FOOTBALL

ASM et Victory aux commandes

Les équipes de l’AS Mirebalais et du Victory se sont enchaînées avec une deuxième victoire de suite en battant respectivement le Violette (3-0) et l’ASPDIF d’Aquin (2-1) mais le carton de la journée est à mettre à l’actif du Tempête, victorieux (5-0) au parc Saint-Victor de la Jeunesse Sportive Capoise. Le compte rendu de la deuxième journée du championnat national.

Oscaldo humilie le Violette

« Je serai sans pitié pour le Violette parce qu’il avait refusé de faire choix de moi alors que j’ai voulu porter ses couleurs », telles étaient les déclarations d’Oscaldo Jérémie peu avant le coup d’envoi de la saison 2009. Après avoir été buteur à l’aller lors de la victoire de l’ASM (2-1) sur le Violette, Oscaldo passe de la parole aux actes puisqu’il a récidivé en inscrivant cette fois un triplé pour permettre à son équipe de s’imposer nettement (3-0) contre une équipe du Voilette dépassée par les évènements. Avec (6) points, l’Association Sportive de Mirebalais est le leader de la compétition grâce à un meilleur goal average par rapport à l’équipe de Victory.

Victory évidement

Les protégés de l’entraîneur Wilner Etienne se sont enchaînés avec une seconde victoire de suite en battant le plus logiquement du monde l'équipe de l’ASPDIF d’Aquin (2-1). Faisant jeu égal avec les aquinois tout au long de la première période, les hommes du Bas-peu-Chose n’ont pris l’avantage qu’à la (42) minutes de jeu par l’argentin, Juan Leandro Vogliotti suite à une faute de main du gardien adverse. A la reprise, le Victory a aggravé le score par Robenson Jean-Louis sur pénalty et ce, malgré la contestation des hommes d’Aquin. Poussée jusqu’au bout, l’équipe aquinoise n’allait récompenser de ses efforts qu’à la (89) minutes de jeu grâce à un but de Wilgens Louis mais trop tardif pour retourner dans le match. L’ASPDIF s’incline pour une seconde fois après avoir dû perdre sur tapis vert son match de la première journée contre l’AS Mirebalais. En revanche, le Victory fait le plein avec (6) points.

Le carton de la journée

Il est signé par le Tempête de Saint-Marc, l’équipe championne en titre. Sur la direction de son nouvel entraîneur, Jean Roland Dartiguenave mais privé de son buteur fétiche, Eliphène Cadet, l’équipe Bèl Kolonn a fait voler en éclat la défense de la JSC au parc Saint-Victor (5-0). Les visiteurs n’ont mis que cinq minutes pour déclencher les hostilités par Valdano Paul qui en a profité pour s’offrir un doublé (47) minutes. Vaniel Sirin (28) minutes, Kervens Fils Belfort (39) minutes et Thompson Amius (85) minutes sur pénalty sont les autres bourreaux de JSC qui semble de plus en plus se rapprocher de la relégation.

ASSL c’est du solide

En recrutant respectivement, Jamil Jean Jacques, Roudy Lorméra, Saint-Jean Kerby et Noël Sylvestre, l’Association Sportive de Saint-Louis du Nord a affiché son ambition de faire un meilleur tournoi de fermeture comparé à celui d’ouverture. Ainsi, après avoir fait match nul (1-1) face au Tempête, l’ASSL s’est imposée (3-1) aux dépens du Cavaly de Léogâne. Pourtant, ce sont les visiteurs qui ont ouvert le score par Kimberly François et les locaux m’ont mis que quatre minutes pour rétablir l’équilibre par Wilgens Alexandre. Ce dernier en a réussi un doublé et c’est Noël Sylvestre qui inscrivait le second but de l’équipe locale. L’ASSL compte désormais (4) points et le Cavaly en compte (3).

Pas de vainqueur dans le derby Artibonitien

Les équipes de Baltimore et du Racing FC se sont neutralisées (1-1) au terme d’un match âprement disputé. Victorieux tous deux pour le compte de la première journée, ce sont les gonaïviens qui se sont montrés plus ambitieux à l’inverse des saint-marcois qui ne se sont réveillés qu’après le but de Clerçant Clerjuste (78) minutes. Peter Germain, le capitaine de Baltimore qui s’est comporté généralement comme le grand bourreau du Racing FC surtout qu’en championnat national et qui reste sur une bagatelle de (5) buts inscrits en trois rencontres face aux visiteurs, restait muet cette fois. Le but égalisateur est inscrit par Fritznel Louis, auteur d’un excellent début de saison puisqu’il avait déjà inscrit le but victorieux de son équipe (2-1) face au Racing Club Haïtien. Le Baltimore et le Racing FC sont comptés au nombre des équipes ayant (4) points après deux journées de compétition.

 

Pour le reste, la tournée du Vieux Cop capois dans la zone Métropolitaine ne lui rapporte que (2) petits points. Après avoir fait nul (0-0) mercredi face à l’Aigle Noir en match décalé de la première journée, l’ASC a fait pareil contre le Don Bosco vendredi au stade Sylvio Cator cette fois en match avancé comptant pour la deuxième journée. Pour sa part, en samedi, l’Aigle Noir a pris le meilleur aux dépens de Dynamite de Saint-Marc (2-0) grâce à deux buts inscrits respectivement en première mi-temps par Evens Prophète et Dorné Saglade. Pour finir, il n’y a pas eu de vainqueurs dans le duel entre l’ASCAR et le RCH. Les deux équipes se sont neutralisées sur le score nul et vierge (0-0).

 

Pas moins de (19) buts ont été inscrits pour cette deuxième journée. On retiendra le triplé d’Oscaldo Jérémie et les doublés de Wilgens Alexandre et Valdano Paul.

 

.