)

Vendredi 17 mai 2013

2h PM : Collège Jacques Roumain (P-au-P) - Collège Alexandre Le Grand (Léogâne) :

3h PM : Collège Réformé (Arcahaie) - Collège Classique (Hinche) :

4h PM : Collège Garcia Marquez (Kenscoff) - Collège Etzer Vilaire (Croix-des-Bouquets) :

5h PM : Collège la Sainte Famille (Gonaïves) - Collège Notre Dame de Lourdes (Port-de-Paix) :

Add a comment

En vue de rehausser l’éclat de la fête du Drapeau et deabasketl’Université le 18 mai, le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC) a lancé au terme d’une conférence de presse donnée le mardi 30 avril 2013 au Gymnasium Vincent, les activités marquant cette date.

Entre autres activités, telless: des débats scolaires, une journée de reboisement, le Marathon du Bicolore, le Festival du drapeau, le Tournoi du Bicolore et Ann chante drapo n ont été retenus par le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique, Madame Magalie Racine pour marquer la célébration du 18 mai organisée cette année sous le thème « Anba drapo a, yon jèn, yon pye bwa », il y a aussi un championnat de basket-ball universitaire réunissant une dizaine de facultés et d’universités du pays.

Le coup d’envoi sera donné le 1e mai et la grande finale est programmée pour le 18 du même mois. « C’est un projet pilote que le Mjsac a entrepris, et ce, avec pour objectif d’inciter les responsables de créer un département sportif dans leurs universités », clairement expliqué Dumack Pythagore, membre du cabinet de madame Magalie A. Racine.

Déclarations partagées par Jean Gardy Séide, autre membre du Mjsac. Ajoutant : «  Ce faisant, les liens sociaux entre universitaires seront renforcés. Certains ont tendance à oublier que l’université n’est autre que la gardienne du drapeau, il n’y aura pas la fête du drapeau sans la bonne marche de l’université. Il n’est pas normal à ce que cela fasse plus de 17 ans, depuis que les autorités du pays n’ont organisé aucun événement pour valoriser et montrer à tous l’importance de l’université », a plaidé Jean Gardy Séide.    

Les dix équipes sont : Université Quisqueya, Université Notre Dame et Unasmoh (privés), Faculté de Droit et des Sciences Economiques, Faculté d’Agronomie, Faculté d’Odontologie, Faculté d’Ethnologie, Faculté des Sciences, Inaghei et Ierah.

Selon les dires de Roberto Francis, responsable technique ce championnat, les dix équipes seront reparties en deux poules de cinq. Au terme des matches de poules, les deux premiers sont qualifiés pour les ½ finales et les vainqueurs des ½ accéderont directement en finale, le 18 mai au Gymnasium Vincent.  

Il est important à remarquer que chaque département aura à organiser un événement pareil, et ce, avec pour objectif premier de rehausser la fête du Drapeau et de l’Université.

Add a comment

En prélude de son 25e anniversaire le 9 mai, le ComitéBasketball interscolaire de basket-ball (Ciba), a procédé sur le haut patronage de Digicel, à la salle Sainte-Thérése (Hôtel le Plaza) le mardi 30 avril, au lancement et au tirage au sort de la troisième édition du championnat national interscolaire baptisé « Coupe Digicel » dans laquelle huit équipes issues des villes de Port-de-Paix, Gonaïves, Hinche, Arcahaie, Croix-des-Bouquets, Port-au-Prince, Kenscoff et Léogâne y prendront part du 17 au 24 mai. 

Ont assisté à cet événement, Emmanuel Bonnefil, Serge Albert, Hérold Joseph et Jacques Cazeau Fils, membres du Ciba, Lionel Benjamin, sponsorship de Digicel et les représentants de sept des huit villes qui auront à participer dans la compétition.

S’exprimant au sujet de la troisième édition, le Secrétaire général du Ciba a tenu des propos élogieux à l’endroit de Digicel et en a profité pour féliciter les différentes villes qui sont à appeler à prendre part dans le championnat national interscolaire de basket. « Je ne cesse de remercier la Digicel, sponsor officiel de cette compétition parce qu’elle a toujours fait preuve de bon sans dans le développement et de l’épanouissement de la jeunesse sportive haïtienne », a déclaré Hérold Joseph.

Pour sa part le nouveau sponsorship de Digicel a fait savoir que c’est un honneur pour son institution de venir en aide aux hommes de Ciba. « La Digicel se sent honorer et fière de supporter et de contribuer à la réalisation de ce championnat, et ce, avec pour objectif principal d’aider les jeunes du pays à développer leurs capacités intellectuelles et physiques. Ce faisant, ils n’auront pas à s’impliquer dans la pratique de la drogue, d’alcool et autres », dixit, Lionel Benjamin.

