×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

 

En plein cœur de la coupe du monde de la FIFA,volley-ball-filet Brésil 2014, la ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO) a mis un terme dimanche 22 juin 2014 à la compétition baptisée : « Coupe de la Ligue ». Ainsi, les grands bénéficiaires répondent au nom respectivement des Malfinis rouges de l’IHECE, l’Unasmoh et ENTS.

Alors que les compétitions universitaires ont pris fin officiellement, et ce, depuis le 8 juin soit quatre jours avant le mondial. Cependant, les étudiants des centres universitaires, tels ceux de l’Unasmoh et de l’IHECE ont fait forte impression dans les compétitions organisées par la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO).

Pour preuve, ce sont les étudiantes de l’IHECE et celles de l’Unasmoh qui ont disputé la grande finale de la deuxième division féminine. Au terme d’un match ouvert, les filles de l’Institut des Hautes Etudes Commerciales et Economiques (IHECE) ont venu à bout de celles de l’Unasmoh par trois (3) sets à un (1). Menées (0-2), 22/25 et 20/25, les demoiselles de l’Unasmoh se sont emparées du troisième set (25/21) avant de s’incliner au quatrième set (23/25). Ainsi, le titre revient aux filles de l’IHECE.

Chez les hommes, ce sont encore les centres universitaires qui dictent leur loi. L’équipe de Magic a été battue par trois (3) sets à un (1) par celle de l’Unasmoh. Pourtant tout a très mal débuté pour les étudiants qui perdent le premier set (17/25). Après quelques ajustements tactiques, l’équipe de l’Unasmoh a été impitoyable en remportant les trois sets suivants : 25/20, 25/15 et 25/19. A l’arrivée, le trophée récompensant le vainqueur de la D2 masculine a été attribué aux hommes de l’Unasmoh.  

En première division féminine, l’équipe de Magic a encore échoué puisqu’elle a été battue en finale. Son bourreau répond au nom de l’Ecole Nationale des Talents Sportifs (ENTS). Cette dernière s’est imposée aisément par trois (3) sets à zéro : 25/17, 25/15 et 25/20.

Pour finir, l’équipe de Tigers a subi la loi des Malfinis rouges de l’IHECE en première division masculine au terme d’un match âprement disputé. Contre toute attente, ce sont les étudiants de l’IHECE qui ont déclenché les hostilités en remportant les deux premiers sets (25/22 et 25/18). Cependant, les hommes de Tigers ont su remonter la pente pour rétablir l’équilibre à deux sets partout (16/25 et 23/25). Du suspens, il y en a, mais ce sont les étudiants de l’IHECE qui ont surpris tout le monde en remportant le cinquième set (15/9). Ainsi, le trophée revient aux étudiants de l’Institut des Hautes Etudes Commerciales et Economiques.

Signalons que sur l’ensemble des quatre (4) titres mis en jeu, ce sont les centres universitaires qui ont pris le dessus en remportant trois d’entre eux, et ce, avec un doublé pour les Malfinis rouges de l’IHECE et un pour les étudiants de l’Unasmoh.     

Résultats des finales de la coupe de la Ligue

Deuxième division féminine : IHECE bat Unasmoh : 25/22, 25/20, 21/25 et 25/23

Deuxième division masculine : Unasmoh bat Magic : 17/25, 25/20, 25/15 et 25/19

Première division féminine : ENTS bat Magic : 25/17, 25/15 et 25/20

Première division masculine : IHECE bat Tigers : 25/22, 25/18, 16/25, 23/25 et 15/9 

Add a comment

Le Comité a été informé par le responsable du Gymnasium,

jeanhoet seulement dans la soirée du 24 mai dernier, que l’ex-ministre des Sports, Madame Magalie A. Racine avait réservé l’espace pour les dates susmentionnées, en faveur de la fédération Haïtienne de tennis de table. Faisons toutefois remarquer que le Club avait rempli toutes les formalités administratives et financières auprès des responsables du Gymnasium pour la réservation de l’espace.

