VOLLEYBALL

Après avoir franchi avec brio, le premier tour des éliminatoires Racine _Grahamde la coupe du monde de volley-ball 2014, tenu en Dominicanie, la sélection nationale masculine composée d’une quinzaine de membres dont onze joueurs, a laissé Port-au-Prince hier mercredi 24 avril à destination de Castries (Sainte-Lucie) pour y jouer la deuxième phase de cette compétition, pour la zone NORCECA qui se tiendra du 26 au 29 avril 2013. Elle doit affronter respectivement le pays hôte, Saint-Kitts & Névis et Salvador.

Auréolée d’un camp d’entraînements de deux semaines sur la houlette de l’expert français, André Glaive, l’équipe haïtienne de volley-ball, aux dires de la présidente de la Fédération haïtienne de volley-ball, est très motivée à l’idée de s’emparer de l’un des deux billets donnant accès au tour final des éliminatoires de la coupe du monde de Volley-ball dont la phase finale aura lieu en Pologne en 2014.

La sélection nationale débutera la compétition ce samedi 27 avril en affrontant d’abord, le pays hôte dans la matinée, ensuite son homologue de Saint-Kitts dans l’après midi. Finalement, les protégés d’Yves Joseph Larrieux joueront leur dernier match de poule dimanche matin face à Salvador, et ce, avec pour objectif premier de se qualifier.

Au terme des matches de poules, les deux premiers sont qualifiés pour le tour final qui aura lieu en début de l’année prochaine. « Pour répéter l’expert français, l’équipe monte en puissance. Il se peut qu’elle soit la grande surprise de cette compétition. On est donc très serein et j’ose dire que l’équipe a de très forte chance pour franchir cette cape », a déclaré la présidente de la Fédération haïtienne de volley-ball, Margareth Graham.

Pour effectuer ce voyage, la fédération devait avoir la somme de vingt-un mille (21.000) dollars américains à raison de (1.5000 US) pour chaque billet, n’incluant pas les frais d’hôtel, nourriture, matériels de sports et autres... « On a dû contacter pas mal d’institutions du pays. Au final, seul le Ministère de la jeunesse, des sports et de l’action civique a répondu de manière positive à notre demande, et ce, à hauteur de cinq mille dollars. C’est minime rien qu’en regardant le budget pouvant nous permettre d’aller à Castries », a regretté Margareth Graham, lauréate du prix de meilleur dirigeant sportif du gala de l’Ashaps.  

Ainsi, pour éviter la mise à l’index du volley-ball national à l’échelle internationale et régionale, et ce, pour une durée de quatre ans, les autorités de la Fédération ont dû puiser dans leurs ressources pour faciliter le départ de la sélection masculine. « Pour effectuer ce voyage, on a dû se transcender. En effet, on a avancé des fonds personnels. Sachant qu’on a d’autres échéances, on espère trouver une certaine lueur d’espoir au bout du tunnel. Des sacrifices, il en faut, car l’équipe nationale présente un potentiel énorme pour qu’on aille de l’avant », a fait savoir la patronne de la fédération.        

Signalons que mis à part l’équipe masculine, du 21 au 24 juin prochain, la sélection nationale féminine de volley-ball disputera le second tour des éliminatoires de la coupe du monde de volley-ball qui aura lieu à la Grenade.   

Les membres de la délégation haïtienne: Ralph Adolphe, Grégory Allen, Junior Beaufosse, Jean Dénis Destiné, Sénel Volvick Dupuy, Roudolphe Willem Gaëtan, Amos Fils Mabou, Fritz-Emmanuel Mabou, Martin Fedler Manassé, Junior Mendes et Junior Philibert.

Staff technique : Yves Joseph Larrieux, entraîneur, Junior Siècle, assistant, Frederick Défay, Arbitre et Lesly Larrieux Eugène, Responsable de la délégation.

Calendrier de l’équipe nationale

Samedi 27 avril 2013

Sainte-Lucie – Haïti :

Haïti – Saint-Kitts & Névis :

Dimanche 28 avril 2013

Haïti – Salvador :

.