×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

FB IMG 1499051644584

Ils étaient nombreux dans les tribunes du stade Sylvio Cator, les fans ayant effectué le déplacement pour venir supporter leur équipe respective, à l'occasion de la grande finale de la série aller du championnat de football féminin ce Dimanche 2 Juillet 2017. Dans une ambiance de tonnerre, L'AS Tigresse a conquis un sixième (6e) trophée d'affilié dans la compétition; en prenant la mesure de la redoutable équipe d'Anacaona de Léogâne 3-1.

Ce sont pourtant les Léoganaises qui ont été les premières à se distinguer en faisant trembler les filets par l'entremise de l'insaisissable *Nelourdes Nicolas*, qui a profité d'une mésentente entre la gardienne des Tigresses *Dapheney Auguste* et la capitaine *Soveline Beaubrun* pour s'accaparer du ballon et le propulser au fond des filets ; à ce moment on jouait la quatorzième (14e) minute de la partie et les supporteurs léogânais qui étaient en nombre imposant, animaient la zone sud des tribunes.

Après cette ouverture, l'équipe entraînée par *Gabriel Augusma* allait dominer les débats, à l'instar de *Sherly Jeudi* qui a brillé de mille feux au stade et *Nelourdes Nicolas* qui a fait voir de toutes les couleurs à l'arrière gauche des FAUVES ; *Rosiane Jean*. Les Tigresses ont connu quarante-cinq (45) minutes de grosses frayeurs : *Batcheba* muselée par une solide défense, *Isnada* noyée et *Kensia* transparente au milieu, autant de point d'ombre dans cette première partie de matchs. Malgré cette légère domination, les bleu et blanc rentrent aux vestiaires avec ce mince avantage d'un but d'avance.

Une deuxième période totalement différente

Au deuxième acte, une petite minute a suffit aux jaune et noir pour rétablir l'équilibre au tableau d'affichage grâce à l'intenable buteuse *Batcheba Louis* qui a pris de vitesse la défense léoganaise avant de défier la gardienne ; *Nahomie Amboise* qui a encaissé son premier but dans la compétition à la quarante- sixième minute de cette finale. Après quelques bonnes minutes de tire à la corde, *Roseline Eloissaint* allait donner l'avantage à son équipe, à la soixante-septième minute (67'), à la conclusion d'une action similaire à celle de *Batcheba.*

Pour se mettre à l'abri d'une éventuelle égalisation, les protégées de *Watson Émile Junior* allaient inscrire un troisième (3e) but, deux (2) minutes plus tard, quand *Batcheba Louis* y va de son doublé à la soixante-neuvième minute (69'). C'etait donc le but du *K-O*, puisque *Nelourdes Nicolas* et ses coéquipières avaient visiblement abdiqué. *Cheba* en a profité pour inscrire ses quatorzième et quinzième (15e) réalisations dans cette série d'ouverture et le soulier d'or ne lui a pas échappé.

Alors, la question qu'il convient de se poser: quelle équipe pourra stopper la domination à outrance des *Tigresses* qui survolent tambour battant le championnat depuis plusieurs années?

 

Thierry Antoine Michel 

Add a comment

Les demi-finales de la première partie du championnat national de football féminin se sont achevées sans surprise, ni suspens jeudi ; avec les Tigreseses de Port-au-Prince et l'Anacaona de Léogâne ont logiquement composté leurs billets pour la finale en battant respectivement Valentina 3-1 et Aigle Brillant 3-0. Place à la finale maintenant entre ses deux monstres du football féminin haïtien. 

Les Tigresses qui règnent en maitresses sur cette compétition depuis ces cinq (5) dernières années affrontent la brillante équipe d'Anacaona de Léogâne pour un duel annoncé sans merci entre deux (2) formations invaincues jusque là.

FB IMG 1498909705642

Inarrétables sur les cinq (5) dernières saisons, les *Jonie Gabriel*, fidèle à sa cage, *Soveline Beaubrun*, impériale dans ses interventions dans l'arrière garde des FAUVES *Kensia Destinvil*, avec sa baguette magique au milieu et *Batcheba Louis*, qui fait trembler les filets avec une régularité sans pareille, les jaune et noir sont en position de force.