Pendant la cérémonie de lancement et tirage au sort, les représentants de chaque équipe ont reçu trophées et médailles dans le but de récompenser les équipes championnes au terme de leur championnat respectif.

La troisième édition réunira les équipes championnes dans la catégorie junior des villes précitées. Elles seront reparties en deux groupes de quatre. Les rencontres auront lieu dans l’antre du Centre de formation classique (Cfc), et ce, à élimination directe.  

Les 17, 18 et 24 mai sont les trois dates retenues pour faire jouer les quarts, les demies et la grande finale de la troisième édition de la « coupe Digicel », traditionnelle compétition annuelle organisée par le Ciba.

Les huit délégations (Port-de-Paix, Gonaïves, Hinche, Arcahaie, Croix-des-Bouquets, Port-au-Prince, Kenscoff et Léogâne) seront pris en charge (hébergement, nourriture, per-diem) par la Digicel à partir de 16 mai. Le même jour, le Ciba aura à organiser un buffet de presse chez Fanny Villa pour rehausser l’éclat de cet événement.

C’est l’équipe représentative de Port-au-Prince qui donnera le coup d’envoi de la journée inaugurale face à celle de Léogâne. Autres matches au programme le même jour, Gonaïves jouera Port-de-Paix, Arcahaie affrontera Hinche et Kenscoff en découdra face à Croix-des-Bouquets.

Le lendemain, le vainqueur de la rencontre Port-au-Prince-Léogâne fera face à celui des Gonaïves-Port-de-Paix pour la première ½ finale. Idem pour les vainqueurs des deux autres matches.

Signalons que les équipes championnes et vice-championnes de la compétition gagneront en plus de trophées et médailles, mais également des téléphones et un bagatelle de 4 et 2 mille dollars américains.   

Calendrier des ¼ de finals

17 mai 2013 au CFC

Port-au-Prince – Léogâne :

Arcahaie – Hinche :

Gonaïves – Port-de-Paix :

Kenscoff – Croix-des-Bouquets :

Add a comment

Port-au-Prince, lundi 29 avril 2013.- Le Ministère de la Jeunesse, Magalie Racinedes Sports et de l’Action Civique (MJSAC) informe le public en général, la presse en particulier que le lancement du Tournoi de Basketball de l’Université et du Drapeau aura lieu le mardi 30 avril 2013 à 9h AM au Gymnasium Vincent.

Organisé à l’initiative du ministre Magalie A. Racine, ce tournoi de Basketball permettra à l’université de participer activement dans les principales activités qui marqueront la célébration du 210ème anniversaire de la création de notre Bicolore.

Sept (7) facultés de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) et trois (3) universités privées  prennent part à cette compétition qui se déroulera au Gymnasium Vincent du 1er au 18 mai 2013. Il s’agit de l’Institut National d’Administration, de Gestion et de Hautes Etudes Internationales (INAGHEI), de la Faculté d’Ethnologie, de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire, de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques (FDSE), de l’Institut d’Etudes et de Recherches Africaines (IERAH), de la Faculté d’Odontologie, de la Faculté des Sciences, de l’Université Quisqueya, de l’Université Notre Dame et de l’UNASMOH. 

Plusieurs autres événements tels des débats scolaires, une journée de reboisement, le Marathon du Bicolore, le Festival du drapeau, le Tournoi du Bicolore et Ann chante drapo n ont été retenus par le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique, Madame Magalie Racine pour marquer la célébration du 18 mai organisée cette année sous le thème « Anba drapo a, yon jèn, yon pye bwa »

Le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC) réaffirme sa volonté d’impliquer la Jeunesse en général, les étudiants en particulier dans les différentes activités retenues pour la célébration du 18 mai 2013. Le MJSAC les invite à réfléchir sur la problématique de la dégradation de l’environnement tout en se mobilisant autour du symbolisme du Drapeau, comme le veut le Président de la République, M. Michel Joseph Martelly.

Parallèlement, l’Unité de Communication du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC) a l’avantage d’inviter la presse parlée, écrite et télévisée au lancement du Tournoi de Basketball de l’Université et du Drapeau qui aura lieu au Gymnasium Vincent le mardi 30 avril 2013 à 9h AM.

L’Unité de Communication du MJSAC compte sur la présence des journalistes et chroniqueurs sportifs au lancement de cette compétition qui rentre dans le cadre des activités retenues pour la célébration du 18 mai 2013 par le ministre Magalie A. Racine.

Add a comment

L’antre du Centre de Formation Classique (CFC) a été bongule théâtre dimanche 28 avril en cours de la grande finale mettant aux prises, les deux meilleures équipes de la saison, Produits Bongu et riz Méga, dans le cadre de la cinquième édition du championnat de basket corporatif organisé par l’Association haïtienne de basket corporatif (Ashbac). A l’arrivée, ce sont les hommes de Jacky Philémon qui l’ont emporté (78-75) au terme d’une rencontre très passionnante et plein de suspense face à ceux de Tulcky Vincent.