Sur la route de la célébration de son dix-huitième anniversaire, le Club Sportif BANZAI en entier, les joueurs et dirigeants des autres équipes ont été la proie de manœuvres malhonnêtes, déloyales, et même de menaces de beaucoup de forces négatives qui ne font nullement honneur à leurs auteurs.

Toutefois, ces manœuvres véreuses n’ont nullement altéré la volonté inébranlable du Club de continuer la promotion du volley-ball, du beau jeu et du fair-play. Aussi, il a décidé de fêter dignement et fièrement son anniversaire dans un « BOUYON BOUL », une fête de volley-ball en famille le dimanche 1e juin 2014 au Collège Lamartinière, à partir de 2h00 p.m.

Au programme : expositions des œuvres et des titres remportés par le Club ; deux matchs d’exhibition en catégorie masculine et féminine ; animation musicale et jeux de société.

Tous les joueurs et joueuses, les familles et amis, les amoureux du volley-ball, la presse sportive parlée, écrite et télévisée sont cordialement invités à venir fêter l’amitié et la solidarité du club au plus de 50 titres, en moins de vingt ans.

De jolies surprises vous attendent.

« BANZAI, Un seul Cœur, Un seul Esprit ».

 

RP Jean Hoet

Secrétaire Général

Add a comment

Seulement trois représentants de Port-au-Princevolley-ball-filet (Catt's Pressoir, Saint-Louis de Gonzague et La Providence) sont parvenus en finale du championnat national scolaire pendant que Hinche, Les Cayes et Ouanaminthe ont été les grandes révélations de la 4e édition de la compétition confirmant ainsi cette supériorité dont ont fait preuve de nos jours les équipes de la province par rapport à celles de la capitale. La province, définitivement a ravi la médaille à la capitale.On était déjà en levée du jour (4 : 30 am) lorsque la commission interscolaire présidée par Frantz Eddy Joachim procéda à la remise des trophées aux champions et vice-champions.

Si la fatigue se lisait beaucoup sur les yeux des membres du comité d’organisation de cette 4e édition de championnat national scolaire, par contre ils ont connu la joie de pouvoir procéder au déroulement de la compétition, cela avec le peu de moyens contrairement aux autres éditions.

Venues de la Digicel, Sogebank, Huileries nationales, les autres entrées ont été recueillies à partir de la cotisation des membres du comité exécutif de la Fédération Haïtienne de Volley-Ball (FHVB), a déclaré la présidente, Margareth Graham.

L’avis est partagé d’ailleurs par le président de la commission scolaire, Frantz Eddy Joachim qui a fait état des nombreuses difficultés financières et logistiques encourues à travers le déroulement de la compétition déroulée cette année en trois phases : communale, régionale et nationale.

« On est parvenu à enregistrer le record de participation avec 27 établissements scolaires issus de différentes communes et que la phase finale déroulée durant trois journées au gymnasium Vincent a rassemblé un total de 450 jeunes filles et garçons âgés entre 11 et 20 ans, pour disputer plus de quarante matches à l’issue desquels les meilleurs ont été sacrés champions et vice-champions de cette 4e édition », dixit Frantz Eddy Joachim.

Parlant des meilleurs pour cette 4e édition de championnat national scolaire, la province avec le collège Pierre Corneille des Cayes (Jujnior filles), Mission Baptiste des Cayes (Minime filles), EFACAP de Hinche (Minime garçons), CFCP et collège Univers de Ouanaminthe,  respectivement chez les Juniors et Cadets garçons s’est adjugée le gros des trophées.

La capitale avec ses trois représentants dans la phase finale, n’a pas pesé lourd avec seulement un titre de champion récolté par Catt’s Pressoir (cadette filles).

Cette équipe de Catt’s Pressoir entraînée par Kempes Vilmont - cela après un très bon parcours à travers le championnat - a même failli passer à côté dans la finale l’opposant à Mission Baptiste des Cayes.

Les partenaires de Pascale Tivers (Catt’s Pressoir), elle-même blessée aux aducteurs et qui a voulu malgré tout terminer la rencontre sont parvenues en quelque sorte à triompher de la coriace équipe cayenne dans la douleur.

