×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Huit (8) rencontres étaient à l’affiche le week-end abasketécoulé dans le cadre du tournoi de basket scolaire baptisé « Coupe Jean-Pierre Boyer » organisé par l’Association sportive interscolaire (ASI) pour célébrér les 182 ans de Pétion-Ville. C’est le collège Isaac Newton qui a fait la plus forte impression en remportant deux matchs dans la catégorie junior. Pour le reste, les élèves de Quisqueya Christian School, CEC, Méthodiste de Frères, Nouvelle Lune, Catt’s Pressoir et collège La Sève ont été les grands bénéficiaires de la compétition jouée sous le haut patronage de la Sogebank, de Sprite, Pump It Up Créations, de Slam Dunk Store.

Ils étaient plusieurs centaines, les élèves qui avaient pris d’assaut l’antre du Quisqueya Christian School, à Delmas 75, ou celui du Gymnasium Vincent pour assister aux différents matchs marquant le week-end du basket scolaire de l’ASI.

D’abord, les élèves du collège Isaac Newton ont fait sensation en prenant la mesure de leurs homologues du lycée Toussaint Louverture et du collège Canado-Haïtien. Les lycéens se sont inclinés sur neuf (9) points d’écart, soit (55-46), et ce, malgré les 15 points et 2 blocks de Sébastien Louis. En face, le duo Romario Fleurimond et Jean David Louverture (23 points et 7 rebonds et 5 passes décisives) et Carltz Bateau (13 points et 2 rebonds) n’a laissé aucune chance aux élèves du lycée Toussaint Louverture. L’autre belle victoire du collège Isaac Newton est celle acquise aux dépens du collège Canado-Haïtien (77-43). 

Pour les élèves du Quisqueya Christian School, ce fut un week-end mi-figue, mi-raisin. S’ils se sont imposés dans un premier temps avec brio (72-39) face à ceux d’Exceptional Learners grâce à un duo composé de Sam Fardin (20 points, 8 rebonds et 5 passes) et Démétrio Mathieu (18 points et 3 rebonds), ils ont mordu la poussière face aux élèves du Centre d’Etudes Classique dans un match assez terne (43-34).

Ensuite, les deux autres matchs de la catégorie junior ont vu la victoire respective des élèves du collège Méthodiste de Frères et de ceux de Nouvelle Lune. Au terme d’un match très ouvert, l’équipe du collège Méthodiste de Frères est venue à bout, et ce, non sans peine, de celle de l’Exceptional Learners. Au terme de la rencontre, le team  college Méthodiste s'est imposé par neuf (9) points d’écart: score finale (64-55). En revanche, la seule note noire du dernier week-end n’est autre que la victoire sur tapis vert du collège Nouvelle Lune face à l’American School (20 – 0).

Enfin, au Gymnasium Vincent, dans la catégorie cadette, les élèves du collège Catt’s Pressoir ont fait une bouchée de ceux du CIC. Ces derniers n’ont pas pesé lourd dans la balance. A l’arrivée, ils ont reçu 75 points et en ont inscrit que 26, soit 49 points d’écart. Au final, le collège Catt’s Pressoir a eu une victoire nette et sans bavure (75 – 26). Le dernier match du week-end a vu la victoire du collège La Sève aux dépens de celui du Canado-Haïtien (37 – 30). Il s’agit de la deuxième d'affiliée de ce dernier qui a été l’équipe la moins préparée de la compétition au contraire d’Isaac Newton.  

Signalons que cinq (5) autres rencontres sont au programme pour le week-end du  vendredi 28 et samedi 29 mars 2014. Au quisqueya Christian School dans la catégorie Junior U-19, vendredi à 4h30, l’équipe de l’Union School aura affaire au collège Méthodiste. Deux autres matches auront lieu au Gymnasium à 3h30, et l’équipe du CEC affrontera celle d’Exceptional Learners et à 4h30, les élèves du collège Nouvelle Lune en découdront face à ceux du Lycée Toussaint Louverture. Samedi, le Gymnasium sera le théâtre de deux rencontres importantes dans la catégorie Cadette U-17. Pour l’occasion, l’équipe de Catt’s Pressoir se mesurera à celle de Saint-Pierre à compter de 2h30 et à 3h30, les élèves du Collège La Sève auront à affronter ceux du CIC. 

Résultats du championnat de l’ASI, Junior U-19             

 Vendredi 21 mars 2014

Centre d’Etude Classique  – Quisqueya Christian School: 43 - 34

Collège Isaac Newton – Collège Canado haïtien: 77 – 43

Collège Méthodiste de Frères – Exceptional Learners: 64-55

Collège Nouvelle Lune – American School : 20 – 0

Samedi 22 mars 2014, Cadet U-17

Collège Catt’s Pressoir – CIC : 75 – 26

Collège La Sève – Canado Haïtien : 37 – 30

Add a comment

L’équipe en forme et solide de la sixième édition Basket PNHdu tournoi organisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif à côte des Produits Bongu (6 victoires et zéro défaite) s’appelle : Police nationale d’Haïti, victorieuse de sept (7) de ses huit (8) derniers matchs. Sa dernière victime porte le nom de Natcom (95-72). Les autres victoires du week-end sont à mettre au crédit des équipes de Marché Ti Tony et de la Brasserie La Couronne. En revanche, le match tête d’affiche devant mettre aux prises Diri Méga aux Produits Bongu a été reporté pour cause de pluie.  

Une nouvelle fois, dame pluie s’est mêlée de la partie et a empêché à plus de deux mille (2.000) fans du ballon orange ayant pris d’assaut l’antre du Centre de Formation Classique d’assister au duel explosif entre Digi Méga et Produits Bongu. Cependant, ils se sont régalés lors de la victoire nette et sans bavure de l’équipe de Marché Ti Tony aux dépens de son homologue de Lait Alaska (105-97). Pour l’occasion, ils ont eu droit aux cadeaux distribués par le sponsor officiel de l’ASHBAC, Digicel et d’autres partenaires, tels : la Sogebank, Diri Méga, Sprite, MJSAC ou encore le vainqueur de la soirée, Marché Ti Tony.

Au contraire de la soirée du samedi 15 mars, le lendemain, les matchs et le spectacle étaient au rendez-vous. En première partie, sans forcer leur talent, les joueurs de l’équipe de la Brasserie La Couronne a passé 100 points aux hommes de Télémax qui occupent la dernière place du classement de la compétition. Lors de cette rencontre, Grégory Philippe était « On fire » en inscrivant la bagatelle de (37) points, et ce, pour mener son équipe à la victoire (100-76) et espérer de prendre l’une des places donnant accès à la phase finale.

Parallèlement, l’équipe surprise de la saison, la Natcom n’a pas connu la même réussite face aux hommes de la Police Nationale d’Haïti. Les poulains de l’entraîneur Jackson n’ont rien laissé à leur adversaire. Ils ont construit leur succès sur les bases habituelles, la solidité de la défense en ne prenant que (72) points, l’efficacité de la ligne offensive bien orchestrée par l’expérimenté Mackenzie Saint-Hubin (21) points et la qualité du jeu de transition. En face, la Natcom ne fait que constater les dégâts avant de baisser pavillon (95-72). Avec un bilan de (7 victoires et une défaite), les policiers s’emparent du leadership de la compétition.

Les Responsables de l’ASHBAC ont annoncé pour le 29 mars la fin de la série régulière. En attendant, quatre matchs sont à l’affiche pour le week-end à venir. A suivre ce samedi 22 mars au CFC à 4h30 : Digicel face à Lait Alaska, défaite interdite pour l’équipe deux fois lauréate de cette compétition. En deuxième partie, soit à 6h30 : Marché Ti Tony aura affaire à la solide formation de Sogebank dans un duel entre deux anciens vainqueurs de l’ASHBAC. La soirée du dimanche sera marquée par le choc au sommet : Police Nationale d’Haïti (1e au classement) face à l’équipe de Produits Bongu (2e avec 6 victoires en autant de match) et tenant du titre. Ce duel explosif, passionnant  promet de faire des étincelles. Il s’agit tout simplement d’une véritable finale avant la lettre. Avant ce choc, on suivra la rencontre qui mettra aux prises, les équipes de Diri Méga à la Brasserie La Couronne.

Résultats du dernier week-end de l’ASHBAC

Samedi 15 mars 2014

Marché Ti Tony – Lait Alaska : 105-97

Produits Bongu – Diri Méga : non joué pour cause de pluie

Dimanche 16 mars 2014

Brasserie La Couronne – Télémax : 100-76 Grégory Philippe, 37 points

Police Nationale d’Haïti – Natcom : 95-72 Mackenzie Saint-Hubin, 21 points 

Calendrier du week-end à venir au CFC

Samedi 22 mars 2014 

4h30 : Digicel – Lait Alaska :

6h30 : Marché Ti Tony – Sogebank :

Dimanche 23 mars 2014

 4h30 : Diri Méga – Brasserie La Couronne :

6h30 : Police Nationale – Produits Bongu :

Add a comment

Débuts timides pour les Malfinis rouges dansabasket les tournois de football et de basket-ball organisés par la Fédération haïtienne du sport universitaire (FEHSU). Bien qu’invaincus dans le championnat de foot, pour leur dernière sortie, les étudiants de l’IHECE n’ont pas fait mieux qu’un match nul (1-1) face à ceux de Quisqueya. Alors qu’en basket-ball, ils ont tiré leur épingle du jeu en battant non sans peine leur homologue de l’Unasmoh (62-54).

Ayant la faveur des pronostics des amants du sport universitaire, l’équipe de football des Hautes Etudes Commerciales et Economiques (IHECE) tarde encore à prendre sa vitesse de croisière au contraire des Taureaux de l’Université de Port-au-Prince. Pour preuve, les protégés de l’entraîneur. Médina Salomon ont fait match  nul (1-1) face à l’équipe de Quisqueya alors qu’ils étaient restés sur une belle victoire le week-end écoulé. Pour sa part, les étudiants de l’Université des Grandes Antilles (UGA) ont réalisé le service minimum face à leur homologue de l’Unasmoh. A l’arrivée, ils se sont imposés sur le score de (1-0).

En basket-ball, les Malfinis rouges se sont bien comportés. Opposésà l’Unasmoh, ils ont fait chuter leur adversaire sur le score de (62-54) au terme du temps réglementaire. Il s’agit de la deuxième victoire des étudiants des Hautes Etudes sur un total de trois matchs disputés. Ainsi, ils ont pris la deuxième place du classement derrière les Taureaux de l’UP (3 victoires pour autant de match). Ces derniers n’ont fait qu’une bouchée de l’Infotronique (73-31).

La prochaine journée de basket universitaire se jouera ce vendredi 21 mars au Gymnasium Vincent de la rue Romain à partir de 3h Pm, CMP face à Quisqueya et en deuxième partie, Infotronique affrontera l’Unasmoh. En dimanche, les équipes de l’Unasmoh et de Quisqueya vont se mesurer pour la troisième place du classement.

Résultats du dernier  sport universitaire

Vendredi 14 mars en football: UGA – Unasmoh : 1-0

Samedi 15 mars en football : IHECE – Quisqueya : 1-1

Dimanche 16 mars en basket : IHECE – Unasmoh : 62-54

Infotronique – Université de Port-au-Prince : 31-73

Add a comment

Après avoir pris la longueur des élèves du collège basket ball_scolaireCatherine Flon (en catégorie cadette fille), l’Institution du Sacré Cœur a épinglé à son tableau de chasse les élèves de l’Institution Marie Louise Trichet (26-15). Ainsi, sur un total de dix (10) rencontres disputées, les équipes du CEC, CFC, Sainte-Rose de Lima, Saint-Louis de Gonzague ou encore Jacques Roumain sont les grands bénéficiaires du dernier week-end de basket scolaire organisé par le CIBA, à l’occasion de la 9e édition du championnat de l’Unité.

