×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

TENNIS

Tel est le grand objectif de la Fédération FHTHaïtienne de Tennis (FHT) avec également la construction et l'aménagement d'infrastructures pour le développement et la pratique de cette discipline.

Le tennis a été en quelque sorte la première discipline à pouvoir procéder à son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) pour l'année au local du Comité Olympique Haïtien (COH), le mardi 10 janvier 2012.
D'une durée de deux heures, cette assemblée a été, pour la famille de cette discipline, l'occasion de débattre certains points traitant surtout la problématique de développement ainsi que la structuration du tennis à l'échelle du territoire national.
Patrick Blanchet et le Professeur Maurice Job, respectivement président et secrétaire de la FHT ont d'ailleurs fait le bilan des activités en 2011 qui a vu le tennis haïtien, après une remontée effectuée dans le Groupe 2 de la zone américaine de la Coupe Davis, descendre dans le Groupe inférieur après, bien sûr, deux défaites concédées face au Vénézuéla au premier tour) et Puerto Rico dans les barrages.
$ 59 000 US, tel a été le coût de la participation d'Haïti dans la Coupe Davis en 2011. Patrick Blanchet a profité de la circonstance pour remercier les commanditaires qui ont répondu d'une manière positive aux demandes de la FHT pour 2011 : Voilà, MSC Plus, Nopin, Aciérie d'Haïti, Fondation Jean-Vorbe, Tropic SA et CompHaïti.
Les rapports de la trésorerie publiés en matière de revenus pour 2011 font état de la somme de $ 86 402.55 US avec la participation de la fédération internationale (49%), le secteur privé (47%) et pour finir l'Etat haïtien par le biais du ministère des sports pour seulement 6%.
Mis à part la Coupe Davis, en matière de dépenses, la FHT a débloqué des sommes pour la participation d'Haïti au World Junior Tennis ainsi que le JITIC déroulés à Santo Domingo, la 14e édition du mini-tennis scolaire à Petit-Goâve, des tournois de tennis junior à Tecina, une formation pour moniteurs de tennis sous la conduite de l'expert de l'ITF, Anthony Jeremaniah et pour finir deux déplacements pour prendre part aux assemblées de la COTEC et l'ITF (Bankok).
Le président de la FHT n'a pas manqué pour faire part de ce déplacement raté à Trinidad d'une sélection haïtienne après le refus de la part des responsables de ce pays d’octroyer des visas d'entrée à la délégation haïtienne.
Beaucoup plus de compétitions
chez les jeunes 

Aussi bien pour le vice-président Fitzgérald Brandt que pour le responsable technique Junior Etienne, 2012 verra la FHT cibler son champ d'action sur la multiplication des tournois et championnats au niveau des jeunes (Circuit national junior), une formation pour arbitres (niveau 1), la construction et l'aménagement d'infrastructures dans certaines villes de province comme Petit-Goâve, Cap-Haïtien, Deschapelles, Arcahaie et la zone métropolitaine (Martissant et Frères).
D'après les précisions fournies par Patrick Blanchet, la FHT compte beaucoup sur cette envelope de $ 100 000 US (don de la fédération internationale) dans la mise à exécution de ce projet visant à la construction d'infrastructures.
Avec la multiplication des tournois et championnats au niveau des jeunes, le mini tennis scolaire et le suivi du dossier " Tennis 10 " élaboré par l'ITF sous la supervision de Franky Saint-Louis (conseiller technique adjoint), on est sûr dans un proche avenir, de déboucher sur une génération de tennismen et tenniswomen, capable de rivaliser avec les meilleurs de la zone à l'occasion des grands rendez-vous internationaux.
On ne doit pas oublier également, dans tout ce beau monde, les jeunes de la diaspora qui sont en train de briller de mille feux dans leur collège respectif.
Coupe Davis et autres
championnats étrangers
En attendant que l'instance internationale (ITF) se fixe sur le pays siège appelé à recevoir les qualifications pour la montée en Groupe 3 et Groupe 2 dans le cadre de la Coupe Davis, la FHT s'attend à la composition de la même équipe (Olivier Sajous, Joël Allen, Gonzales Austin, Joan Coles) pour disputer ces qualifications sous la conduite bien sûr du capitaine Iphton Louis, sauf changement de dernière minute.
La FHT compte beaucoup sur l'aide de l'Etat (via le ministère des sports) et le secteur privé pour l'aider dans la participation de nos équipes nationales juniors et infantiles à certains rendez-vous internationaux comme : la Coupe Davis juniors (16 ans et moins), JITIC (14 ans et moins) et si possible au World Junior de tennis dans le cas où la FHT parvient à trouver les fonds nécessaires pour cette participation.
De l'avis de Fitzgérald Brandt, la FHT procèdera dans les prochains jours à la nomination de commissions ainsi que de sous-commissions à qui la tâche reviendra bien sûr de seconder la fédération dans la mise à exécution de son programme d'activités pour l'année 2012.

.