Après avoir concédé le 1er set (14-25), elles se sont d’ailleurs reprises au deuxième set (25-16) pour finalement venir à bout de l’adversaire par un score très serré dans le tie-break (16-14).

Mission Baptiste de peu a failli réussir la passe de deux puisque dans la catégorie des minimes elle avait triomphé au tie break (16-14) du Lycée Capois-La-Mort de Thomassique.

Une autre satisfaction pour la métropole du Sud (chez les filles) est venue de la part du collège Pierre Corneille, victorieux du collège La Providence de Cambry Loiseau par 2 sets à 0 (25-20 et 25 19).

Le Nord-Est avec CFCP et Univers de Ouanaminthe victorieux respectivement du lycée Faustin Soulouque de Petit-Goâve (tie-break15-10) et lycée Capois-la-Mort de Thomassique (2 sets à 0) s’est fait la part du lion dans les catégorie Juniors et Cadets garçons.

Saint-Louis de Gonzague, seul représentant de Port-au-Prince chez les homme n’a pu faire mieux face à une formation d’EFACAP de Hinche qui l’a battu 2 sets à 0 (25-20 et 28-26).

Profitant des nombreuses erreurs de placement et des nombreuses fautes de la part des joueurs de Saint-Louis de Gonzague, les Hinchois ne se sont pas fait prier pour voler la vedette à leurs adversaires qui paraissaient d’ailleurs totalement dépassés par les événements.

Le tableau des résultats à l’occasion des finales de la 4e édition du championnat national scolaire déroulée au Gymnasium Vincent de la rue Romain se présente comme suit :

Juniors garçons

CFCP de Ouanaminthe bat Lycée Faustin Soulouque de Petit-Goâve 2 sets à 0 (23-2), (25-19) et (15-10 au tie-break)

Champion : CFCP de Ouanaminthe

Cadets garçons

Collège Univers de Ouanaminthe bat Lycée Capois-la-Mort de Thomassique 2 sets à 0 (25-15) et (25-17)

Champion : Collège Univers de Ouanaminthe

Minimes garçons

EFACAP de Hinche bat Saint-Louis de Gonzague 2 sets à 0 (25-20) et (28-26)

Champion : EFACAP de Hinche

Juniors filles

Collège Pierre Corneille des Cayes bat Collège la Providence de Cambry Loiseau (Port-au-Prince) 2 sets à 0 (25-19) et (25-20)

Championne : Collège Pierre Corneille des Cayes

Cadettes filles

Collège Catt’s Pressoir de Port-au-Prince bat Mission Baptiste des Cayes 2 sets à 1 (14-25), 25-16) et (16-14 au tie-break)

Championne : Collège Catt’s Pressoir de Paort-au-Prince

Minimes filles

Mission Baptiste des Cayes bat Lycée Capois-la-Mort de Thomassique 2 sets à 0 (25-21), (13-25) et (16-14 au tie-break).

Du lot des individualités à briller à l’occasion de cette phase finales, citons :

Minimes filles

Sandra Charmant et Roberline Gédéon de la Mission Baptiste des Cayes

Naphtaline Brun du Lycée Faustin Soulouque de Thomassique

Cadette filles

Pascale Tivers du collège Catt’s Pressoir

Junior filles

Germain Rose Fatima et Stéphanie Saint-Vil du collège Pierre Corneille des Cayes

Juniors garçons

Peterson Mathieu et Kensy Jean-Baptiste de CFCP de Ouanaminthe

Add a comment

Le club de volley-ball Banzaï a organisé, le dimanche 18 mai 2014, jeanhoetune journée porte ouverte à la veille de son 18º anniversaire, le lundi 19 mai. Cette activité était l’occasion pour les responsables de  faire connaître le club, ses origines, ses activités et ses projets d’avenir et d’exposer aux visiteurs les principaux titres et autres distinctions remportées par le club depuis son existence. Vingt trophées en tout, plusieurs plaques d’honneur et d’autres notes de félicitations sont sorties des rayons de Banzaï en cette occasion.