Ils étaient plusieurs centaines, les amants du basket scolaire (composés majoritairement de jeunes écoliers et écolières) qui avaient pris d’assaut les locaux du Centre de Formation Classique (CFC) et des Normaliens Réunis pour assister à dix (10) rencontres organisées par le CIBA sous l’égide de Digicel et pour s’emparer des multiples cadeaux offerts respectivement par la Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska.

D’abord, il y avait deux matchs vendredi 14 mars dans la catégorie cadette fille. Ainsi, grâce à 10 points de Gaëlle Juste, l’Institution du Sacré-Cœur (tenante du titre dans les catégories cadette et junior fille) a remporté sa deuxième victoire en trois rencontres. Sa dernière victime porte le nom de l’Institution Marie Louise Trichet (26-15). Elle aura à affronter dans un duel explosif et qui promet de faire des étincelles son homologue l’Institution Sainte-Rose de Lima. L’autre vainqueur de cette catégorie n’est autre que l’Institution Sainte-Rose de Lima, tombeuse du Lycée Marie Jeanne (28-21) grâce à 12 points d’Alissa Pierre.

Puis, dans la catégorie cadette garçon, le collège Isaac Newton a fait une bouchée du Nouveau collège Bird (27-17) avec 8 points de François Auguste. Au terme d’un match très serré et plein de suspense, et ce, avec (15) points de Jean René Olivier, les élèves du CEC ont fait chuter ceux du collège Catherine Flon (39-38). Le dernier match de cette catégorie a vu la victoire du collège Jacques Roumain aux dépens du collège Edmond Alain Clérié (58-42) grâce à 14 points de Jeudy Samy. Pour finir, les élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague ont été sans pitié à l’égard de ceux du collège Saint Pierre (41-15) grâce à 10 points d’Azor Gaëtan.

Ensuite, trois rencontres étaient au rendez-vous le samedi 15 mars au local du CFC dans la catégorie minime garçon. Pour l’occasion, le collège Catherine Flon a pris le meilleur aux dépens du collège Jacques Roumain (20-16) avec (9) points de François Dieussaint. Pour le reste, les sept (7) petits points de Jerry Lormil ont été largement suffisants pour permettre aux élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague de corriger ceux du CFC (33-6).

Enfin, dans la catégorie Junior garçon, les élèves du CFC se sont imposés non sans peine (53-50) face à ceux du collège Isaac Newton. Pour l’occasion, Woldy Bruno a inscrit (13) points pour guider les siens à la victoire. Avec (13) unités, Marc Harley Lilavois a été très déterminant dans la victoire du collège Les Normaliens Réunis face à collège Saint Pierre.

A en croire le coordonnateur du Comité interscolaire du basket-ball (CIBA), Emmanuel Bonnefil, la 9e édition du championnat de l’Unité est en passe de battre des records en termes de participation du public et de la qualité des spectacles offerts par les acteurs. « A ce sujet, je suis pleinement satisfait. J’en profite pour remercier les sponsors, tels : Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska ».

Add a comment

Le tournoi de basket corporatif organisé par l’Associationabasket haïtienne du basket-ball corporatif (ASHBAC) en est à sa sixième édition. Lors de la première participation de l’équipe de basket de Natcom dans cette compétition, elle avait surpris plus d’un en s’octroyant la troisième place du tournoi, suite à sa convaincante victoire obtenue face à Lait Alaska (98-94). Entre-temps, la formation de la PNH continue sur sa lancée en battant (97-77) son homologue de la Brasserie La Couronne, idem pour le leader du tournoi, Produits Bongu qui a tout simplement surclassé la modeste équipe de Télémax (119-66).

Le méga choc ou encore le duel des champions entre les équipes de SOGEBANK (vainqueur de la première édition) et de Digicel (deux fois lauréats du tournoi) n’a pas eu lieu à cause de la pluie. Cependant, l’équipe de la Natcom, véritable attraction et révélation du tournoi, n’a pas fini de surprendre. Ainsi, après avoir malmené son challenger direct, la Digicel, elle (Natcom) vient de franchir un nouveau palier en s’adjugeant la troisième place du classement. Bilan : six (6) victoires et deux (2) défaites.  Pour son dernier match le week-end écoulé, la Natcom a battu non sans peine l’équipe de Lait Alaska (98-94). Pour l’occasion, Guesly Bellegarde avec (34) points au compteur termine meilleur scorer sur l’ensemble des trois (3) matches joués.

Parallèlement, l’équipe de la Police nationale d’Haïti a écarté celle de la Brasserie La Couronne (97-77) grâce aux (28) points de l’excellent Shelove Supré. Avec un bilan de six (6) victoires et une défaite, les Policiers sont pointés à la deuxième place de la compétition reine du basket corporatif du pays.

Avec (53) points d’écart, le leader invaincu du tournoi de l’ASHBAC, Produits Bongu a surclassé la modeste équipe de Télémax. Au terme de la rencontre, nos confrères ont chuté piteusement (119-66). Pour l’occasion, le duo magique composé d’Alex Elicin (30) points et de Pétion Sébastien (29) points, sést révélé le bourreau de Télémax qui occupe la dernière place du classement de l’ASHBAC 2014.

Il ne reste que trois journées pour boucler la saison régulière. A ce titre, l’équipe de Digicel à qui il reste deux matchs à jouer, doit obligatoirement gagner l’un deux pour espérer qualifier pour la phase finale. A suivre ce samedi, deux matchs : à 4h30 au CFC, l’équipe de Lait Alaska joue contre celle de Marche Ti Tony et deux heures plus tard, Digi Méga se mesurera aux Produits Bongu. Les deux autres matchs du week-end se joueront en dimanche. Pour l’occasion, l’équipe de Brasserie La Couronne attend de pied ferme celle de Télémax avant le duel explosif qui promet de faire des étincelles entre la Natcom (3e) et la Police Nationale d’Haïti (2e)  suite à six (6) victoires et une défaite.     

ASHBAC, résultats du dernier week-end

Samedi 8 mars 2014 : Natcom – Lait Alaska : 98-94 Guesly Bellegarde, 34 points

SOGEBANK – Digicel : non joué en raison de la pluie

Dimanche 9 mars 2014 : PNH – Brasserie La Couronne : 97-77 Shelove Supré, 28 points 

Produits Bongu – Télémax : 119-66 Alex Elicin (30) points et Pétion Sébastien (29) points

Add a comment

A quelques jours de la trêve carnavalesque (2 au 4 mars),Ciba les élèves de la zone métropolitaine s’étaient donné à cœur joie le week-end écoulé sur les terrains du CFC et du collège des Normaliens Réunis. Pour le compte de la 9e édition du championnat de l’Unité organisé par le Comité interscolaire de basket-ball (CIBA). Six (6) rencontres ont pu arriver à terme sur un total de neuf (9) programmés.

Pour commencer, les amants du basket scolaire (plus d’un millier approximativement) avaient pris d’assaut l’antre du CFC. Ils ont été tout simplement gâtés par la qualité du jeu pratiqué par les élèves des différents établissements qui y participent. Ainsi, dans la catégorie junior, si les élèves du collège Gilbert Albert n’avaient pas fait le déplacement pour affronter ceux du CEC, les élèves du collège Saint-Pierre et ceux d’Edmond Laforest se sont transcendés de quoi offrir un spectacle de haute voltige, ponctué par des prouesses techniques (dunk, tirs à trois points, lancer francs et passes). A l’arrivée, ce sont les élèves du collège d’Edmond Laforest qui se sont imposés par cinq (5) points d’écart. Une victoire acquise non sans peine (54-49). En levée de rideau, l’équipe du collège Victor Barolette avait pris la longueur de celle des Normaliens Réunis (32-24) pour compléter la journée du vendredi 21 février 2014.

Ensuite, la journée du samedi 22 février s'est jouée sur les enceintes du CFC et des Normaliens Réunis. Au CFC, le collège Isaac Newton n’a fait qu’une bouchée de son homologue du Nouveau collège Bird (43-20). Même cas de figure pour les élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague qui ont été sans pitié pour ceux du Centre d’Etudes Lumière (41-24). Dans la catégorie Open, l’équipe du collège Jacques Roumain a dû puiser dans ses ressources pour venir à bout de celle de CESER (45-31).

Pour finir, deux cas de forfait sont à signaler au local du collège « Les Normaliens Réunis ». Ainsi, les élèves du collège Isaac Newton et ceux de Gilbert Albert n’avaient pas fait le déplacement pour y jouer contre leurs homologues de l’Institution Saint-Louis de Gonzague et ceux du collège Catherine Flon dans la catégorie cadette. Cependant, chez les minimes, les élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague ont donné une leçon de basket à ceux de Jacques Roumain, humiliés (37-15).

A suivre quatre (4) matchs programmés au CFC pour ce jeudi 27 février 2014 baptisé : « basket naval ». Pour l’occasion, le collège Victor Barolette jouera face au Centre d’Etudes Lumière, en catégorie cadette. Chez les juniors, le CEC aura affaire à  ceux du collège Jacques Roumain. Les deux autres matchs verront s’affronter, en catégorie Open, les collèges Catherine Flon / Edmond Laforest et Frères Roc / Victor Barolette.

Le Coordonnateur du CIBA, Emmanuel Bonnefil tout en remerciant ses sponsors, tels : Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska, annonce que la compétition va reprendre ses droits la semaine du 8 mars, au même titre que celle de l’ASHBAC.

Signalons que qu’il n’y avait pas de rencontres dans le tournoi organisé par l’ASHBAC le week-end écoulé à cause de la pluie, au contraire du CIBA qui a pu réaliser six (6) matchs, sur un total de neuf (9) programmés. Cependant, ça va reprendre avec deux (2) chocs : Natcom / Lait Alaska et Digicel / Sogebank.

Add a comment

En football comme en basket-ball, les Taureaux de l’Université abasketde Port-au-Prince ont été tout simplement impitoyables. Contre toute attente,  ce sont les équipes de l’Université Episcopale et du CMP qui en ont fait les frais. Pour le reste, les étudiants de l’IHECE et de ceux de l’Unasmoh ont été les grands bénéficiaires du dernier week-end des compétitions organisées par la Fédération haïtienne du sport universitaire, la FEHSU.

Décidément les Taureaux de l’UP n’ont rien perdu pour ce qui est de leur capacité de planer au-dessus de la compétition reine du sport universitaire. Ainsi, après avoir surclassé l’équipe de l’Inutech (3-1) lors de la journée inaugurale, la formation de football de l’UP a été une nouvelle fois sans pitié face à l’Université Episcopale. Au terme du temps réglementaire, les Taureaux se sont imposés par (3-1). Avec (6) points au compteur, l’équipe de l’UP conserve la première place du classement.

Les deux autres matchs de la journée ont vu la victoire éclatante de l’Unasmoh qui a corrigé Quisqueya (4-1), et il n’y avait pas de vainqueur entre l’Inutech et l’Inuqua. Après 90 minutes, les deux protagonistes, se sont neutralisés (1-1).

Parallèlement, un petit incident est à signaler en basket-ball. A quelques 15 secondes de la fin, les étudiants du CMP ont refusé de terminer le match face aux Taureaux de l’UP, arguant qu’ils ont droit à trois (3) lancer francs, alors que l’arbitre avait décidé autrement. Tout compte fait, le match s’est soldé sur le score de (81-75) en faveur de l’UP. L’autre match de la 2e journée a été remporté par les Malfinis rouges de l’IHECE aux dépens d’Infotronique (72-64).

