TENNIS

En raflant deux des trois trophées mis enping pong jeu lors de la dernière édition du championnat national de Tennis de Table organisé au Centre Sportif Henfrasa du 21 au 23 décembre dernier par l’Association Haïtienne de Tennis de Table (AHTT), les jeunes pongistes issus de la ville de Milot ont une nouvelle fois prouvé qu’ils font partie des meilleurs athlètes Haïtiens s’exerçant dans cette discipline sportive.

Ils étaient exactement 51, les pongistes issus de 9 clubs venant dans les départements du Nord et de l’Ouest qui avaient pris part à ce championnat national dont l’objectif était : « Partir à la recherche de nouveaux talents et de refaire jouer le Ping Pong haïtien à l’échelle nationale», pour répéter le président de l’AHTT, Sisley Justin Joseph. Ce dernier était également au nombre de joueurs participant à ce championnat.

Sans surprise c’est le Titan Ping Pong Club de Milot qui régnait en maître dans ce championnat national de Tennis de table alors qu’il ne comptait que sept athlètes dans cette compétition qui se jouait dans les catégories U-13, U-17 et Open Filles.

L’open garçon ayant été remporté par Sébastien Muzeau, membre du Club Prestige au détriment du président de l’AHTT, Sisley Justin Joseph au terme d’une finale âprement disputée (02-11,11-09,13-11,11-09). Pour le reste, les protégés de Pierre Richard Granjean ont atteint tous la grande finale et ont en profité pour rafler deux des trois titres mis en compétition.

S’ils ont loupé la finale U-17 suite à la défaite de Marc-Anderson Bruno devant Christopher Pierre (Club Prestige), en revanche, Stéphanie Faustin dans la catégorie U-13 n’avait aucune chance de s’adjuger le trophée récompensant la lauréate puisqu’en face c’était la talentueuse et grand espoir du Ping Pong Haïtien, Dialine Luma. Cette dernière a une nouvelle fois fait parler son immense talent, sa force de frappe, son sans tactique et sa technique pour achever Stéphanie dépassée par les évènements. Et chez les hommes, c’est Jean Wilesly dans la catégorie U-13 qui s’était chargé d’apporter le dernier trophée à l’équipe de Milot. Il avait concédé un seul set, et ce durant toute la compétition.

S’exprimant sur la brillante prestation de ses poulains, l’entraîneur Pierre Richard Granjean a fait savoir : « C'est un rêve devenu réalité puisque nous avons toujours souhaité montrer au pays l'immense talent des jeunes pongistes de Milot. Nous avons concouru dans trois catégories. Nous avons remporté deux finales sur trois disputées », avant d’ajouter : « Ce n'est pas trop grave pour  Marc-Anderson Bruno, 14 ans, vice-champion, car il a suffisamment de temps pour s'imposer dans cette catégorie », a-t-il ajouté.

Pour prendre part à ce championnat national, Granjean a clairement dit : « Nous avons consentis d'énormes sacrifices pour préparer la compétition. Ce n'était pas du tout facile pour nous puisque, au niveau local nous n'avons pas de support. L'AHTT nous a aidés à faire le déplacement et le Club Prestige de Turgeau nous a offert le logement durant notre séjour. J’en profite pour réclamer le support des instances concernées en vue de la bonne marche de cette discipline sportive dans la mesure où Haïti a de très bons pongistes », a conclu Pierre Richard Granjean de Titan Ping Pong Club de Milot.

A côté des pongistes de Milot, ceux du club Prestige de Turgeau ont également raflé deux titres avec Christopher Pierre et Sébastien Muzeau.

Signalons qu’au terme de la compétition, c’est Dialine Luma, lauréate chez les U-13 qui avait raflé le trophée récompensant l’athlète considérée comme la révélation de ce championnat national de Tennis de Table tenu au Centre Sportif Henfrasa.

.