×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VOLLEYBALL

Au terme de la onzième (11e) édition du « Championnat Nationalartilleurs des Clubs 2014 » qui a eu lieu au Gymnasium du Cap-Haïtien du 22 au 24 août, ce sont les équipes des Artilleurs, et ce, pour la sixième (6e) fois de suite chez les dames et l’AS Port-Margot chez les hommes qui ont remporté les titres récompensant les vainqueurs de la compétition annuelle organisée par la Fédération Haïtienne de Volley-ball (FHVB).

En effet, le week-end écoulé (22 au 24 août), le cœur des millier de fans du volley-ball du Cap-Haïtien bat au rythme de la 11e édition du « Championnat National des Clubs 2014 » dont la 4e organisée par le comité exécutif de la FHVB présidée par Margareth Graham à l’issue de laquelle, le grand nord a prouvé qu’il reste et demeure le bastion de cette discipline même si en revanche la Fédé est siégée à Port-au-Prince, suite à la victoire des Artilleurs (Cap-Haïtien) aux dépens des Tigresses, et de l’AS Port-Margot face à Papillon du Cap-Haïtien.

Si au terme des matches de poule, les Tigresses ont survolé les débats et ont battu non sans peine les futures championnes par 3 sets à 2. En revanche, ce sont les Artilleurs qui font respecter la suprématie du volley-ball du grand nord, et ce, dans les phases les plus importantes dans la compétition. Pour preuve, malgré un grand match des filles de Magic (Port-au-Prince) en ½ finales. Elles n’ont cependant pas pu venir à bout de la solide et pimpante équipe des Artilleurs entraînée par l’expérimenté Wesly Pierre. Au final, les Capoises l’ont emporté difficilement par 3 sets à 2 pour ravir une place en finale face à l’AS Tigresses en quête de redorer son blason dans ce championnat.

Tout compte fait, dans un gymnasium du Champs de Mars bondé de gens (plus de 2.000) et tout acquis à la cause des Artilleurs, les Capoises plus motivées que jamais et dirigées en main de maître par Wesly Pierre, n’ont fait qu’une bouchée de l’équipe présidée par Margareth Graham, présidente de la FHVB. A l’arrivée, les Capoises n’ont fait qu’aucun cadeau aux filles de la capitale haïtienne. Elles ont pesé sur l’accélérateur du début jusqu’à la fin du match. En revanche, les Tigresses dépassées par les événements, ont chuté lourdement. Elles ont donc mordu la poussière, et ce, lamentablement par 3 sets à 0 : 25/19, 25/15 et 25/14.

Avec six (6) titres de suite à leur actif, les Artilleurs du Cap-Haïtien ont glané non seulement le trophée et les médailles offerts par la FHVB, supportée par le MJSAC, mais aussi les 20.000 gourdes du sponsor officiel de la compétition, la Sogebank. A titre de comparaison, les Artilleurs deviennent l’équipe la plus titrée des compétitions nationales qu’organise une fédération (toutes disciplines confondues) en Haïti, et ce, devant le FICA du Cap-Haïtien et le Tempête FC de Saint-Marc, lauréats cinq fois chacun du championnat national de football.

Chez les hommes, le Nord fait encore main mise sur la compétition dans la mesure où il a donné trois des quatre équipes qui se sont hissées en ½ finales, exception faite pour les Tigers de Port-au-Prince. En dépit de la volonté manifeste de ce dernier, son rêve celui de remporter le titre de champion échoue face aux Capois de Papillon. Pourtant, ils se sont montrés costaud tout au long de la rencontre. Ils ont difficilement perdu le premier set : 26/24 avant de s’imposer dans les deux sets suivants : 25/21 et 25/21. Ainsi, avant le quatrième set, les visiteurs n’étaient qu’à une manche de la victoire. Contre toute attente, ils ont loupé la chance de se hisser en finale en perdant les deux derniers sets par 25/19 et 19/15. Ils (Tigers) ont tombé au terme d’un match âprement disputé, mais ce sont les locaux (Papillon) qui s’adjugent la place en finale face à l’AS Port-Margot qui s’est débarrassée de l’AS Ouanaminthe par 3 sets à 1.

En finale, le duel cent pour cent nordiste s’est achevé au profit de la surprenante équipe de Port-Margot. Elle a surclassé celle du Cap-Haïtien par 3 sets à zéro pour emporter le trophée, les médailles et les 20.000 gourdes récompensant l’équipe lauréate de la compétition.

Les équipes des Tigresses, chez les dames et de l’AS Ouanaminthe, chez les hommes respectivement vice-championnes de la compétition,  ont été elles aussi récompensées par les autorités de la FHFVB avec trophées et médailles. Cependant, il n’y a pas eu de récompenses pour les meilleurs athlètes, et ce, dans les différentes catégories des statistiques de la compétition en raison des problèmes financiers.   

S’exprimant au terme de la compétition, la Présidente de la FHVB s’est dit satisfaite du déroulement du « Championnat National des Clubs 2014 » organisé au Cap-Haïtien. « Le niveau a été excellent, les matches ont été de très bonne facture. Certains d’entre eux se jouaient en cinq sets, ce qui nous a un petit peu dérangés, car on a dû aller au-delà de minuit lors de la deuxième journée, a raconté Margareth Graham. Cependant, j’ai éprouvé une énorme satisfaction rien qu’en voyant la prestation de nos jeunes volleyeurs (euses). Parallèlement, Madame Graham qui a remercié le MJSAC, la Sogebank, les Maisons de commerce et de service du Cap-Haïtien et de Port-au-Prince, telles : Picard Distribution, Graham Truck Services, M&M Construction, Total Shipping, Sans Souci Transport, Ceepco et Haïti Shipping pour l’avoir aidé financièrement dans la réalisation de ce championnat, en a profité pour faire cette suggestion à l’Etat haïtien. Il serait utile si l’Etat construisait un Centre d’hébergement dans les grandes villes du pays. Vous savez, les athlètes et les membres de la presse ont été logés à l’EFACAP et à l’Ecole du Sacré-Cœur, c’aurait été mieux si on avait un espace construit par l’Etat rien que pour desservir les visiteurs », a plaidé Margareth Graham enfin de mandat au sein de la FHVB.

Pour répéter la # 1 de la FHVB, les activités de la Fédé pour l’année 2014 ont pris fin officiellement au Cap-Haïtien le 24 août. Cependant, Haïti (présente pour la première fois avec ses sélections masculines et féminines au tour final des éliminatoires de la coupe du monde la FIVB) participera en 2015 aux différentes compétitions organisées à l’échelle internationale aux niveaux juvéniles. 

Au terme de la onzième édition du « Championnat National des Clubs 2014 » déroulée au Cap-Haïtien du 22 au 24 août qui a vu à la fois la main mise des équipes du nord et le sacre des équipes des Artilleurs (6 fois de suite) chez les dames et de l’AS Port-Margot chez les hommes. On est en droit de se demander : quand est-ce qu’une équipe de Port-au-Prince remportera cette compétition ? On verra bien…

Pete Alexandre   

.