Selon le président du comité d’organisation de la FEHSU, Sealy Rodriguez Metellus, la compétition va observer une trêve, festivité carnavalesque oblige. Cependant, les deux compétitions (football et basket-ball) reprendront leur droit le 12 mars 2014.

Add a comment

Monstre sacré du sport universitaire, l’Institut des Hautes Etudes abasketCommerciales et Economiques (IHECE), fidèle à sa tradition, et ce, depuis plusieurs décennies, s’active dans la réalisation des festivités (sportives et culturelles) devant marquer sa « Semaine de fraternité », débutée le lundi 24 février 2014 dans son antre, situé à Lalue et qui prendra fin quatre (4) jours plus tard soit le 28 février prochain.

En quête de rachat dans la compétition organisée par la Ligue de volley-ball de la région ouest, les Malfinis rouges sont en fête. En effet, du 24 au 28 février, l’antre de l’IHECE s’apprête à vivre un événement majeur : « Semaine de la fraternité » qui n’est autre qu’un camp multidisciplinaire, mettant en vedette le talent de certains étudiants des Hautes études et de quelques invités d’honneur.

Questionné à ce sujet, l’un des responsables de l’IHECE a fait savoir : « C’est une tradition que nous tenions à respecter chaque année. L’idée pour nous, c’est de créer une sorte d’esprit de convivialité entre les étudiants qui vont en profiter pour se divertir sainement »,  Amos Durosier, dixit.

Ainsi, hier lundi 24 février a été une journée consacrée à la messe et au parrainage, suivie d’un concert évangélique. Celle de mardi 25 s’ouvre aux activités scientifico-gastronomiques (inter-universitaire), exposition de livres et conférences débats. A défaut de « Manman doudou », c’est la bande à Imalaya qui aura la possibilité d’offrir à manger aux gens qui prendront d’assaut l’enceinte de l’IHECE.

Les activités sportives auront lieu ce mercredi 26 février. En effet, les responsables organisent un tournoi auquel participeront les étudiants de l’IHECE et des invités. Au programme, matchs de volley-ball et de football, et surtout en basket-ball, l’équipe féminine des Malfinis rouges en découdra face à son homologue de Phoenix.

La journée des artistes (27 février) mettra en valeur le talent des étudiants. Pour l’occasion, un groupe théâtral en profitera pour performer. Cependant, le clou de la « semaine de la fraternité » n’est autre que le bal masqué qu’aura animé le groupe T-Vice et DJ Valmix.

Parallèlement, l’équipe féminine de volley-ball des Malfinis rouges a pris le meilleur, samedi 22 février, aux dépens de son homologue d’Estudientes, trois sets à zéro : 25/23, 25/7 et 25/19. Chez les hommes, jeudi 27 février, les étudiants de l’IHECE affronteront l’équipe d’Atlanta dans le cadre du championnat régulier organisé par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO).

Alors qu’en basket-ball universitaire, l’équipe masculine des Malfinis rouges s’est bien reprise après son faux-pas face à CPM, en battant non sans peine la formation d’Infotronique, score final : (72-64).

Pour finir, on aura une interview avec l’un des responsables afin que vous ayez un point complet sur les festivités marquant la « Semaine de la fraternité » de l’Institut des hautes études commerciales et économiques (IHECE).

Add a comment

La Fédération haïtienne du sport universitaire (Fehsu) Basket PNHannonce pour bientôt le lancement de son championnat régulier de Volley-ball. Cependant, en football, les Malfinis rouges de l’IHECE ont pris la longueur de l’Université des Grandes Antilles (UGA), score final (1-0). Alors qu’en basket-ball, au terme de la journée inaugurale, ils (Malfinis rouges) ont mordu la poussière face à leur homologue du Centre de Management et de Productivité (75-85).  

En effet, le sport universitaire bat son plein à Port-au-Prince. Ainsi, après la victoire des taureaux de l’Université de Port-au-Prince, UP (3-1) face à l’Inutech le 2 février au stade Sylvio Cator, les Malfinis rouges n’ont pas raté leur entrée en lice au Centre sportif Dadadou face à l’Uga, douze (12) jours plus tard.

Sous la houlette de son entraîneur, Médina Salomon, les étudiants de l’IHECE se sont imposés non sans peine face à l’UGA au Centre sportif Dadadou, score final (1-0). L’unique but de la rencontre a été inscrit par Sadrack Vincent. Au même titre que les taureaux de l’UP, les Malfinis rouges de l’IHECE comptent trois (3) points.

Pour rappel, les équipes de l’UP et de l’IHECE s’étaient neutralisées (1-1) le 24 janvier dernier au stade Sylvio Cator en match amical de préparation. Lors de la prochaine journée, les étudiants de l’UP auront affaire à ceux d’Episcopale, le même jour soit le vendredi 21 février 2014, l’équipe de l’Inutech va tenter de faire chuter celle de l’Inuqua. Pour finir, en samedi au Centre sportif Dadadou, les étudiants de l’Uniq et ceux de l’Unasmoh en découdront pour le gain de la rencontre.

Parallèlement, en basket-ball, le public de Pétion-Ville (Place Boyer) s’était bien amusé lors de la rencontre mettant aux prises les équipes du Centre de Management et de Productivité et de l’IHECE dimanche 16 février en cours. Pour l’occasion, ce sont les étudiants du CMP qui ont eu le dernier mot. Au contraire de son équipe de football, les joueurs de basket de l’IHECE se sont fait battre pour dix (10) points d’écart. A l’arrivée, ils ont chuté (85-75) devant les étudiants du CMP. Ces derniers remportent ainsi, le premier match de la saison. La suite et fin de la première journée est fixée pour le week-end à venir.

Il est important à signaler que le championnat régulier du Volley-ball de la Fédération haïtienne du sport universitaire (Fehsu) est pour bientôt. Entre-temps, en football et en basket-ball, les étudiants, dans une ambiance de bon enfant, se sont donnés à cœur joie.

Résultats du sport universitaire

En football, vendredi 14 février : IHECE – UGA : 1-0 Sadrack Vincent

En basket-ball, dimanche 16 février : CPM – IHECE : 85-75  

Add a comment

Lauréate de la première édition du tournoi organisé Sogebankpar l’ASHBAC, l’équipe de basket de la Sogebank a grappillé deux (2) places au classement suite à sa convaincante victoire (94-75) aux dépens de son homologue de Diri Méga. L’autre match de la soirée a vu le succès de Marché Ti Tony face à Télémax (85-63) qui reste bel et bien bon dernier. A suivre ce samedi 22 février 2014 au CFC un duel passionnant et explosif entre les deux premiers au classement, Produits Bongu (1e) face à la Police Nationale (2e).   

En effet, l’équipe de la Sogebank est entrain de respecter son rang et de renouer avec son glorieux passé. Auteur d’un début de saison mi-figue mi-raisin, la doyenne du tournoi ne cesse de monter en puissance. Pour preuve, la bande à Elminis Isnold (24) points et 12 rébonds, n’a laissé aucune chance à son challenger, Diri Méga, battu par dix-neuf (19) points d’écart, score final (94-75).

Ainsi, si l’équipe de Diri Méga qui restait sur une très belle victoire face à Digicel, n’a pas enchaîné lors de son dernier match. Celle de la Sogebank (4e) revient dans la course donnant accès au podium composé actuellement des équipes de Produits Bongu (1e), Police Nationale d’Haïti (2e) et Natcom (3e).

Parallèlement, rien ne va plus pour nos confrères de Télémax. Ridiculisée, humiliée voire malmenée par l’équipe de la Police nationale (79) points d’écart, la formation de Télémax (bon dernier au classement), a été une nouvelle fois battue, et son bourreau répond au nom de Marché Ti Tony. Ce dernier s’est imposé avec facilité (85-63).

La dernière soirée du mois de février se jouera ce samedi 22. Ainsi, l’antre du CFC verra s’affronter en première partie, les équipes de Marché Ti Tony et Diri Méga. Le clou de la soirée n’est autre que la rencontre passionnante et explosive qui mettra aux prises les deux premiers au classement, les Produits Bongu (1e) et la Police Nationale d’Haïti (2e).

Joint au téléphone, le Coordonnateur de l’ASHBAC annonce la compétition va observer une pause, les activités carnavalesques obligent, avant de faire éloge de ses sponsors et des amants du ballon orange. « Comme d’habitude, des milliers de fans avaient pris d’assaut l’antre du Centre de Formation Classique (CFC) pour assister à ces matchs. J’en profite pour les remercier. Mes remerciements vont également à Digicel, Sogebank, Diri Méga, Lait Alaska, Marché Ti Tony, MJSAC et Sprite », dixit Emmanuel Bonnefil. Ajoutant : « On va observer une pause pendant les activités carnavalesques. Si tout se passe bien, on va tout reprendre le 8 mars »,-t-il conclu.   

Résultats du dernier week-end de basket corporatif

Samedi 15 février 2014

Sogebank – Diri Méga : 94-75

Marché Ti Tony – Télémax : 85-63

 

Les matchs du week-end à venir

Samedi 22 février 2014 au CFC

4h30 : Marché Ti Tony – Télémax :

6h30 : Produits Bongu – Police Nationale :

Add a comment

Auteur d’un début de saison plutôt catastrophique, abasketl’équipe de Diri Méga essai de se faire une santé. Pour preuve, elle est sortie victorieuse dans le duel au sommet l’opposant à Digicel. Le score était de (74-71) à quelques 42 secondes de la fin de la rencontre. Cependant, l’équipe du sponsor officiel de la compétition sous demande de son entraîneur, Cameau a abandonné l’antre du CFC. Pour le reste, les équipes de Sogebank, Natcom et surtout, celle de la Police nationale d’Haïti sont les grands bénéficiaires du dernier week-end du basket corporatif organisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif, Ashbac. 

Comme d’habitude, des milliers de fans avaient pris d’assaut l’antre du Centre de Formation Classique (CFC) pour assister aux matchs, mais aussi pour s’emparer des cadeaux distribués par les sponsors de l’Ashbac, tels : Digicel, Sogebank, Diri Méga, Lait Alaska, Marché Ti Tony, MJSAC et Sprite.  

En effet, la Natcom s’est bien reprise. Epinglée par l’équipe de Marché Ti Tony, la formation de Natcom a pris le meilleur aux dépens de la Brasserie La Couronne (84-81) en ouverture de la huitième soirée du basket corporatif. Autrement dit, la Natcom reste bel et bien l’une des équipes favorites en vue de s’adjuger le titre de champion.

En quête de redorer son blason dans le championnat organisé par l’Ashbac, la Sogebank (vainqueur de la première édition) continue dans son redressement en signant une nouvelle victoire dans cette compétition. Ainsi, les protégés de Johanne Nicolas ont fait une bouchée de leur homologue de Lait Alaska (100-85).

Décidément ça va très mal pour l’équipe de Digicel. Mal en point dans la compétition reine du basket corporatif, l’équipe deux fois championne de l’Ashbac, la Digicel vient de concéder une énième défaite dans la sixième édition de l’Ashbac. Battue par son grand rival, la Natcom (en janvier dernier), elle n’a pu rebondir pour stopper sa spirale négative. Au contraire, la Digicel n’a cessé de mordre la poussière. Pour son dernier match dans la compétition, elle a abandonné l’antre du CFC alors qu’elle a été menée au score (71-74) par son homologue de Diri Méga à 42 secondes de la fin de la rencontre.

S’exprimant sur l’abandon de son équipe, l’entraîneur Cameau qui ne pouvant pas contenir ses nerfs, a estimé que son équipe a été victime d’un arbitrage de maison. Reste à savoir ce que vont décider les dirigeants de l’instance organisatrice de la compétition et si la Digicel va continuer dans la compétition. En revanche, l’équipe de Diri Méga se replace dans la course à la qualification pour la phase finale de l’Ashbac.