Ils étaient nombreux, les amants du basket qui avaient pris d’assaut l’enceinte du CFC (comble) pour y assister à la finale inédite opposant les Produits Bongu face à riz Méga, et ce, avec pour objectif principal de supporter leur équipe dans la quête de succéder à Digicel, double tenante du titre.

A côté de cette grande finale, il y avait également deux duels intéressants. La bataille entre les deux meilleurs joueurs de chaque équipe, Féguens Georges (riz Méga) qui restait sur un total de 122 points, et Alex Elicin (Produits Bongu), auteur de 209 points dans la compétition.

Mais à l’arrivée, Rood Jerry Charles a volé la vedette à ces messieurs. Le natif du Cap-Haïtien était tout simplement énorme pour les Produits Bongu en inscrivant 25 points et prenant 12 rebonds. Une performance récompensée puisque son équipe allait doubler riz Méga à quelques quatre minutes de la fin de la rencontre (64-53), et ce, pour la plus grande joie des amants du ballon orange assoiffé de miracle.

En dépit de la volonté manifeste des joueurs de riz Méga de repasser en tête, il était quasiment tard tant l’équipe des Produits Bongu avait le contrôle de la rencontre. Tout compte fait, après la Sogebank, Marché Ti Tony et Digicel, une autre équipe vient de signer son nom dans le palmarès des équipes championnes de la compétition organisée par l’Ashbac, Produits Bongu.

Ce dernier s’est finalement imposé pour trois points d’écart (78-75), et est désormais au sommet du basket corporatif du pays.

 Résultat de la finale

Dimanche 28 avril 2013

Produits Bongu – riz Méga: 78-75 Charles Rood Jerry 25 pts, 12 rebonds

Add a comment

Les équipes des produits Bongu et riz Méga s'opposeront Basket PNHle dimanche 28 avril 2013 dans une finale inédite au Centre de formation classique (CFC)pour succéder à Digicel, double tenante du titre, mais éliminée au stade des quarts de finale de la cinquième édition du championnat de basket corporatif, organisée par l'Association haïtienne de basket-ball corporatif, (Ashbac). 

Sous le patronage de la Digicel, l'Ashbac, supportée par Sprite, Sogebank, Marché Ti Tony, riz Méga et Gassant legal group, organisera la grande finale de sa compétition qui mettra aux prises les deux meilleures équipes de la saison régulière de la cinquième édition de son championnat, produits Bongu et riz Méga. Elles n'ont perdu que deux matches sur un total de neuf disputés.

L'équipe de riz Méga a bien débuté le   premier tour, pour avoir battu justement son futur adversaire en finale, les produits Bongu (101-93) avant de vaincre respectivement les équipes de VDH (112-55) et Sogebank (80-65). Stoppé par Télémax lors de la quatrième journée (85-82), riz Méga s'était imposé à quatre reprises au terme des cinq rencontres restantes. Il avait battu le Dynasty TV (Saint-Marc) par forfait et Digicel (66-64), une série entrecoupée par la défaite face à La Couronne (100-79), avant de reprendre goût à la victoire à la Police nationale (87-77) et Marché Ti Tony (93-92). 

Au contraire de riz Méga, son bourreau lors de la journée inaugurale (101-93), l'équipe des produits Bongu a été presque intraitable en alignant cinq victoires consécutives. Les victimes de Bongu au premier tour sont respectivement, Digicel (77-50), La Couronne (91-78), Sogebank (79-68), VDH (108-56), PNH (94-50). Elle a été stoppée dans ses élans par l'équipe de Marché Ti Tony (74-84). Comme son adversaire en finale, elle avait bénéficié des points de la victoire face à Dynasty (qui avait abandonné la compétition) et avait battu Télémax (91-66) lors de l'ultime journée de la phase de poule.

Au terme de la saison régulière, l'équipe des produits Bongu s'etait emparée de la première place devant riz Méga (2e). Comme ce fut le cas au tour antérieur, elles ont été impitoyables dans la phase finale.  Pour preuve, riz Méga avait surclassé respectivement PNH (99-79) en quarts de finale et Sogebank (112-105) en demi-finales. Même cas de figure pour les produits Bongu, tombeurs des équipes de La Couronne (84-62) en quarts et Marché Ti Tony (74-64) en demi-finales.

A côté de cette finale inédite, à suivre également le duel à distance entre les deux meilleurs joueurs de chaque équipe. Féguens Georges pour riz Méga a inscrit au premier tour 103 points et 19 autres dans la phase finale.

