×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Auteur d’un début de saison catastrophique Sogebank 2015(une victoire en six matches), l’équipe championne de la première édition de l’ASHBAC, la SOGEBABK (7e) a retrouvé toutes ses sensations dans la dernière ligne droite du championnat en épinglant à son tableau de chasse deux des éternels favoris de la compétition, la Digicel (4e) et les Produits Bongu (2e).

Alors que l’on pensait déjà à l’élimination prématurée de la doyenne de l’ASHBAC, la SOGEBANK, à la surprise quasi générale, renaît de ses cendres et prouve qu’il faut à nouveau compter sur elle. Ainsi, pour la première fois de la saison, les « bleu et blanc » alignent deux victoires de suite. Ils ont fait chuter respectivement la Digicel et les Produits Bongu. « Il faut surveiller cette équipe qui monte en puissance », a fait remarquer un dirigeant de l’ASHBAC qui assistait à la victoire de la SOGEBANK.

D’autres gens avisés du basket corporatif ont abondé dans le même sens : « S’il y a une équipe très en forme dans la compétition, la SOGEBANK c’en est une. Battre les deux potentiels vainqueurs du championnat ce n’est pas rien », a expliqué cet entraîneur, qui dit prendre très au sérieux la monté en puissance des « bleu et blanc ».

Pour boucler la saison régulière, la SOGEBANK (7e avec 10 points) : trois victoires et cinq défaites, reste à jouer une seule rencontre. S’il conserve cette place aura à affronter les Produits Bongu dans les play-offs. 

Signalons qu’il y aura trois matches ce week-end au local de l’ASHBAC. Pour l’occasion, Diri Mega affrontera Appolo All Stars et la Police nationale tentera de valider son billet pour les play-offs en jouant le CNE en samedi. L’équipe favorite #1 de la compétition, Diri Mega défiera la Brasserie La Couronne en dimanche. 

Add a comment

Depuis le 20 novembre 2014, il n’y a plus de membres abasketà la tête de la Fédération haïtienne de basket-ball (FHB). Quatre (4) mois plus tard, on s’active vers de nouvelles élections en vue d’élire le 25 avril 2015 un nouveau comité exécutif, qui prendra les rênes de cette instance sportive pour un mandat de 4 ans.

Dans une note de presse en date du 4 mars portant les signatures respectives de John Chéry, Président, Carline Choute, Vice-présidente et Jean Bernard Georges, Secrétaire général, le conseil électoral chargé de réaliser les joutes devant conduire à l’élection d’un nouveau comité exécutif au sein de la FHB, invite les cartels à se soumettre aux termes et conditions des statuts, que sont les suivantes : lettre de soumission de candidature du cartel (7) membres, comprenant : un président, un vice-président, un secrétaire général, un trésorier et trois membres ou conseillers. Le dépôt de pièces se fera au secrétariat du Comité Olympique Haïtien ( 48, rue Clerveaux, Pétion-Ville) du 16 mars au 17 avril.   

Pour être accepté par le CEP, chacun des postes devra présenter le nom du titulaire, qui respectera les normes suivantes : 1) être âgé de 20 ans mininum, 2) n’avoir jamais été en conflit avec la justice haïtienne ou étrangère, 3) n’avoir jamais commis d’acte répréhensible ou condamnable pour le monde sportif. D’autre part, les postulants doivent soumettre leurs pièces d’identification (carte CIN, NIF ou Passeport valide) et un certificat de bonne vie et mœurs.

Avant ces joutes, les critiques pleuvaient un peu partout sur l’administration du Dr Claude Démesmin. Ce dernier a eu peut-être le mérite de diriger tant bien que mal la FHB, réduite à lui seul suite au départ respectivement Fouad Guillaume, vice-président, Paul Audmar François, secrétaire général, Févril Célestin, trésorier et Gladys Jacotin. Cependant, le Doc du basket avait eu quelques fois, le soutien d’Emmanuel Bonnefil et de Ralph D. Dorléans. En un mot, le cartel qui avait pour slogan lors des joutes de 2010: « Wi nou kapab », avait failli à sa mission, et est passé largement à côté de l’objectif fixé.

