×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Privé, et ce, depuis fort longtemps d’une structure abasketoù l’on peut apprendre les abécédaires du sport (toutes disciplines confondues), Haïti est doté désormais d’une « Ecole de formation professionnelle du sport ». L’annonce officielle a été faite le jeudi 10 avril 2014 lors d’une conférence de presse tenue à la Coupole restaurent, Delmas 71 par l’Entrepreneur, Entraîneur de niveau 3 certifié par la FIBA, Jasson Valbrun et de l’ancien Directeur technique national, Professeur de basket-ball, Bernard « Tashi » Daniel.

Pour rehausser l’éclat de cet événement (la création et l’ouverture de la première Ecole des Professionnels du Sports), les deux compères Valbrun et Daniel ont eu le support du président de la Fédération haïtienne de basket-ball, Claude Démesmin lors de la conférence de presse donnée à la Coupole. Ce dernier (Démesmin) a été la cible des confrères qui en ont profité pour lui questionner sur la gestion de sa fédération.

En effet, l’EFOPROS (Ecole de formation professionnelle du sport) se propose de dispenser des cours de formation à l’intention des futurs propriétaires de clubs, des dirigeants, entraîneurs, arbitres, officiels, statisticiens ou tous autres techniciens nécessaires à la pratique du sport. Elle est aussi ouverte à toutes les disciplines sportives. « De façon formelle, on a pu contacter les responsables de plusieurs entités sportives. Ainsi, on est persuadé que l’EFOPROS va avoir la participation et l’apport des fédérations nationales concernées », a déclaré Jasson Valbrun.

Pour Jasson, l’EFOPROS n’est autre qu’une nécessité en vue de la pratique du sport de haut niveau en Haïti : « Vous imaginez en 2008, Tashi avait réalisé une étude selon laquelle, Haïti se trouvait dans l’obligation d’avoir 700 entraîneurs pour faciliter la pratique du basket dans les écoles. A ce stade, rien n’est encore fait. On est désormais en 2014. Six (6) ans plus tard, il est quasi certain qu’on en aura besoin plus. D’où la nécessité pour qu’il y ait une entité sportive capable d’enseigner et de participer à la formation de ces cadres », dixit Valbrun.

Bernard « Tashi » Daniel pour sa part, a annoncé l’arrivée d’un expert canadien pour dispenser les cours : « A côté de la connaissance sur une discipline sportive donnée, il est indispensable à ce qu’un professionnel du sport ait certaines notions, telles : la psychologie du sport, la physiologie du sport, le premier soin, le leadership, l’éducation physique (cours en tronc-commun). La technique d’enseignement est aussi importante que celle appliquée par les athlètes dans les rencontres », a fait savoir Tashi qui annonce l’arrivée ce dimanche 13 avril à Port-au-Prince du coach Canadien, Jerry Néré, membre du Programme National de Certification des Entraîneurs et l’entraîneur, Antoine Joseph. Ajoutant : « Ce dernier (Joseph) est un haïtien qui avait joué pro au Chili, en Argentine et aux USA. Il aura à enseigner les fondamentaux du sport, un cours très important dans la pratique du sport de haut niveau ».

Pour prendre part à ces cours, l’EFOPROS exige à ce que l’intéressé soit affilié à un club, ait une compétence sur le domaine de l’informatique, ait une capacité intellectuelle avancée et dispose d’une équipe rien que pour mettre en pratique ce qu’il a pris à l’école. « On va commencer avec le basket. Ce sera chose faite avec les autres disciplines dans les jours qui viennent. Ainsi, on va avoir une génération composée de nouveaux entraîneurs professionnels. Ce sera un cycle d’une durée de deux (2) ans. On va avoir quatre (4) sessions de six (6) mois. A la fin de chaque session, on décernera un certificat de niveau respectivement (1, 2 et 3) aux personnes qui passent avec succès les cours enseignés. Après les deux (2) années, l’EFOPROS aura à délivrer à chaque personne un diplôme reconnu respectivement par la FHB et la FIBA. Ceux qui ont déjà un certificat de niveau 1 ou 2, n’auront pas besoin d’un autre certificat », a expliqué Bernard « Tashi » Daniel.

