×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Les deux représentants d’Haïti, Muzeau Sébastien Ping Ponget Duperval Pharlone ont perdu les trois premiers matches disputés au terme de la première journée du tournoi de Ping-pong qui se déroule à Nice (France) comptant pour les Jeux de la Francophonie 2013. Ils ont loupé non seulement les deux matches de poule, mais aussi celui joué en mixte face respectivement aux représentants des Iles Maurice et de Côte d’Ivoire.  

Résultats de nos pongistes :

Poule 1 (Mas): Kouakou Coba Yves Kader (Coe d’Ivoire) bat Muzeau Sebastien (Haïti): 3-2

Poule 1 (Fem): Houngue Hote Yedo Lea (Côte d’Ivoire) bat Duperval Pharlone (Haïti): 3-0

Poule 1 Double Mixte : Yogarajah Akhilen / Ramasawmy Sanjana Caroline (Ile Maurice) bat Muzeau Sebastien/ Duperval Pharlone (Haïti) : 3-0

Au programme ce lundi

Kouakou Coba Yves Kader / Houngue Hote Yedo Lea (Coe d’Ivoire) - Muzeau Sebastien/ Duperval Pharlone (Haïti) : 3-0

Add a comment

La belle aventure de Victoria Duval s'est arrêtée au Duval 2013second tour de l'US Open 2013 durant la nuit du jeudi à vendredi du côté de Flusing Meadows. L'Haïtiano-Américaine, âgée de 17 ans n'a rien pu faire face à Daniela Hantuchova (30 ans). Cette dernière s’est imposée aisément en deux manches (6-2, 6-3).

Add a comment

Coup de tonnerre à Flushing Meadows ! Vicky 2013Grosse surprise donc chez les Dames au premier tour de l'US Open 2013, puisque l'Australienne Samantha Stosur, tête de série N. 11 du tournoi et classée N. 13 mondiale, a été battue et éliminée de la compétition, celle qu’elle avait remporté en 2011. Son bourreau répond au nom de Victoria Duval, 17 ans (7/5 4/6 4/6).

Issue des qualifications, l’Américano-haïtienne, Victoria Duval a fait trembler le court Armstrong hier mardi soir, en venant à bout contre toute attente, et ce, à la surprise quasi-générale de l'Australienne Samantha Stosur, sacrée à l'US Open en 2011, au terme d’une rencontre âprement disputée.

La tête de série N.11 s'est inclinée fort logiquement en trois sets bien qu’en ayant gagné le premier set non sans peine (5-7). Alors que Stosur semble bien parti pour éliminer Duval en menant (3 jeux à 2) au second set, mais c’était sans compter devant la détermination de Victoria qui parvient à rétablir l’équilibre à (3-3) avant de le remporter (6-4). Presque même cas de figure au troisième set. La petite Victoria sans trembler a fait parler son coup droit et ses revers à deux mais pour balayer Samantha (6-4).

Jusque-là Victoria n'avait jamais gagné un match en tournoi du Grand Chelem et dont la seule apparition en Grand Chelem remontait à l'US Open 2012. Elle a été éliminée par Justine Ennen en deux sets.

Stosur, 29 ans, qui venait de se séparer de son entraîneur de longue date, David Taylor, a commis 56 fautes directes, dont 10 doubles fautes. En septembre 2011, l'Australienne avait battu l'Américaine Serena Williams, alors tenante du titre, pour remporter son seul titre du Grand Chelem.

Cette fois, elle a pris la porte de sortie dès le premier tour. Victoria Duval affrontera la Slovaque Daniela Hantuchova (30 ans), tombeuse de Maria Sanchez en deux sets : 7/5 et 6/2. En cas de qualification, Vicky aura affaire au troisième tour à la gagnante de la rencontre qui doit mettre aux prises Julia Glushko (Israël) à Sachia Vickery (USA).

Add a comment

Victoria Duval fera son entrée en lice ce mardi dansvictoria duval_i les Internationaux des USA, l’US Open à Flushing Meadows (4h Pm). Pour l’occasion, elle affrontera au premier tour  l’Australienne, Samantha Stosur, tête de série # 11 du tournoi, doté de 11, 517.000 dollars US.   