Les rumeurs les plus folles faisant croire qu’ « une question d’argent » était à l’origine de la division, qui gangrenait la FHB. Sans apporter un démenti formel à ces rumeurs, le président sortant, véritable cible des journalistes, n’a mâché ses mots pour tirer à boulets rouges sur Fouad Guillaume, accusé à tort ou à raison. De retour au bercail (après plus de 3 ans aux USA), le vice-président sortant (Fouad Guillaume) avait tenté d’installer un comité provisoire aux commandes de la FHB suite à l’expiration du mandat de Démesmin.    

Si Emmanuel Bonnefil, véritable pionnier du basket scolaire et corporatif du pays, et membre très influent du basket haïtien, est clair qu’il ne veut pas être président de la FHB. A contrario, Jasson Valbrun, autre grand monsieur du basket haïten, veut prendre à tout prix les rênes de cette fédération. Claude Démesmin (vice-président du COH) n’est pas en reste. Selon nos informations, le président sortant est en négociation avancée avec ses bases pour briguer un nouveau mandat. Des surprises, il va en avoir pour les joutes du 25 avril 2015.

Il est important à signaler que seize (16) ligues régionales : Belladère, Cayes, Cap-Haïtien, Delmas, Gonaïves, Hinche, Jacmel, Léogâne, Miragoâne, Mirebalais, Ouanaminthe, Petit-Goâve, Port-au-Prince, Port-de-Paix, Saint-Marc et Trou-du-Nord, sont habilitées à élire un nouveau comité exécutif à la tête de la FHB pour une période de quatre (4) ans. Pour éradiquer la crise qui sécoue le basket haïtien, ces ligues sont invitées à bien orienter leur vote, et cela, pour le bien être et la visibilité du basket haïtien. 

Add a comment

Huit (8) rencontres étaient au programme le week-end basket ball_scolaireécoulé pour le compte de la 10e édition du « tournoi de l’Unité » organisé par le Ciba. La plus forte impression est à mettre à l’actif des élèves du Nouveau Collège Bird. A Contrario, les filles du Collège Catherine Flon ont vécu un week-end cauchemardesque. Coup de projecteur sur les principaux matches joués par les élèves de la zone métropolitaine.

Une nouvelle fois, les fans du basket scolaire étaient au rendez-vous dans les locaux de l’Institution Sainte Rose de Lima (Mère Lalue), au Collège des Normaliens Réunis et sur le terrain du Ciba pour supporter leurs équipes respectives. Chez les hommes, les élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague ont baissé pavillon face à ceux de Victor Barolette (23-27) dans la catégorie cadette garçon. Parallèlement, les saint-louisiens se sont bien repris dans la catégorie junior en battant (52-46) les élèves du Collège Isaac Newton dans un match âprement disputé.

De son côté, le Collège Nouvelle Lune a dû puiser dans sa ressource pour prendre la mesure de l’équipe du Collège Les Normaliens Réunis. Au terme du temps réglementaire, les locaux se sont inclinés sur le score de (42-36). L’unique fausse note de la journée a été le match gagné par forfait dans la catégorie open par les élèves du Collège Edmont Laforêt aux dépens de ceux du Collège La Providence. Ces derniers n’ont pas fait le déplacement. Ainsi, ils ont perdu le match sur le score de (20-0).

Chez les dames, les élèves de l’Institution Sainte Rose ont dû batailler très ferme pour gagner contre la solide équipe de l’Institution Notre Dame de Lourdes. Cette dernière s’est inclinée pour deux points d’écart (12-10) dans la catégorie minime. Dans la catégorie cadette, le Lycée Marie Jeanne a fait une victoire très significative face à l’Institution Marie Louise Trichet. Pour l’occasion, les lycéennes l’ont emporté sur le score de (17-13).

Réputé pour être une équipe très solide dans la catégorie open garçon du Ciba, le Collège Catherine Flon a été ridicule le week-end écoulé dans les catégories junior et cadette fille. Opposées aux filles du Collège Victor Barolette, les carrefouroises ont mordu la poussière sans même transformer un papier. Tout compte fait, Catherine Flon perd le match (6-0). Cependant, la plus belle performance est à mettre au crédit des élèves du Nouveau Collège Bird. Elle sont imposées sur le score net et sans bavure de (36-0). Sa victime porte le nom de Catherine Flon dans la catégorie junior.