A en croire Jasson Valbrun, certaines institutions du pays et des écoles (ayant une équipe de basket) sont dites prêtes à apporter leur aide financière, et ce, pour permettre à leur entraîneur de payer les frais d’inscription : 2,500 à Slam Dunk (Delmas 50, # 428 et téléphone, 28131629) et les frais mensuels que sont : 1,500 gourdes. « Pour l’instant, le feedback est positif. Il est fort possible à ce que les cours débuteront avec une dizaine de personnes », dixit l’homme fort de l’ASI et de SBL.       

Il est à signaler que l’EFOPROS ouvre ses portes le lundi 14 avril. Les cours relatifs aux domaines académiques et informatiques seront dispensés au Quisqueya Christian School et les travaux sur le terrain auront lieu sur le terrain du Centre Sportif Dadadou.

Add a comment

Prises de photos, remise de plaque d’honneur et de trophées, ASHBAC 2013distributions de cadeaux, allocutions des membres de l’ASHBAC et des représentants de chaque sponsor, ont été les temps forts de la conférence de presse donnée par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif ce mercredi 9 avril 2014 à la salle Toussaint de l’Hôtel Le Plaza.

Débutée le 30 novembre 2013, la saison régulière de la sixième édition de l’ASHBAC a pris fin le dimanche 6 avril 2014 avec la victoire de Sogebank face à Digicel (92-89). Ce mercredi 6 avril, l’ASHBAC a dévoilé le calendrier des ¼ de finale avant d’honorer certaines personnalités qui ont marqué la compétition reine du basket-ball corporatif. Tout en faisant l'éloge de ses sponsors (Digicel, Sogebank, Diri Méga, Sprite, Marché Ti Tony et Lait Alaska), le Coordonnateur de l’ASHBAC, Emmanuel Bonnefil invite les équipes à se surpasser en vue de ravir le trophée récompensant l’équipe championne de la 6e édition.  

En effet, au terme de la saison régulière, les dix (10) équipes ont disputé chacune neuf (9) rencontres, soit un total de 90 matchs. Au rayon des équipes qualifiées, Produits Bongu, tenant du titre et leader (8v-1d), Police nationale d’Haïti (7v-2d) et Marché Ti Tony (6v-3d). Avec un stat identique par rapport à celui de Sogobank (4e) et de Marché Ti Tony (3e), la Natcom s’est emparée de la 5e place devant respectivement Diri Méga, 6e (4v-5d), Digicel, 7e (3v-6d) et Brasserie La Couronne, 8e (2v-7d). A contrario, les équipes de Lait Alaska et de Télémax se sont fait éliminer en prenant les deux dernières places.   

Dans ses allocutions, la représente de Diri Méga tout en félicitant les équipes participantes, a plaidé pour qu’il y ait un trophée pour le joueur le plus fair-play de la compétition. « Il y a trop de brutalités dans certains matchs. Je pense, s’il y a un trophée récompensant le joueur le plus fair-play du tournoi, il y aura moins de brutalité, et ce, pour la plus grande joie des amants du ballon orange », a déclaré Angélique Salomon. Avis partagé par Stéphane Alexandre, qui ajoute « On avait eu un faux départ. Cependant, la Digicel sera l’équipe à battre dans cette phase finale ».

En entendant le coup d’envoi de la phase finale, la Sogebank a presque tout raflé ce mercredi 9 avril en termes de récompenses. Madame Johanne Nicolas en faisant éloge de son équipe, encourage les autres protagonistes. « En sa qualité de doyenne de l’ASHBAC, la Sogebank est fière de tracer la voie aux autres équipes. Comme toujours, la Sogebank tentera de se mettre à la hauteur de ses tâches. Cependant, je réitère mes souhaits : que le meilleur gagne. »

Les dirigeants de l’ASHBAC en ont profité pour honorer trois membres de l’équipe doyenne de la compétition, la Sogebank (présente de 2008 à 2014), tels : Antoine Grégory Drice et Alph Ulysse, deux joueurs qui ont participé à toutes les éditions de la compétition reine au niveau du basket corporatif, ont reçu une plaque d’honneur, autre même titre que Madame Alexandra Roumain, Directrice communication interne de la Sogebank.

Pour sa part, l’emblématique entraîneur, Jacky Philémon, sans tenir compte de l’édition en cours, qui a atteint la grande finale, et ce, pendant les cinq (5) premières éditions, s’est vu décerner une plaque d’honneur. « J’en profite pour remercier les membres de l’ASHBAC, les sponsors, les joueurs, les responsables d’équipe et les arbitres pour avoir pensé à moi. Cette saison, la pluie nous a fait du tort, et cela a entraîné le report de plusieurs matchs. Je suggère à ces sponsors de doter le CFC d’une toiture ».

