TENNIS

Sur le court central du Pétion-Ville Club à l'occasion de la 10e édition du TOP 16, Joël Allen s'est Tennistransformé en un véritable cyclone en balayant tout sur son passage. Les dégâts enregistrés après le passage du cyclone Allen ont été très considérables pour ses adversaires.

Sur le court central du Pétion-Ville Club à l'occasion de la 10e édition du TOP 16, Joël Allen s'est transformé en un véritable cyclone en balayant tout sur son passage. Les dégâts enregistrés après le passage du cyclone Allen ont été très considérables pour ses adversaires.
Jean-Marc Balzanne sur qui tous les espoirs reposaient pour faire échec à Joel Allen en finale de la 10e édition du TOP 16 n'a pas fait le poids.

Après avoir démarré sur les chapeaux de roue au premier set (6-4), Jean-Marc Balzanmne n'a su conserver l'élan face à un adversaire au sommet de sa forme tout au long du déroulement du tournoi. Balzanne à l'issue des trois autres sets n'a vu que du noir face aux assauts répétés de la part de Joël Allen qui excellait très bien dans ses puissants services ajoutés à ses formidables « aces ».
Ce dernier comme à la parade mettait d'abord les choses à égalité un set partout au 2e set avant de mener 2sets à un au troisième set. (6-3) et (6-2) c'en était bel et bien parti pour Joël Allen qui n'avait besoin que d'une victoire au 3e et dernier set pour remporter le titre et également empocher les $ 5000 (US) servant de prime récompensant le vainqueur.
Tout le monde s'attendait à ce que Jean-Marc Balzanne allait faire la différence au 4e set et mettre les choses à égalité deux sets partout si bien qu'au niveau du public, les paris allaient jusqu'à $ 200 (US) sur les chances soit pour Balzanne de ou Allen de l'emporter.
Ce fut dans ce 4e et dernier set décisif que Joël Allen allait faire preuve de toute sa vista et clairvoyance dans le jeu exploitant avec adresse les nombreuses erreurs commises par Jean-Marc Balzanne avant d'annihiler tout espoir chez ce dernier de l'emporter. 6-4, tel a été le résultat de ce 4e set disputé ardemment entre les deux adversaires qui à l'occasion de cette finale du TOP 16 qui s'est déroulé le samedi 26 décembre 2009 au Pétion-Ville club, ont fait montre d'un tennis de toute beauté.  

 

Certainement on était loin de Roland Garros, Flushing Meadow voire de Wimbledon, mais de l'avis de tous ceux qui avaient fait le déplacement en nombre imposant pour assister à cette finale, tout le monde est sorti très satisfait de la prestation des athlètes qui ont été dignes de leur réputation. Une finale qui s'est résumée tout bonnement par une bataille au niveau des services où d'un côté comme de l'autre on n'avait pas droit du tout à l'erreur, épreuve que Joël Allen a très bien surmonté par rapport à Jean-Marc Balzanne qui a finalement accepté la défaite tout en promettant de prendre sa revanche l'année prochaine. Cette finale qui s'est soldée par la victoire de Joël Allen aux dépens de Jean-Marc Balzanne 3 sets à 1 soit (4-6), (6-3), (6-2) et (6-4) s'est déroulée durant deux heures. Cette 10e édition du TOP 16 était également l'occasion pour certains jeunes de la nouvelle génération appelée à prendre la relève de se faire valoir, ce qui laisse entrevoir un avenir prometteur pour ces derniers à condition justement qu'ils conservent le rythme. A commencer par Yohann Coles qui a joué d'une très bonne partie face à Jean-Marc Balzanne, comme c'est le cas pour Hillel Rousseau défait par Olivier Sajous sans oublier le très bon comportement de Fabio Villard face à James Delphin et pour finir Nicolas Etienne défait par Jean-Marc Balzanne au premier tour. Le parcours de Joël Allen à l'occasion du déroulement de cette 10e édition du TOP 16 est le suivant : 1er tour : Joël Allen bat Patrice Turnier 2 sets à 0 (6-1) et (6-1) ¼ de finale : Joël Allen bat James Delphin 2 sets à 0 (6-0) et (7-5) ½ finale : Joël Allen bat Olivier Sajous 2 sets à 0 (7-5) et (7-6) (6) Finale : Joël Allen Bat Jean-Marc Balzanne 3 sets à 1 (4-6), (6-3), (6-2) et (6-4) On a recensé au total 64 rencontres pour les qualifications et 15 au tableau final de ce TOP 16 dont Edouard Delphin remplissait les fonctions de directeur de tournoi, Lesly François, juge-arbitre et Fitzgérald Brandt coordonnateur.

 

Emmanuel Bellevue

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

.