FOOTBALL

real

Le Real Hope du Cap a rendez-vous avec l'histoire ce dimanche au parc Saint-Victor.

Battu 1-2 mercredi en finale aller de la première série du championnat national, le jeune club capois, devra se surpasser pour s'adjuger de son premier titre parmi l'élite du football haïtien, deux (2) ans seulement après l'avoir rejoint.

L'adversaire est de taille et plus expérimenté. Le Racing Football Club des Gonaives s'était emparé au forceps de la victoire en match aller mercredi 2-1, renversant une situation dans laquelle il avait été mal embarqué. Son statut de double champion national sera un vrai plus. Sans oublier, ses jeunes pousses, Stevenson Guillaume et Bendy Charles, qui l'ont porté mercredi. Et surtout à sa tête, c'est son ancienne gloire, Clercant Clerjuste, un des héros de son premier titre en D1, décroché en 2008, quelques mois après que la ville eut été balayée par des ouragans. Il inculquera sans doute sa rage de vaincre à ses poulains.

D'aucuns diront que le Real Hope du Cap, dispose des capacités pour réaliser l'exploit. L'équipe est composée de jeunes talents confirmés dont Nerlin Saint-Vil et Ronaldo Damus. Le premier a fait toutes les sélections nationales de jeunes. Tandis que le second, a même réussi à se faire une place parmi les grenadiers. Le souci, c'est qu'il est incertain, après avoir été sorti sur blessure lors de la première manche. Lui qui avait déclenché les hostilités en ouvrant le score dans ce premier round tendu.

Le savoir-faire du coach Sonche Pierre sera aussi un véritable atout pour le Real Hope. Le natif de la Cité de l'indépendance, ex-entraineur du Racing Club Haïtien, a enfin la possibilité de s'offrir un autre titre de champion national un peu plus de trois (3) ans après son dernier sacre avec l’América des Cayes.

L'apport du public du Grand Nord sera aussi un avantage pour le Real Hope. Lors du match aller, d'ailleurs, le Racing FC, a été porté à tort et à raison par ses milliers de supporters.

Au niveau des statistiques, la balance penche cependant du coté du représentant des Gonaives avec deux (2) victoires récoltées sur les quatre (4) derniers matches contre le Real Hope, qui s'est lui imposee une fois et obtenant un nul.
Cependant la seule victoire du Real du Cap face au Racing FC, le 29 décembre dernier, sur un score cinglant de 4-1 en plus, sera probablement dans les mémoires avant le coup d'envoi dimanche.

 

Charillien Jeanvil

.