×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Pour son troisième tournoi de l’année 2013, Victoria DUVAL 2013après ceux de Midland et Memphis, l’américaine d’origine haïtienne, Victoria Duval (17 ans), née le 30 novembre 1995 s’est qualifiée hier mercredi pour le second tour du masters 1000 de Miami en battant non sans peine la Tchèque, Andrea Hlavackova (26) ans en deux sets : 7/6 (4), 6/4.

Il s’agit de la troisième victoire de Victoria pour l’année 2013. Comme ce fut le cas à Midland et Memphis, Victoria Duval a atteint les 1/8 de finale. Elle a rendez-vous vendredi pour affronter la Serbe (#22), Jelena Jankovic.

Signalons que Victoria est pointé actuellement à la 376e place mondial dans le classement WTA, elle est droitière et a un revers à deux mains.

Mercredi 20 mars 2013

Résultats du tournoi de Miami

Duval (E-U) - Hlavackova (Rtc) 7-6(4), 6-4

Add a comment

Krishna Maurice, Guillaume Blanchet et Jeune tennisAlex Villard sont ces trois jeunes tennismen retenus par l’entraîneur, Francky Saint-Louis pour être les ambassadeurs du tennis haïtien à cette compétition, une sorte de coupe Davis dans la catégorie junior.

Par le vol de la Tortug’Air, la délégation compose de quatre personnes (un entraîneur et trios athlètes) est partie le samedi 9 mars 2013 à destination de Santo Domingo afin de participer à cette édition de Wolrd Junior of Tennis qui a débuté le 11 pour finir le 17 mars à Parque del Este.

A l’occasion de la dernière séance d’entraînement de cette équipe junior, effectuée le vendredi 8 mars sur terre battue du Pétion-Ville club. Nos Juniors qui se disent très motivés pour cette grande aventure sont très optimistes quant à la volonté de faire bonne figure et passer le cap des préliminaires.

Sous la direction de Francky Saint-Louis, les entraînements se sont déroulés en début de week-end (vendredi) et prennent en compte les aspects physique, technique et psychologique.

A part Tortug’Air, le groupe Jean Vorbe et Aciérie ont accepté de contribuer afin de rendre possible la participation des Juniors haïtiens à cette compétition qui réunit au total treize du bassin de la Caraïbe.

Ce ne sera pas du tout facile pour ces jeunes qui auront à jouer chaque jour (deux simples et un double) face à des jeunes habitués du circuit junior et bien positionnés au classement de la Cotec. « Ce ne seront pas les vacances pour nous autres à l’occasion de ce déplacement en terre dominicaine, Chacune des rencontres constituera une finale où nous n’aurons pas droit à l’erreur », a déclaré respectivement, Krishna Maurice très habiledans le coup droit, Guillaume Blanchet, qui excelle dans la volée, et Alex Villard qui allie à la fois la puissance et le style sur le court.

Tous nos vœux de succès à ces jeunes ambassadeurs du tennis haïtien à l’occasion de cette compétition à laquelle prendra part l’élite du bassin de la Caraïbes. 

Add a comment

Condamnés à gagner face à leurs adversaires equipenationaledecoupedavispéruviens dans le cadre du premier tour de la Coupe Davis (zone Amérique) où Haïti jouait en déplacement contre le Pérou à Lima, les tennismen haïtiens, Hillel Rousseau et Olivier Sajous avaient été tous deux battus lors des deux premiers matches simples disputés vendredi 1e février avant que la paire, Joël Allen et Olivier Sajous (Haïti) ne subisse le même sort samedi 2 février face à celle de Duilio Beretta/Sergio Galdos (PER). Ainsi, l’équipe haïtienne de Coupe Davis a chuté lourdement par (3-0) et s’est fait éliminer par son homologue du Pérou dans la course au maintien en groupe 2.

D'abord, le joueur haïtien, Hillel Rousseau (#2) s'est incliné par 3 sets à zéro vendredi au terme du premier match (2-6; 2-6; 0-6) à Lima (Pérou) face au no 1 de la sélection locale, Duilio Beretta, au premier tour de la coupe Davis des nations.