Pour finir, avec un écart de 79 points, l’équipe en grande forme du championnat, la Police nationale d’Haïti n’a fait qu’une bouchée de Télémax. Ce dernier a été tout simplement ridiculisé voire malmené (135-56).

A suivre ce samedi 15 février 2014 deux chocs au sommet. Pour l’occasion, les équipes de Sogebank et de Diri Méga croiseront le fer au CFC pour essayer de conserver leur place au classement des équipes en course pour jouer la phase finale. L’autre match de la soirée verra s’affronter la formation de Télémax à Marché Ti Tony.  

Résultats du dernier week-end de l’Ashbac

Vendredi 7 février 2014

Natcom – Brasserie la Couronne : 84-81

Sogebank – Lait Alaska : 100-85

Samedi 8 février 2014

Diri Méga – Digicel : 74-71

Police nationale – Télémax : 135-56

Calendrier du week-end à venir

Samedi 15 février 2014

4h30 : Sogebank – Diri Méga :

6h30 : Télémax – Marché Ti Tony :

Add a comment

Décidément, l'équipe "Les produits Bongu" est intenable. abasketAinsi, après avoir raflé le dernier trophée mis en jeu par l'Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC) l'an dernier, elle a enchaîné le week-end écoulé avec une cinquième victoire de suite dans la compétition. Sa dernière victime s'appelle Brasserie La Couronne. Le dernier match de la soirée a vu la défaite de Natcom face à Marché Ti Tony.

Auréolée d'une brillante victoire face à Digicel, Natcom a mordu la poussière face à Marché Ti Tony. Peut-être trop euphoriques, les poulains de Bernard Daniel, dit Tashi, n'ont pas su contrer les assauts répétés des coéquipiers d'Anthony Bennet. Assoiffée de victoire, la formation de Marché Ti Tony a pris le meilleur sur Natcom en s'imposant par sept points d'écart au terme de la rencontre (87-74).

A l'issue de la rencontre, l'homme à tout faire de Marché Ti Tony s'estimait heureux tout en nourissant l'espoir que son équipe va continuer sur la même lancée. "Ça a été un match difficile, mais somme toute, nous l'avons gagné. Il faut dire qu'il s'agit de notre meilleur match depuis le coup d'envoi de la saison. Toujours est-il que nous allons tout tenter pour maintenir cette forme, et ce jusqu'à la dernière journée", dixit Anthony Bennet.

Quant à la bande à Bernard Daniel, elle a été est rétrogradée à la troisième place. Elle est devancée respectivement par la formation de la Police nationale d'Haïti (2e) et les Produits Bongu, leader invaincu de la compétition. Justement, sans surprise, l’équipe championne en titre n’a eu pas beaucoup de difficultés pour se débarrasser de Brasserie La Couronne (72-67). Emmenée par Elissaint Alex, 23 points, la formation des Produits Bongu en a profité pour signer une cinquième victoire de suite dans la compétition tout en restant l’unique équipe invaincue du tournoi.

L'équipe en forme de la compétition, Bongu, sera exempte du programme de la prochaine journée qui se jouera vendredi 7 et samedi 8 février. Pour l'occasion, l'antre du CFC recevra quatre rencontres. Vendredi, Brasserie La Couronne tentera de se refaire une santé face à la Natcom qui, elle aussi, ne rêve que de victoire; le deuxième match de la soirée verra s'affronter Lait Alaska et Sogebank.

Samedi, toujours au CFC, la surprenante équipe de la Police nationale d'Haïti défiera Télémax en première partie. Le choc du week-end mettra aux prises l'équipe de Diri Méga avec Digicel, deux formations au creux de la vague.
Résultats du dernier week-end
Produits Bongu - Brasserie La Couronne: 72-67
Marché Ti Tony - Natcom: 87-74

Calendrier du prochain week-end
Vendredi 7 février 2014 au CFC
5h30 p.m. : Brasserie La Couronne - Natcom:
7h Pm: Lait Alaska - Sogebank:

Samedi 8 février 2014 au CFC
4h30 p.m. : Police nationale - Télémax:
6h30 p,m. : Diri Méga - Digicel:

Add a comment

Étrangement maladroits en attaque et très peu inspirés aa digicelen défense, les joueurs de Digicel ont subi un nouveau revers dans la nuit du samedi 25 janvier, au CFC (68-60) face à l’équipe où ils ne souhaitaient certainement pas perdre, la Natcom. Leur mauvaise passe actuelle peut sans doute être attribuée à une fatigue, autant physique que morale, mais elle ne remet pas en cause leurs ambitions dans la compétition organisée par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif, l’ASHBAC. L’autre match de la soirée a vu la victoire sans surprise de l’équipe tenante du titre, les Produits Bongu face à lait Alaska.

En effet, ils étaient (1150) amants du basket corporatif qui avaient pris d’assaut l’enceinte du Centre de Formation Classique (CFC) tout en payant les 250 gourdes exigés par les dirigeants de l’ASHBAC, et ce, pour être le témoin oculaire des deux méga chocs mettant aux prises, d’abord les Produits Bongu à lait Alaska, et enfin, les équipes des deux compagnies de téléphonie mobile du pays, la Digicel face à la Natcom.     

Sans surprise, l’équipe championne en titre n’a eu trop de difficulté pour se débarrasser de son homologue de lait Alaska (87-66). Emmenée par Elissaint Alex, 23 points, la formation des Produits Bongu en a profité pour signer une quatrième victoire de suite dans la compétition tout en restant l’unique équipe invaincue du tournoi. « On est encore loin de réaliser notre objectif. Cependant, on fera tout pour le concrétiser », dixit le top scoreur de la Natcom.

Au terme de cette rencontre, les champions en titre présentent une feuille de statistique impressionnante avec (4 victoires en quatre matches) et conservent la première place du classement de meilleure défense avec 64,33 points. Auréolée de cette victoire plein de sens, les Produits Bongu semblent bien partis pour rééditer l’exploit de l’an dernier. Pour son prochain match, samedi 1e février l’équipe championne en titre affrontera la Brasserie La Couronne.  

Pour le reste, le match tant attendu mettant aux prises les deux  compagnies téléphoniques du pays, la Natcom et la Digicel, a tenu toutes ses promesses. Voulant à tout prix rebondir, l’équipe  la plus titrée et le sponsor officiel du tournoi de basket-ball corporatif de l’ASHBAC, n'a pas enrayé sa spirale négative : la Digicel a été battu au CFC par son grand rival, la Natcom (60-68). C'est sa troisième défaite dans la compétition en six matches.

« Ça été une victoire comme les autres. Comme les autres matches, nous avons pris le soin pour affronter la Digicel. J’en profite pour féliciter mes poulains, car ils ont fait un grand match. On est encore loin de l’objectif fixé. Toutefois, on va essayer de rester très compétitif et ce, jusqu’à la victoire finale », a fait savoir Bernard Daniel dit Tashi.

Les 20 points de Reynaldo Louis Charles n’ont pas pu sauver la Digicel qui va devoir attendre pour reprendre goût à la victoire. En face, Didier Dutelien, 20 unités a été le grand bon homme de la victoire de Natcom (68-60) face à Digicel. Le cinquième match de la Natcom aura lieu ce samedi 1e février au CFC. Pour l’occasion, elle aura affaire à la formation de Marché Ti Tony dans un duel qui s’annonce passionnant voire explosif.

Questionné sur la présence des milliers de gens qui ont pris d’assaut l’antre du CFC, Emmanuel Bonnefil a tenu à remercier la Police nationale. « Comme d’habitude, les policiers ont fait un travail monstre pour sécuriser les fans. Vous imaginez, il y avait plus d’un millier des gens en dehors du CFC, sans parler de ceux qui étaient à l’intérieur. Le match a rassemblé justement le beau monde des entreprises et particulièrement les VIP des équipes concernées. J’en profite aussi pour remercier les sponsors, tels : Digicel, Sogebank, Diri Méga, lait Alaska, Sprite, Marché Ti Tony et MJSAC. Ils jouent un rôle important dans la réalisation de cette compétition. Je ne peux pas oublier aussi la presse », a commenté le Coordonnateur de l’ASHBAC.

Résultats du dernier week-end de l’ASHBAC

Samedi 25 janvier 2014

Produits Bongu – Lait Alaska : 87-66 Elissaint Alex, 23 points

Natcom – Digicel : 68-60 Didier Dutelien, 20 unités

Calendrier du samedi 1e février 2014 au CFC

4h30 Pm : Produits Bongu – Brasserie La Couronne :

6h30 Pm : Natcom – Marché Ti Tony :

Add a comment

En effet, week-end faste pour les anciennes lauréates du tournoi aa digicelorganisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC), telles : la Sogebank, vainqueur de la première édition et la Digicel, double vainqueur de la compétition. Cependant, ça n’a pas été rose pour l’équipe de Marché Ti Tony, vainqueur une fois du tournoi de l’ASHBAC. Elle a été battue par son homologue de la Police Nationale d’Haïti, alors que la tenante du titre, la formation des Produits Bongu a été exempte. Toutefois, elle en a profité pour préparer son match face à Lait Alaska le week-end à venir, au même titre que la Digicel qui affrontera l’équipe de Natcom dans un duel qui s’annonce déjà passionnant et explosif à l’antre du CFC.

A quelques jours de son méga choc face à la Natcom, l’équipe de Digicel a repris goût à la victoire en disposant de la formation de Télémax (97-76) grâce à 32 points de son véritable fer de lance, Reynaldo Louis-Charles. « Cette victoire tombe à point nommé et c’est très bon pour la morale du groupe, car on aura en face un adversaire solide. Face à la Natcom, on n’a pas droit à l’erreur. On doit avoir la victoire à tout prix, et ce, pour diverses : elle est entrain de faire ses premières armes. En revanche, nous avons deux fois le titre de champion », a fait savoir l’homme en forme de la Digicel.

En face, Mackendy Saint-Hubbin qui restait sur un total de 29 points lors de la victoire de la Natcom (129-79) a promis de faire des misères à Digicel. « On ne fera aucun cadeau à quiconque et on vendra chèrement notre peau surtout face à Digicel ». Auréolée d’une victoire très convaincante, la Natcom semble être prête. Autrement dit, les deux protagonistes ont pris rendez-vous et les acteurs ont promis de se surpasser, et ce, ce serait pour la plus grande joie des milliers de fans qui prendront d’assaut le terrain du Centre de Formation Classique, CFC  ce samedi au terme de la rencontre qui mettra aux prises, l’équipe invaincue et tenante du titre de la compétition, les Produits Bongu qui aura affaire face à Lait Alaska.

Pour une fois cette année, le dernier week-end du basket scolaire se déroulait sur deux terrains. Au collège Saint-Pierre, Lait Alaska a pris le meilleur aux dépens de Diri Méga (120-114) grâce à son meneur de jeu, Brunel Alexis qui avait les mains chaudes, 33 points et c’est lui d’ailleurs qui avait inscrit le plus grand nombre de points sur l’ensemble des quatre matches disputés pour compléter le week-end du basket corporatif devant Reynaldo Louis-Charles, auteur de 32 unités pour la Digicel, victorieuse de Télémax.

Dans les autres matches, la doyenne de la compétition, la Sogebank a repris goût à la victoire en venant à bout de la formation de la Brasserie La Couronne. Cette dernière s’est inclinée sur le score de (80-63). Pour l’occasion, Jonathan Barthelemy avait volé la vedette à Elminis Isnold en inscrivant la bagatelle de 25 points.