Toutefois, les tenants du titre pourront connaître la vie dure dimanche soir face à une équipe léogânaise qui n'a rien perdu de son élégance à l'image de *Sherly Jeudi* que l'on attend avec impatience sous les couleurs nationales avec la sélection U20, mais aussi *Nelourdes Nicolas*, véritable fer de lance de cette machine infernale, *Magdala Macéan* et *Lovely Pierre* en fidèle lieutenant. Cette dernière dont le niveau a considérablement baissé ces derniers mois, promet de donner du fil à retordre à la paire *Soveline-Jennifer.*

FB IMG 1498909671190

A l'inverse des années antérieures, cette saison, l'équipe entraînée par *Harold Augusma* alias Zagalo affiche une solidité défensive exceptionnelle à l'instar de *Verlène Estimé* aussi tranchante qu'élégante, et surtout douée d'une rare efficacité.

Donc, les protégées de *Watson Émile Junior* dit Pouchon, vont devoir sortir le grand jeu si elles veulent se succéder à elles-même au palmarès de cette compétition.

Il ne fait l'ombre de doute, que le spectacle sera au rendez-vous, ce Dimanche 2 Juillet 2017, au stade Silvio Cator, à partir de 5hrs PM. Donc, les amoureux de foot féminin sont attendus en nombre imposant pour rehausser l'éclat de cette grande finale.

 

ATM

Add a comment

new logo

L’Association haïtienne de presse sportive (ASHAPS) organisera un gala, le 25 août 2017, afin de récompenser les personnalités marquantes de la série d’ouverture du championnat haïtien de première division. Une pré-liste de plus de cinquante nominés, joueurs et entraîneurs, est mise en circulation. Trois finalistes seront retenus dans chaque catégorie, le 10 juillet, avant de connaître le nom du vainqueur.

L’actuel comité de l’Association haïtienne de presse sportive veut renouer avec les bonnes habitudes. En partenariat avec Media Plus Group, l’Ashaps va organiser, le vendredi 25 août 2017, un gala dont l’objectif principal sera de récompenser les joueurs des différents postes, entraîneurs et autres personnalités ayant marqué la première partie de la saison 2017.

Ainsi, les organisateurs décerneront des plaques d’honneur au meilleur onze de la série aller. Sur le plan individuel, les responsables récompenseront le meilleur gardien, le meilleur défenseur, le meilleur joueur, le meilleur entraîneur et le meilleur buteur de la série remportée par le Real Hope Academy. La révélation de la série sera également honorée. Celle-ci pourrait être un joueur, un entraîneur ou une équipe.

Les critères de base pour être élu sont : l’impact du joueur dans son club, le nombre de minutes qu’il a disputées, son influence dans le championnat, ses statistiques (buts, passes décisives, ballons récupérés, passes réussies). En ce qui concerne les coaches, on prendra en compte la personnalité et le caractère de l’entraîneur en question.

Le 10 juillet prochain, les noms des trois finalistes de chaque catégorie seront connus. À partir de cette date, un jury limité travaillera pour déterminer le vainqueur dans les catégories précitées, a déclaré le secrétaire général adjoint de l’Ashaps, Jean Josué Mervil.

« Tous les journalistes peuvent voter pour déterminer les trois finalistes dans les différentes catégories. Une fois les finalistes sont connus le 16 juillet prochain, nous allons sélectionner cinquante journalistes, un joueur et les entraîneurs des seize équipes de première division pour le vote final », a précisé le rédacteur en chef du site de l’association.

Par ailleurs, le journaliste de la radio Galaxie a annoncé qu’il y aura un autre gala de ce genre à la fin de la série de clôture du championnat. Toutefois, de changements seront opérés à partir de l’année prochaine.

« Au niveau du comité, nous travaillons chaque jour pour mettre à la lumière tous ceux qui, d’une certaine manière, ont contribué à l’émancipation du football, sport roi des Haïtiens. Pour cela, nous comptons organiser un autre gala à la fin de la série de clôture, une façon de couvrir toute la saison. Par contre, en 2018, l’Association organisera un seul gala sportif pour toute la saison. Lequel gala prendra en compte non seulement le football mais également les autres disciplines les plus pratiquées dans le pays », a promis Jean Josué Mervil.

