FOOTBALL

IMG 20170816 WA0022

Battue 0-2 par l’AS Anse à Veau au parc Ste Anne, au match aller du deuxième (2ème) tour de la coupe de la Présidence, l’AS Grand-Goâve devra se rattraper à domicile et toute l’équipe y croit.

Dos au mur après son revers 0-2 au match aller dde la deuxième (2ème) phase de la coupe de la Présidence, l'entraîneur grand-goâvien, Jean Claude Mathieu invite les fans à investir le parc Ferrus en nombre imposant ce jeudi pour le compte du match retour : " On a besoin de l'appui de nos supporters. "Les Ansavelais savent ce qui les attend. Nous ne leur ferons aucun cadeau." Plus loin, le technicien se dit confiant quant à une qualification de l’équipe la plus populaire de la cité Franck Sylvain pour les seizièmes de finale : "C’est le football, nous ne pouvons pas crier victoire avant le match. Nous aurions dû gagner à Anse à Veau, mais nous avions combiné précipitation et maladresse. Jeudi, ce sera tout le contraire, à en croire la motivation qui règne au sein du groupe. Au coup de sifflet final, les Ansavelais regretteront de nous avoir affronté"

Les joueurs de l’ASGG savent cependant quoi faire pour satisfaire un public aussi exigeant qu'est celui de L'ASGG : "On veut se montrer à la hauteur des exigences de nos milliers fans qui vont investir le parc Ferrus, nous allons nous battre avec du cœur et de la volonté." a prévenu Daniel Vilassaint, membre influant de la Team Enfant sur les ondes de la radio Galaxie.

Pour sa part, James Brown Polynus, autre membre de l'équipe vert et jaune, promet de livrer l’une des meilleures prestations sous les couleurs de l’ASGG : "Je suis très excité à l’idée de disputer cette rencontre. Nous nous sommes préparés dans les meilleures conditions. Je vais aborder ce match comme s’il sagissait d’une finale, le public s'en souviendra pendant longtemps. Ce sera l’une de mes meilleures prestations, promet t-il"

Même son de cloche pour l'attaquant Olrich Africain, qui a lui aussi promis de faire trembler les filets. Le numéro neuf (#9) qui a été sévèrement critiqué par ses coéquipiers après le match aller pour avoir manqué deux occasions de but, promet de rectifier le tir : "Au coup de sifflet final au parc Ste Anne, mes amis ont été très acide à mon endroit. J’ai vite compris que c’était normal. A l'entraînement, ils m’ont montré tout leur support, me demandant de tout oublier pour mieux préparer ce match retour. Aux fans qui viendront demains, je les exhorte à investir le parc Ferrus de très tôt, je leur laisserai au moins un but "

Alors, la question qu’il convient de se poser : Jean Claude Mathieu et ses poulains seront-ils en mesure de renverser cette situation compromettante?Réponse, au coup de sifflet final de M. Patrick Sénécharles, au soir du jeudi 17 Août 2017.

.