En face, Alex Elicin n'est autre que le grand artisan de la brillante prestation des produits Bongu en  inscrivant 168 points au premier tour, et a été sans pitié respectivement pour les équipes de La Couronne, 20 points en quarts et 21 autres face à Marché Ti Tony.

Autant dire que les fans du ballon orange gagneraient à faire le déplacement et supporter leur équipe respective pour rehausser l'éclat de la cinquième édition du championnat de l'Ashbac qui doit mettre aux prises, le dimanche 28 avril, les équipes de Bongu et riz Méga au local du CFC, sis à Babiole 7.

Finale de l'Ashbac

Dimanche 28 avril 2013  

CFC 5h p.m. : Produits Bongu - Riz Méga :

Add a comment

Les équipes de Sogebank et Marché Ti Tony Basket PNHrespectivement, lauréates des deux premières éditions du championnat corporatif de basket organisées par l'Ashbac, ont été éliminées au terme des ½ finales de cette compétition tenues le week-end écoulé à l'antre du CFC. Ainsi, ce sont à la surprise quasi générale, les équipes des Produits Bongu et Riz Méga qui en découdront ce dimanche 27 avril pour la conquête du titre suprême récompensant le vainqueur de la saison 2012/2013.

Coup de tonnerre au CFC ! Après la Digicel, double tenante du titre éliminée au stade des ¼ de finals. Ce sont les équipes de Sogebank et Marché Ti Tony à leur tour de mordre la poussière, et laissant du même coup, le champ libre à deux nouvelles équipes, Produits Bongu et Riz Méga de croiser le fer pour la conquête du trophée de l'Ashbac cette année.   

En effet, l'équipe de Sogebank est privée de finale. Grandissime favorite pour s'adjuger le titre de champion suite à l'élimination de Digicel, les protégés de Johanne Nicolas n'ont pas eu gain de cause face à Riz Méga, bien orchestré auteur de Fritz Gérald Content, auteur de (31) points.

Les deux protagonistes ont livré une rencontre de très bonne facture, ouverte et plein de suspense, mais à l'arrivée, le maître à jouer de la Sogebank, Elminis Isnold, (15) points,  n'avait pas eu le même succès par rapport aux matches précédents. Ainsi, lui et les siens ont pris la porte de la sortie en s'inclinant sur sept points d'écart (112-105).

En dimanche, les ½ finales se suivent et ressemblent pour les équipes ayant déjà la compétition reine du basket corporatif. Alors que l'on s'attendait à une éclatante victoire de Marché Ti Tony, contre toute attente, Antoine Bennet, (3) points et Emerson Jean François, (10) points, ont été méconnaissables. En face, l'équipe des Produits Bongu n'a pas laissé filer cette possibilité pour venir à bout de leur adversaire jusque-là brillant tout au long de la saison régulière.

En grande forme durant les play-offs, Alex Aliacin, auteur de (21) points a mené son équipe à la victoire face à Marché Ti Tony : (74-64).

Tout compte fait, la grande finale de la cinquième édition du championnat de basket organisé par l'Association haïtienne de basketball corporatif (Ashbac), mettra aux prises les Produits Bongu et Riz Méga.

Une chose est quasi certaine, entre ces deux équipes, on aura à la fin de la saison, l'une qui s'adjugera pour la première de son histoire, le titre suprême de la compétition organisée par l'Ashbac.  

Résultats des ½ finales

Riz Méga - Sogebank: 112-105 Fritz Gérald Content 31 pts (RM), Elminis Isnold 15 pts (So)

Marché Ti Tony - Produits Bongu : 64-74 Emerson Jean François 10 pts (MT), Alex Eliacin 21 pts (PB)

Dimanche 27 avril 2013

CFC 5h PM : Produits Bongu - Riz Méga :

Add a comment

 

Les équipes de Sogebank et Marché Ti Tony, vainqueurs Sogebankrespectivement de la première et de la deuxième édition du championnat organisé par l’Association haïtienne de basketball corporatif (Ashbac) se sont qualifiées pour le dernier carré de l’édition 2012-1013 en battant successivement leurs homologues de Télémax et Digicel. Cette dernière, en revanche, en dépit de son statut de double tenante du titre, a été éliminée. Les Produits Bongu et Riz Méga complètent le tableau final qui débutera ce week-end.
Sous haut patronage de Digicel, l’Ashbac supporté respectivement la Sogebank, le Riz Méga, Sprite, Marché Ti Tony et Gassant legal group, s’est poursuivi le week-end écoulé avec les ¼ de finals.  
 
Coup de tonnerre le week-end écoulé au Centre de Formation Classique. Sponsor officiel et double tenante du titre de l’Ashbac, la Digicel, laborieuse tout au long de la saison régulière a laissé la compétition par la petite porte. Elle se fait battre par la pimpante équipe de Marché Ti Tony pour quatre points d’écart (86-82) au terme d’une rencontre très serrée.
 
