×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VOLLEYBALL

Dans son souci d’évaluer et de permettre aux volleyeurs volley-ball-filetet aux volleyeuses d’Haïti de se mesurer aux autres pratiquants de cette discipline, l’équipe de Volley 2000, fondée le 1e septembre 1992 (21 ans) se propose d’organiser, et ce, pour une troisième fois, un tournoi de volley-ball international baptisé : « Volley Masters » du 15 au 17 novembre au Gymnasium Vincent avec la participation de huit (8) équipes dont l’une venant des USA, Miami Créole. 

L’annonce officielle a été faite par la Présidente de Volley 2000, ancienne capitaine de la sélection nationale de volley-ball pendant (9 ans). « J’ai été à la Jamaïque, il y a de cela plusieurs années, pour participer à un tournoi dénommé : Venus All Stars. Ce jour-là, j’ai été étonné devant l’engouement manifesté par les athlètes, leurs prouesses et leur envie de jouer. Alors, je me suis dit, pourquoi ne pas répliquer un tel tournoi en Haïti. Chose dite, chose faite, nous sommes entrain de mettre les bouchées doubles en vue de la réalisation de la troisième édition », a expliqué Elisabeth Hérissé Charles.

Faisant un bilan des deux premières éditions du Volley Masters de Volley 2000, madame Charles s’est dit très satisfaite et c’est pourquoi qu’elle s’active pour matérialiser la troisième édition avant d’ajouter : « Entant qu’ancienne volleyeuse, je souhaiterais qu’on ait un meilleur niveau de volley dans ce tournoi. Que je sache, ce serait osé de penser d’un coup Haïti va avoir le niveau qu’il avait atteint vers les années 70. Cependant, à force de pratiquer et de participer dans des tournois de standard international comme celui qu’on aura organisé et tant d’autres…nos athlètes vont monter en puissance, et j’en suis persuadé là-dessus », a clairement insisté la Présidente de volley 2000.

Au nombre des équipes participant à ce tournoi international, citons : Miami Créole, Banzaï, Petit-Goave, Sélection du Nord et évidemment, volley 2000. Mis à part, l’équipe étrangère, les autres auront les catégories (masculine et féminine).

Le coup d’envoi de la compétition est prévu pour le vendredi 15 novembre avec au programme deux matches. La cérémonie d’ouverture se fera samedi 16 novembre dans la matinée et le tournoi continuera sous forme de marathon, et ce, durant toute la journée du samedi à dimanche pour déterminer l’équipe championne et vice-championne.

Sans vouloir citer nommément les sponsors aidant financièrement Volley 2000 dans la réalisation de ce tournoi international, Elisabeth Hérissé Charles en a profité pour faire éloge des dirigeants des équipes d’Apex et de Banzaï, en particulier, Jean Hoet, un spécialiste en la matière. D’ailleurs, il sera le Directeur de terrain.

« Une nouvelle fois, Volley 2000 ne sera pas en mesure de donner de l’argent aux équipe championne et vice-championne, a répondu Elisabeth H. Charles à la question faisant allusion aux rives réservées aux vainqueurs de ce tournoi. Cependant, l’équipe lauréate aura un trophée et des médailles en or, sa dauphine aura des médailles en argent. N’oubliez pas que les athlètes seront pris en charge dès leur arrivée à Port-au-Prince. Pour cela, j’ai aménagé un espace à Delmas 33 pour les loger. En plus, chaque participant recevra un certificat et autres surprises qu’on se fasse tout au long de ce tournoi. Donner de l’argent aux lauréates, nous en avons pensé et ce sera chose faite d’ici l’année prochaine ».  

Signalons que lors de la première édition tenue le 20 mars 2010, les équipes de Volley 2000 (fille) et Tigers (garçon) étaient sacrées. Plus près de nous, l’année dernière, ça été une édition spéciale, car le tournoi s’était joué dans la catégorie U-18 (masculine et féminine) et Open féminin. A l’arrivée, ce sont les jeunes de Petit-Goâve (homme) et celles du Club la Providence (fille) qui avaient raflé la compétition. Chez les Open, les filles de Magic avaient mis tout le monde d’accord.     

.