×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VOLLEYBALL

Banzaï en catégorie masculine et Artilleurs artilleursen catégorie féminine ont remporté la 7e édition du marathon national de volley-ball organisé cette année sur la place Charlemagne Péralte de Hinche. Les Tigresses/Tigers devront se contenter de deux places de vice-champion après avoir réalisé l’exploit d’aligner un représentant dans chaque catégorie en finale.

2003, 2004, 2005, 2006, 2009, 2011 et 2012 le compte est bon. Grâce au support du Ministère des Sports, la Fédération haïtienne de volley-ball a organisé à Hinche, du 3 au 5 août la 7e édition du marathon national de volley-ball. 16 formations voulaient disputer cette 7e édition : Abeilles du Cap-Haïtien, Artilleurs du Cap-Haïtien, Banzaï de Port-au-Prince, Dragon des Cayes, Estudiantès de Port-au-Prince, New Style de Hinche, Tigresses de Port-au-Prince et Univers de Ouanaminthe en catégorie féminine ; Banzaï de Port-au-Prince, Dragon des Cayes, Estudiantes de Port-au-Prince, Jaguar du Cap-Haïtien, New Style de Hinche, Ouanaminthe, Petit-Goâve et Tigers en catégorie masculine.

Petit-Goâve non accepté

Pour n’avoir disputé aucune compétition régionale, Petit-Goâve n’a pas été habilité à disputer la compétition. « Les compétitions régionales servent en quelque sorte de qualification pour le marathon national. Comment admettre qu’une formation soit admise sans se qualifier ?», admet un membre du staff technique de la fédération de volley-ball. 7 formations en catégorie masculine et 8 en catégorie féminine disputeront alors la compétition.
Côté masculin, le principe est simple. On joue en round robin, ce qui signifie que chaque club affrontera les 6 autres adversaires en lice. Pas d’échappatoire, Banzaï doit croiser le fer avec Tigers dès les préliminaires. Les vainqueurs de la LVBRO 2012 s’imposent et terminent premier à l’issue de la première phase et se qualifient directement pour les demi-finales. Du 2e au 7e, on jouera les ¼ de finale, selon le principe suivant. Le 2e rencontre le 7e, le 3e défie le 6e et le 5e croise le fer avec le 4e.

A l’issue des ¼ de finale, Tigers, vainqueur des Cayes, Ouanaminthe, vainqueur de Hinche et Estudiantes vainqueur de Jaguar du Cap-Haïtien rejoignent Banzaï en demi-finale. Tigers défiera Ouanaminthe alors que Banzaï ira en duel contre Estudiantès pour une place en finale. Banzaï n’a fait de cette rencontre qu’une formalité. En un laps de temps, Estudiantès concède le 1er set 25/13, puis le second 25/11 et Banzaï est en finale. Dans l’autre demi-finale, Ouanaminthe qui voulait faire le dos rond se trouve rapidement dépassé au 1er set (25/13) et s’il retrouve un peu son volley-ball au second set, Tigers monte le niveau et l’emporte 25/23 pour se hisser en finale.

En finale, Banzaï a d’abord concédé le premier set (21/25) avant de reprendre les choses en main en prenant le 2e set (25/19) avant de s’imposer 15/9 au set décisif pour remporter la compétition et réaliser pour la première fois le doublé championnat LVBRO et marathon national de volley-Ball de son histoire.

Artilleurs au féminin

8 formations réparties en deux groupes de 4 ont disputé la phase préliminaire en catégorie féminine. Le groupe A composé de : Artilleurs, Hinche, Ouanaminthe et Estudiantès. Le Groupe B composé de : Tigresses, Banzaï, Abeilles et Cayes.
A l’issue du premier tour, le premier du groupe A croise le 4e du groupe B, le 2e rencontre le 3e du groupe B, alors que le 3e rencontre le 2e et le 4e du groupe A croise le fer avec le 1er du groupe B. Ce qui a donné les ¼ de finale suivants : Artilleurs vs Cayes, Hinche vs Abeilles, Ouanaminthe vs Banzaï et Tigresses vs Estudiantès. A la surprise générale, Banzaï déjà dominée en phase de poule par les Tigresses est battu en 2 sets par Ouanaminthe qui le boute hors de la compétition. Alors que Tigresses, Artilleurs et Abeilles se hissent en demi finale à côté de Ouanaminthe.

En ½ finale, Artilleurs se défait difficilement de Ouanaminthe (25/18, 24/26 et 15/6) pour aller en finale alors que Tigresses mate Abeilles 25/18 et 25/17 pour se hisser en finale.

Le ministre des sports, Jean René Roosevelt, acteur puis spectateur en finale
En donnant le service d’envoi de la finale, le ministre des sports, Jean René Roosevelt, a participé à la finale en tant qu’acteur avant d’assister à cette finale mettant aux prises la formation des Artilleurs du Cap-Haïtien avec celle des Tigresses de Port-au-Prince. Les Tigresses ont bien entamé leur finale en prenant le premier set 25/23, mais au second set, Artilleurs s’impose 25/18 pour gagner le droit d’aller au set décisif. A ce niveau, l’effectif du club capois fait la différence et s’impose 15/9 pour s’offrir la compétition pour la 3e fois de rang en 4 années (2009 à l’Arcahaie, 2011 aux Cayes et 2012 à Hinche).

La 8e édition aura lieu à Port-au-Prince en 2013.

 

 

.