FOOTBALL

ahaitiselect

Privée de la phase finale de la coupe des Nations de la Caraïbe, de la Gold Cup 2017 et de la Coupe du monde 2018, la sélection nationale senior devait disputer trois matches amicaux les 3, 6 et 9 juin 2017, qui, finalement ont du être annulées.

Le 28 mars dernier, la Sélection nationale senior a fait ses adieux à toutes les compétitions internationales pour l’année 2017. Les Grenadiers ont été piteusement éliminés et n’ont pas pu se qualifier pour la phase finale de la Gold Cup en perdant, pendant les cinq dernières minutes, en terre nicaraguayenne, le match retour des barrages contre le pays hôte (3-0). Les joueurs haïtiens avaient remporté le match aller au stade Sylvio Cator (3-1) et ils n’ont pas pu obtenir, en match retour, le nul qui leur aurait permis de décrocher le dernier billet qualificatif pour la Gold Cup. Cela aurait été une satisfaction pour les Haïtiens d’autant que les Grenadiers avaient fait leurs adieux aux éliminatoires de la phase finale de la Coupe du monde Russie 2018 et à la phase finale de la Coupe caribéenne des nations contre la Guyane française au stade Sylvio Cator où ils s’étaient inclinés (2- 5) après avoir mené au score (2-0) avant la pause.

Suite à ces éliminations, les internationaux haïtiens devront attendre 2019 – si la Concacaf n’organise pas de compétition régionale en 2018 comme a informé le président de la Fédération haïtienne de football (FHF) Yves Jean-Bart, lors d’une interview accordée au National en mars dernier, – pour disputer les éliminatoires des compétitions régionales. En vue de pallier cette longue trêve internationale, les Grenadiers s’étaient engagés à jouer des matches amicaux lors des journées de la Fifa. Ainsi, la Sélection nationale senior devrait, en principe, rechausser ses crampons en disputant trois matches amicaux les 3, 6 et 9 juin 2017 contre Trinidad and Tobago, Pérou et Guinée-Équatoriale. D’après les informations, ces trois rencontres devraient être confirmées si la fédération de football équato-guinéenne accepte le contrat afin de permettre à la FHF de trouver les moyens financiers pour honorer les deux autres matches. Sinon, ces déplacements seraient annulés.

Contacté au téléphone, le numéro un du football haïtien a confirmé pour Le National l’annulation de ces matches parce que la FHF a attendu en vain le projet de contrat de son homologue équatoguinéenne.

« En réalité les matches dépendaient d’une réponse de la Fédération de Guinée Équatoriale et jusqu’au soir du vendredi 19 mai, on a attendu le projet de contrat mais, en vain. De ce fait, nous lui avons fait savoir, le samedi 20 mai, que nous avons laissé tomber du fait qu’elle n’a pas respecté le délai convenu.

« Nous avons, pourtant, très bien planifié ce projet de trois matches en accordant la priorité aux joueurs en pleine compétition comme Sony Nordé, Kervens Belfort Fils, ceux évoluant aux USA (Meshack, Thurière, Derrick, Jonel, Denso, Mustivar, Céus) et ceux jouant en République dominicaine », a-t-il précisé tout en mentionnant que les expatriés d’Europe seraient exempts de la convocation du fait qu’ils sont en vacances.

« Nos joueurs en Europe étant en vacances et planifiant depuis longtemps des vacances ailleurs avec leurs familles, n’ont pas été retenus et c’est le moment lancer certains jeunes comme Chevreuil, Jimmy, Pierrot qui ont du talent », a-t-il ajouté.

Les joueurs locaux seraient écartés

Si les rencontres ont été maintenues, les meilleurs joueurs du championnat national pour la saison 2017 seraient écartés de la liste parce que le président de la FHF a relaté que le playoff serait l’handicap majeur à la convocation des joueurs locaux.

« Malheureusement, il aurait été difficile de sélectionner beaucoup de joueurs licenciés en Haïti en raison du play-off du championnat national », a-t-il signalé tout en regrettant l’annulation de ces matches qui seraient une opportunité de relancer la Sélection nationale senior et préparer la Ligue des Nations de la Concacaf.

« Ç’aurait été un bond vers l’avenir car il importe de préparer la Ligue des Nations de la Concacaf, un nouveau format », a-t-il fait savoir.

 

Gérald Bordes

Le National 

.