Les sponsors de l’ASHBAC ont fait des heureux en récompensant le meilleur joueur de la saison régulière, Sébastien Pétion (Produits Bongu) et le meilleur scoreur, Wickson Pierre (Télémax), auteur de 279 points. Les deux compères ont reçu chacun, d’abord de la part du sponsor officiel, la Digicel un téléphone et un forfait de 12 mois. Puis de la Sogebank, un bond d’achat de 10.000 gourdes. Ensuite de Diri Méga, dix (10) sacs de riz et enfin de Lait Alaska, un chèque de 150 dollars US et deux (2) caisses de lait.

Signalons que les ¼ de finale se joueront en match unique. Les vainqueurs disputeront les ½ finales. Même cas de figure pour les équipes qui en découdront en finale.

Programme des ¼ de finale

Samedi 12 avril 2014 au CFC

4h30 : Produits Bongu – Brasserie La Couronne :

6h30 : Natcom – Sogebank :

Dimanche 13 avril 2014 au CFC

4h30 : Diri Méga – Marché Ti Tony :

6h30 : Digicel – Police Nationale d’Haïti :

Add a comment

A l’aube de la phase finale du championnat organisé ASHBAC 2013par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC) prévue pour le 12 avril, l’équipe de Digicel a reçu une douche froide en se faisant battre par la Sogebank (92-89). Au contraire de son challenger (Digicel), elle termine en beauté la saison régulière. Parallèlement, les autorités de l’ASHBAC en a profité pour inviter la presse à sa traditionnelle cérémonie de remise de prime et de trophées aux meilleurs joueurs et scoreurs du premier tour de la 6e édition de son championnat.

Rien ne va plus pour Digicel ! Auréolée de deux titres de champions (2010-2011 et 2011-2012), l’équipe de Digicel a été l’ombre d’elle-même cette saison. Pour preuve, elle n’a gagné que trois (3) de ses neuf (9) disputés. Au final, la Digicel qui a livré un match de toute beauté face à la Sogebank, dimanche 6 avril au CFC n’a pris que la 7e place du classement général. Justement face à Sogebank, la Digicel fait montre son caractère de grande équipe, mais en face, la doyenne et l’équipe lauréate de la première édition de l’ASHBAC (2008-2009) a confirmé qu’elle est en grande forme. Ainsi, au terme de deux prolongations, la Sogebank s’est imposé non sans peine (92-89). Avec un bilan de six (6) victoires et trois (3) défaites (soit l’inverse exactement du stat de Digicel), la Sogebank est échoué au pied du podium.

Le podium est justement composé de Produits Bongu (8v-1d), Police nationale d’Haïti (7v-2d) et Marché Ti Tony (6v-3d). Avec un stat identique par rapport à celui de Sogobank et de Marché Ti Tony, la Natcom s’est emparée de la 5e place devant respectivement Diri Méga, 6e (4v-5d), Digicel, 7e (3v-6d) et Brasserie La Couronne, 8e (2v-7d).     

Au terme de la saison régulière, Sébastien Pétion, Jean-Daniel Dasny et Nielsen Guillaume postulent pour le titre de meilleur joueur de la saison. Parallèlement, Wickson Pierre (Télémax) avec 279 points s’est emparé du prix de meilleur scorer de la saison régulière devant Elminis Isnold, 265 points (Sogebank) et Shelove Supré, 249 (Police Nationae d’Haïti).

Signalons que l’Association haïtienne de basket-ball corporatif sous l’égide de son sponsor officiel Digicel, supporté par la Sogebank, Diri Méga, Marché Ti Tony, Lait Alaska et Sprite, invite la presse à sa traditionnelle cérémonie de remise de prime et trophées aux meilleurs joueurs et aux meilleurs scoreurs du premier tour de son championnat, ce mercredi 9 avril 2014 à 10 Am à l’Hôtel, Champ-de-Mars.