Si les équipes de Digicel et de Sogebank se sont imposées au nombre des équipes ayant déjà remporté le tournoi organisé par l’ASHBAC, la formation de Marché Ti Tony en est l’exception puisqu’elle s’inclinait à la surprise quasi générale (89-82) face à la Police Nationale d’Haïti qui s’est imposée grâce aux 19 points de Shelove Supreux.

Signalons qu’il n’y aura pas de match les dimanches, les festivités carnavalesques obligent les dirigeants de faire jouer toutes rencontres en samedi. Et comme de fait, les amants du ballon orange auront droit à deux importantes rencontres, Produits Bongu – Lait Alaska et Digicel – Natcom.

Résultats du dernier week-end du basket corporatif

Samedi 18 janvier 2014

Diri Méga – Lait Alaska : 114 – 120 Brunel Alexis, 33 points

Police nationale – Marché Ti Tony : 89-82 Shelove Supreux, 19 points

Dimanche 19 janvier 2014

Sogebank – Brasserie La Couronne : 80-63 Jonathan Barthelemy, 25 points

Digicel – Télémax : 97-76 Reynaldo Louis-Charles, 32 points

Calendrier du week-end à venir

Samedi 25 janvier 2014 au CFC

4h Pm : Lait Alaska – Produits Bongu :

6h Pm : Digicel – Natcom :

Add a comment

A l’instar de Brasserie La Couronne, victorieuse de abasketLait Alaska (101-97), de Police nationale, vainqueur de Sogebank (90-79), et de l’équipe des produits BONGU qui a remporté le choc au sommet du basket corporatif face à Digicel (80-78). Cependant, la meilleure performance en début d’année est à mettre à l’actif de la surprenante formation de Natcom, impitoyable face à Télémax corrigée voire humiliée (129-89). Come-back sur le dernier week-end du basket corporatif organisé par l’ASHBAC.

Il n’y avait pas de match dimanche 12 janvier écoulé, les festivités marquant le 4e anniversaire du violent séisme qui avait ravagé Haïti en 2010 obligent les dirigeants de l’ASHBAC à faire jouer la compétition vendredi 10 et samedi 11 janvier. Comme d’habitude, ils étaient plusieurs milliers, les fans du basket corporatif qui avaient pris d’assaut l’antre du Centre de formation classique (CFC) pour assister aux quatre rencontres du week-end dont celle opposant l’équipe championne en titre, produits BONGU, face à Digicel, deux fois vainqueur de la compétition.

En effet, le match tête d’affiche de la soirée a tenu toutes ses promesses, mais à l’arrivée, ce sont les hommes de produits BONGU qui ont pris le meilleur en venant à bout de ceux de Digicel au terme d’un match très serré (80-78). Les 18 points inscrits par Jephté Coriolan n’ont rien pu faire pour la Digicel qui a concédé au contraire une nouvelle défaite de la saison, la première en 2014.

Parallèlement, les équipes de Brasserie La Couronne et de la Police nationale d’Haïti ont créé la grande surprise en disposant respectivement de leurs homologues de Lait Alaska (101-97) et de Sogebank (90-79). Junior Blanc (22 points) a été formidable dans la victoire des siens, et ce malgré la grosse performance individuelle d’Alexis Brunel, 34 points pour Lait Alaska. Par ailleurs, avec 29 unités à la baguette, Shelove Supreux a volé la vedette à Elminis Isnold, véritable fer de lance de la formation de Sogebank, auteur de 26 points.

Pour finir, Mackendy Saint-Hubbin,(29 points) a été l’homme en forme dans le récital et la raclée de l’équipe de Natcom face à Télémax (129-89). Au terme de la rencontre, l’équipe chère à Grégory Fanfan a mordu la poussière et a reçu une véritable leçon de basket, une correction en un mot si l'on regarde l’écart de 40 points. La prochaine journée aura lieu samedi 18 et dimanche 19 janvier sur les terrains du collège Saint-Pierre, Diri Méga face à Lait Alaska, Police nationale contre Marché Ti-Tony et au Centre de formation classique, Sogebank aura affaire à la Brasserie La Couronne et la Digicel en découdra à Télémax.

Résultats du dernier week-end :

Vendredi 10 janvier

Natcom – Télémax : 129-79 Mackendy Saint-Hubbin, 29 points

Brasserie La Couronne – Lait Alaska : 101 – 97 Junior Blanc, 22 points

Samedi 11 janvier

Police nationale – Sogebank : 90-79 Shelove Supreux, 29 points

Produits Bongu – Digicel : 80-78 Jephté Coriolan, 18 points

Add a comment

Avec un total de six (6) trophées remportés au terme de l’année 2013,abasket les équipes de Basket-ball et de Volley-ball de l’Institut des Hautes Etudes Commerciales et Economiques (IHECE)  ont permis à ce centre universitaire de faire la plus forte impression lors de la dernière saison sportive. Entre matches de compétitions et d’amicaux, les étudiants de l’IHECE en ont disputé cinquante-neuf (59) en basket et trois cent quatre-vingt huit (388) en volley. Cette année, en plus de continuer sur la même la lancée, les responsables ont annoncé pas mal de nouveautés, et ce, pour permettre à la bande de feu Gabriel Raoul Berret de renouer avec son glorieux passé. Retour sur la fructueuse année 2013 effectuée par les étudiants  de l’IHECE plus connu sur le sobriquet de « Malfini Rouge ».

A défaut de la Fédération Haïtienne du Sport Universitaire (FEHSU), inactive depuis le départ de son Secrétaire Général, Herby Béralte, les responsables de « Malfini Rouge » ont de toute façon tiré leur épingle du jeu en faisant jouer leurs équipes de basket-ball, de football et volley-ball dans des tournois organisés par le groupe (TASBIA), MJSAC ou encore par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO). A ce sujet, le Directeur administratif et financier, Michel F. Bonnet a déclaré : « Nous ne sommes pas un club à but lucratif. On pratique le sport dans le même esprit que Gabriel Raoul Berret », et le Doyen de l’IHECE, Monsieur Amos Durosier en a profité pour ajouter : « Notre devise c’est un esprit saint dans un corps saint » !

Ainsi, pour atteindre cet objectif, les responsables ont mis les grands moyens pour embaucher des techniciens (entraîneurs et masseurs), triés sur le volet, tels : Charles Jean Gérard (entraîneur assistant basket masculin), Luca Jameson (entraîneur assistant, équipe de football), Ashley P. Salomon (entraîneur principal, basket masculin), Médina Salomon (entraîneur principal, équipe de football), Ilrick Bien-aimé et Edwige Bien-aimé, entraîneur principal et assistant de l’équipe de volley-ball), Jacques Cazeau Fils (entraîneur principal de l’équipe du basket féminin) et Linda Chérubin (entraîneur assistant de l’équipe de basket féminin

Parlant de trophées justement, les équipes de Basket-ball et de Volley-ball de l’IHECE en ont remporté un total de six (6). L’équipe de basket masculine a ravi le titre mis en jeu par le MJSAC pour le compte de la 3e édition du tournoi baptisé : « Semaine du bicolore » à l’occasion des 210 ans du drapeau haïtien avant de s’adjuger successivement les trophées récompensant l’équipe championne de la 2e édition de TASBIA en D1 et du tournoi « Maxime Antoine » tenu au Gymnasium Vincent. Il faut aussi ajouter le trophée de vice-champion remporté en D2 dans le tournoi organisé par le groupe TASBIA.

En Volley-ball, les étudiants de « Malfini Rouge » ont raflé le titre de champion en deuxième division masculine dans le cadre du tournoi organisé par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO) pour se hisser en première division cette année. Ils ont aussi gagné le trophée récompensant l’équipe championne du marathon « Saj veye yo 2013 ».   

S’exprimant sur la performance de ses poulains lors de la dernière saison, le Directeur exécutif et Coordonnateur sportif  s’est dit satisfait. « Vu qu’il n’y avait pas vraiment une instance faisant la promotion du sport universitaire, et qu’en revanche, nous sommes arrivés à rafler six trophées et jouer plus que trois cent (300) matches, c’est une satisfaction, a fait savoir Raoul Baptiste avant d’ajouter. Les entraîneurs et leurs adjoints constituent l’épine dorsale de toutes les activités sportives du Malfini Rouge. Il est important que de telles ressources humaines qui se sont révélés très performants au cours de l’année sportive et celle d’antérieure, conservent la même motivation en 2014 ».  

A en croire les dires de Linda Chérubin, Trésorière, entraîneur assistant de l’équipe de basket féminin et animatrice de la salle Multimédia de l’IHECE, cette année (2014) l’institut s’apprête à participer à toutes les compétitions que la FEHSU aura à organiser (football, basket-ball, volley-ball, tennis de table et athlétisme) et celles de la LVBRO et d’autres instances de la zone métropolitaine.

Signalons que l’IHECE a été par le passé un centre universitaire mythique dans la pratique du sport en Haïti. Autrement dit, ce n’était pas un hasard à ce que son équipe de football participait au championnat national de D2 masculine. En attendant le coup d’envoi des compétitions que la FEHSU aura à organiser le 24 janvier prochain, l’équipe de volley-ball de Malfini Rouge dispute présentement la coupe de la ligue, tournoi organisé par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO).

Add a comment

Le Karibe Convention Center a été le dimanche 22 décembreemmanuelbonnefil ciba écoulé le théâtre d’un événement majeur, les festivités marquant les 25 ans du CIBA dans lesquelles des hautes personnalités dans le monde du sport, des affaires et de la politique avaient pris part, et ce pour rehausser l’éclat de cette fête sportive. Deux semaines après, le Coordonnateur du CIBA s’est dit satisfait en faisant le bilan des activités réalisées par son institution. Emmanuel Bonnefil dans les colonnes de Ticket Sport ! 

Ticket Sport: Vous venez de mettre grandiosement un terme aux festivités marquant les 25 ans du CIBA. Alors, êtes-vous satisfait ?

Emmanuel Bonnefil : Je suis entièrement satisfait, et ce, pour diverses raisons. D’abord, pour avoir l’aide financière des instances comme Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska. Vous savez en Haïti pour avoir l’aide de ces instances, il fallait à ce que tu fasses un travail extraordinaire dans le milieu sportif. Puis, des Responsables d’écoles tels, maître Gérard Gourgue et autres- ne cessent de nous confier leurs élèves en vue de la réalisation régulière de nos différents tournois. Ensuite, je peux vous avouer sans crainte d’être démenti, CIBA a eu tout ce succès grâce à la presse sportive et les médias évidemment. Et finalement, mes collaborateurs, les fans et la Police nationale d’Haïti ont apporté leur pierre dans la construction de cette institution qui a pu atteindre un quart de siècle. A côté de tout cela, nous disposons d’un terrain répondant aux normes internationales et un site Internet rien que pour vulgariser les informations à travers le monde.

TS : Gérard Gourgue justement eut à dire que le CIBA fait partie des institutions qui méritent une attention spéciale de la part des autorités étatiques vu qu’il se mette à réaliser des activités stimulant la jeunesse du pays de se divertir sainement. Partagez-vous cet avis ?

EB : Il est important à signaler que ces mots sont de maître Gourgue. D’autres personnes font également le même commentaire. Cependant, le courant ne passe toujours pas entre le CIBA et l’Etat haïtien.  Il est vrai que le Ministre des Sports, Magalie Adolphe Racine a fait un petit geste au CIBA l’an dernier, mais ça ne sert vraiment à rien vu que l’importance et le coût des activités annuelles que nous organisions (Tournoi de l’Unité dans six catégories, championnat national dans la catégorie et basket-ball de plage) sans oublier le périple de la sélection du CIBA dans les différentes villes de provinces.        

