×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Le traditionnel tournoi baptisé « Festi Beach-volley » Volley 2013organisé par l’Association Tigresses/Tigers (ASTT) se déroulera cette année du samedi 31 août au dimanche 1e septembre 2013  sur la place Jérémie avec la participation de 28 athlètes, repartis en deux catégories, 7 paires côté hommes et autant côté dames.  

L’annonce officielle a été faite hier mardi 27 août par le comité exécutif de l’ASTT réuni à Presse Café (Pétion-Ville) pour faire le point pour les journalistes au cours d’une conférence de presse visant à faire écho de cet événement.

Les préparatifs vont train, à en croire Yves Larrieux. « On est entrain de mettre les bouchées doubles pour finaliser les travaux sur la place de Jérémie. On aura à recevoir plus d’une vingtaine athlètes dont certains issus de la République Dominicaine. Il est évident qu’on aura un très bon niveau de Beach-volley. De bonne augure donc pour nos athlètes qui vont en profiter l’expérience des athlètes de la terre voisine », a fait savoir le Responsable de l’ASTT.

Les lauréats auront à recevoir respectivement 1,500 et 1,000 dollars US. Le coup d’envoi de la 6e édition du tournoi de Beach-volley de Tigresses/Tigers sera donné ce samedi à compter de 2h Pm et les finales se joueront dimanche 1e septembre dans la soirée.

Add a comment

Les moments forts de cette 9e édition de championnat Volley 2013national, on peut citer : les quarts et les demi-finales avec ces jeunes formations de Port-Margot  et de JVC qui ont retenu l'attention jusqu'à leur élimination.

Avec des athlètes dont la moyenne d'âge est de vingt ans, on doit s'attendre à l'occasion de la prochaine édition à ce qu'elles rivalisent avec les meilleures, à condition bien sûr qu'elles parviennent à maintenir la flamme.

On n'oubliera pas de sitôt le set le plus long de la compétition (le premier de la finale Artilleurs-Magic) remporté de haute lutte par les partenaires d'Esther Joachim 31-29.

Pour la dernière journée de compétition, le public avait fait le déplacement en grand nombre pour assister aux finales et également se faire une idée du niveau de forme des volleyeurs et volleyeuses.

Chez les filles, Magic, après avoir fait forte impression face à Artilleurs, a totalement baissé les bras au tie-break laissant le champ libre à son adversaire qui en a d'ailleurs profité pour s'imposer 15-9 et, du même coup, s'approprier pour la cinquième fois d'affilée le titre de champion national des clubs.

Malgré toute la fougue et la détermination de Carline Pierre, Rachèle Lerantisse, Esther Joachim, etc. cela n'a pas suffi pour faire échec à cette artillerie conduite par les Altagracia Juan, Irène Alexandre, la Dominicaine Flor Colon, Yinet Selmo, Aubert Saintuline, pour ne citer que celles-là.

Et dire qu'au niveau de cette formation chère à Frantz et Guy Joachim, on caressait le grand rêve de terminer la saison en beauté après son succès, bien sûr, dans le championnat de la LVBRO.

Si au niveau féminin tout n'a pas très bien fonctionné pour les fauves, par contre, au niveau masculin, Tigers est depuis ce dimanche 4 août 2013 à son 5e titre d'affilée dans ce championnat national des clubs.

Comme cela a été d'ailleurs le cas pour la finale disputée chez les filles, Tigers, dans un tie-break âprement disputé, est parvenu à briser les ailes de Papillon, 18-16.

Cette équipe de Papillon emmenée par le Dominicain Adames Luiz, qui a donné du fil à retordre aux partenaires de Ralph Adolphe qui, au tie-break, a su trouver la bonne formule pour faire échec aux attaques répétées du Dominicain et sa bande.

Opinant sur la parfaite organisation du championnat national des clubs, le président de la LVBRO, Markens Armony, s'est dit très satisfait malgré le peu de sponsors à avoir répondu aux demandes de patronage.

A part la Digicel, la SOGEBANK et le Comité olympique haïtien (COH), la LVBRO et la FHVB ont contribué à couvrir le reste des frais.

Add a comment

La 9e édition du marathon national des clubs Magic Volleychampions de volley-ball communément appelée championnat national de volley-ball d'Haïti s'est disputé du 1er au 4 août 2013 au Gymnasium de la Rue Romain.

6 clubs de chaque catégorie ont disputé cette 9e édition. En attendant notre grand reportage sur cet intéressant événement sportif, notez qu'en catégorie féminine, les Artilleurs du Cap-Haitien ont remporté cette compétition pour la 5e fois de l'histoire en dominant Magic  3 sets a 2 en finale.