 

La liste des Pré-sélectionnés

Gardiens

1-Guerry Romont: Fica

2-Williamson Valerius: Asm

3-Valendi Luis Odelus: Réal Hope

4-Steeve Sanon: ASSE

5- Maurisseau Bergeot: RFC

Défenseurs

1-Jeff Brisé: ASM

2- Ernso Sénatus: RFC

3-Nixon Cherestin: Juventus

4-Odilon Jérôme: Don bosco

5-Wilguens Aristilde: FICA

6-Blaise Dunel: Réal Hope

7-Oracius Vilmont: Baltimore

8-Laurent Stenio: RFC

9-Richard Pierre: ASSE

10-Mardochée S.Pompée: Don Bosco

11-Peterson Eliacin: ASM

12-Georges Emerson: Baltimore

13-Pierre Fadisson: Réal Hope

14-Peterson Desrivières: Don Bosco

15- Jean Albert Lafond: ASSE

16- Myson Fenelus: FICA

17-Bendy Charles: RFC

Milieux de Terrain

1- Bradeley Charles: Tempête

2- Monumat C. Junior: ASSE

3- Dupiton Stravensky: Baltimore Sc

4- Djoules Valcourt: RFC

5- Whau Widmack: Juventus

6- Elisca Judeson: Juventus

7- Stanley Bocius: FICA

8- Andy coby Rodriguez: ASM

9- Ronald Sainvil: America Fc

10- St Jn Sandinio: ASM

11- Junior Bertrand Vilgrain: ASM

12- Dany Camille: ASC

13- kervenson Louissaint: RFC

14- Stevenson Guillaume: RFC

15- Walny Bien Aimé: Éclair

16- Paxon Jean: FICA

17- Bendy Charles: RFC

18- Jimmy Ordenat: Temp

Attaquants

1-Jeff Fondala: Cavaly

2- Jn Wisner: Derival RCH

3- Jn Michel Alexandre boussiquot: RCH

4- Dumy Fédé: FCPG

5- Almonor Bernadin: Juventus

6- Orilus Hilaire: America

7- Chedelin Francoeur: Réal Hope

8- Roobens Philogène: Ouanaminthe

9- Bommier Junior Stanley: ASSE

10- Jamsly Daniel: RFC

11- Jean Jackinton: Réal

12- Marc Roberson Beldor: Temp

Entraîneurs

1- Sonche pierre: Réal Hope

2- Jean Claude Josaphat: ASM

3- Wilner Andrice Laurent: ASSE

4- Guillano Phillipe: RFC

5- Wilfrid Montilas: RCH

6- Roudy Joseph: FICA

----------------------------------------------------------------

Kenson Desir
Journal Le National

Add a comment

2017 06 30 12.39.45

Premier tour préliminaire de la Ligue Europa, Les internationaux haïtiens Kevin Lafrance et Kervin Fils Belfort ont porté leur club respectif.

Le milieu défensif de 25 ans, Kevin Lafrance a réalisé un doublé, pour son équipe chypriote AEL Limassol, large vainqueur en Gibraltar 4-0 de St Joseph’s. Le club de Limassol devra, sauf surprise désagréable, disputer les barrages donnant accès à l'Europa League.

Nouveau pensionnaire du FC Zira, club azerbaïdjanais, Kervin Fils Belfort, a été décisif dans la victoire 2-0 contre les Luxembourgeois du FC Differdange. Le dossard 9 des grenadiers a inscrit son premier but en match officiel avec Zira d'une tête à bout portant, pour faire le break après avoir été passeur décisif sur le premier but des siens.

Charilien Jeanvil
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Add a comment

 IMG 20170626 WA0072

Le Real Hope du Cap l'a fait.
Le club, qui avait été promu en D1 en 2015, s'est emparé dimanche de son premier titre de champion national après s'être disposé 1-0 du Racing Football Club des Gonaives en finale retour de la série d'ouverture. Les capois avaient été battus 1-2 au match aller. Et c'est ce but inscrit a l'extérieur qui a leur a permis de l'emporter lors du décompte finale avec une victoire et une défaite pour chacune des deux equipes.

C'est l'ancien pensionnaire de l'Aigle Noir, Nerlin St Vil, qui a libéré le peuple de la Fière Cité Christophienne, en convertissant un penalty obtenu par Roberto Louima en seconde période.  Pour le reste, les poulains de Sonche Pierre se sont contentés de gérer leur mince et précieuse avance.

