×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Victoria Duval a décroché son billet pour les quarts de finale de Wimbledon dans la catégorie filles junior. Mais, elle a été éliminée en double. L’aventure se poursuit pour Vicky. Victoria Duval, âgée de 16 ans, s’est qualifiée ce jeudi pour les quarts de finale de tennis sur gazon de Wimbledon (Londres), après avoir battu en deux manches l’Ukrainienne Katerina Kozlova (6-3 et 6-2) dans la catégorie filles junior.

Ce 1er juillet, Vicky, (no 16 du tournoi et no 27 ITF), rencontrera l’Australienne Asheleigh Barty, (no 12 du tournoi et no 16 ITF) qui a battu l’Américaine Madison Keys (6-3 6-7(5) 6-4). À souligner que Victoria connaît bien Asheleigh parce qu’elle était son partenaire en double au Roland Garros.

À noter qu’en double, la jeune tenniswoman haitiano-américaine Vicky et la Malgache Zara ont été éliminées par la paire tchèque Kamila Pavelkova et Tereza Smitkova en deux sets (6-3 et 6-3).

Add a comment

Elle s'appelle Victoria Duval et elle est haïtienne. En 2006 a_a_victoriaduval1on la découvrait comme un jeune prodige du tennis féminin haïtien et on se permettait de nourrir beaucoup d'espoir sur son avenir. Cinq ans plus tard, les espoirs ont tendance à se confirmer puisque, Vicky fait partie désormais de l'écurie Nick Bollittieri.

En 2007, la No 1 nationale des joueuses de tennis aux Etats-Unis en catégorie des 12 ans n'avait que 11 ans, et pourtant elle dominait aussi la catégorie des 14 ans en Floride tout en évoluant aussi chez les moins de 16 ans. Son nom: Victoria Duval son pays d'origine :Haïti Du haut de ses 11 ans, elle parvenait à tout rafler au Premier Tournoi International de Tennis Junior, l'une des grandes compétitions de son niveau, elle a aussi dominé le « USTA National Winter Championship » pour ne citer que ceux-là. Après un passage en Haïti en décembre 2008 pour un tournoi de démonstration au cour duquel, elle a remporté des victoires convaincantes sur la jeune Rockia Sacko ou la petite Macey, il y a eu un certain silence autour d'elle comme pour lui donner le temps de pouvoir peaufiner son tennis et perfectionner la maitrise de ses coups. Un silence qui a permis à Vicky de mieux ressurgir car elle a longtemps travaillé dans le silence tout en continuant à progresser. Quatre ans presque et le jeu de Victoria Duval attire de plus en plus le regard des spécialistes. Elle suscite des réflexions élogieuses, permet aux amants du tennis de nourrir toute sorte d'espoir au point que le formateur de tennismen de réputation mondiale, le très connu Nick Bollittieri qui a dit récemment tant de bien de Vicky sur Cable News Network (CNN ), accepte de la prendre sous sa coupole. Une preuve de plus que l'avenir tennistique de Victoria Duval est plus que prometteur. Selon des observateurs avisés du tennis mondial, Victoria Duval, qui n'a que 15 ans, a fait d'énormes progrès dans le domaine du tennis. Et si l'on se réfère aux premiers pas de ce petit prodige haïtien, les premières impressions que son tennis avaient inspirées continuent à tenir la route. Victoria Duval a le potentiel pour devenir une grande joueuse du tennis mondial. Déjà, ses parents ont choisi de tout abandonner pour suivre le pas de leur progéniture en l'accompagnant dans ses différents déplacements sur le circuit du tennis nord américain. Investissant du même coup toutes leurs économies pour offrir à Vicky toutes les possibilités dont ils sont capables pour qu'elle puisse réussir. Le passage de Vicky sur CNN la semaine dernière, les progrès observés dans son tennis, son entrée chez Nick Bolitieri constituent autant d'atouts pour qu'on puisse voir son nom figurer très bientôt parmi les dix meilleures joueuses de tennis mondiales.


Add a comment

Suite aux élections tenues au local du Comité Olympique Haïtien (COH) à FHTl'occasion de l'Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT), l'ancien comité de cette Fédération que présidait Patrick Blanchet, a gardé la confiance de la famille de cette discipline pour un nouveau mandat.