Add a comment

L’équipe tenante du titre, Produits Bongu a réalisé bonguune semaine fantastique en battant non sans peine deux de ses concurrents directs dans la course pour le gain du trophée récompensant le vainqueur du tournoi organisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC), à savoir la Sogebank (73-70) et la Police Nationale d’Haïti (80-77). Après la victoire de la formation de Marché Ti Tony face à Diri Méga (88-72). Il ne reste qu’une rencontre pour boucler la saison régulière. Ce match mettra aux prises deux anciens vainqueurs de l’ASHBAC, Digicel à Sogebank ce dimanche 6 avril au local du CFC.

   Battue à la surprise quasi générale par son homologue de Diri Méga, l’équipe championne en titre, Diri Méga n’a pas tardé pour reprendre goût à la victoire. Bien orchestrée autour d’Alex Alicin (21) points face à la Sogebank, battue (73-70) et de Charles Benson Turenne (20) points contre la Police Nationale d’Haïti, chutée (80-77), l’équipe des Produits Bongu s’est emparée du leadership de la compétition au terme de la saison régulière avec un total de huit (8) victoires contre une défaite.

Pour sa part, l’équipe de Marché Ti Tony a pris la longueur de celle de Diri Méga, battue (88-72). Une défaite sans conséquence pour la bande à Angélique Salomon déjà qualifiée pour la phase finale.

Le dernier match de la saison régulière verra s’affronter la doyenne du basket-ball corporatif et vainqueur de la première édition, la Sogebank face à l’équipe deux fois victorieuse et sponsor officiel de la compétition, la Digicel. Cette rencontre est programmée pour ce dimanche 6 avril au CFC à compter de 3h30 Pm.

Signalons que les équipes de Lait Alaska et de Télémax sont éliminées. En revanche, huit (8) autres formations disputeront la phase finale de l’ASHBAC (2013/2014) qui débutera le 12 avril sous l’égide de la Digicel, supportée par la Sogebank, Diri Méga, Sprite et Lait Alaska.

Résultats du dernier week-end de l’ASHBAC

Samedi 29 mars 2014

Diri Méga – Marché Ti Tony : 72- 88 Féguens Georges, 22 points

Dimanche 30 mars 2014

Produits Bongu – Sogebank : 73-70 Alex Elicin, 21 points

Jeudi 3 avril 2014

Produits Bongu – Police nationale : 80-77

Dimanche 6 avril 2014

CFC à 3h30 Pm : Sogebank – Digicel : 

Add a comment

En effet, après avoir pris la longueur de son abasketchallenger direct, l’Université de Port-au-Prince pour le gain des titres respectivement en (football, basket-ball et en volley-ball), les Malfinis rouges qui ont fait chuter les Taureaux de l’UP en volley-ball par deux sets à un, ont récidivé, mais cette fois en basket-ball. Au terme d’un match très serré, les Malfinis rouges se sont imposés sur le fil (83-82) face à l’UP pour prendre les commandes de la compétition. Parallèlement, l’équipe de l’Infotronique a battu l’Université Quisqueya (83-77).

Résultats du dernier week-end de basket

Infotronique – Université Quisqueya : 83-77

Malfinis rouges – Université de P-au-P : 83-82

Add a comment

Auteur d’un début de saison en demi-teinte, ababa copyl’équipe de Diri Méga qui tardait à prendre son envol, a repris du poil de la bête et s’est réveillée brutalement. A l’arrivée, c’est l’équipe championne en titre, Produits Bongu qui en a fait les frais en s’inclinant pour la première fois de la saison (71-69). Entre-temps, la Sogebank a remporté le duel des champions face à Marché Ti Tony. Parallèlement, l’équipe de Digicel a validé son billet au même titre que celle de Diri Méga pour la phase finale de la compétition organisée par l’ASHBAC.

On connaît désormais l’identité des huit (8) formations qualifiées pour disputer la phase finale de la sixième édition du tournoi organisé par l’ASHBAC sous l’égide de la Digicel, supporté par la Sogebank, Diri Méga et Lait Alaska. Du nombre des équipes ayant accès à la phase décisive de la compétition, Lait Alaska et Télémax sont absents.

En revanche, l’imprévisible équipe de Diri Méga a marqué les esprits mardi 25 mars à l’antre du CFC (bondé de fans) en infligeant sa première défaite de la saison à l’équipe championne en titre du tournoi, Produits Bongu. En effet, au terme d’un match épique, riche en rebondissements et plein de suspens, la bande à Angélique Salomon a surpris tout le monde en s’imposant par deux points d’écart (71-69). Cette victoire confirme la grande forme des joueurs de Diri Méga qui avaient surclassé le dimanche 23 mars ceux de la Brasserie La Couronne (98-80). Après ces deux victoires, l’équipe de Diri Méga reste un outsider à surveiller. Pour preuve, elle est pointée à une journée de la fin de la saison régulière à la sixième place du classement avec un bilan de (4 victoires pour autant de défaites). L’équipe de Diri Méga disputera son dernier match face à celle de Marché Ti Tony, le samedi 29 mars au CFC.