En catégorie masculine, les Tigers ont profité de l'absence de Banzaï pour renouer avec le titre en dominant Papillon du Cap-Haïtien 3 sets à 2.

Magic n'aura donc pas réalisé de doublé cette saison même si Carline Pierre, Esther Joachim et Fabiola Ignace ont réussi une grande finale.

Add a comment

Le Gymnasium Vincent de la rue Romain sera le site Volleyde déroulement ce week-end de la 9e édition du championnat national de volley-ball baptisé dorénavant « championnat national des clubs champions » selon l'expression du président de la Ligue de volley-ball région ouest (LVBRO), Markens Armony suite à la conférence de presse donnée le jeudi 1er août 2013 à Presse Café.

Ce sera un total de deux cents athlètes issus des sept clubs participants au championnat national des clubs champions qui disputeront cette compétition au Gymnasium Vincent où trente huit rencontres sont prévus au programme.

A dire vrai, ce sera la grande fête pour les amateurs de cette discipline qui, à n'en pas douter, feront le déplacemennt en nombre imposant pour assister à l'évolution de nos volleyeurs et volleyeuses .

Outre les rencontres qui se disputeront sur les deux surface de béton et taraflex du gymnasium, d'autres attractions sont prévues au programme de ces trois journées avec des artistes invités à se produire dans des tours de chant, de chorégraphies etc...

Réparties en deux groupes, les sept clubs qui prendront part à cette édition de championnat des clubs champions de volley-ball sont les suivants :

Catégorie masculine :

Ouanaminthe, Papillon et Port Margot (pour le Nord)

Tigers, Atlanta et Estudiantes  (pour l'Ouest)

Cayes Captain (pour le Sud)

Catégorie féminine :

Artilleurs, Abeilles et Ouanaminthe (pour le Nord)

Magic, Tigresses et JVC (pour l'Ouest)

Fire Team (pour le Sud)

Des trophées et médailles seront attribuées aux trois premiers du classement dans les deux catégories ainsi que des distinctions pour le meilleur attaquant, le meilleur défenseur, le meilleur libero, le MVP de la compétition et pour finir, l'équipe la plus fair-play.

Markens Armony pour finir remecie Digicel, SOGEBANK et le Comité olympique haïtien (COH) qui ont contribué à rendre possible l'organisation de cette 9e édition de championnat national dont le coût s'élève à 17000 USD.

Add a comment

Après avoir passé avec brio le premier tour Mileine Louisdes éliminatoires de la coupe du monde de la FIVB, Italie 2014 en République Dominicaine, la sélection féminine haïtienne de volley-ball n’avait pas raté son entrée en lice au second tour de cette compétition, face au pays hôte, la Grenade. Cette dernière avait subi samedi dernier la loi des haïtiennes par 3 sets à 0 (25-13, 25-18, 25-17) dans le groupe N de la zone Norceca.   

Si les haïtiennes n’avaient pas enchaîné avec une deuxième victoire de suite puisqu’elles avaient été battues par le Panama par 3 sets à 1 (19-25, 25-23, 25-20, 25-18). Cependant, elles ont bien réagi en pulvérisant l’équipe de la Dominique (3-0) pour se hisser en finale.

Pointée à la 29e place de la zone Norceca, Haïti a été la moins bien classée des quatre équipes disputant les deux places qualificatives du groupe N. Pour preuve, la Dominique (20e), la Grenade (24e) et bien sur, le Panama (9e).

Sans surprise, c’est l’équipe de Panama qui s’est emparée de la victoire finale de ce groupe en battant une nouvelle en finale la sélection féminine d’Haïti. Au terme de la rencontre, les panaméennes se sont imposées fort logiquement contre les haïtiennes par 3 sets à 0 (25-18, 25- 20, 25- 16).  Ainsi, Haïti a décroché non seulement la médaille d’argent, mais s’est adjugé également une place pour la troisième et dernière phase de ces éliminatoires qui débutera début janvier 2014.

Signalons en passant que Rachelle Lerentisse a obtenu le trophée de meilleur blocker de la compétition.  

L’équipe haïtienne: Yrène Alexandre, Caroline Begsy Graham, Fabiola Ignace, Esther Joachim, Rachelle Lerentisse, Rose Mileine Louis Jeune, Djoulissa Mathé, Lourdia Pélicier, Carline Pierre, Solaïda Pierre et Rose Jally Salomon.