Mikael Tilus a été le grand bon homme de cette victoire en inscrivant (23) points face à une équipe de Digicel en panne d’inspiration. Au final, les rouges de Digicel ont fait une croix sur le titre, au contraire de son vainqueur, Marché Ti Tony qui est sans nul doute l’une des équipes favorites pour ravir le sacre suprême de la compétition reine au niveau du basket corporatif.
 
La Digicel étant éliminée mais pas les autres sponsors de l’Ashbac. Ainsi, la Sogebank, Marché Ti Tony et Riz Méga sont bel et bien là. Les protégés de Johanne Nicolas ont créé la surprise en prenant la longueur de l’imprévisible équipe de Télémax, irrésistible tout au long de la saison régulière. Elminis Isnold, (25) points, a été l’homme à tout fait de cette victoire.
 
Pour sa part, Riz Méga n’a pas forcé son talent pour venir à bout des policiers de l’équipe de la Police nationale. Au terme des quatre quart-temps, les poulains d’Angélique Salomon ont lapidé de Jaxon Pierre (99-79).
 
Le dernier match complétant le tableau des ½ finales, initialement programmé pour samedi 6 avril, avait été reporté pour cause de pluie, et finalement, elle s’est déroulé le mercredi 10 avril. Pour l’occasion,  l’équipe des Produits Bongu n’a laissé aucune chance à son homologue de la Brasserie la Couronne. Cette dernière s’est inclinée pour 22 points d’écart (84-62).
 
Les ½ finales sont programmées pour ce week-end au Centre de Formation Classique (CFC), sis à Babiole 7. A suivre le choc entre la Sogebank et Riz-Méga en samedi et dimanche, l’équipe de Marché Ti Tony tentera de se qualifier pour une nouvelle finale en affrontant son homologue des Produits Bongu.
S’exprimant sur les dernières rencontres du week-end écoulé, le Coordonnateur général de l’Ashbac tient à remercier la Police, la presse ainsi que ses sponsors, selon ses dires : « Sans eux, il n’aura pas de compétition cette année », a-t-il répété avant d’ajouter : « Ça fait mal que l’équipe du sponsor officiel de la compétition s’est fait sortir parlant de Digicel, mais toutefois, la Sogebank, le Riz Méga, Sprite, Marché Ti Tony et Gassant legal group, autres sponsors de l’Ashabc n’ont pas cessé d’apporter leur apport pour que le tournoi ait une fin favorable », a conclu Emmanuel Bonnefil.
 
Résultats et programme des ½ finales
Samedi 6 avril 2013
Marché Ti Tony – Digicel: 86-82 Mikael Tilus (23) points
Dimanche 7 avril 2013
Riz Méga – Police Nationale d’Haïti : 99-79 Nielsen Guillaume (24) points
Sogebank – Télémax : 93-87 Elminis Isnold (25) points
Mercredi 10 avril 2013
Produits Bongu – Brasserie la Couronne : 84-62 Rood Jerry Charles (32) points
Programme des ½ finales
Samedi 13 avril 2013
CFC 5h PM: Sogebank – Riz Méga:
Dimanche 14 avril 2013
CFC 5h PM: Marché Ti Tony – Produits Bongu :

 

Add a comment

Sous le haut patronage de Digicel, l’équipe Cibade basket du Comité interscolaire du basketball (Ciba), supportée par la Sogebank et Riz Méga, s’était rendue durant la période pascale à Santiago de los Caballeros (République Dominicaine) en vue d’affronter respectivement ses homologues de Colegio Cupes et de l’Université Utessa en match amical pour préparer le tournoi quadrangulaire devant marquer le 25e anniversaire de son existence.

Forte d’une délégation de plus d’une vingtaine de personnes dont dix joueurs, l’équipe de basket du Ciba a été impitoyable face à ses adversaires (Colgio Cupes et Université Utessa) au terme des deux tests matches disputés le samedi 30 mars 2013 dernier.   

D’abord, les protégés de Jacky Philémon ont disputé leur premier test match aux environs de 4h PM. Bien orchestrée au tour d’Alex Ellissaint, auteur (26) points et 3 blocs, la sélection du Ciba a pris la longueur de l’équipe du Colegio Cupes pour cinq points d’écart (84-79). Fait inédit, tout au long de la rencontre, les Dominicains n’ont jamais pris le dessus face aux Haïtiens, et ce, jusqu’au terme du match. A l’arrivée, ils se sont imposés pour la plus grande joie des haïtiens vivant en République voisine.