En effet, pour atteindre l’US Open 2013, la jeune américaine d’origine haïtienne a dû batailler très fermement pour éliminer, et ce, avec brio au tour préliminaire, la Brésilienne, Teliana Pereira (6/1 et 6/3), la Russe, Valeria Solovieva (6/2 et 6/1) et la Croate, Tereza Mrdeza (6/3 et 6/3).

Née à Miami (USA) de parents haïtiens, le 30 novembre 1995 (17 ans), taille 1m77, poids 70 kg, Victoria Duval (actuellement 298e au classement WTA) s’apprête à affronter la tête de série #11 du tournoi, l’Australienne, Samantha Stosur, classée # 13 mondiale.  

 

Si Vicky reste sur une série de 10 matches en 2013, bilan : 4 victoires et 6 défaites. En face, Stosur (29 ans) avait remporté son 4e titre de sa carrière le 5 août à Carlsbad (USA) en battant en finale sa compatriote, Victoria Azarenka (6-3, 6-2).

Autant dire, il n’y a pas de photo rien en regardant le classement et le palmarès des deux athlètes. Cependant, la droitière américaine qui possède un revers à deux mains, ne va certainement pas se comporter en une simple victime expiratoire bien que l’Australienne ait la faveur des pronostics. Au contraire, elle va tout tenter pour s’adjuger une place au second tour, et Stosur qualifierait si elle est vraiment plus forte que Duval.

 

 

Allez Vicky !

Add a comment

Au local du Comité olympique, le samedi 20 juillet a été Tennis de_tablesigné un protocole d'accord de coopération entre les deux pays se partageant l'île. Les termes de cet accord font état du haut niveau de préparation dont les pongistes haïtiens vont bénéficier en territoire dominicain et la multiplication des échanges entre les deux pays au niveau du tennis de table.

"Je suis en Haïti avec le grand objectif de renforcer tout ce qui est relations avec le nouveau comité de l'Association haïtienne de tennis de table (AHTT) qui fait un très bon travail dans la promotion et le développement de cette discipline à l'échelle du territoire national", a déclaré Juan Villa, qui est le président de la Fédération dominicaine de tennis de table, également président du Conseil fédéral de la Caraïbe, vice-président de l'Union latino-américaine et conseiller de l'instance internationale qui n'est autre que la Fédération internationale de tennis de table (ITTF).

Concernant la formation des cadres sportifs à travers cet accord de coopération, Juan Vila a parlé de la tenue de séminaires et de stages pour entraîneurs, l'arbitrage, l'amélioration des techniques chez les athlètes, la prise en charge de ces derniers par la Fédération dominicaine de tennis de table.

Il projette très souvent de se rendre en Haïti pour des cliniques de trois ou quatre jours à l'adresse des entraîneurs et arbitres de tennis de table qui ne peuvent pas se déplacer pour aller en République voisine.

Le président de la fédération dominicaine était accompagné du sélectionneur national de nationalité cubaine, Raul Betancourt, qui pour sa part a précisé le très bon encadrement technique dont vont bénéficier les pongistes haïtiens qui, en la circonstance, auront accès également à l'information ainsi qu'à la documentation grâce à un système vidéo.

Pendant leur séjour en Haïti, Juan Vila associé à Raoul Betancourt ont tous deux animé une clinique de formation pour entraîneurs et athlètes sur les différentes  techniques du jeu.

Cette clinique, déroulée les vendredi 19 et samedi 20 à Quiskeya Christian School, a vu la participation d'entraîneurs et athlètes issus des différents clubs de la zone métropolitaine et également de la province.

Tous sont sortis satisfaits de cette formation comme ce " vieux de la vielle " du tennis de table haïtien, Eddy Bertin qui, dans un speech de circonstance, a déclaré que c'est pour lui un réel plaisir de voir Juan Vila en Haïti. La première fois, c'était à Santiago, à l'occasion d'un tournoi et qui a marqué du même coup le début d'une coopération où le titulaire de la fédération dominicaine prodiguait des conseils avec cette volonté de faire une visite en Haïti.

