×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

VOLLEYBALL

Frédéric François et Charlemond Marquez Mcguffie a-volley2respectivement membres de la Fédération haïtienne de volleyball (FHV), accompagnés de deux experts américains, Thomas Hogan, ancien entraîneur de la sélection féminine américaine, médaillée d'argent aux derniers Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et actuel coach de l'Université de Denver et Tracy Stalls, directrice de « Charly Inc », entraîneur et membre de l'équipe US aux JO de Pékin, ont donné une conférence de presse mercredi 20 juin au local du Kiskeya Christian School pour lancer la deuxième édition du programme annuel de la FHV baptisé : « Masse mini volley».

Dans le but de faire la promotion du volley-ball et de faciliter la pratique de ce sport par un plus grand nombre de jeunes à travers le pays, la Fédération haïtienne de volleyball avait institué l'an dernier un programme baptisé « Masse mini volley ». « Ce fut une réussite », a commenté Frédéric François, membre du comité exécutif de la Fédération haïtienne de volley-ball. Ne voulant pas stopper l'élan des tout jeunes, les autorités de la FHV ont lancé mercredi la deuxième édition de ce programme.

Aidée par Digicel l'année dernière, la FHV a trouvé le support technique de la Fédération américaine de volleyball et de « Charly Inc » qui ont dépêché en Haïti deux experts américains pour apporter leur savoir-faire au profit des instructeurs haïtiens participant dans ce programme. « Tracy et Tomas auront pour mission de travailler à la formation des instructeurs », a expliqué le sélectionneur de l'équipe nationale de volley-ball avant de faire le point sur la finalité du programme Masse mini volley. « Le Masse mini volley est une sorte de camp d'été, un programme que la fédération va organiser pour une deuxième fois de suite. C'est une façon pour nous de tenir les enfants en activité. Ils ont fini de jouer en mai et si l'on attend jusqu'en octobre pour leur faire jouer, certainement ils vont oublier certains gestes. Pour pallier à ce problème, on est résolu d'instaurer un programme de camp d'été en faisant la formation des moniteurs. Ces derniers ont eux travaillé avec les enfants. Avec le temps, et ce, sans crainte d'être démenti, on aura des enfants additionnels et je dirais même beaucoup d'enfants dans la pratique du volley », a fait savoir Frédéric François.

Selon ses dires, le programme « Masse mini volley » aura lieu durant les vacances dans pas moins une cinquantaine communes du pays, outre la pratique du volley, les enfants auront droit également à des conseils salutaires sur le SIDA et la violence faite aux femmes.

.