S’exprimant suite à la victoire des siens, Emmanuel Bonnefil s’est montré satisfait de la performance de ses protégés. « Un fait est certain, nous étions très accablés par le voyage car nous ne sommes arrivés qu’ici dans la soirée du vendredi. Toutefois, les joueurs ont su sortir le grand jeu pour s’imposer face à des Dominicains qui avaient l’avantage du terrain et qui avaient pour devoir de triompher face à nous. Sans vous cacher, je suis satisfait de la prestation de mes joueurs », a fait savoir le patron du Ciba qui au passage a salué la performance individuelle d’Alex Ellissaint. « Il a été énorme. En passant, j’ai constaté certains dirigeants Dominicains l’ont approché peut-être pour le convaincre d’accepter une bourse d’étude », a-t-il ajouté.

Ensuite, dans la soirée, l’équipe du Ciba s’était montrée insatiable en dominant pour (10) points d’écart une équipe d’all stars issue de l’Université Utessa composée d’étudiants haïtiens. Au final, les hommes du Ciba ont pris la longueur d’Utessa (58-48).

« Nous avons prouvé en République Dominicaine que nous pouvons faire beaucoup de choses. Il suffit que nous ayons un minimum d’encadrement de la part des responsables au plus niveau de l’état. Je tiens à remercier le Ciba et les sponsors pour nous avoir donné la possibilité d’aller étonner les Dominicains dans leur fief », a déclaré tout sourire, Ellissaint Alex.

Enfin, visite guidée à destination de certains monuments historiques de la ville de Santiago de los Caballeros et achats de certains produits dominicains, ont complété la tournée de la délégation haïtienne en terre voisine.

Signalons que plusieurs dizaines de fans haïtiens (200 environs) avaient pris d’assaut l’enceinte de Colegio Cupes pour assister aux deux rencontres devant disputer la sélection du Ciba qui prépare d’arrache-pied le tournoi triangulaire marquant son 25e anniversaire, le 9 mai, dans lequel devrait participer, trois équipes. Hors mis, l’équipe du Ciba, les deux autres seront issues respectivement de la Dominicanie et de la Martinique.        

Résultats des deux matches

Samedi 30 mars 2013

Sélection Ciba – Colegio Cupes : 84-79 Alex Elissaint (26) points

Université Utessa – Sélection Ciba : 48-58 

Add a comment

Le traditionnel gala annuel organisé parashbac l’Association haïtienne de basketball corporatif (Ashbac) pour  à la fois distinguer les meilleurs athlètes (meilleur marqueur et meilleur joueur), clôturer et dresser le bilan de la cinquième édition de la saison régulière (2012-2013) a eu lieu mercredi 27 mars à la salle Toussaint Louverture de l’Hôtel, Le Plaza.    

Du beau monde pour rehausser l’éclat des festivités marquant le gala de la cinquième édition du championnat corporatif de basketball. Ont répondu présent : les autorités de l’Ashbac, Emmanuel Bonnefil, Coordonnateur ; Inolla Cazeau, Secrétaire Générale ; Serge Albert et Hérold Joseph, membres. Certains sponsors de l’Ashbac ont pris part également à cet évènement, Benjie Eliazar (Digicel) ; Johanne Nicolas (Sogebank) ; Angélique Salomon (Riz Méga) et Cotechesse Pierre (la Couronne). Sans oublier les membres de la sélection du Ciba ; Insp. Bernard Joseph Jean Marie de la Police nationale d’Haïti et la famille, Bernard Daniel.  

Les intervenants ont prêché tous l’esprit de la sportivité, tout en félicitant au passage les deux joueurs qui ont s’adjugé les titres de meilleur marqueur et de meilleur joueur. Shelove Dupré, membre de l’équipe de Télémax, s’est emparé du titre de meilleur scoreur avec la bagatelle de 211 points, et celui de meilleur joueur revient à Mackenzy Saint-Hubin de la Brasserie La Couronne, 193 points, 100 rebonds et 33 passes. Ils ont reçu chacun respectivement un téléphone Black Berry (Digicel) et mille gourdes minutes de recharge pendant un an, un chèque de 5.000 gourdes (Sogebank), 5 sacs de riz (Riz Méga), un chèque de 7.500 gourdes, plus 10 caisses de boisson gazeuse (Brasserie La Couronne).   

Aux rayons des déclarations : le Coordonnateur  de l’Ashbac s’est dit satisfait de la prestation des 10 équipes participant à la compétition même s’il a en revanche déploré l’abandon de la formation de Dynasty Original TV de Saint-Marc.

D’autre part : « La Sogebank, étant doyen des sponsors de l’Ashbac, ne veut certainement pas arrêter en si beau chemin. Ainsi, nous allons continuer d’apporter notre aide », a clairement dit Johanne Nicolas. Même son de cloche, côté Digicel, ajoutant : « La Digicel est persuadée que le sport peut contribuer au développement de notre chère Haïti », dixit Benjie Eliazar.