TS : Avoir l’aide financière des sponsors comme Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska sous-entend que le CIBA ait les moyens de sa politique ?

EB : La Sogebank n’est autre que notre premier sponsor, et ce, depuis huit ans, mais notre sponsor officiel est la Digicel. Cela veut dire que cette dernière en termes de dépenses d’argent, joue un rôle primordial dans l’existence et dans la réalisation des activités du CIBA. Suivent, Diri Méga et Lait Alaska, dernier en date. Les gens doivent savoir que pour réaliser une journée de basket-ball, il vous faut les arbitres, un groupe électrogène, un ou deux DJs, des fois un band Rara et des artistes invités. Autant dire, tout cela exige un coût sans oublier l’achat de ballons et un petit personnel à payer. Autrement dit, le CIBA attend encore l’apport d’autres maisons de la place. Cependant, nous tenons grandement à remercier Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska pour nous avoir fait confiance.

TS : Comment gérer plus de sept cent (700) écoliers issus dans (44) écoles et dans six (6) catégories différentes ?

EB : Nous avons rappelé lors de notre premier tournoi en 1988, ils étaient d’bord au nombre de quatre (4) les écoles participantes. Puis, une vingtaine. Ensuite, tout récemment soit en 2013 une trentaine. Finalement, cette année on est à (44) écoles. On est habitué, il est vrai cela demande plus de bras et de concentration. On est plutôt heureux de travailler à ce que tout se passe bien et sur papier est en place pour qu’on ait une année de basket scolaire réussie. En passant, je rappelle qu’on va devoir reprendre avec nos activités après le 12 janvier.

Ticket Sport : On est en 2014, votre mot final ?

Emmanuel Bonnefil : Je souhaite à toutes et à tous les vœux de bonheur et de prospérité. Avec les sponsors du CIBA, nous allons offrir beaucoup de cadeaux aux amants du ballon orange et tant d’autres surprises les sont réservées. Une nouvelle fois, je réitère mes remerciements à Sogebank, Digicel, Diri Méga et Lait Alaska, les médias, les amis du CIBA et la presse sportive.

Add a comment

Le Comité Interscolaire de basket-ball (CIBA) CIBA 2013-2014a clôturé en beauté les festivités marquant son 25e anniversaire en organisant une somptueuse cérémonie à l’hôtel Karibe Convention Center (Juvenat), dimanche 22 décembre 2013, au cours de laquelle sont honorés les sponsors, les écoles, les amis, les médias et les journalistes qui lui ont prêté main-forte, et ce, pour atteindre 25 ans de pratique du basket dans le milieu estudiantin haïtien.

Du beau monde pour mettre un terme aux festivités commémorant les 25 ans du CIBA. Citons, entre autres, le mythique Gérard Gourgue, le commissaire divisionnaire et directeur départemental de l’Ouest de la Police nationale d’Haïti, Michel-Ange Gédéon, la directrice et l’officier de communication de la Sogebank, respectivement Johane Nicolas et Bronz Dafinus, le directeur de marketing de la SogeXpress, Jean Ronald Eliacin, la directrice marketing de Diri Méga, Angélique Salomon, Alph Ulysse, responsable de Soge Basket. Des responsables d’écoles, arbitres et journalistes étaient présents pour rehausser l’éclat de cette grande fête du basket scolaire organisée par le CIBA.

D’abord, tout a commencé par les traditionnels mots de bienvenue des MC, la prière et l’hymne national avant le discours de circonstance du secrétaire général du CIBA, Hérold Joseph. « Nous tenons à remercier tout le monde pour les supports. Pour atteindre un quart de siècle en Haïti, il vous faut certainement du support. Vous avez fait le bon choix en apportant votre aide au CIBA. En 25 ans, nous avons organisé pas mal d’activités, mis au monde pas mal de talents cachés et nous en sommes fiers. Nous sommes plus que déterminés faire jouer le basket, et ce, à travers tout le pays ».

Puis, quelques notes de musique avec « Galerie Jazz » avant de remettre des plaques d’honneur aux sponsors suivants : Sogebank, le premier sponsor du CIBA (depuis 8 ans), Digicel (sponsor officiel du CIBA), Diri Méga (sponsor depuis 3 ans) et Lait Alaska, le dernier arrivé des sponsors du Comité interscolaire du basket-ball. Dans la même lignée, six (6) écoles ont été également honorées. Ce sont : Institution Secondaire Gérard Gourgue, Institution du Sacré-Cœur, Collège Yves Albert Boucher, Centre de Formation Classique, Institution Marie Louise Trichet et Lycée Marie Jeanne.

Ensuite, le CIBA a tenu à honorer ses amis, à savoir ceux qui lui sont restés fidèles et qui ont joué un rôle important pour que ce comité puisse atteindre un quart de siècle. Citons : Alph Ulysse, Bronz Dafinus, Johane Nicolas, Jean Ronald Eliacin, Angélique Salomon, Michel-Ange Gédéon, Buteau Cerisier, Direction plage Soleil Antillais, William Belmont, Lesly Desjardins et Jacques Alix Louis.

Enfin, la série des récompenses a pris fin avec les médias et les confrères de la presse sportive. Au rayon des médias honorés : Ticket Sport, Radio Magik 9, Radio Ibo, Radio Mélodie, Radio Télé Ginen, Radio Télé Galaxie, Radio Télé Métropole, RadioTélé Mégastar, Radio Télé Energie, Radio Tropic FM et la Télévision nationale d’Haïti. Jean Marie Richard Hollant, Jean Smith Griffon, Antoine Marcel Gérald Bordes, John Chéry, Michel Giraud et notre collaborateur Emmanuel Bellevue sont les journalistes honorés lors de cette grande fête du basket organisée par le CIBA pour boucler les festivités de ses 25 ans.

Hormis la remise des plaques, les moments forts de cette cérémonie ont été la prise de parole de maître Gérard Gourgue. Il a fait l'éloge du CIBA en ces termes : « Tenir une institution vivante pendant 25 ans en Haïti n’est certainement pas une chose permise à tout le monde. Vous méritez, chers membres du CIBA, des félicitations. Je vous encourage de tenir plus haut le flambeau du basket scolaire », dixit maître Gourgue ovationné par l’assistant.

D’autre part, Emmanuel Bonnefil, a dans son discours, remercié les sponsors, les responsables d’écoles, la Police nationale, les amants du ballon orange, les médias et les journalistes avant d’ajouter : « J’espère que vous serez encore là pour les festivités marquant les 50 ans du CIBA », s’est enthousiasmé le coordonnateur du CIBA.

Pour rappel, le CIBA a vu le jour le 9 mai 1988. Elles étaient au nombre de quatre (Collège Léopold Sédar Senghor, Collège Isidor Jean-Louis, Institution Secondaire Gérard Gourgue et Collège Yves Albert Boucher) qui avaient pris part au premier tournoi organisé par le CIBA. Après deux week-ends, le Collège Yves Albert Boucher a eu gain de cause aux dépens des élèves de l’Institution Secondaire Gérard Gourgue. Et depuis, le CIBA ne cesse de faire jouer le basket dans la zone métropolitaine.

Pendant ces 10 dernières années, le CIBA a organisé de façon régulière son championnat, ce qui lui a valu l’appellation « CIBA, le championnat de la ville ». Ainsi, le championnat est passé de (4) en 1988 à (30) l’an dernier, mais cette année (44)écoles en six catégories se sont fait inscrire pour jouer la compétition.

L’un des faits marquant de l’année pour le CIBA n’est autre que le périple de sa sélection de basket qui a permis de visiter les villes suivantes: (Hinche, Gonaïves, Saint-Marc, Cap-Haïtien, Cayes, Croix-des-Bouquets, dans le but de se mesurer avec ses homologues. Au final, cette sélection a été en république voisine pour y jouer deux tests matches soldés par des résultats positifs.

Signalons qu’avec17 tournois remportés, le Collège Yves Albert Boucher vient en tête des écoles les plus titrées du CIBA durant les 15 dernières années. Suivent respectivement l’Institution du Sacré-Cœur (6), l’Institution Secondaire Gérard Gourgue (5), l’Institution Marie Louise Trichet (4), le Centre de Formation Classique (4), le Lycée Marie Jeanne (3) et les Collèges nouvelle Lune, Jacques Roumain et Catherine Flon.

Add a comment

Auréolée du trophée récompensant le vainqueur Sogebankde la première édition du championnat organisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC), la doyenne de la compétition, Sogebank qui avait fait un faux pas lors de sa première sortie en 2013, a repris goût à la victoire en battant son homologue de Télémax (89-76). Au terme d’un match ouvert et riche en rebondissement, la formation de la Police nationale a pris le meilleur aux dépens de Digicel (103-64). Les deux autres victoires de la 6e journée sont à mettre au crédit des équipes de Marché Ti Tony et  des Produits Bongu.

Emmenée par Elminis Isnold en état de grâce et qui allait terminer la rencontre avec (39) points, et ce, comme étant le meilleur scorer du week-end écoulé, l’équipe de Sogebank revient en force et a honoré son statut de favori pour succéder à la formation de Produits Bongu. Pour l’occasion, l’équipe lauréate de la première édition a fait chuter la fougueuse formation de Télémax par 13 points d’écart. A l’arrivée, les hommes de la chaîne 5 se sont inclinés (89-76). Ainsi, après avoir subi la loi de la Natcom, la Sogebank qui a vu son match face aux Produits Bongu reporté pour cause de pluie, en a profité pour signer sa première victoire dans la compétition de l’ASHBAC avant de recommencer à jouer en janvier 2014.

 Les milliers de fans du basket qui avaient pris d’assaut l’enceinte du CFC (Babiole #7) se sont bien régalés en assistant à un match de basket de haut niveau et plein de suspense. En face, Digicel, double vainqueur de la compétition et Police nationale qui jusque-là n’a toujours pas remporté de titre dans la compétition même si elle y participe depuis fort longtemps.

S’il est vrai que  les policiers sont dépourvus de titre, ils ont fait un match de rêve face à Digicel qui essaie de sortir sa tête de l’eau.

Cependant, l’équipe au slogan « Extraordinaire » a été tout simplement rdinaire. Privée d’inspiration dans la ligne offensive et avecune défense qui a toutes les peines du monde pour contrer les assauts répétés de la PNH, l’équipe de Digicel coule et reste méconnaissable tout au long de la rencontre. Au final, la Digicel retombe dans ses travers en mordant la poussière (103-64).

Il est important de signaler que 37 points, c'est le plus grand écart de points enregistrés jusque-là par l’équipe de Digicel dans compétition. L’un des hommes qui a mis le feu dans le camp de Digicel s’appelle : Shelove Supré. Il a marqué (24) unités pour mener l’équipe de la Police nationale d’Haïti à la victoire au terme d’un match de rêve.

D’autre part, l’équipe de Marché Ti Tony s’est adjugée les points de la victoire face à la Brasserie de La Couronne. Cette dernière tombe pour (4) points d’écart, score final (75-71) à l’issue de la première rencontre disputée dimanche.

Pour finir le match phare de la 6e journée a vu la victoire sans surprise de l’équipe championne en titre, les Produits Bongu (84-61). Ce dernier ne fait que calmer les ardeurs de la pimpante formation de Natcom qui restait sur deux victoires de suite, et ce, en dépit du fait qu’elle fait ses premières armes dans la compétition.

La compétition sponsorisée par la Digicel et supportée par la Sogebank, Diri Méga, Marché Ti Tony, Lait Alaska, Sprite et ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSAC) connaîtra sa 7e journée samedi 21 décembre e chômera en dimanche, les festivités clôturant les 25 ans du Comité Interscolaire de Basketball (CIBA) qui auront lieu à l’hôtel Karibe obligent.