En dépit d’une pluie battante, des curieux et des amis du volley-ball ont bravé le mauvais temps pour se rendre à cette journée porte ouverte. Certains en ont profité pour échanger quelques mots avec les responsables, d’autres ont salué le courage et la détermination du club Banzaï. Ils ont félicité le travail jusque-là effectué par les membres des différents comités qui se sont succédés à la tête de l’institution, spécialement le père Jean Hoet, qui a créé Banzai.

Entre autres activités qui marqueront le dix-huitième (18e) anniversaire du club, une messe d’actions de grâce a été chantée le dimanche 11 mai dernier, une journée porte ouverte dimanche 18 mai et pour finir un tournoi international de volley-ball dénommé « EXPLOSION » qui se déroulera au gymnasium Vincent les 30-31 mai et le 1º juin 2014.

Environ huit (8) clubs sont attendus à Port-au-Prince à cette date pour venir célébrer le 18º anniversaire avec Banzaï.

 

Un seul cœur, un seul esprit est le leitmotiv du club de cœur du père J. Hoet.

Add a comment

Après avoir mordu la poussière lors de leurs trois ayiti copypremières rencontres disputées dans le groupe Q  à la Havane, battues respectivement par l’équipe de Trinidad : 25/17, 3/25, 9/25, 12/25, Cuba : 25/13, 25/12, 25/14 et Curaçao : 25-16, 25-20, 25-15. Les Haïtiennes ont relevé la tête pour s’imposer dans le match de classement face à Curaçao. Au final, grâce à 14 points respectivement de Solaida Pierre et de Carline, et 13 autres d’Esther Joachim, Haïti a pris la 3e place du groupe Q en battant Curaçao. Score final : 25/22, 25/22, 19/25, 18/ 25 et 15/11. Malgré tout, Haïti n’ira pas en Italie, au contraire de Cuba.

Haïti ne verra pas Pologne

Parallèlement, à l’U.S. Olympic Training Center (Colorado Springs), les Haïtiens ont quitté la compétition par la petite porte en ne prenant que la 4e et dernière place du groupe O dans lequel les Américains règnent en maître.  

Ainsi, Haïti qui avait subi la loi du Guatemala (3 sets à 0) lors de son premier match, s’était bien repris en battant son homologue de Sainte-Lucie (3 sets à 1) avant d’échouer évidemment face aux USA (3 sets à 0). Eliminée, l’équipe masculine n’a pu s’adjuger la troisième place du groupe O en se faisant battre au terme d’un match très serré (3 sets à 2) par l’équipe de Sainte-Lucie. Score final : 15/25, 25/23, 18/25, 25/21 et 15/12. Grégory Allen a décroché la médaille de meilleur passeur du groupe O et ça été l’une des rares satisfactions de l’équipe masculine.

Les équipes haïtiennes (féminine et masculine) sont attendues à Port-au-Prince ce lundi et demain mardi.

Add a comment

Après avoir mordu la poussière trois (3) à zéro face au 27-04-13-Keson Edmund_LCA_SGuatemala, les Haïtiens ont bien réagi en battant à leur tour l’équipe de Sainte-Lucie pour conserver leur chance de qualification intacte, et ce, même s’ils n’auront pas cet après midi une partie de plaisir face aux Américains, tombeurs (3-0) du Guatemala. Chez les dames, la messe est dite. Les Haïtiennes ont pris officiellement la porte de sortie en se faisant battre pour une troisième fois de suite dans le groupe Q. Leur bourreau porte le nom de Curaçao.  

En effet, l’U.S. Olympic Training Center, situé à Colorado Springs (USA) a vu la première victoire de l’équipe nationale masculine dans le cadre du tour final des éliminatoires de la coupe du monde de la FIVB, Groupe O, Pologne 2014. Ainsi, après avoir subi la loi du Guatemala, les Haïtiens se sont imposés par trois (3) sets à un (1) face à leur homologue de Sainte-Lucie. Grâce à 18 points d’Ernson Moïse, 16 de Ralph Adolphe et 10 autres de Volvick Dupuy, Haïti l’a emporté face à Sainte-Lucie sur les scores suivants : 12/25, 25/23, 25/19 et 30/28.  