Staff technique: Frederic François, Rood Lamadieu, entraîneurs, Lesly Larrieux Eugène, team manager, Miano Momplaisir, arbitre, Frantz Eddy Joachim, Marie Régine Séjournée et Claude Emmanuel Georges, officiels de la FHVB

.

 

 

Add a comment

Après deux finales remportées aux dépens des Tigresses Volley 2013dans le cadre du championnat régulier de la Ligue de volley-ball de la région ouest (LVBRO), la formation de Magic conduite par une Carline Pierre au top de sa forme s'adjuge le titre de champion dans la catégorie féminine. Si au niveau des Tigresses elles sont revenues bredouille après leur promenade dans la jungle , cela a été nettement différent chez les hommes avec Tigers, parvenus à faire le doublé avec deux titres de champion obtenus dans le cadre du championnat régulier et en coupe de la Ligue.

Comme c'était le cas pour la première, la deuxième finale entre Magic et Tigresses le samedi 8 juin au collège Saint-Pierre a été riche en suspense et en émotions et où les cardiaques, sur demande du comité exécutif de la LVBRO, étaient tout bonnement priés de s'abstenir.
Et dire, s'il vous plaît, qu'au niveau des fauves, on était décidé à remettre les choses à égalité mais c'était sans compter avec une astucieuse formation de Magic qui sur l'ensemble de ses sorties dans la jungle du volley, est parvenue cette saison à dompter ces bêtes sauvages.
3 sets à 2 soient : 25-21, 21-25, 25-19, 12-25 et 15-9 (tie-break), tel est le résultat final d'une rencontre âprement disputée par les deux équipes qui ont vu encore une fois l'attaquante receveuse des protégées de Frantz Eddy Joachim, en la personne de Carline Pierre dominer la rencontre jusqu'à même se faire le trophée récompensant la meilleure joueuse de la compétition.
C'est un Frantz Eddy très satisfait que nous avons rencontré deux jours après le triomphe de son équipe et qui nous a déclaré que tout n'est pas terminé pour Magic puisqu'il va se réunir avec Rood Lamadieu et les autres membres du staff technique pour planifier et préparer le prochain championnat national prévu cette année à Port-au-Prince, au début du mois d'août.
« Nous aller nous préparer en la circonstance pour maintenir la flamme et remporter finalement ce championnat national, le seul titre manquant jusqu'à présent à notre riche palmarès », a-t-il déclaré pour finir.
Le doublé pour Tigers
Que ce soit en championnat régulier ou dans la coupe de la Ligue, les Tigers cette saison n'ont laissé aucune chance à leur proie, la dévorant toujours en mille morceaux.
En deux occasions respectives samedi et dimanche, la formation d'Estudiantes peut témoigner de la férocité avec laquelle elle a été victime des Tigers pour ces deux confrontations.
3 sets 1 (25-15, 21-25, 25-21 et 25-16) samedi en championnat et 3 sets à 0 (25-23, 25-21 et 25-22) dans le cadre de la coupe de la coupe de la Ligue, les « étudiants » n'ont pas été à la hauteur face aux partenaires de Ralph Adolphe.
Aussi bien pour le championnat que dans la coupe, Emmanuel Mabou des Tigers a volé la vedette à tout le monde pour finalement s'adjuger le titre de meilleur joueur pour l'ensemble de ces deux compétitions.
Ce serait mal de terminer si on n'évoque pas la bonne performance réalisée par la formation de l'Ecole nationale des talents sportifs (ENTS) dans la catégorie féminine.
Ces futurs espoirs du volley-ball ont récolté le titre de champion chez les U-18, cela face à une coriace formation des Tigresses au sein de laquelle évoluent des habituées très connues du public comme Caroline Graham et Graziela Chéry.
Gagner 3 sets à 1 face à cette jeune formation des Tigresses, ENTS l'a fait et il convient de complimenter cette très jeune équipe de même que le staff technique dont le travail de formation qui a démarré deux ans plus tôt sous la direction d'entraîneurs cubains commence à porter ses fruits.
Pour ce qui a trait aux distinctions récompensant les meilleurs espoirs de cette compétition U-18, elles sont allées à Solaida Pierre (ENTS) et Graziela Chéry (Tigresses).
Reverra-t-on peut-être cette jeune formation évoluer dans le cadre du championnat national en août prochain ? La réponse est du côté du staff technique autant que du comité d'organisation.

Add a comment

Une première fois par Magic chez les filles en finale Volley 2013du championnat régulier de la Ligue de 1ere division et la deuxième fois ce fut l'IHECE (Malfinis rouges), qui sont parvenus à dompter les fauves dans la jungle du volley le dimanche 2 juin 2013 sur la surface en taraflex du collège Saint-Pierre.