Joint au téléphone, le coordonateur général de l’ASHBAC a fait savoir que la compétition reprendra ses droits le vendredi 10 janvier pour se poursuivre le samedi 11. « Vous savez que le 12 janvier est une date noire dans l’histoire du pays. Ainsi, on a décidé de faire jouer les matches vendredi et samedi », précise Emmanuel Bonnefil qui n a profité pour adresser des vœux aux amants, joueurs, dirigeants et sponsors du ballon orange.

Signalons que ce samedi, lors de la 7e journée, deux matches sont au programme. A suivre particulièrement la rencontre qui mettra aux prises l’équipe de Diri Méga en quête de rachat avec   l’imprévisible formation de la Police nationale. L’autre match de la soirée verra s’affronter dans un choc des titans : la Digicel et Marché Ti Tony.

Résultats des 5e et 6e journées

Samedi 14 décembre 2013

Police nationale – Digicel: 103 – 64

Sogebank – Télémax: 89-76

Dimanche 15 décembre 2013

Marché Ti Tony – Brasserie La Couronne : 75-71

Produits Bongu – Natcom : 84-61

Add a comment

Après avoir remporté la troisième et la quatrièmeaa digicel édition du championnat de l’Association Haïtienne de Basket-ball Corporatif (ASHBAC) en 2011 et 2012, l’équipe de Digicel, éliminée l’an dernier, a réussi son entrée samedi 7 décembre 2013 pour son premier match dans la compétition. Sa première victime porte le nom de Brasserie La Couronne, battue (76-71). Les deux autres grands bénéficiaires du week-end écoulé s’appellent respectivement Lait Alaska et Natcom. En revanche, la rencontre mettant aux prises l’équipe de Sogebank aux Produits Bongu n’a pu arriver à terme à cause de la pluie. 

En effet, la formation de Digicel, exempte de la première journée, a fait des débuts prometteurs dans la sixième édition du championnat de basket corporatif organisé par l’Association reine du basket-ball corporatif en Haïti, l’ASHBAC en épinglant son homologue de Brasserie La Couronne (76-71). Il a fallu la présence de Reynaldo Louis Charles (27) points pour calmer les ardeurs des hommes de la Couronne.

Alors que les fans du ballon orange attendent avec impatience la deuxième rencontre de la soirée qui devait opposer la doyenne de la compétition, la Sogebank, chutée lors de la première journée et qui avait pour obligation de rebondir face aux hommes des Produits Bongu, tenants du titre. L’invitée surprise qu’est Dame pluie a volé la vedette et a mis tout le monde hors de course pour finalement annuler la soirée. Ainsi, les organisateurs ont reporté la rencontre pour une date ultérieure.

En dimanche, l’équipe de Lait Alaska qui avait raté son entrée en lice, a signé sa première victoire dans la compétition en battant Télémax (119-116) au terme d’un match plaisant et très ouvert entre les deux protagonistes. Alexis Brunel en a profité pour signer la meilleure performance de la semaine en inscrit (43) points de quoi porter son équipe à la victoire face à une formation de Télémax qui n’a pas démérité.

Le dernier match de la soirée a vu le triomphe de l’équipe de Natcom aux dépens de Diri Méga, score final (85-77). Si la Natcom signe sa deuxième victoire de suite dans la compétition, en revanche, l’équipe de Diri Méga a chuté pour une deuxième fois de suite. Comme ce fut le cas face à Sogebank, Nielsen Guillaume s’est transcendé en inscrivant (19) points pour faire plier l’équipe de Diri Méga qui se trouve au creux de la vague en ce début de compétition.

A signaler que les équipes des Produits Bongu et de Natcom restent sur deux victoires de suite, au contraire de Diri Méga, battu deux fois de suite. Dans cette même lignée, l’équipe lauréate de la première édition, Sogebank est privée également de victoire.   

Résultats de la 3e et 4e journée de l’ASHBAC

Samedi 7 décembre 2013 

Digicel – Brasserie La Couronne : 76-71, Reynaldo Louis Charles (27) points.

Produits Bongu – Sogebank : interrompu par la pluie.

Dim 8 décembre 2013

Lait Alaska – Télémax : 119 – 116, Alexis Brunel (43) pts

Natcom – Diri Méga : 85 - 77, Guillaume Nielsen (19) pts

Add a comment

Ils étaient au nombre de quatre les matches comptant bongupour les deux premières journées de la 6e édition du championnat de basket corporatif organisé par l’Association haïtienne de Basket-ball corporatif (ASHBAC) les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2013 au local du Centre de formation classique (CFC). Au terme de ces deux journées, l’équipe championne en titre, les Produits Bongu, est sortie victorieuse du méga-choc l’opposant à Marché Ti Tony (67-54).

La Natcom a fait une entrée triomphale en écartant l’équipe lauréate de la première édition, la Sogebank, et les deux autres rencontres ont vu la victoire respectivement des équipes de la Police nationale et de Télémax aux dépens de Diri Méga et de Lait Alaska. 

Plusieurs milliers de fans du basket avaient pris d’assaut l’enceinte du CFC afin d’assister au coup d’envoi de la saison du basket-ball corporatif organisé dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince par l’instance reine du basket corporatif en Haïti, la ASHBAC. Chauffés à blanc, ils en ont profité pour supporter, et ce, en scandant le nom de leur équipe favorite, de quoi créer une atmosphère de festivité, tout cela dans une ambiance bon enfant et sous les yeux rivés des agents de la Police nationale d’Haïti.

En effet, pour commencer, les amants du ballon orange ont eu droit au remake de la finale remportée par Marché Ti Tony face aux Produits Bongu dans le tournoi organisé par la Senior Basket-Ball League (SBL). Cette fois, c’est la formation qui avait gagné la dernière édition de l’ASHBAC qui a eu le mot final. A l’arrivée, l’équipe des Produits Bongu l’a emporté non sans peine (67-54), et ce, tout en affichant son ambition de faire le back to back, comme ce fut le cas avec la Digicel en 2011 et 2012.

Le deuxième match de la soirée a vu la victoire de la Natcom qui fait pourtant ses débuts dans la compétition. En face, la Sogebank. Auréolée du premier trophée de champion dans la compétition, la banque qui est toujours « bò kotew », est également détentrice du titre, a toujours participé dans cette compétition. En un mot, la doyenne du championnat. Cependant, malgré tout, la Natcom qui fait ses permières armes, a eu le dernier mot en s’imposant pour 8 points d’écart face à la Sogebank (88-80) à la surprise quasi générale.

En dimanche, les deux autres matches ont vu la victoire respective de Télémax et de la PNH. Cette dernière a recruté  plusieurs joueurs, tels Chilove Supré, un ancien de Télémax, et  Pétrice St-Jean. Ils ont inscrit chacun (26) pts de quoi donner l’avantage à leur équipe, tombeuse du Lait Alaska qui participe à son premier championnat. Score final : (99-92).

D’autre part, l’équipe de Télémax, révélation de la dernière édition, a encore frappé fort cette année. Pour plus d’un, elle est l’équipe d’espoir de ce championnat. Bien emmené par son dossard 5, Wilson Pierre, auteur de (37) pts, l’équipe de la chaîne 5 a fait plier la formation de Diri Méga, finaliste de la 5e édition. Au final, les hommes d’Angélique Salomon se sont inclinés pour deux points d’écart : (111-99).

En guise de remerciement, le comité exécutif de la ASHBAC a tenu à remercier les sponsors, tels que, Digicel, Sogebank, Diri Méga, Marché Ti Tony et Lait Alaska. Avant de placer un mot pour saluer la présence en grand nombre des milliers de fans qui ont pris d’assaut l’enceinte du Centre de formation classique (CFC). 

Résultats de la 1e et 2e journée

Samedi 30 novembre 2013

Produits Bongu – Marché Ti Tony : 67-54

Natcom – Sogebank : 88-80

Dimanche 1er décembre 2013

Lait Alaska – PNH : 99-92

Diri Méga – Télémax : 111-99

Add a comment

La 1re journée du traditionnel « championnat de l’Unité » basket ball_scolaireorganisé par le Comité interscolaire de basket-ball (CIBA) a eu lieu le jeudi 28 novembre 2013 au local du Centre de formation classique (CFC) avec trois matches au programme. Seulement deux ont pu arriver à terme. Ainsi, les équipes de l’institution du Sacré-Cœur, lauréate en catégorie junior fille et du collège Jacques Roumain, vainqueur en catégorie junior garçon ont été les grandes bénéficiaires. En revanche, le 3e match de la soirée n’a pas pu se dérouler en raison du retard pris dans la parade scolaire.

Justement, et ce, pour une 2e année de suite, le CIBA a eu gain de cause en organisant la parade scolaire précédant le coup d’envoi de la saison sportive scolaire de basket-ball. Pour l’occasion, pas moins de 260 élèves issus de 44 écoles (dans 6 catégories) ont pris part à cette parade sortant de l’institution du Sacré-Cœur pour aboutir au Centre de formation classique (CFC) sous le rythme de la fanfare des élèves du Sacré-Cœur.

Ont pris part également à cet événement, responsables d’écoles, Digigirls et, digiboy’z et bien sûr, certains membres du Comité interscolaire du basket-ball.

Annoncé initialement pour 1h p.m., le coup d’envoi du basket scolaire du CIBA a finalement débuté après 3h. Retard pris lors de la parade scolaire oblige. Le président du CIBA s’est dit content: “ Je n’ai pas de mots pour exprimer ma joie”, bien que certaines écoles nous ont donné des sueurs froides pour ce qui est de leur participation », a expliqué Emmanuel Bonnefil.

Côté compétition, sans surprise, les élèves du Sacré-Cœur dans la catégorie junior fille ont fait une bouchée de celles de Kay Lévy (32-1). Il s’agit d’une sorte de promenade de santé pour l’équipe championne en titre dans cette catégorie, car l’équipe en face n’avait absolument pas pesé lourd dans la balance.

Chez les garçons, les élèves du collège Jacques Roumain, auréolés du titre de vainqueur de la dernière édition et détenteurs du trophée récompensant l’équipe lauréate de la « Coupe Digicel 2013 », n’ont pas eu la partie facile face à ceux du collège Catherine Flon. Tout compte fait, au terme d’un match très serré, et ce, jusqu’au troisième quart-temps, les basketteurs de Jacques Roumain ont fait plier ceux de Catherine (45-29). En revanche, la troisième rencontre de la soirée a été reportée au jeudi 5 décembre sur le terrain du CFC. Elle mettra aux prises en catégorie Open garçon, l’équipe championne en titre, le Collège Catherine Flon avec Kay Lévy. Au rayon des réactions, Jacques Cazeau Fils, membre du comité exécutif du CIBA, a tenu à remercier les sponsors avant de faire l’éloge des agents de la police qui ont assuré le service d’ordre. « Ils étaient plus de 2 700 élèves qui ont voulu prendre d’assaut l’enceinte du CFC. Il a fallu la présence des agents de la PNH pour les maîtriser. J’en profite pour les remercier. Nos remerciements vont également à nos sponsors, Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska, dixit M. Cazeau. Le dernier match de la première journée se jouera ce jeudi 5 décembre entre Catherine Flon et Kay Lévy. On prendra une pause pour faciliter les élèves qui vont subir les examens. On va tout reprendre en janvier 2014 dans toutes les catégories ».