Le plus satisfait de tous n'est autre que le président de l'AHTT, Ralph Kernizan, qui pense qu'à partir de cet accord de coopération, le tennis de table haïtien peut commencer à rêver d'un lendemain meilleur à condition justement que l'Etat et les autres secteurs concernés apportent leur contribution.

; font-size: 14pt;

Add a comment

Après avoir subi la loi de l’équipe coupe equipenationaledecoupedavisDavis du Pérou (5-0) dans le groupe II, la sélection haïtienne était condamnée à disputer les barrages face au Guatemala pour espérer de tenir sa place sous peine de redescendre en groupe III. A Tegucigalpa le week-end écoulé, l’équipe haïtienne de coupe Davis a été malmenée (4-1) par les Guatémaltèques.

Décidément ca va très mal pour le sport haïtien. Après le football, c’est le tour du tennis haïtien de se faire humilier à l’échelle internationale. Alors que les dirigeants de la Fédération haïtienne de tennis (Fht) sonnent la sonnette d’alarme et mettent l’emphase en vue de la montée du pays en groupe I cette année, tout a été chambardé. Et Haïti n’est plus qu’une équipe évoluant dans le groupe II suite à sa cuisante défaite (1-4) devant le Guatemala.

Au terme de la première journée disputée le 5 avril, les deux pays avaient fait jeu égal pour terminer la journée sur un score de parité (1-1). Olivier Sajous, vainqueur de Vidal trois sets à zéro (6/7 (5), 5/7 et 1/6), a répondu à Figueroa, victorieux de Hilel Rousseau sur le même score lors de la première rencontre.

Samedi 6 avril, les deux pays avaient offert un spectacle de qualité mais au final, ce sont les Guatémaltèques qui se sont imposés par trois sets à deux : 6/3, 6/7 (5), 4/6, 6/3 et 6/4

Après avoir raté la possibilité de prendre l’avantage, les Haïtiens ont été tout simplement méconnaissables. Pour preuve, ils n’ont gagné aucun set au terme des deux dernières rencontres. Olivier Sajous et Hilel Rousseau ont été malmenés respectivement par trois sets à zéro et deux sets à zéro par Figueroa et Romazzoni.

Tout compte fait, Haïti est redescendu en groupe III de la coupe Davis, zone Amérique et devrait batailler fermement pour reprendre sa place l’an prochain.       

Coupe Davis, groupe II (play-off)

Vendredi 5 avril 2013

C. Diaz Figueroa (Gua) – Hilel Rousseau (Haï) : 6/3, 6/1 et 6/1

S. Vidal (Gua) – Olivier Sajous (Haï) : 6/7 (5), 5/7 et 1/6

Samedi 6 avril 2013

Diaz Figueroa/S. Vidal (Gua) – O. Sajous/Joël Allen (Haï) : 6/3, 6/7 (5), 4/6, 6/3 et 6/4

Dimanche 7 avril 2013

C. Diaz Figueroa (Gua) – Olivier Sajous (Haï) : 6/2, 6/1 et 6/4

L. Romazzoni (Gua) – Hilel Rousseau (Haï) : 6/0 et 6/1

Add a comment

La belle aventure de Victoria Duval dans lesvicky miami master masters 1000 de Miami (Floride) a pris fin hier vendredi 22 mars face à la Serbe Jelena Jankovic. Cette dernière (28 ans) et 24e joueuse mondiale, a fait parler son expérience pour venir à bout de la talentueuse Duval par deux sets à zéro en 1h 40 minutes de combat intense.

Auteur d’un début de match très timide, Victoria a perdu le premier set (6/3) face à la tête de série (#22) du tournoi, avant d’offrir une opposition féroce à la Serbe au second set. Une nouvelle fois, Duval n’a pas franchi le deuxième tour du master 1000 de Miami, comme ce fut le cas à Midland et Memphis, il y a tout juste trois mois.

L’Américaine d’origine haïtienne, Victoria (17 ans) s’est inclinée (7/5). Au final, elle quitte le tournoi de Miami au deuxième tour.

Tennis.-Masters 1000 de Miami

Vendredi 22 mars 2013

Jelena Jankovic (Serbe/ #22) bat Victoria Duval (EU) : 6/3 et 7/5   

Add a comment

Plus d'articles...

.