A en croire les responsables du Ciba, plusieurs bons matches sont au programme pour le week-end à venir. « Grâce à nos sponsors : Digicel, SOGEBANK, Diri Mega et SogeXpress, nous prenons la disposition d’enchanter le cœur des fans avant les examens du troisième contrôle », Emmanuel Bonnefil, dixit.     

Add a comment

Le choc des titans du championnat de l’ASHBAC digicel sogebankdisputé le week-end écoulé a tourné à l’avantage de la Natcom,victorieuse, au bout du suspense, de son grand rival, la Digicel (78-75) au terme d’un match fou et interdit aux cardiaques. Entre-temps, l’équipe de Marché Ti Tony a fait son boulot contre Apollo All Stars, et la SOGEBANK a validé son billet pour les play-offs, idem pour le CNE.

L’équipe de la Brasserie La Couronne, battue (84-90) par son homologue du CNE, est quasiment éliminée dans la course donnant accès aux play-offs. Même cas de figure pour l’équipe d’Apollo All Stars surclassée (78-62) par le tenant du titre, Marché Ti Tony. Très en jambe face à La Couronne, Hans Thomas a inscrit 33 points pour le CNE. Au contraire des équipes déjà éliminées, le CNE s’invite aux play-offs. Pour sa part, Samy Jeudy, auteur de 17 points, a été le véritable bourreau d’Apollo.  

En grande difficulté, il y a de cela plusieurs semaines, l’équipe de la SOGEBANK a finalement trouvé sa vitesse de croisière. En effet, après avoir épinglé à son tableau de chasse la Digicel, la doyenne de l’ASHBAC a fait match extraordinaire pour venir à bout de la coriace formation des Produits Bongu (78-76). Pour l’occasion, Elminis Isnold a été « on fire » en marquant 32 points dans la victoire des siens. Il s’agit de la troisième victoire de la SOGEBANK dans la compétition. Désormais qualifiée pour les play-offs, la lauréate de la première édition de l’ASHBAC en 2009 présente un bilan de : (3 victoires et 5 défaites).

Ils étaient plusieurs milliers (1200 pour être exact), les malades du basket corporatif, les curieux de l’ASHBAC et, les fans de la Digicel et de la Natcom, qui avaient invisti le terrain situé à Babiole #7, pour être les temoins occulaires du choc au sommet mettant aux prises les deux équipes de basket des deux compagnies de téléphonie mobile en Haïti.          

Avant ce match, les pronostics pleuvaient de partout. Pour les fans de Digicel : « La première defaite de leur équipe était tout simplement un accident de parcours. Cependant, pour ceux de la Natcom : « On va prouver que c’est nous, les meilleurs ». Entre-temps, les sponsors de l’ASHBAC : Digicel, SOGEBANK, Apollo All Stars, Marché Ti Tony, Diri Mega, Delco Kubota, SogeXpress, Global Home and Office Smart, en ont profité pour faire la promotion de leurs produits en distribuant des cadeaux aux fans.

Dès l’entame de la rencontre, les deux équipes ont affiché leurs ambitions. De part et d’autre, on ne fait pas de cadeaux. Tout compte fait, les deux protagonistes restent au coude à coude au terme des trois premiers quart-temps. Difficile de prévoir qui allait remporter cette rencontre interdite aux cardiaques. En état de grâce, Guensly Bellegarde (20 points) n’a cessé de faire des misères à la défense de Digicel. Cependant, les champions des éditions 2010 et 2011 se sont transcendés pour envoyer le match aux prolongations. Incroyable mais vrai, les rouges ont loupé dans les derières secondes deux lancers francs. En face, les bleus, bien plantés sur leurs jambes se sont imposés pour trois points d’écart : (78-75). Suite à cette convaincante victoire, la Natcom a confirmé qu’elle est une équipe à surveiller dans cette compétition.

Signalons qu’il s’agit de la deuxième victoire de suite de la Natcom face à Digicel en autant de rencontre. Lors du premier match, la Natcom l’avait emporté par sept (7) points d’écart. Malgré tout, les deux équipes sont au coude à coude au classement. Digicel est (4e) avec (5 victoires et 3 défaites) et la Natcom (5e) avec (5 victoires et 3 défaites). Il est fort possible à ce que ces deux équipes se rencontrent au stade des play-offs.        

