×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VOLLEYBALL

Briguer la succession des Tigresses et des Tigers au palmarès Markens Harmonyde la Coupe de la Ligue de Volley-ball de la Région Ouest (LVBRO) est l'aventure vers laquelle partent 10 clubs masculins et 7 féminins à partir du 30 novembre. Sur fond de polémique!

7 clubs féminins  dont 4 en D1 (Tigresses, Magic, JVC, ENTS) et 3 en D2 (Malfinis Rouges, Unasmoh et Atlanta ) seront sur la ligne de départ samedi 30 novembre pour briguer la succession des Tigresses au palmarès de la Coupe de la Ligue de la Région Ouest de Volley-ball (LVBRO).

Côté masculin, ils seront une dizaine dont 4 représentants de la D1 (Tigers, Estudiantes, Atlanta et Malfinis Rouges), 4 représentants de la D2 (Unasmoh, Magic, JVC et  Saj Volley) et 2 représentants des moins de 23 ans (Tigers U23 et Atlanta U23) qui brigueront, eux,la succession des Tigers au palmarès de cette compétition.

« Beaucoup de clubs n'ont pas vraiment repris les entraînements encore vu que l'ouverture de la saison régulière ne s'annonce que pour janvier 2014 », estiment quelques mordus du volley-ball interrogés sur le fait qu'il n'y ait que seulement 7 clubs sur deux divisions sur la ligne de départ de cette compétition.

« Sans Volley 2000 et Banzaï, il ne reste que deux concurrents sérieux sur la ligne de départ et à un degré moindre la formation de l'ENTS formées de jeunes de moins de 16 ans en majorité donc inexpérimentés pour tenir le coup », pensent d'autres qui s'interrogent sur le niveau qu'aura cette compétition.

La saison dernière, l'ENTS de Solaïda Pierre, Djulissa Mathé et consorts s'est hissé jusqu'en finale de cette compétition et si leur formation devrait faire mieux cette saison, ce serait pour monter sur la plus haute marche du podium.

Pour cette nouvelle saison, Magic, qui fête ses trente ans d'existence le 30 novembre, entend entrer dans la compétition avec l'ambition de faire oublier le revers de la saison dernière en Coupe de la ligue. Après une saison où les Carline Pierre, Rachel Lerentisse, Lyphia Jean-Baptiste, Rose Jallye Salomon, Esther Joachim et Fabiola Ruth Ignace qui a disputée une excellente saison au poste de libéro en championnat régulier de la LVBRO mais aussi une saison appréciable en championnat national, Magic avait baissé pavillon contre toute attente en Coupe de la ligue. Une mésaventure que Magic n'a pas vraiment digéré jusqu'à souhaiter prendre sa revanche cette saison.

Tout reste flou par contre sur la saison des clubs Banzaï, Volley 2000 qui ne seront pas sur la ligne de départ de la Coupe de la Ligue pour la 2e saison consécutive. Suspendus pour avoir contesté le protocole de la compétition de la saison dernière; une année après avoir réalisé le doublé au masculin et remporté le championnat régulier au féminin, la sanction de Banzaï serait conditionnellement levée avec un flou, puisque son entraîneur Mikelson Thomas serait sanctionné tout comme l'un de ses anciens dirigeants Marc Edouard Nérette.

Volley 2000 purgeait, lui, une peine de suspension parce que les joueuses de cette équipe finaliste en 2011 avaient refusé leurs médailles de finalistes pour contester le fait que leur vainqueur en finale avait utilisé les services de joueuses importées uniquement pour les demi-finales et la finale. Une contestation insensée dans la mesure où les règlements de la compétition l'autorisaient.

C'est d'ailleurs l'idée d'application de ces mêmes règlements qui avaient conduit à l'exclusion de Banzaï qui aurait signé les règlements dans un premier temps avant de se rétracter (selon la fédération) alors que, du côté de Banzaï, on avait nié avoir signé le document final parce qu'on avait sollicité des modifications.

Le coup d'envoi de la Coupe de la ligue samedi 30 novembre lance donc l'ouverture de la saison de volley-ball 2013-2014. Et si le championnat régulier de la LVBRO n'est prévu qu'en janvier avec peut-être la possibilité pour les clubs suspendus la saison dernière de pouvoir disputer le championnat régulier, ils n'auront donc pas droit de disputer la coupe de la ligue à partir du premier service effectué dans le cadre de la nouvelle saison le samedi 30 novembre, ce qui laisse ni les clubs suspendus et prétendus graciés ni leurs fans en plein imbroglio.

.