VOLLEYBALL

Démarrage de la compétition sur fond de artilleurssurprise avec l'éclatant succès du club Magic aux dépens des Tigresses 3 sets à 0. Personne ne s'attendait à ce que Magic se défasse des fauves dans cette confrontation qui s'annonçait sous forme d'un match de revanche pour ces dernières qui, on s'en souvient, avait essuyé un revers face à cette même formation en finale du tournoi marquant les vingt ans d'existence du club Volley 2000.

Le Club Magic se présente désormais en effet comme la bête noire des partenaires de Nadège Pamphile qui jusqu'à date n'en reviennent pas de cette déconvenue face à ce coriace adversaire. Le résultat 3 sets à o (25-17, 25-19 et 26-24) reflète très bien la physionomie de la rencontre dominée en majeure partie par Magic il faut dire emmené par son attaquant Olmine Beauséjour au meilleur de sa forme. Les Tigresses au 3e set ont essayé de se ressaisir en répondant du tac au tac aux offensives de Magic mais c'était trop tard face à un adversaire décidé à tout prix de dompter ces animaux de la jungle qui malgré tout caressent déjà de prendre leur revanche aux-dépens de Magic à l'occasion d'une plus prochaine confrontation. Chez les hommes, Atlanta a très réussi son retour dans la première division en triomphant d'Estudiantes 3-2 soit 25-20, 24-26, 25-22, 23-25 et 15 13 (tie break). Cette jeune équipe d'Atlanta sous la houlette de ce vieux de la vieille du volley Frédéric François (Papouche) actuel vice-président de la Fédération Haïtienne de Volley-Ball (FHVB). Cette Atalanta formée en majeure partie de jeunes volleyeurs est à suivre pour cette saison et est capable de jouer le rôle de sérieux outsider aux ténors de la compétion.

Le nouveau président de la LVBRO, Armony Markens dans un entretien accordé au Nouvelliste a parlé d'une certaine dynamisation au niveau de la Ligue avec la tenue de formation au niveau des cadres techniques et administratifs, la refonte de certains statuts de la LVBRO et pour finir le retour de la coupe de la Ligue qui mettra aux prises les équipes de première et de deuxième division.

 

Personne ne s'attendait à ce que Magic se défasse des Tigresses dans cette confrontation qui s'annonçait sous forme d'un match de revanche pour ces dernières qui, on s'en souvient, avait essuyé un revers face à cette même formation en finale du tournoi marquant les vingt ans d'existence du club Volley 2000.

Le club Magic se présente désormais comme la bête noire des coéquipières de Nadège Pamphile qui, jusqu'à date, n'en reviennent pas de cette déconvenue face à ce coriace adversaire.

Le résultat 3 sets à 0 (25-17, 25-19 et 26-24) reflète très bien la physionomie de la rencontre dominée en majeure partie par Magic, emmené par son attaquant Olmine Beauséjour au meilleur de sa forme.

Les Tigresses au 3e set ont essayé de se ressaisir en répondant du tac au tac aux offensives de Magic, mais c'était trop tard face à un adversaire décidé à tout prix de dompter ces animaux de la jungle qui malgré tout caressent déjà l'espoir de prendre leur revanche aux dépens de Magic à l'occasion d'une plus prochaine confrontation.

Chez les hommes, Atlanta a bien réussi son retour dans la première division en triomphant d'Estudiantes 3-2 soit 25-20, 24-26, 25-22, 23-25 et 15 13 (tie break).

Atlanta est une jeune équipe placée sous la houlette de ce vieux de la vieille du volley Frédéric François (Papouche), actuel vice-président de la Fédération haïtienne de volley-ball (FHVB).

 Atalanta, formée en majeure partie de jeunes volleyeurs est à suivre pour cette saison, et est capable de jouer le rôle de sérieux outsider aux ténors de la compétion.

Le nouveau président de la LVBRO, Armony Markens dans un entretien accordé au Nouvelliste a parlé d'une certaine dynamisation au niveau de la Ligue avec la tenue de séances formation au bénéfice des cadres techniques et administratifs, la refonte de certains statuts de la LVBRO, et pour finir le retour de la coupe de la Ligue qui mettra aux prises les équipes de première et de deuxième divisions.

 

.