Résultats de la 17e et de la 18e journée

Samedi 7 mars 2015

Natcom – Digicel : 78-75, Guensly Bellegarde 20  points

Marché Ti Tony – Apollo All Stars : 78 – 62, Jeudy Samy 17 points

Dimanche 8 mars 2015

SOGEBANK – Produits Bongu: 78 – 76 Elminis Isnold 32 points

CNE – Brasserie La Couronne : 90 – 84, Hans Thomas 33 points 

Add a comment

La 18e journée du championnat de l’ASHBAC aa digicelsera marquée ce samedi 7 mars 2015 par le choc au sommet mettant aux prises les deux compagnies de téléphonie cellulaire d’Haïti : la Digicel face à la Natcom. Ce match se jouera sur le terrain de l’ASHBAC (Babiole #7). Il s’agira du deuxième face à face entre les deux protagonistes. 

A l’instar du duel à distance sur le marché entre les deux compagnies, la concurrence déloyale oblige, elles (Digicel et Natcom) seront cette fois face à face ce samedi 7 mars. Fini le temps jadis où ces compagnies polluent l’espace médiatique en faisant la promotion de leurs produits. Place à présent aux jeux. Malgré tout, les fans des deux équipes ne cessent d’alimenter les débats sur les réseaux sociaux.  

Ce duel de gaillards, c’est un match que le public du basket corporatif attend depuis le début de la saison. Avant cette rencontre, la Digicel (lauréate de l’ASHBAC en 2011 et 2012) présente une meilleure feuille de statistique. Avec 12 points, elle est pointée à la 4e place (5 victoires et 2 défaites), 533 points inscrits et en a encaissé 536 (différence -3). Parallèlement, la Natcom qui n’a toujours pas soulevé de trophée dans la compétition, est 5e (4 victoires et 3 défaites) avec un total de 11 points. Au contraire des « rouges », les « bleus » ont inscrit 603 points contre 576 encaissés (différence +37).    

Pour ce match, les autorités de l’ASHBAC promettent de renforcer la sécurité du terrain. « Tout est en place en termes de sécurité. Cependant, j’invite les fans à faire le déplacement tôt pour espérer trouver une place leur permettant d’assister à ce choc. Dans le cas contraire, ils seront restés déhors. Nos sponsors : (Digicel, SOGEBANK, Diri Mega, Appolo All Stars, Marché Ti Tony, Global Home and Office Smart, SogeXpress et Génératrice Kubota) vont en profiter pour offrir beaucoup de cadeaux aux fans », Emmanuel Bonnefil, dixit.

Trois autres matches compléteront le week-end de l’ASHBAC. Avant le choc des titans, Marché Ti Tony sera opposé à Appolo All Stars. En dimanche, CNE défiera Brasserie La Couronne, et la SOGEBANK sera aux prises aux Produits Bongu.

Signalons lors de la première rencontre entre la Digicel et la Natcom, cette dernière s’était imposée pour sept (7) points d’écart. Autrement dit, la Digicel est en quête de rétablir l’équilibre, mais en face, la Natcom promet de vendre chèrement sa peau.  

Add a comment

L’expérience vécue le vendredi 27 février dernier au CibaCentre sportif de Carrefour par les dirigeants du Ciba lors de la première édition du « Tournoi de la fraternité » a été une réussite, et cela, à tous points de vue. Pour l’occasion, quatre (4) écoles se sont distinguées : le Collège Edmond Laforêt, le Collège Catherine Flon, SUNEM et le Collège Cœurs-Unis. 

Pour répéter les responsables du Comité interscolaire de basket-ball amateur (Ciba), ils étaient plus de 1.200 (dont plus de 700 cartes vendues), les fans qui avaient foulé l’antre du Centre sportif de Carrefour pour chauffer à blanc leurs écoles respectives. De la musique, du spectacle et de l’animation, tout y était pour attirer les riverains.  

Dans la catégorie reine (Open), les élèves du Collège Edmond Laforêt ont fait une bouchée à ceux du Centre d’Etude Lumière. Ce dernier a chuté lourdement en inscrivant seulement 19 points. Alors qu’au terme de la rencontre, son challenger en a inscrit 38. Tout compte fait, la pimpante équipe d’Edmond Laforêt s’est imposée aisément sur le score de (38-19). Avec 10 points, Gardy Paul a été le joueur le plus en jambe pour les siens.