La Sogebank sur sa lance

Depuis  plusieurs week-ends, l’équipe de Sogebank a bien endossé son statut de favori de la compétition. Très en jambe, l’équipe chère à Johanne Nicolas a fait une nouvelle victime le week-end écoulé en remportant le duel des champions face à Marché Ti Tony. Ce dernier s’est incliné pour un total de trois points (73-70). Au terme de la rencontre, l’équipe de Sogebank remonte à la quatrième place (5 victoires et 2 défaites). La doyenne de la compétition passera deux tests très sérieux, d’abord face aux champions en titre, Produits Bongu ce samedi 29 mars au CCF et ensuite le mercredi 2 avril face à Digicel.

Le dernier match du week-end écoulé a vu la victoire non sans peine de Digicel aux dépens de son homologue de Lait Alaska. En grande difficulté dans la compétition, la Digicel essaie de redorer son blason. Face à la modeste équipe de Lait Alaska, elle s’est imposée par cinq points d’écart (90-85). Il s’agit cependant d’une importante victoire puisqu’elle lui a permis de composter son billet pour la phase finale avant de jouer l’équipe de Sogebank dans une sorte de finale avant la lettre, et ce, rien qu’en regardant le palmarès des deux protagonistes.

Le choc des titans devant mettre aux prises, le leader de la compétition, la Police nationale d’Haïti et son dauphin, les Produits Bongu (équipe championne en titre) a été reporté au mardi 1e avril.

Questionné sur le déroulement du tournoi de l’ASHBAC, le coordonnateur général de la compétition a fait savoir : « Il ne nous reste que quatre rencontres pour compléter la saison régulière. On mettra un terme à ce tour le mercredi 2 avril avec au programme un duel explosif entre la PNH et Produits Bongu. On fera jouer les ¼ de finales les 12 et 13 avril. Cependant, avant cette phase, on aura à organiser, et ce, grâce à nos sponsors, la Digicel, la Sogébank, Diri Méga et Lait Alaska, une cérémonie pour récompenser les meilleurs de la saison régulière », a expliqué Emmanuel Bonnefil.

Le leader de la sixième édition de l’ASHBAC 2013/2014 n’est autre que l’équipe de la Police nationale d’Haïti (7 victoires et 1 défaite), 2e, Produits Bongu (6 victoires et une défaite), 3e, Natcom (6 victoires et 3 défaites), 4e, Sogebank (5 victoires et 2 défaites), 5e Marché Ti Tony (5 victoires, 3 défaites); 6e, Diri Méga (4 victoires et 4 défaites), 7e, Digicel (3 victoires et 5 défaites) et 8e, Brasserie La Couronne (2 victoires et 7 défaites). Il s’agit tout simplement d’un classement provisoire.

Il est important de signaler que ces huit (8) équipes se sont qualifiées pour en découdre dans la phase finale de la compétition. En revanche, les équipes de Lait Alaska et de Télémax ont pris la porte de la sortie.

Résultats du dernier week-end de l’ASHBAC

Samedi 22 mars 2014

Digicel – Lait Alaska : 90-85

Sogebank – Marché Ti Tony : 73-70

Dimanche 23 mars 2013

Diri Méga – Brasserie La Couronne : 98-80

Produits Bongu – PNH : reporté au 1e avril 2014

Mardi 25 mars 2014

Diri Méga – Produits Bongu : 71-69

Add a comment

Huit (8) rencontres étaient à l’affiche le week-end abasketécoulé dans le cadre du tournoi de basket scolaire baptisé « Coupe Jean-Pierre Boyer » organisé par l’Association sportive interscolaire (ASI) pour célébrér les 182 ans de Pétion-Ville. C’est le collège Isaac Newton qui a fait la plus forte impression en remportant deux matchs dans la catégorie junior. Pour le reste, les élèves de Quisqueya Christian School, CEC, Méthodiste de Frères, Nouvelle Lune, Catt’s Pressoir et collège La Sève ont été les grands bénéficiaires de la compétition jouée sous le haut patronage de la Sogebank, de Sprite, Pump It Up Créations, de Slam Dunk Store.