Sur l'ensemble des  trois finales élaborées par la Ligue de volley-ball de la région ouest (LVBRO) en vue de déterminer l'équipe championne en 1ere division féminine, la formation de Magic que préside Frantz Eddy Joachim et fondée par son père Guy, mène au score par une victoire contre zéro pour les Tigresses.

Malgré toute la détermination des fauves pour se défaire de leurs rivales (Magic), ces dernières ont finalement eu le dessus cela après un match mémorable disputé sur cinq sets et qui a vu les " flamengo et noir" l'emporter par 3 sets à 2.

Sorte de " classique " du championnat cette saison,  les rencontres mettant aux prises ces deux formations aussi bien en  championnat que dans les tournois ont toujours attiré la grande foule  avec Magic  qui en terme de statistiques mène au score.

Conduite par une Carline Pierre (attaquante -receveuse) au meilleur de sa forme, Magic à qui revenait l'honneur de démarrer les hostilités, enleva le 1er set 25-20 avant de concéder aux Tigresses les deux prochains sets 24-26 et 23-25.

Alors qu'au niveau du public et plus particulièrement des nombreux fans des Tigresses l'on s'attendait à la victoire des fauves, l'entraîneur Wood Lamardieu assisté de Jean-Claude Emmanuel et la  cubaine Silvia Samiento (entraîneur-joueuse) changea de tactique qui allait s'avérer payante pour Magic  puisqe le 3e set se termina en sa faveur 20-25 avant de l'emporter dans un tie-break interdit aux cardiaques 16-14.

Les coéquipières de Esther Joachim (capitaine) répondant au nom de  Rachel Lerantis au block, Augusta Augustin passeuse, Samiento Silvia toujours très adroite dans ses services, la meilleure joueuse de la rencontre Carline Pierre etc...se sont très bien comportés face à la bande de l'entraîneur Ralph Adolphe qui n'a pas droit du tout à l'erreur à l'occasion de la 2e finale prévue pour ce samedi 8 juin.

Dans le cas où Magic parvient à l'emporter, il sera sacré champion de l'édition 2013 de la LVBRO, mais si les Tigresses en cas de victoire mettent les choses à égalité (une victoire partout), la 3e et dernière finale constituera en quelque sorte un pôle d'attraction pour les amateurs de volley-ball.

Si pour le championnat régulier de la LVBRO le suspense persiste, par contre en 2e division masculine,  c'est l'IHECE communément appelé " Malfinis rouges " qui  s'est adjugé le trophée après s'être défait de fort belle façon des Tigers par 3 sets à 1 soient 25-17, 25-18, 23-25 et 25-20 .

Dans la finale de 2e division féminine, le trophée récompensant l'équipe championne est allé à la surprenante formation de l'Ecole nationale des talents sportifs (ENTS) victorieuse de Magic 3 sets à 0 soient 25-18, 25-13 et 25-14.

Selon les dires de la présidente de la FHVB, c'est un calendrier très chargé qui attend cette fédération dans les prochains jours.  Lundi et mardi de cette semaine, au collège Georges Marc,  a démarré la série des journées de formation à l'adresse des coordonnateurs départementaux  sélectionnés dans le cadre du programme " Mass Mini Volley " 3e édition, sous la direction du DTN Yves Larieux, assisté des entraîneurs Wesly Duvalsaint, Jean-Denis Destiné et le coordonnateur Mac Guffie Charlemond Marquez.

Dans le cadre de la préparation de l'équipe nationale féminine entraînée par  Frédéric François (Papouche), une tournée de préparation est prévue du 14 au 18 à la Romana (République dominicaine). Le départ pour la Grenade (siège des qualifications pour la coupe du monde) est fixé au 20 de ce mois et jusqu'à date, le pessimisme règne au niveau du comité de la fédération quant à trouver les fonds pour financer le déplacement de nos filles.

En cas d'absence d'Haïti dans ces qualifications, elle se verra pénaliser par les instances de tutelle que sont la (FIVB et NORCECA). On se souvient qu'à l'occasion de la participation de l'équipe masculine dans les qualifications pour le championnat du monde, la NORCECA avait supporté une grande partie les frais.

La question : où est la contribution de l'Etat haïtien dans toute cette affaire alors qu'il existe un ministère de la Jeunesse et des Sports qui fait souvent la sourde oreille aux demandes émanant de la part des dirigeants de fédérations et associations en vue d' honorer un important rendez-vous sur la scène internationale ?

Chassez le naturel, il revient au galop dit le vieil adage.

Add a comment

Plus d'articles...

.