Signalons que le Comité interscolaire du basket-ball (CIBA), fondé le 9 mai 1988, célébrera son 25e anniversaire le 22 décembre 2013. Pour l’occasion, les membres du CIBA  organiseront un gala dans le but de récompenser tous ceux et toutes celles qui ont travaillé en vue de l’épanouissement de l’institution reine du basket scolaire. Résultats de la 1re journée

Jeudi 28 novembre 2013 Junior fille : Institution du Sacré-Cœur – Kay Lévy : 32-1 Junior garçon        : Collège Jacques Roumain – Catherine Flon : 45-29

Jeudi 5 décembre 2013 Open garçon : Catherine Flon – Kay Lévy :

Add a comment

Le Comité interscolaire de basket-ball (CIBA) a procédé CIBA 2013-2014le jeudi 21 novembre 2013, à la salle de conférence Toussaint Louverture de l’hôtel Le Plaza, au lancement et au tirage au sort de la 9e édition de son traditionnel championnat annuel, et ce, par devant les responsables d’ecoles, parents, entraîneurs, sponsors (Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska) et le comité exécutif du CIBA, Emmanuel Bonnefil, président, Hérold Joseph, secrétaire général Johane, trésorière et Serge Albert, membre.   

Elles sont au nombre de quarante-quatre (44), les écoles de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, réparties en six catégories (4 garçons et 2 filles) qui prendront part au championnat de l’Unité pour lequel les jeunes écoliers s’impatientent rien que pour se divertir et supporter à fond leurs équipes respectives.

Dans leurs prises de paroles, le Président du CIBA, Emmanuel Bonnefil, a fait éloge des responsables d’écoles, les entraîneurs et les joueurs de chaque école avant de préciser que les matches se joueront comme d’habitude au CFC et dans d’autres endroits de la capitale, dont un à Delmas, Kay Levy. Hérold Joseph a abondé dans le même sens, et ce, tout en remerciant les sponsors, Digicel, Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska. Ajoutant : « C’est un impératif à ce que chaque école fasse preuve de fair-play dans cette compétition. J’en profite pour remercier la police nationale et chaque personne ayant travaillé dans le but de faire progresser le championnat ».

Lionel Benjamin Jr n’a pas caché la fierté de Digicel de sponsoriser ce championnat visant à faire la promotion du basket en Haïti, une discipline sportive tant appréciée par les jeunes du pays. Pour sa part, Angélique Salomon a plaidé pour qu’il y ait une sélection valable et capable de faire briller le bicolore haïtien en terre étrangère. « Ça été une fierté de voir l’an dernier la sélection du CIBA aller en République dominicaine et faire flotter notre drapeau. J’insiste pour que cela continue ». Même cas de figure pour Jacques Bourjolly Jr, dit Kako, qui exhorte les jeunes pratiquants du basket à s’adonner à leurs études, et ce, pour qu’ils puissent être en mesure de subvenir à leurs besoins.  

S’il y aura une douzaine écoles en plus cette année, pour ce qui est des primes, la Digicel a promis 50.000 gourdes à l’équipe championne et 25.000 à l’équipe vice-championne et un téléphone sophistiqué aux meilleurs joueurs. La Sogebank offre, quant à elle, un bond d’achat et des cadeaux aux équipes championnes de la compétition. Sacs de riz et caisses de lait, sont entre autres, les primes réservées respectivement par Diri Méga et Lait Alaska aux vainqueurs du championnat de l’Unité. « Le comité exécutif du CIBA s’engagera à donner trophées et médailles aux équipes championnes », a déclaré Bonnefil.

Les quarante-quatre (44) équipes sont réparties en six catégories. On aura deux matches dans la catégorie minime garçon en janvier 2014. Pour l’occasion, l’Institution Saint-Louis de Gonzague aura affaire au Collège Jacques Roumain et le Collège Catherine Flon affrontera le Centre de Formation Classique (CFC). 

Une dizaine d'équipes jouera dans la catégorie cadette garçon. Elles sont réparties en deux poules de cinq. L’équipe championne en titre, le CFC, jouera contre Collège Victor Baroulette et le Centre d’Etude Lumière aura affaire au Collège Saint-Pierre dans le groupe A. L’équipe : Les Normaliens Réunis sera exempte. En revanche, dans le groupe B, Catherine Flon rencontrera Collège Gilbert Albert et l’Institution Saint-Louis de Gonzague affrontera le Nouveau Collège Bird. Le Collège Isaac Newton est exempt.

Chez les filles dans la catégorie cadette fille. L’équipe lauréate de la dernière édition, l’Institut du Sacré- Cœur se mesurera au Lycée Marie Jeanne. L’autre match du groupe verra s’affronter le Collège Catherine Flon et l’Institution Sainte-Rose de Lima. Alors que l’Institution Marie Louise Trichet chômera

Dans la catégorie junior garçon, dix équipes croiseront le fer pour le gain du titre suprême et composter le billet pour disputer la « Coupe Digicel 2013». Ce sont : le Collège Roumain qui ouvre la balle contre son homologue de Catherine Flon, le Centre d’Etude Classique (CEC) aura affaire au Collège Saint-Pierre dans le groupe A et le Collège Edmond Laforêt restera sans jouer. Dans le groupe B, le CFC affronte l’Institution Saint-Louis de Gonzague, et le Centre d’Etude Lumière jouera contre le Collège Isaac Newton. Alors que les Normaliens Réunis sera exempt. Chez les filles, l’équipe lauréate de la dernière saison, l’Institut du Sacré-Cœur se mesurera à Kay Lévy, le Nouveau Collège Bird jouera face au Collège Catherine Flon et l’Institution Marie Louise Trichet restera au chômage. 

Dix équipes croiseront le fer dans la catégorie Open. Elles sont réparties en deux groupes de cinq équipes. Groupe A, l’équipe championne en titre, Catherine Flon affrontera Kay Lévy, le Collège Paul VI jouera contre le Collège Gilbert Albert et le Collège Edmond Laforêt sera exempt. Dans le groupe B, le Collège Alain Clérier se mesurera au Collège Frères Rock, le Centre d’Etude Secondaire du Renouveau n’aura pas la partie facile face au Collège Jacques Roumain. En revanche, le Collège Victor Baroulette sera exempt. 

Signalons que la 9e édition du championnat de l’Unité débutera le jeudi 28 novembre 2013. Pour l’occasion, trois matches sont au programme dans les catégories Junior Fille et Garçon et Open Garçon. Ainsi, on aura : le Collège Jacques Roumain face à Catherine Flon, l'Institution du Sacré-Cœur contre Kay Lévy et le Collège Catherine Flon face à Kay Lévy.  

Add a comment

Le coup d'envoi de la 6e édition du tournoi deemmanuelbonnefil ciba basket organisé par l'Association haïtienne du basket-ball corporatif ( Ashbac ) débutera le samedi 9 novembre 2013. Elle portera le nom de " Coupe colonel Maxime Antoine ". A en croire son coordonateur général,cette nouvelle édition sera tout simplement spéciale par le fait qu'elle réunira une douzaine d'équipes issues de la zone métropolitaine», dixit Emmanuel Bonnefil.

Ticket Sport : Il est question que la 6e édition de l'Ashbac débutera le 9 novembre. Alors, qu'en ditez-vous ?

Emmanuel Bonnefil : C'est une certitude que le tournoi tant attendu par les fans du basket corporatif débutera le samedi 9 novembre 2013, et ce, avec une rencontre au Centre de Formation classique (CFC), opposant l'équipe championne en titre, Bongú à une formation tirée au sort.

TS : Qu'en est-il du processus d'inscription ?

EB : Les inscriptions débuteront le 16 septembre pour prendre fin le 15 du mois prochain. Chaque équipe doit avoir un effectif variant entre neuf joueurs au minimum et 15 au grand maximum. Pour plus amples informations, les intéressés peuvent nous appeler à ces numéros : 3119-4035, 3119-4036, 3119-4037 et 3604-0662. Nous disposons également d'une adresse e-mail qui est : ..">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

TS : Avez-vous une date retenue pour faire le lancement de la nouvelle saison ?

EB : Après avoir mis un terme à la 5e édition remportée par l'équipe de Bongú, le comité ne cesse de travailler pour la pleine et entière réussite de la nouvelle édition. Ainsi, après maintes séances de travail, on a retenu le 23 octobre pour la cérémonie de lancement et le tirage au sort qui auront lieu à l'hôtel Le Plaza.

TS : Y aura-t-il de nouvelles têtes dans la 6e édition ?

EB : Evidemment ! Les équipes de la Banque nationale de crédit (BNC) et la Natcom attendent que le comité exécutif lance les inscriptions pour se faire inscrire et participer à cette nouvelle édition. On aura certainement les ténors, tels : la Digicel, la Sogebank, le riz Méga, Marché Ti Tony ou encore l'équipe championne en titre, Bongú.

TS : Peut-on parler de nouveauté pour cette nouvelle édition ?

EB : Bien sûr ! Outre le meilleur joueur et le meilleur marqueur du premier tour, seront récompensés également le joueur le plus fair-play et l'équipe la plus fair-play au terme de la 6e édition. Les amants du ballon orange auront des cadeaux et d'autres surprises à la mi-temps de chaque match. Sur le site web de l'Ashbac (www.ashbachaiti.com) et sur le petit écran de certaines stations de télévision de la capitale, les fans auront la possibilité de visionner les 10 meilleures actions à la fin de chaque mois.

TS : Pourquoi le comité a décidé d'appeler la 6e édition la Coupe du colonel Maxime Antoine ?

EB : Le colonel Maxime Antoine a été le pionnier de la création de la Fédération haïtienne de basket-ball. Il effectua un travail de titan pour vulgariser la pratique de cette discipline à travers le pays. D'ailleurs, c'est grâce à lui qu'Haïti a eu sa première sélection nationale. Cette dernière a pu voyager en dehors d'Haïti, et ce, avec pour objectif de permettre aux jeunes talents haïtiens de s'extérioriser. C'est une façon pour le comité de lui rendre un hommage bien mérité.

TS : Où les matches de la 6è édition auront-ils lieu ?

EB : Ils auront lieu sur les sites suivants : le Centre de formation classique (CFC) et le Collège Saint-Pierre. Cependant, il y a de fortes chances que nous ayons la possibilité de jouer quelques matches au gymnasium Vincent. Rien n'est encore certain. On verra bien.

Ticket Sport : Votre dernier mot ?

Emmanuel Bonnefil : J'en profite pour remercier la Digicel, la Sogebank, le riz Méga, la Brasserie La Couronne, Marché Ti Tony et Gassant Legal Group. J'en profite également pour remercier la presse, en particulier Ticket Sport. On attend les différentes institutions et que les fans fassent preuve de fair-play tout en supportant leurs équipes respectives.

 

Add a comment

Cher membre de la presse sportive,Basket PNH

La Mairie de Pétion-Ville, Slam Dunk et « JB Basket Promotion » vous saluent et en profitent pour vous annoncer que dans le cadre des 182 ans de la fondation de la commune de Pétion-Ville, un match (Basket-ball) de gala sera organisé sur le terrain de la place Boyer le samedi 14 septembre 2013 à 6h pm. Elle opposera l’équipe de Basket-ball de la Presse (sportive) et les vétérans de Pétion-Ville et de Delmas (Jasson Valbrun, Henri JEAN, Ayouyou, Bleck, Bonnefil, Wilson, Ademar…) 

Une séance d’entraînement afin de sélectionner les joueurs de la  presse est prévue pour samedi 14 septembre à 7h AM sur le terrain de la place Boyer. Tous les journalistes-basketteurs sont invités à prendre part à cette séance.

La Marie de Pétion-Ville, « Slam Dunk » est « JB Basket Promotion » vous demande de faire circuler ce message à toutes les entités de la presse (sportive).

Merci.

Jean Bernard GEORGES (JB)

ICT associate "United Nation Office for Projects Services" UNOPS"

Port-Au-Prince, Haiti

P#: (509)3702-8552 Skype: jbgswp

Add a comment

.