×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VOLLEYBALL

Les moments forts de cette 9e édition de championnat Volley 2013national, on peut citer : les quarts et les demi-finales avec ces jeunes formations de Port-Margot  et de JVC qui ont retenu l'attention jusqu'à leur élimination.

Avec des athlètes dont la moyenne d'âge est de vingt ans, on doit s'attendre à l'occasion de la prochaine édition à ce qu'elles rivalisent avec les meilleures, à condition bien sûr qu'elles parviennent à maintenir la flamme.

On n'oubliera pas de sitôt le set le plus long de la compétition (le premier de la finale Artilleurs-Magic) remporté de haute lutte par les partenaires d'Esther Joachim 31-29.

Pour la dernière journée de compétition, le public avait fait le déplacement en grand nombre pour assister aux finales et également se faire une idée du niveau de forme des volleyeurs et volleyeuses.

Chez les filles, Magic, après avoir fait forte impression face à Artilleurs, a totalement baissé les bras au tie-break laissant le champ libre à son adversaire qui en a d'ailleurs profité pour s'imposer 15-9 et, du même coup, s'approprier pour la cinquième fois d'affilée le titre de champion national des clubs.

Malgré toute la fougue et la détermination de Carline Pierre, Rachèle Lerantisse, Esther Joachim, etc. cela n'a pas suffi pour faire échec à cette artillerie conduite par les Altagracia Juan, Irène Alexandre, la Dominicaine Flor Colon, Yinet Selmo, Aubert Saintuline, pour ne citer que celles-là.

Et dire qu'au niveau de cette formation chère à Frantz et Guy Joachim, on caressait le grand rêve de terminer la saison en beauté après son succès, bien sûr, dans le championnat de la LVBRO.

Si au niveau féminin tout n'a pas très bien fonctionné pour les fauves, par contre, au niveau masculin, Tigers est depuis ce dimanche 4 août 2013 à son 5e titre d'affilée dans ce championnat national des clubs.

Comme cela a été d'ailleurs le cas pour la finale disputée chez les filles, Tigers, dans un tie-break âprement disputé, est parvenu à briser les ailes de Papillon, 18-16.

Cette équipe de Papillon emmenée par le Dominicain Adames Luiz, qui a donné du fil à retordre aux partenaires de Ralph Adolphe qui, au tie-break, a su trouver la bonne formule pour faire échec aux attaques répétées du Dominicain et sa bande.

Opinant sur la parfaite organisation du championnat national des clubs, le président de la LVBRO, Markens Armony, s'est dit très satisfait malgré le peu de sponsors à avoir répondu aux demandes de patronage.

A part la Digicel, la SOGEBANK et le Comité olympique haïtien (COH), la LVBRO et la FHVB ont contribué à couvrir le reste des frais.

.