Vient s'ajouter à la liste , un Directeur Technique Adjoint qui n'est autre que l'entraîneur Franky St Louis pour assister le Directeur Technique National (DTN) Junior Etienne dans sa tâche de planifier les compétitions, séminaries de formation et déplacements de nos tennismen et tenniswomen à l'étranger.

Le comité ex exéutif de la FHT est ainsi composé :
Président : Patrick Blanchet
Vice-Président : Fitzgérald Brandt
Secrétaire : Maurice Joseph
Trésorier : Aino Weiner
Conseillers : Ing. Freidrick Camille
Ralph Edmond
Lesly François
Roberson Clairismé
Relations publiques et marketing : Mme Johanne Camille
Directeur Technique National : Junior Etienne
Directeur Technique National Adjoint : Franky St Louis

S'exprimant après la réélection du nouveau comité, le Président Patrick Blanchet a parlé des démarches visant au redémarrage des activités du tennis haïtien écourtées à la suite du séisme du 12 janvier et qui avait vu bon nombre des infrastructures détruites en la circonstance.
Ce dernier a fait état du maigre budget dont dispose la FHT, ce dont il a profité pour lancer un appel à la communauté des affaires et le secteur public pour lui venir en aide. Déjà du 4 au 6 mars prochain, ce sera la coupe Davis (Groupe 2) avec ce périlleux déplacement à Caracas (Vénézuéla), ensuite, du 14 au 20 mars, la participation d'Haïti au World Junior Tennis (14 ans garcons) prévu à Santo Domingo.

Au cours de ce même mois de mars se déroulera à Tecina Tennis Club, l'Open Heineken avec la participation des meilleures raquettes du terroir en catégorie Open.
Patrick Blanchet a parlé également de la reprise des activités en Mini-Tennis scolaire et également le Circuit National Junior au Cercle Bellevue, Tecina et Clos.

Dans cette liste d'activités et de rendez-vous prévus pour cette année 2011, il faut ajouter les différents stages et séminaries de formation à l'adresse des cadres techniques et administratifs du tennis haïtien.

Add a comment

Satisfait malgré tout du bilan du tennis haïtien pour 2010, malgré les difficultés de FHTtoute sorte que traverse le pays, le Président de la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT), Patrick Blanchet, fait le point sur le programme de cette discipline pour 2011 avec comme objectif : la Coupe Davis qui verra Haïti affronter le Venezuela au 1er tour.
Tâche ô combien difficile pour cette équipe haïtienne de face au Venezuela. La chance d'une victoire face à ce pays de Simon Bolivar ne nous a jamais souri.
Il n'est qu'à souhaiter qu'en mars prochain, l'histoire ne sera pas un éternel et perpétual recommencement pour la bande à Iphton Louis (capitaine de l'équipe haïtienne) qui va devoir se serrer les coudes pour parvenir à mettre en échec les Vénézuéliens chez eux et devant leur public.
Il est vrai que la totalité de l'effectif de l'équipe haïtienne résidant en Floride (USA) se prépare pour ce grand rendez-vous mais qu'en est-il de la participation du point de vue financier pour la FHT dont le budget est volumineux.
Mis à part le matériel et équipement, ajoutez également les frais de voyage et d'hébergement, la FHT devra également gérer le per diem ainsi que les primes de match pour quatre joueurs et le capitaine.
Dans le cas oû ils parviendront à passer le cap vénézuélien, la prime à ne pas douter sera double.
C'est sûr que le Président de la FHT Patrick Blanchet n'a pas le sommeil facile ces jours-ci car il doit s'engager à fond afin de trouver auprès de l'Etat et du secteur privé les fonds nécessaires devant financer le voyage de l'équipe haïtienne à Caracas (Vénézuéla) à l'occasion du premier tour de la Coupe Davis.
Toutefois, Patrick Blanchet compte sur la bienveillance des secteurs concernés pour aider la FHT dans cette difficile tâche de trouver l'argent (en US dollars s'il vous plaît) pour ce grand et important rendez-vous avec le Venrezuela en mars prochain.

Add a comment

Le tirage au sort déroulé le mercredi 22 septembrefabio_villard_et_nicolas_etienne 2010 verra Haïti rencontrer le Venezuela en déplacement qualifié de périlleux de la part des observateurs et analystes.