Le Real Hope du Cap, fondé tout juste en 2013 est déjà sur le trône du football haïtien après avoir déjà atteint la finale de la série de fermeture en 2016 face son aîné du FICA.
Le club septuple champion national a tenu justement à adresser ses mots de félicitations à son voisin.

Rendez-vous pour la série de clôture qui débutera dans environ deux (2) mois.

Charilien Jeanvil
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Add a comment

Le droit d'aînesse a été finalement respecté dans les quarts de finale du championnat national de football feminin; ce sont en effet quatre (4) équipes traditionnelles qui ont pris les quatre places des demi-finales.

En fait, Trois (3) des quarts se sont achevés sans surprise, ni suspens ; samedi Valentina et Tigreseses ont gagné leurs billets et étaient sans pitié pour Olympia des Cayes et Camp Nous battus respectivement sur le même score 6-0 et 6-0

Dimanche, Anacaona de Leogane n'a laissé aucune chance aux Jongleuses du Cap Haitien qui ont eu bien des difficultés à aller aux termes des 90 minutes tant elles ont été secouées dans un match à sans unique ; Sherly Jeudi que l'on attend à l'œuvre dans deux semaines pour dans l'équipe nationale U20 face à Cuba mais aussi Nelourdes Nicolas, Magdala Macean ont émergé au sein d'une équipe qui n'a rien perdu de son élégance traditionnelle et qui, en plus, affiche une solidité défensive à l'image de Verlene Estime aussi tranchante , efficace qu'élégante ; nul doute qu'il faudra compter avec la Reine dans ces Play off.

La deuxième rencontre de ce dimanche à tourné au drame pour les jeunes de La Croix des Bouquets à l'origine de la demi surprise du jour face à Aigle Brillant.

Le match a débuté par un coup de tonnerre ; après un court round d'observation, Aigle Brillant surprit son adversaire sur sa première attaque par un tir en lob de la gauche ; le ballon à trajectoire descendante termina sa course dans la lucarne gauche. Cela commençait mal pour des des filles qui etaient parmi les favorites de la compétition âpres des victoires convaincantes en phase de poule face au Cap et à Valentina; c'était l'équipe que tout le
Monde voulait éviter

Confiante en leur jeu les jeunes de la sélection U17 se lancèrent dans une offensive effrénée et bien vite rétablirent l'équilibre au tableau d'affichage ; mieux, profitant d'une erreur de concentration de Kerly Théus, la gardienne de Aigle brillant , soit dit, en passant , auteur d'un excellent match, les cruciennes prirent l'avance au score ; tout parut facile et gagné pour elles qui continuèrent à dominer et à produire du beau jeu ; tombant dans l'excès de confiance et à cause de leur jeunesse elles se laissèrent surprendre en fin de match pour amener le score 2 -2 dans l'une des rares offensives de leurs adversaires.

Aigle brillant aborda ainsi l'épreuve décisive en grande confiance alors que leurs vis à vis ne ne se remirent jamais de ce coup de tonnerre des dernières minutes du match .

Aigle Brillant, euphorique, survola l'épreuve des tirs au but, avec il est vrai, une gardienne Kerly Théus en état de grâce dans les buts et décourageant les tentatives sans conviction des files d'en face.

Une vraie tragédie pour les filles
De Fiorda Charles effondrées après cette élimination qui prendra du temps avant d'être digérée.

Les demi finales auront donc lieu ce jeudi 29 Novembre à 4 hres avec deux affiches traditionnelles donnant l'impression du déjà vu...avec la garantie qu'il y aura du spectacle et de l'intensité dans le jeu

Au stade Sylvio Cator

*A 4hres 30

Tigresses vs Valentina
•••••••••••••••••••••

*A 6hres 30

Anacaona vs Aigle Brillant
••••••••••••••••••••••••

 

Dadou JB

Add a comment

IMG 20170625 WA0110

Le Real du Cap a remporté le titre de champion national pour la première fois de sa jeune histoire, après son court succès 1-0 au dépend du Racing FC des Gonaïves, ce dimanche 25 Juin au Parc St Victor au match retour de la finale du championnat national de première division.