Trois matches ont été à l’affiche dans la catégorie junior. Le spectacle a été au rendez-vous lors de ces matches. D’abord, le Collège Catherine Flon a dû sortir le grand jeu pour venir à bout de son homologue du Collège Saint Pierre. Lors des trois premiers quart-temps, les deux équipes ont traité d’égal à égal. Plus déterminés, les élèves de Catherine Flon ont fait la différence (40-32) grâce à 14 points inscrits par Dulepré. 

Ensuite, les élèves de SUNEM et ceux du Collège Victor Barolette ont livré un duel sans merci pour le gain du trophée récempensant le vainqueur de cette rencontre. Deux unités séparent les deux protagonistes au terme de la rencontre. Le vainqueur n’est autre que les élèves de SUNEM, victorieux de leur homologue (29-27). Le grand bonhomme de la rencontre s’appelle : Marcelin Alouizor, auteur de 10 points pour SUNEM.

Enfin, le Collège Cœurs-Unis a eu gain de cause, et cela non sans peine, face au Collège Alain Clérié. En effet, pour la plus grande joie du public sportif scolaire, déplacé en grand nombre pour supporter ses écoles, les deux adversaires ont livré une bataille de toute beauté. Avec un Kerby Hubert en état de grâce, Cœurs-Unis l’a emporté difficile pour deux points d’écart (26-24). 

Questionné sur l’organisation de ce tournoi, le président du Ciba s’est montré très enthousiasmé, il en a profité pour annoncer la tenue d’une autre édition dans les jours qui viennent. « Il fallait voir, le basket scolaire a beaucoup de fans à Carrefour. Ils étaient plus d’un millier. On s’en sort très content. Avant la fin de la saison, on compte revenir à nouveau. Sans l’aide de la Digicel, la SOGEBANK, Diri Mega et la SogeXpress, il nous sera impossible de frapper ce grand coup, et tout cela, dans une ambiance de bon enfant », a expliqué Emmanuel Bonnefil.

Parallèlement, la 10e édition du « tournoi de l’Unité » ce vendredi 6 mars 2015 au local de l’Institution Sainte Rose de Lima pour les filles. Au programme deux matches : à compter de 2h30 dans la catégorie minime, l’Institution Notre Dame de Lourdes affrontera celle de Sainte Rose de Lima dans un duel explosif. En revanche, le Lycée Marie Jeanne et l’Institution Marie Louise Trichet en découvront pour boucler le week-end du Ciba.

Résultats du « Tournoi de la fraternité » :

Vendredi 27 février 2015

Catégorie Open : Centre d’Etudes Lumière – Collège Edmond Laforêt : 19 – 38

Catégorie Junior : Collège Catherine Flon – Collège Saint Pierre : 40 – 32

SUNEM – Collège Victor Barolette : 29 – 27

Collège Ceoeurs-Unis – Collège Alain Clérié : 26 – 24 

Add a comment

Alors qu’elle se trouvait au creux de la vague, Sogebankl’équipe de la SOGEBANK a stoppé sa spirale de défaite, et en a profité pour épingler à son tableau de classe son homologue de Digicel (77-68), et cela pour rester en vie dans la course aux play-offs. Les équipes de Diri Mega, Marché Ti Tony et Natcom (déjà qualifiées) ne font que soigner leur position au classement de la 7e édition de l’ASHBAC 2015.      

Plus qu’on avance vers la fin de la saison régulière de l’ASHBAC, plus on sent que la compétition dévient intéressante. Les fans qui avaient investi l’antre de l’ASHBAC (jeudi, samedi et dimanche) peuvent en témoigner. A quelques matches des play-offs, difficile de dire qu’est ce qui sera le meilleur joueur de l’édition 2015, et quelle équipe remportera la compétition. De très bons matches avaient eu lieu lors du dernier week-end de l’ASHBAC, et la SOGEBANK reste en course.   