Pour rappel, Haïti avait déjà battu cette équipe de Sainte-Lucie (3-1) lors du second tour de ces éliminatoires en avril 2013 pour se qualifier pour le tour final.  

En parallèle, chez les dames. Haïti n’a pas eu la même réussite. Après deux défaites attendues face respectivement à Trinidad & Tobago (3 sets à 1) et le pays hôte, Cuba (3 sets à 0), les Haïtiennes n’ont pas pu tirer leur épingle du jeu pour vaincre l’équipe de Curaçao, qui était pourtant largement à leur portée. Ainsi, elles n’ont été battues à la Ciudad Deportiva Coliseum de la Havane (Cuba). Score final, trois (3) à zéro : (25-16, 25-20, 25-15).

Au terme de ce tournoi, Haïti a pris la dernière place du groupe Q dans lequel l’équipe cubaine est sortie victorieuse grâce à sa troisième victoire en autant de match et se qualifie directement pour la phase finale de la coupe du monde de la FIVB qui aura lieu en Italie. Sa dernière victime répond au nom de Trinidad & Tobago (3 sets à 0).

Add a comment

Les sélections masculines et féminines de volley-ball artilleursont toutes mordu la poussière le jeudi 15 mai 2014 au (US Olympic Training Center) situé à Colorado Springs (USA) devant respectivement  les équipes de Guatemala, trois (3) sets à zéro et à la Havane (Cuba) face à l’équipe locale, trois (3) sets à zéro. S’il reste encore une infirme chance de voir les hommes se qualifient pour la phase finale, quand aux femmes, elles ont pris directement la porte de sortie pour avoir perdu leurs deux premiers matchs.   

En effet, la sélection masculine de volley-ball n’a pas su combler l’attente des dirigeants de la Fédération haïtienne de volley-ball qui osaient espérer qu’Haïti pourrait tirer son épingle du jeu dans le groupe O. Contre toute attente, les Haïtiens ont fait une sortie exécrable en s’inclinant trois (3) sets à zéro face à leur homologue du Guatemala. Score final : 25/17, 25/20 et 25/8. Au terme de cette rencontre, les Haïtiens ont pris la dernière place suite à la convaincante victoire du pays hôte les USA contre le prochain adversaire d’Haïti, Sainte-Lucie.   

Avec un total de 10 blocs réussis, 12 points de Carson Clark et 11 autres de Reid Priddy, les USA « sweep » l’équipe de Sainte-Lucie, trois (3) sets à zéro (25/13, 25/9 et 25/9) lors de leur premier match dans le groupe O du tour final des éliminatoires de la coupe du monde de la FIVB, Pologne 2014. Les US boys ont pris rendez-vous avec les Haïtiens pour ce samedi 17 mai à venir.  

Parallèlement chez les dames, après s’être inclinée trois (3) sets à un devant l’équipe de Trinidad & Tobago, la sélection féminine a été battue une nouvelle fois. Son bourreau prote le nom de Cuba. Ce dernier n’a pas fait de détails face aux haïtiennes laminées par trois (3) sets à zéro, et ce, en dépit du fait que les joueuses haïtiennes ont fait presque jeu égal avec les Cubaines. Ces dernières se sont imposées sur le score suivant : 25/13, 25/12 et 25/14 avec en passant 17 points de Melissa Vargas et 10 autres de Rosanna Giel. Il s’agit de la deuxième victoire de Cuba dans ce groupe P. Pour son premier match, l’équipe locale (Cuba) avait corrigé l’équipe de Curaçao par trois (3) sets à zéro.

Signalons que les équipes haïtiennes jouent gros aujourd’hui. A compter de 3h PM, les filles vont se mesurer à Curaçao, battu trois (3) à un (1) par Trinidad & Tobago (25-15, 22-25, 25-9, 25-18), et ce, avec pour ambition d’éviter la dernière place avant de jouer le match de classement demain samedi. Côté homme, les haïtiens vont croiser le fer ce vendredi face à Sainte-Lucie avant de jouer les géants Américains demain samedi 17 mai 2014.

Add a comment

Plus d'articles...

.