Ensuite, menée au score (0-1), l’équipe haïtienne n’a pu redresser la barre dans la mesure où Olivier Sajous (#1), a baissé pavillon devant le # 2 Péruvien, Mauricio Echazu. Auteur d’un grand match, Olivier Sajous a finalement perdu le second match par trois sets à zéro, (6/3, 6/4 et 7/5) devant le joueur local, Mauricio Echazu. Ainsi, le Pérou menait par (2-0) devant Haïti qui devait obligatoirement gagner le match double pour rester en course.  

Enfin, la paire haïtienne composée de Joël Allen et Olivier Sajous a livré un grand match et a même forcé Duilio Beretta/Sergio Galdos (Pér) d’aller dans la fatidique séance de tie-break, mais au final, les Péruviens se sont une nouvelle fois imposés, et ce largement par trois sets à zéro devant les Grenadiers : 7/6 (5), 6/4 et 6/4. 

Signalons que sur l’ensemble des trois matches joués, nos valeureux compatriotes n’ont pas gagné aucun set et se sont fait logiquement éliminer par l’équipe Péruvienne de coupe Davis par (3-0).

Résultats de la Coupe Davis, groupe 2, 1e tour (zone Amérique)

Vendredi 1e février 2013 à Lima (Pérou)

Duilio Baretta (Pér) – Hillel Rousseau (Haï) : 6/2, 6/2 et 6/0

Mauricio Echazu (Pér) – Olivier Sajous (Haï) : 6/3, 6/4 et 7/5

 

Samedi 2 février 2013

Duilio Berreta/Sergio Galdos (Pér) - Joël Allen/Olivier Sajous (HAI) : 7-6 (5), 6-4 et 6-4

 

Add a comment

L'absence d'Austin Gonzales (empêché pour Tennis copyses études de collège) a en quelque sorte obligé Iphton Louis, capitaine de l'équipe haïtienne à reviser ses batteries et faire choix de Hillel Rousseau ( 17 ans ) pour le remplacer. Tout ceci est le fruit justement de son bon comportement sur les courts. A cela, il faut ajouter le bon parcours qu'il a effectué à l'occasion de la 7e édition de l'Open Sogener - n'échouant en finale face à Joel Allen - déroulé en décembre 2012 au cercle Bellevue. Matin et soir, il s'active dans la préparation en prévision bien sûr des deux rencontres qu'il aura à disputer les 1er et 3 février face aux #1 et # 2 du Pérou dans le cadre du premier tour de la coupe Davis. Hillel Rousseau entend défendre crânement ses chances sur la terre battue de la capitale péruvienne (Lima) et tenir la dragée haute à ses adversaires. Dans une interview accordée au Nouvelliste, Hillel Rousseau nous parle de ses débuts dans le tennis avec le grand rêve d'intégrer à l'avenir le milieu professionnel.