En effet, cinq (5) rencontres étaient exceptionnellement à l’affiche pour le compte de l’ASHBAC la semaine dernière. En match en retard de la 15e journée, Diri Mega avec un Alexis Brunel en feu (24) points, a pris le déssus aux dépens d’Apollo All Stars (94-75). Deux jours plus tard, c’était le tour du CNE de baisser pavillon face à la machine que représente l’équipe de Diri Mega. En dépit de la volonte manifeste des joueurs du CNE, ils ont buté sur un gros os qu’est Diri Mega, victorieux (105-99). Avec 31 points, Fritz Gérald Content a été le grand bonhomme de la victoire des siens. Au terme de cette rencontre, Mega confirme qu’elle reste l’équipe favorite, et la formation à battre de l’ASHBAC 2015.

Avec un Elminis Isnold des grands jours, la SOGEBANK (vainqueur de l’ASHBAC en 2009) a repris goût à la victoire. Pour y arriver, Isnold a sorti une feuille de statistique impréssionnant (27 points, 12 rébonds et 9 passes). Suite à son brillant match, la doyenne de l’ASHBAC, est sortie victorieuse dans le duel des champions qui l’avait opposé à Digicel (lauréate en 2011 et 2012). Avec désormais deux victoires, la SOGEBANK est en passe de se qualifier moyennant qu’elle remporte l’un des matches qu’elle reste encore à jouer dans la compétition.

Face à la Police nationale d’Haïti, l’équipe championne en titre, Marché Ti Tony montre qu’elle reste costaud et fait figure de favori dans la course au titre. Les policiers en quête de se qualifier pour les play-offs, ont fait un match plein et de grande qualité. Ils ont forcé leur adversaire jusqu’au sprint final. Cependant, très combatif, Marché Ti Tony a su laisser passer la tempête avant de prendre la longueur de la PNH (96-94). Stanley Saintelmi (31 points) a tout tenté pour faire pencher la balance du côté des policiers, mais les 21 points de Michaël Titus se révèlent plus important vu que la victoire finale revient aux champions en titre.

Quant au choc très attendu par les fans du basket corporatif (Natcom – Digicel), la compagnie « bleu et blanc », au contraire des « rouges » battus par la SOGEBANK, a remporté une importante victoire face aux Produits Bongu. Au terme du coup de siflet final, l’écart entre les deux protagonistes était de trois (3) points. Ainsi, avec 30 points de Guensly Bellegarde, la Natcom fait chuter l’équipe de Bongu (80-77), et ce, malgré les 28 points inscrits par Rudiery Charles pour les Produits Bongu.      

Deux joueurs ont fait forte impression lors du dernier week-end de l’ASHBAC. Ce sont : Fritz Gérald Content (Diri Mega) et Stanley Saintelmi (PNH). Ils ont chacun inscrit 31 points. Avec une unité en moins, le meneur de la Natcom, Guensly Bellegarde (30 points) a été très efficace dans la victoire des siens. Elminis Isnold (SOGEBANK) et Brunel Alexis (Diri Mega) étaient eux aussi « On fire » en inscrivant respectivement chancun d’eux 27 et 24 points.

A en croire le Coordonnateur de l’ASHBAC, le week-end à venir sera très chaud. « En ligne de mire, un certain Natcom-Digicel. Ce match exige toujours un traitement spécial. Pour l’occasion, on va en profiter pour mobiliser toutes nos ressources pour contrer tout éventuel dérapage. On est certain qu’on aura un week-end fou. J’en profite pour remercier les sponsors de l’ASHBAC : Digicel, SOGEBANK, Diri Mega, Appolo All Stars, Marché Ti Tony, Global Home and Office Smart S.A, Kubota et SogeXpress », Emmanuel Bonnefil, dixit.  

Résultats du dernier week-end de l’ASHBAC

Jeudi 26 février 2015

Diri Mega – Appolo All Stars : 94-75, Brunel Alexis 24 points

Samedi 28 février 2015

Diri Mega – CNE : 105-99, Fritz Gérald Content 31 points

SOGEBANK – Digicel : 77-68, Elminis Isnold 27 points

Dimanche 1e mars 2015

Marché Ti Tony – PNH : 96-94, Michaël Titus 21 points

Natcom – Produits Bongu : 80-77, Guensly Bellegarde 30 points 

Add a comment

Plus d'articles...

.