Ils étaient plusieurs centaines, les élèves qui avaient pris d’assaut l’antre du Quisqueya Christian School, à Delmas 75, ou celui du Gymnasium Vincent pour assister aux différents matchs marquant le week-end du basket scolaire de l’ASI.

D’abord, les élèves du collège Isaac Newton ont fait sensation en prenant la mesure de leurs homologues du lycée Toussaint Louverture et du collège Canado-Haïtien. Les lycéens se sont inclinés sur neuf (9) points d’écart, soit (55-46), et ce, malgré les 15 points et 2 blocks de Sébastien Louis. En face, le duo Romario Fleurimond et Jean David Louverture (23 points et 7 rebonds et 5 passes décisives) et Carltz Bateau (13 points et 2 rebonds) n’a laissé aucune chance aux élèves du lycée Toussaint Louverture. L’autre belle victoire du collège Isaac Newton est celle acquise aux dépens du collège Canado-Haïtien (77-43). 

Pour les élèves du Quisqueya Christian School, ce fut un week-end mi-figue, mi-raisin. S’ils se sont imposés dans un premier temps avec brio (72-39) face à ceux d’Exceptional Learners grâce à un duo composé de Sam Fardin (20 points, 8 rebonds et 5 passes) et Démétrio Mathieu (18 points et 3 rebonds), ils ont mordu la poussière face aux élèves du Centre d’Etudes Classique dans un match assez terne (43-34).

Ensuite, les deux autres matchs de la catégorie junior ont vu la victoire respective des élèves du collège Méthodiste de Frères et de ceux de Nouvelle Lune. Au terme d’un match très ouvert, l’équipe du collège Méthodiste de Frères est venue à bout, et ce, non sans peine, de celle de l’Exceptional Learners. Au terme de la rencontre, le team  college Méthodiste s'est imposé par neuf (9) points d’écart: score finale (64-55). En revanche, la seule note noire du dernier week-end n’est autre que la victoire sur tapis vert du collège Nouvelle Lune face à l’American School (20 – 0).

Enfin, au Gymnasium Vincent, dans la catégorie cadette, les élèves du collège Catt’s Pressoir ont fait une bouchée de ceux du CIC. Ces derniers n’ont pas pesé lourd dans la balance. A l’arrivée, ils ont reçu 75 points et en ont inscrit que 26, soit 49 points d’écart. Au final, le collège Catt’s Pressoir a eu une victoire nette et sans bavure (75 – 26). Le dernier match du week-end a vu la victoire du collège La Sève aux dépens de celui du Canado-Haïtien (37 – 30). Il s’agit de la deuxième d'affiliée de ce dernier qui a été l’équipe la moins préparée de la compétition au contraire d’Isaac Newton.  

Signalons que cinq (5) autres rencontres sont au programme pour le week-end du  vendredi 28 et samedi 29 mars 2014. Au quisqueya Christian School dans la catégorie Junior U-19, vendredi à 4h30, l’équipe de l’Union School aura affaire au collège Méthodiste. Deux autres matches auront lieu au Gymnasium à 3h30, et l’équipe du CEC affrontera celle d’Exceptional Learners et à 4h30, les élèves du collège Nouvelle Lune en découdront face à ceux du Lycée Toussaint Louverture. Samedi, le Gymnasium sera le théâtre de deux rencontres importantes dans la catégorie Cadette U-17. Pour l’occasion, l’équipe de Catt’s Pressoir se mesurera à celle de Saint-Pierre à compter de 2h30 et à 3h30, les élèves du Collège La Sève auront à affronter ceux du CIC. 

Résultats du championnat de l’ASI, Junior U-19             

 Vendredi 21 mars 2014

Centre d’Etude Classique  – Quisqueya Christian School: 43 - 34

Collège Isaac Newton – Collège Canado haïtien: 77 – 43

Collège Méthodiste de Frères – Exceptional Learners: 64-55

Collège Nouvelle Lune – American School : 20 – 0

Samedi 22 mars 2014, Cadet U-17

Collège Catt’s Pressoir – CIC : 75 – 26

Collège La Sève – Canado Haïtien : 37 – 30

Add a comment

Plus d'articles...

.