Le Venezuela, tête de série du Groupe 2 de la Coupe Davis (zone Amérique), recevra Haïti à l'occasion du 1er tour de cette compétition qui se déroulera du 4 au 6 mars 2010.

Dans ce Groupe 2 de la zone Amérique qui voit la participation de huit pays, les chances pour Haïti de passer le cap vénézuélien sont très minimes. A moins d'un miracle, nos tennismen vont devoir se serrer les coudes pour faire échec à l'adversaire (tête de série # 2), cela sur son terrain et devant son public.
Haïti, il faut le signaler, n'est jamais parvenue à triompher du Venezuela qui en trois occasions a été toujours à l'oeuvre de notre descente en groupe inférieur :
1991 dans le 1er tour disputé au Cercle Bellevue du 1er au 3 février ,Haïti perd face au Venezuela
1993 toujours au 1er tour joué cette fois-ci au National Tennis Center de Caracas du 26 au 28 mars, Haïti perd face au Venezuela 1998, en semi-finale déroulée au Cercle Bellevue du 17 au 19 juillet Haïti, Haïti perd encore face au Venezuela Aux dires du président de la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT), Patrick « Buddy » Blanchet, ce sera la même équipe, sous la houlette du capitaine Iphton Louis (ancien joueur de Coupe Davis), composée de Olivier Sajous, Joel Allen, Jean-Marc Balzane, Nicolas Etienne ou Yoann Coles... qui avait permis à notre pays de se qualifier pour le groupe 2 à l'occasion du tournoi de qualification déroulé l'été dernier à Puerto Rico.
Haïti a remonté en Groupe 2 de la Coupe Davis après avoir terminé 2e derrière Puerto Rico dans le cadre de ce tournoi des qualifications.
En matière de statistiques pour Haïti dans le cadre de sa participation en Coupe Davis, Ronald Agénor reste le seul joueur à avoir remporté le plus grand nombre de matches.
L'Haïtien de Bordeaux, comme on l'appelait dans le temps, a gagné 39 rencontres et perdu 9. 27 gagnés et 3 perdus en simple, 12 gagnés et 6 perdus en double et 24 « Ties » remportés pour finir.
Sa première participation en Coupe Davis a été en 1990 et il a passé au total neuf années à jouer sous les couleurs haïtiennes dans la Coupe Davis.
Le match le plus long disputé par notre pays en coupe Davis a été face aux Antilles Néerlandaises, où l'équipe de double composée de Bertrand Madsen et Iphton Louis a joué pendant 13 heures et 45 minutes.
Bertrand Madsen a été le joueur haïtien à avoir disputé le plus de « Ties » et joué durant 12 années sous les couleurs haïtiennes.
Nicolas Etienne, 14 ans et 220 jours, reste le plus jeune joueur retenu à faire partie d'une équipe haïtienne en Coupe Davis tandis que Ronald Agénor, 43 ans et 248 jours, en est le plus vieux.

Add a comment

Le mois de novembre sera capital pour l’Association HaïtienneFHT de Tennis de Table (AHTT) qui, en accord avec la coordination internationale et la Direction Technique Nationale (DTN), aura trois grands rendez-vous à honorer et également d’autres pour la fin de l’année 2010. Le Dr Carl François et Démosthènes Bukford, respectivement président et secrétaire de l’AHT nous ont parlé de trois grandes activités prévues pour le mois de novembre.
D’abord, ce sera la participation d’Haïti au 10e championnat pré-infantile à Santo Domingo du 4 au 10 novembre, avec trois des meilleurs ambassadeurs de cette discipline .
Marc Antoine Anderson, Sagesse Junior et Dialène Luma seront accompagnés du directeur technique du club Santé Plus du Cap-Haïtien, Willy Prévil et l’entraîneur Philomé Jean.
Ensuite, le séminaire technique (niveau 1) qui sera organisé du 6 au 10 novembre au local de l’AHTT (Delmas 65, Impasse Orchidée) avec le support, bien sûr, de la Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF).
Ce séminaire sera animé par un expert instructeur délégué par l’instance internationale et destiné particulièrement aux moniteurs des établissements scolaires et ceux militant dans les camps de déplacés ainsi que les paralympiques de tennis de table.
Selon les dires du DTN, Mozart François, cette formation rentre dans le cadre du programme « Ping-Pong scolaire » dont le lancement est fixé pour janvier 2010 à l’échelle du territoire national.
Et pour finir, l’organisation de « Haïti Masters », une sorte de compétition réservée aux seniors et qui verra la participation de pongistes du terroir et de la diaspora, Ce tournoi se déroulera du 11 au 13 novembre 2010 au local de l’Institution mixte St Joseph de Pétion-Ville (Route de Frères).
Les personnes désireuses de prendre part au séminaire technique ainsi qu’au championnat « Haïti Masters » peuvent appeler aux numéros suivants : 3735-4713, 3708-7404 et 3744-3706 pour de plus amples informations.
L’ITTF, avec le soutien financier des fédérations de pays affiliés et de certaines organisations militant dans l’aide international envisagent la possibilité de doter le tennis de table haïtien d’un centre répondant aux normes internationales et capable d’accueillir des événements sportifs aussi bien sur le plan national que sur le plan international.