Le Nouvelliste : Qu'est ce qui t'a poussé à choisir le tennis en lieu et place d'une autre discipline ?
Hillel Rousseau : Mon père ainsi que d'autres membres de ma famille jouait au tennis et c'est ce qui m'a poussé à jouer le tennis.
LN : Te souviens-tu de ton premier entraîneur ?
HR : Edouard Delphin a été mon premier entraîneur
LN : L'idée d'abandonner ne t'est jamais venue dans la tête ?
HR : Cela ne m'est jamais arrivé puisque dès le commencement, j'ai pris cela très au sérieux avec le grand rêve de performer sur les courts et de me faire une place au sein de l'élite mondial.
LN : Faites-nous un tout petit peu le résumé de tes débuts dans le tennis ?
HR : C'était tout d'abord avec mon père à Pétion-Ville Club où il passait toujours 10 à 15 minutes à jouer avec moi.
LN : Qui t'a procuré ta première raquette ?
HR : C'est mon père qui me l'a donnée.
LN : Ta première participation à un tournoi ?
HR : C'était au Pétion-Ville Club où l'on organisait un tournoi infantile (catégorie 10 ans ).
LN : Ton premier titre de champion ?
HR : C'était justement dans ce tournoi.
LN : Ton meilleur souvenir dans le jeu ?
HR : C'était au cercle Bellevue dans un tournoi d'exhibition d'oú je suis sorti vainqueur aprés un match marathon de 3 heures de temps. Il y avait beaucoup de spectateurs. Je dois vous dire que, par la suite, j'ai enregistré des crampes.
LN : Quelle surface vous convient le mieux ? La terre battue ou surface dure ?
HR : Je préfère la surface dure parce qu'elle est beaucoup plus directe et beaucoup plus rapide que la terre battue, vu que je fais preuve d'une certaine agressivité dans le jeu.
LN : Votre mauvais souvenir ?
HR : Le fait de n'avoir pas pu participer à l'Orange Bowl en 2011
LN : Caressez-vous le rêve d'intégrer le milieu professionnel ?
HR : Oui . Et je rêve d'être au Top 20 ATP
LN : Quelle satisfaction éprouvez-vous de rivaliser avec les meilleurs ?
HR : Je pense que je suis arrivé à un niveau où je peux jouer avec les meilleurs et c'est pourquoi je m'entraîne durement afin d'améliorer mes réflexes et ma lecture du jeu de l'adversaire.
LN : Qu'elle a été ta réaction du choix porté sur toi pour remplacer Austin Gonzales ?
HR : J'ai été très content et je vais en profiter pour donner le meilleur de moi-même .
LN : Quels conseil donnerais-tu aux jeunes désireux de se lancer dans l'aventure de cette discipline ?
HR : De prendre cela au sérieux, ceci dès le tout jeune âge. Persévérer et avoir toujours une certaine constance dans la pratique.
LN : Qu'avez-vous à dire comme mot de la fin ?
HL : Je m'entraîne très dur avec pour objectif de venir à bout de mes adversaires péruviens . Je veux que le monde ait une meilleure image d'Haiti

Propos recueillis par Emmanuel Bellevue
Tout sur Hillel Rousseau
Nom : Rousseau
Prénom : Hillel
Date et lieu de naissance : 16 juin 1995
Signe astrologique : Gémaux
Nom du père : Hans Rousseau
Nom de la mère : Linda Rousseau
Avez-vous des frères et soeurs : une soeur, Anja
Etudes primaires : Cours privés Colette Millet
Etudes secondaires : Lycée Alexandre Dumas
Couleur préférée : bleu
Plat préféré : j'ai un goût pour tous les plats, particulierement la bonne viande
Autres sports pratiqués : Tennis de Table
Sportif préféré sur le plan national et international : Ronald Agenor et Roger Federer
Artiste préféré sur le plan national et international : Jonathan Perry, Avicii (tu as oublié de donner sur le plan local )
Avez-vous un message à adresser à la jeunesse haïtienne : ne pas se laisser décourager par les gens et faire de votre rêve une réalité. Pour finir, ne pas négliger ses études
Projets à court et long terme : A court terme : gagner mes matches en coupe Davis face à mes adversaires et le long terme : figurer dans le Top 20 des meilleurs du tennis mondial

 

Add a comment

Déplacement périlleux pour l'équipe haïtienne FHTqui va devoir affronter à Lima (sur terre battue) son homologue péruvien les 1e, 2 et 3 février prochain.

Dans une interview accordée au Nouvelliste, le président de la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT) Patrick Blanchet a apporté des précisions sur la participation de l’équipe haïtienne au premier tour de cette compétition, face au Pérou.
$ 45 000 US, tel est le budget de participation pour ce premier tour en vue de l’achat des billets d’avion - $ 1400 chacun -, les frais de séjour en terre péruvienne et, le per diem à verser aux membres de l’équipe.
Si l’Instance de tutelle qu’est le ministère de la Jeunesse, des Sports et l’Action civique tarde à apporter sa contribution pour financer la participation de nos tennismen en terre péruvienne, par contre, des sponsors comme l’Aciérie d’Haïti, le Groupe Jean Vorbe et la Fédération Internationale, ont promis à la FHT de l’aider en la circonstance.
En l’absence du # 2, Austin Gonzales, qui ne pourra pas faire le déplacement – empêché par ses études de collège – avec l’équipe haïtienne, le capitaine Iphton Louis a fait choix de Hillel Rousseau ( 17 ans) pour le remplacer.
La composition de l’équipe haïtienne qui disputera le premier tour de la coupe Davis (Groupe 2) face au Pérou est la suivante :
# 1 Olivier Sajous
# 2 Hillel Rousseau
# 3 Joel Allen
# 4 Johan Coles
L’équipe de double est constituée de la paire Joel Allen-Olivier Sajous.
Tâche ô combien difficile pour l’équipe haïtienne qui va devoir jouer très serrée si elle entend justement passer le cap de ce premier tour. Le Pérou, qui l’année dernière évoluait justement en Groupe 1 et relégué cette année dans le Groupe 2, va essayer de faire de son mieux pour passer le cap d’Haïti, tenant compte bien sûr de son avantage à recevoir sur son terrain et devant son public.  
Le départ pour Lima est prévu pour le 27 janvier, question pour les nôtres de s’acclimater et faire la connaissance de la surface de terre battue de la capitale péruvienne située à proximité de la mer.
Selon les dires du président de la FHT, en cas de victoire, Haïti jouera chez elle (Cercle Bellevue) face au vainqueur du match Venezuele-Guatémala.
Et en cas défaite, Haïti aura à faire un autre déglacement cette fois à Guatémala-City pour jouer face à l’équipe locale.
Nous souhaitons bonne chance à l’équipe haïtienne.