Avis partagé par les représentantes de la Couronne et Riz Méga. « Nous sommes fiers que le meilleur joueur de la saison régulière est l’un des nôtres », s’est enchérit Cotechesse Pierre et pour sa part, Angélique Salomon s’est montrée très optimiste à l’idée que son équipe a des arguments pour faire valoir ses droits dans la compétition.

Au terme de la saison régulière qui a débuté le samedi 24 novembre 2012 pour rendre fin dimanche 23 mars, l’équipe de Bongu termine en tête devant Riz Méga et Télémax complète le podium. En revanche, l’équipe de Marché Ti Tony échoue au pied du podium, suivent les équipes de Digicel (5e), Sogebank (6e), Police nationale (7e) et Brasserie la Couronne termine à la dernière place qualificative.

Seulement deux équipes se sont éliminées au terme de la saison régulière. Il s’agit de Volontariat pour le Développement d’Haïti (VDH) et Dynasty Original TV de Saint-Marc. Ce dernier avait abandonné la compétition, difficulté économique oblige.  

Ainsi, les ¼ de finals sont programmés pour les 6 et 7 avril. Pour l’occasion, on aura un méga choc au sommet, le double tenant du titre, Digicel se mesurera à Marché Ti Tony, lauréat de la 3e édition et l’autre match de la journée mettra aux prises, la Sogebank à l’équipe surprise de la compétition, Télémax. En dimanche, la Police nationale affrontera Riz Méga et l’équipe qui avait pris le leadership de la compétition, Bongu aura affaire à la Brasserie la Couronne.

Signalons que l’Association haïtienne de basketball corporatif (Ashabac) fêtera ses 5 ans d’existence le 11 avril, deux jours avant les 1/2 finales qui auront lieu les 13 et 14 avril. La grande finale est programmée pour le dimanche 27 avril. 

Programme des ¼ de finals

Samedi 6 avril 2013

CFC 4h PM : Digicel – Marché Ti Tony :

CFC 6h PM : Sogebank – Télémax :

Dimanche 7 avril 2013

CFC 4h PM : Police nationale – Riz Méga :

CFC 6h PM : Brasserie La Couronne – Bongu :

Add a comment

Forte d’une délégation de vingt-un (21) personnesabasket dont dix (10) joueurs, l’équipe de basket du Comité interscolaire de basketball (Ciba) doit laisser Port-au-Prince ce vendredi 29 mars 2013 à destination de Santiago de los Caballeros (Rép Dominicaine) en vue d’affronter son homologue de Colegio Cupes samedi 30 mars dans le cadre des activités marquant le 25e anniversaire de l’institution (Ciba) dirigée par le patron du basket haïtien, Emmanuel Bonnefil.

En attendant la tenue du tournoi international triangulaire devant mettre aux prises les 9 et 10 mai prochain en Haïti, les équipes représentatives du basket scolaire de la Martinique, de la République Dominicaine et celle d’Haïti pour boucler les activités célébrant le 25e anniversaire du Comité interscolaire de basketball, les protégés d’Emmanuel Bonnefil se mesureront à leur homologue de Colegio Cupes, issu de la terre voisine.

Il s’agit de la troisième rencontre des poulains de Jacky Philémon qui avaient déjà battu les équipes de basket des Gonaïves et de Saint-Marc. « Cette sélection est composée par jeunes écoliers issus des écoles ayant participé à nos compétitions. Ainsi, après nos périples aux Gonaïves et à Saint-Marc, avant d’aller à Léogâne, aux Cayes et à Jacmel, nous nous rendrons à Santiago pour y jouer Colegio Cupes », a précisé le patron du Ciba.

S’exprimant sur la rencontre devant mettre aux prises l’équipe du Ciba à celle de Colegio Cupes, le Coordonnateur du Ciba a fait savoir que ce match servira de préparation en vue de la tenue du tournoi international qui aura lieu en mai en Haïti. « Le 9 mai, le Ciba va avoir 25 ans. Pour marquer cette date en lettre d’or, le comité s’active pour qu’il ait une équipe solide et capable d’offrir du spectacle aux fans du ballon orange. Face aux Dominicains, le match est programmé pour ce samedi soit le lendemain de notre arrivée. En dimanche, on en profitera pour disputer un autre test match contre des étudiants haïtiens. Visiter certains endroits de Santiago de los Caballeros mettront fin à notre visite en terre voisine. Nous serons de retour à Port-au-Prince, le lundi 1e avril », a clairement expliqué Emmanuel Bonnefil.         

Fondé le 9 mai 1988, le Ciba organise depuis, et ce, de manière régulière, le traditionnel tournoi annuel baptisé « Tournoi de l’Unité ». Il y a trois ans, le Ciba organise également sous le haut patronage de la Digicel, le championnat national interscolaire avec la participation des différentes équipes championnes de la catégorie junior, issues un peu partout à travers le pays.     