Emmanuel Bellevue /Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Nouvelliste

Add a comment

Cercle Bellevue, Pétion-Ville Club, Jotac et Tennis Club de TennisPort-au-Prince sont toujours hors service pour les tennismen et tenniswomen de la zone métropolitaine qui doivent se résigner à pratiquer sur les surfaces dures du Clos, de Tecina et de Lope de Vega. C’est la grande question que se posent bon nombre de pratiquants de tennis du pays sur le dossier combien important de la remise en état de la plupart des infrastructures endommagées depuis le 12 janvier dernier.
Faire le trajet au Clos (Turgeau), Tecina (en Plaine) et Lope de Vega (Delmas) constitue un véritable calvaire pour bon nombre de pratiquants habitués surtout à la terre battue.
Ce mercredi 22 septembre 2010 aura lieu le déroulement du tirage au sort de la Coupe Davis. Haïti est grandement concernée après la spectaculaire remontée en Groupe 2 de la zone américaine. Il sera question pour notre pays de recevoir son adversaire qui sera connu justement après les résultats du tirage au sort.
Le président de la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT), Patrick « Buddy » Blanchet, déclare qu’une aide de 100 000 dollars américains sera attribuée par l’instance de tutelle, la Fédération internationale, au tennis haïtien pour la réparation des sites endommagés.
Et dans le cas où Haïti recevra l’adversaire à l’occasion du premier tour de la Coupe Davis 2011 prévue du 4 au 6 mars pour le Groupe 2, on doit s’attendre à ce qu’au niveau de la FHT, les planifications s’accélèrent visant à l’aménagement d’un site répondant aux normes prescrites par la Fédération Internationale de Tennis (FIT) pour accueillir les rencontres de la Coupe Davis.
Mise à part la surface de jeu (qu’elle soit dure ou en terre battue) où se dérouleront les rencontres durant trois journées, le site appelé à recevoir l’événement doit se doter d’un terrain d’échauffement, de vestiaires pour les joueurs, de bureaux pour les officiels de la FIT qui feront le déplacement en la circonstance, d’une salle de conférence et de tribunes avec places assises.
Le tennis est très différent des autres disciplines. A l’occasion des échanges entre les joueurs pendant une rencontre, il est demandé aux spectateurs de s’asseoir sur le court, interdit de circuler et de parler à haute et intelligible voix, question justement de ne pas déconcentrer les joueurs sur le champ de jeu.
Après avoir remercié la Fondation Jean Vorbe, Win Group, Nopin et le ministère des Sports qui avaient contribué à rendre possible le voyage de nos tennismen à Puerto Rico (qualifications pour le Groupe 2 de la Coupe Davis), le président de la FHT s’attend déjà à ce que d’autres les rejoindront pour couvrir l’énormité des dépenses que cela nécessite lorsqu’un pays reçoit en Coupe Davis.

Sponsors, à vos marques !

Pour ce qui a trait aux activités entreprises par la FHT, Patrick Blanchet a parlé du 1er championnat national junior réalisé durant le mois d’août à Tecina, d’un séminaire pour moniteurs de mini-tennis déroulé au Cap-Haïtien, du programme de formation destiné aux jeunes hébergés à l’Ecole Nationale des Talents Sportifs (ENTS) sous la conduite de Roberson Clairismé et du démarrage sous peu du programme de mini-tennis dans les écoles, ceci à l’échelle du territoire national.

Emmanuel Bellevue

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Add a comment

Plus d'articles...

.