Add a comment

En raflant deux des trois trophées mis enping pong jeu lors de la dernière édition du championnat national de Tennis de Table organisé au Centre Sportif Henfrasa du 21 au 23 décembre dernier par l’Association Haïtienne de Tennis de Table (AHTT), les jeunes pongistes issus de la ville de Milot ont une nouvelle fois prouvé qu’ils font partie des meilleurs athlètes Haïtiens s’exerçant dans cette discipline sportive.

Ils étaient exactement 51, les pongistes issus de 9 clubs venant dans les départements du Nord et de l’Ouest qui avaient pris part à ce championnat national dont l’objectif était : « Partir à la recherche de nouveaux talents et de refaire jouer le Ping Pong haïtien à l’échelle nationale», pour répéter le président de l’AHTT, Sisley Justin Joseph. Ce dernier était également au nombre de joueurs participant à ce championnat.

Sans surprise c’est le Titan Ping Pong Club de Milot qui régnait en maître dans ce championnat national de Tennis de table alors qu’il ne comptait que sept athlètes dans cette compétition qui se jouait dans les catégories U-13, U-17 et Open Filles.

L’open garçon ayant été remporté par Sébastien Muzeau, membre du Club Prestige au détriment du président de l’AHTT, Sisley Justin Joseph au terme d’une finale âprement disputée (02-11,11-09,13-11,11-09). Pour le reste, les protégés de Pierre Richard Granjean ont atteint tous la grande finale et ont en profité pour rafler deux des trois titres mis en compétition.

S’ils ont loupé la finale U-17 suite à la défaite de Marc-Anderson Bruno devant Christopher Pierre (Club Prestige), en revanche, Stéphanie Faustin dans la catégorie U-13 n’avait aucune chance de s’adjuger le trophée récompensant la lauréate puisqu’en face c’était la talentueuse et grand espoir du Ping Pong Haïtien, Dialine Luma. Cette dernière a une nouvelle fois fait parler son immense talent, sa force de frappe, son sans tactique et sa technique pour achever Stéphanie dépassée par les évènements. Et chez les hommes, c’est Jean Wilesly dans la catégorie U-13 qui s’était chargé d’apporter le dernier trophée à l’équipe de Milot. Il avait concédé un seul set, et ce durant toute la compétition.

S’exprimant sur la brillante prestation de ses poulains, l’entraîneur Pierre Richard Granjean a fait savoir : « C'est un rêve devenu réalité puisque nous avons toujours souhaité montrer au pays l'immense talent des jeunes pongistes de Milot. Nous avons concouru dans trois catégories. Nous avons remporté deux finales sur trois disputées », avant d’ajouter : « Ce n'est pas trop grave pour  Marc-Anderson Bruno, 14 ans, vice-champion, car il a suffisamment de temps pour s'imposer dans cette catégorie », a-t-il ajouté.