Samedi 29 mars 2013

Sélection du Ciba (Haïti) – Colegio Cupes (Rép. Dom) :  

La délégation haïtienne

Joueurs : Samy Jeudy, Angelot Lebeau, Johnny Alexis, Kendy Millien, Dimitri Desrosiers, Jimmy Cadet, Jeff Yves Marie Dévil, Ricardo Nérette, Alex Elicin, Carl Andy Fréderic Desrosiers.

Staff technique

Jacky Philémon, entraîneur, Jaxon Pierre, entraîneur assistant, Jean Marie Marthe, arbitre, Nadine Alcide et Cerisier Buteau, délégués, Emmanuel Bonnefil, Johane Exorphe, Hérold Joseph, Serge Albert, membres, Yonel Louis, photographe et Philippe Junior Morency, responsable de la délégation.

Add a comment

Fait rarissime, quatre matches étaient Fortunat Rony de Telemaxau programme le week-end écoulé pour le compte de l’avant dernière journée de la compétition reine au niveau du basket corporatif du pays. Défaite à la surprise quasi générale (104-99) face à la modeste équipe de VDH, l’équipe de Télémax s’est bien reprise en faisant chuter la Digicel, double tenante du titre (80-74). Les équipes de la Brasserie la Couronne, du Riz Méga et de la Sogebank sont les autres grands bénéficiaires de la journée. 

Les amants du ballon orange avaient vécu un week-end de rêve, ponctué par la prestation de trois joueurs qui avaient guidé leur équipe à la victoire finale. Le week-end a été également très spécial dans la mesure où les amateurs du basket corporatif avaient eu droit à quatre rencontres, et ce, depuis vendredi jusqu’à dimanche.

Après avoir pris la longueur du leader de la saison régulière, l’équipe du Volontariat pour le Développement d’Haïti (VDH) s’est fait battre à deux reprises respectivement par la Brasserie la Couronne et la Sogebank. Ainsi, elle a raté une énorme occasion de conserver sa chance en vue d’une éventuelle qualification pour les play-offs.

Dans son duel face à la Couronne vendredi, les hommes de VDH ont mordu la poussière. Ils ont lourdement chuté pour 28 points d’écart. En face, ils n’ont pas l’habilité de stopper Saint-Hubert Mackendy qui était (on fire). Sur l’ensemble de la rencontre, il a inscrit (42) points, soit le plus grand total sur l’ensemble des quatre matches disputés pendant le dernier week-end.

L’équipe de VDH qui avait gagné son unique victoire face à Télémax allait aussi se faire battre par la Sogobank en dimanche. Cette fois, c’est Elminis Isnold qui était son bourreau avec la bagatelle de (35) points inscrits. Au final, la Sogebank s’est imposée pour trois petits points (76-73) pour rester en course en vue des play-offs.

Dans les autres matches, l’équipe de Télémax a repris goût à la victoire suite à son unique défaite de la saison (104-99) devant VDH. Pour l’occasion, elle avait terrassé son homologue de Digicel (80-74), et ce, grâce à une énorme prestation de Shelove Suppreux, auteur de 39 points. Tout compte, Télémax qui participe pour la première fois dans la compétition est assuré de finir à la première fois au terme de la saison régulière peu avant son dernier contre Bongu.

Pour finir, les Policiers ont pris la longueur de la solide équipe de Riz Méga (87-77). Avec la bagatelle de (17) points, Nielsen Guillaume a été très important dans la victoire des siens qui jouaient leur dernier de groupe avant la phase finale.

Il ne reste que trois matches pour compléter la saison régulière et avant de faire place à la phase finale. En samedi, l’équipe qui détient le leadership de la compétition sera opposée à Bongu. En dimanche, on aura deux rencontres. La Digicel tentera de terminer la saison en beauté en affrontant la modeste équipe de VDH, et le choc de la journée mettra aux prises les équipes de Riz Méga à Marché Ti Tony.   

 

Vendredi 15 mars 2013

Brasserie la Couronne – VDH : 82-54 Saint-Hubert Mackendy 42 points (Bra)

Samedi 16 mars 2013

Police Nationale – Riz Méga : 77-87 Nielsen Guillaume 17 points (Riz M)

Digicel – Télémax : 74-80 Shelove Suppreux 39 points (Tél)

Dimanche 17 mars 2013

Sogebank – VDH : 76-73 Elminis Isnold 35 points (Sog)

 

Calendrier de la dernière journée

Samedi 23 mars 2013

CFC à 4h PM : Télémax – Bongu :

Dimanche 24 mars 2013

CFC à 4h PM : Digicel – VDH :

CFC à 6h PM : Riz Méga – Marché Ti Tony : 

Add a comment

.