La fête était belle ce Dimanche au Cap-Haïtien, où très tôt des milliers de fans ont investi les gradins du Parc St Victor, pour assister au dernier match de la série d'ouverture du championnat. Après leur revers 1-2 du match aller, les Capois ont réussi l'essentiel grâce à une réalisation sur penalty de Nerlin St Vil, l'ancien attaquant de L'AIGLE Noir.

Après une entame de match compliquée, dû notamment à la pression générée sur les épaules des Capois, ces derniers ont attendu la deuxième partie du premier acte pour finir par se libérer de la pression. Les Gonaïviens, eux, paraissaient moins paniqués. Pendant tout le premier quart d'heure, ils ont pris l'initiative du jeu, notamment avec Bendy Charles une fois de plus très remuant sur le côté droit et Djoules Valcourt intraitable dans l'entre jeu. Toutefois, pendant leurs temps forts, les hommes de Clersant Clairejuste n'ont pas réussi à trouver la faille dans la défense Capoise. Leur meilleure opportunité est survenue à la 18ème minute, lorsque Bendy Charles mal-négocie un centre de Stenio Vincent, en ratant complètement sa reprise de tête.

Aux alentours de la vingt deuxième minute, les locaux allaient commencer par entrer dans la partie, à l'image de Nerlin St Vil et Jean Jackinto mieux inspirés. Les joueurs de la Cité Christophienne vont finir par mettre le pied sur le ballon, c'est à ce moment qu'ils ont commencé par inquiéter la défense Gonaïvienne. A la 34ème minute de jeu, Nerlin St Vil n'est pas trop loin d'ouvrir la marque, mais d'un cheveu, perd son duel avec le portier Gonaïvien. Deux minutes plus tard, les locaux vont encore mettre le feu dans le camp adverse, mais font preuve de maladresse dans le dernier geste, jusqu'au coup de siflet de la première période. Avec ce score vierge, le Racing est à 45 minutes de son troisième titre national.

La deuxième partie de cette finale retour allait être plus compliquée pour les 22 acteurs, par rapport à son intensité. Mais le vieux sorcier Sonche Pierre, l'entraîneur du Real va encore dicter sa loi. Le technicien décide de faire sortir Jhonson Jeudi, remplacé par Roberto Louima. C'est ce changement qui va basculer la rencontre, puisque l'ancien Violetiste va rendre la vie dure aux défenseurs Gonaïviens. Sur l'une de ses accélérations, il va pousser ces derniers à la faute, permettant à son équipe d'obtenir un penalty. Nerlin St Vil, sur de lui, prend son ballon et exécute la sentence, ça fait 1-0 en faveur des locaux. Deux buts partout sur l'ensemble des deux matchs, cependant grâce à son but inscrit à l'extérieur, au match 1, le Real tient le bon bout. On en était à la 53ème minute.

Obligé de sortir le grand jeu après avoir concédé ce but, le Racing FC va se jeter à fond dans la bataille en quête du but égalisateur. En face, le Real bien organisé autour de sa charnière centrale, composée de Blaise Dunel et Emma Jean, fait échec aux velléités offensives Gonaïviennes. Pendant les dix dernières minutes, les visiteurs vont établir leur quartier général dans le camp Capois, mais à chaque fois, ils sont bien maîtrisés par les Rhinocéros, qui vont bien tenir jusqu'à ce que Monsieur Benbito Celima mette un terme à la rencontre, pour la joie des milliers Capois qui avaient fait le déplacement.

IMG 20170625 WA0093

Le Real du Cap, seulement quatre ans d'existence, ce n'est que sa deuxième saison en première division et déjà un titre de champion national. Battus en finale de la série de clôture 2016 par le FICA, les poulains de Sonche Pierre ont bien appris de leur défaite, ils sont revenus cette saison plus forts et plus déterminés et sont logiquement finis par être récompensés. Le Real Hope Academy qui avait bouclé la saison régulière de cette série d'ouverture en tête du classement, a prouvé qu'il était bien la meilleure équipe de ladite série.

Ce sacre du Real vient prouver une fois de plus, que seul le travail finit par payer.

La Rédaction de L'ASHAPS transmet ses plus vives félicitations à toute l'équipe Capoise, joueurs, Entraîneurs et Dirigeants qui int d'une façon ou d'une autre, contribué à ce sacre. Bravo messieurs.

 

Jean Josué Mervil / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Add a comment

Plus d'articles...

.