Pour prendre part à ce championnat national, Granjean a clairement dit : « Nous avons consentis d'énormes sacrifices pour préparer la compétition. Ce n'était pas du tout facile pour nous puisque, au niveau local nous n'avons pas de support. L'AHTT nous a aidés à faire le déplacement et le Club Prestige de Turgeau nous a offert le logement durant notre séjour. J’en profite pour réclamer le support des instances concernées en vue de la bonne marche de cette discipline sportive dans la mesure où Haïti a de très bons pongistes », a conclu Pierre Richard Granjean de Titan Ping Pong Club de Milot.

A côté des pongistes de Milot, ceux du club Prestige de Turgeau ont également raflé deux titres avec Christopher Pierre et Sébastien Muzeau.

Signalons qu’au terme de la compétition, c’est Dialine Luma, lauréate chez les U-13 qui avait raflé le trophée récompensant l’athlète considérée comme la révélation de ce championnat national de Tennis de Table tenu au Centre Sportif Henfrasa.

Add a comment

La surprise à l'occasion de la 7e édition dejoelallen l'Open Sogener a été chez les 55 ans et plus où Reynold Alerte détenteur du trophée a été battu en finale par Abraham Douba tandis que Joël Allen dans la catégorie Open, est sorti victorieux de Hillel Rousseau.

Il a fallu toute la puissance associée à l’expérience de Joël Allen pour triompher du redoutable Hillel Rousseau considéré comme la révélation de la catégorie Open.

Agé de 17 ans, ce dernier a eu toutes les peines du monde à contenir les assauts répétés de son adversaire sur l’ensemble des deux sets très bien disputés entre les deux joueurs.
2 sets à 0 soit (6-3) et (6-4) pour Joël Allen qui en a profité pour exploiter avec astuce des faiblesses de Rousseau à répondre à ses puissants services dont il a le secret ceci, malgré son âge dépassant le calendrier.

Si Joël Allen passe bien sûr de présentation, que dire de Hillel Rousseau qui est à complimenter pour son très bon parcours tout le long de la compétition, n’échouant seulement en finale face à un adversaire très expérimenté de la trempe de Joel Allen.

Voilà Hillel Rousseau après avoir participé à différents tournois et championnats du Circuit national Junior, s’affirme aujourd’hui comme un jeune espoir du tennis haïtien à condition bien sûr qu’il parvienne à conserver cet élan acquis.

Ne soyez pas surpris si le nom de ce dernier figure dans le groupe des sélectionnés appelés à faire partie de l’équipe haïtienne de Coupe Davis devant jouer le 1er tour face au Pérou en février prochain.

Attendons 2013 pour le voir confirmer tout le bien qu’on pense de lui et tenir la dragée haute face à ses adversaires sur les courts.

Il est à souhaiter surtout que de vilaines blessures ne viennent pas ralentir la progression de ce jeune qui pour cette 7e édition de l’Open Sogener, nous a vraiment épatés.

                              Abraham di sè tase
Jusqu’à la remise des trophées au vainqueur chez les 55 ans et plus, Reynold Alerte (plusieurs fois champion des éditions précédentes), n’en revient pas de sa défaite face à Abraham Douba.

L’on ne donnait pas cher vraiment de la peau de ce dernier après avoir perdu justement le 1er set (4-6) face à l’adversaire.

Et à la surprise générale, Douba 56 ans, est parvenu à se ressaisir pour d’abord remettre les choses à égalité un set partout et pour finir anihiler tout espoir chez Reynold Alerte de remporter la victoire, au terme d’un super tie-break âprement disputé par les deux joueurs.
Le résultat 10-8, reflète très bien la physionomie d’une partie où, d’un côté comme de l’autre, le match pouvait basculer.

A signaler la victoire de Saint-Louis Georges aux dépens de Hirsh Werner 6-1, 4-6 et 6-2 chez les 45 ans et plus de la 7e édition de l’Open Sogener 2012.

Le tennis haïtien à qui l’honneur revient de clôturer les activités sportives pour l’année 2012 avec le tournoi de la Noël et de fin d’année qui débutera ce jeudi 27 décembre à Pétion-Ville dans les différentes catégories d’âge (10-12-14 et 18 ans).

Junior Etienne l’un des membres du comité d’organisation, précise que les rencontres se joueront en deux sets gagnant de quatre jeux et un tie-break de 12 points se disputera en cas d’égalité au troisième set jusqu’aux quarts de finale.

Que le meilleur gagne !

Add a comment

Plus d'articles...

.