×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

Bonne nouvelle pour la famille de cette discipline Alain_Jean-Pierreen Haïti. La mise en place de la piste en tartan longtemps annoncée par la Fédération, verra prochainement le jour selon les dires du président de la FHAA, l'Ing. Alain Jean-Pierre qui en a profité pour faire part du programme d'activités de la Fédération pour les quatre années à venir.

Aussi bien pour le président de la Fédération Haïtienne d'Athlétisme Amateur (FHAA) que le secrétaire Jean Maxime Auguste, la problématique du développement et la structuration de l'athlétisme à l'échelle du territoire national est un grand défi à relever en commun pour la famille de cette discipline.

Pour ce qui a trait aux priorités qu'ils vont accorder sous leur nouveau mandat (respectivement président et secrétaire) au sein du comité exécutif de la FHAA, ce sera avant toute chose la formation des cadres techniques et administratifs, la tenue annuelle de séminaires à l'adresse des responsables de clubs, l'initiation des tout petits à la pratique de l'athlétisme, la mise en place de cette piste en tartan longtemps attendue, la reprise des championnat et congrès Sylvio Cator ainsi que les compétitions interscolaires, doter la FHAA d'un nouveau local et multiplier des compétitions à l'échelle nationale ainsi que la participation des athlètes aux compétitions internationales.

Comment la FHAA entend s'y prendre pour relever ce grand défi tenant compte de son maigre budget ?
L'Ing. Alain Jean-Pierre a tenu à déclarer qu'il va mobiliser, sensibiliser et conscientiser les secteurs concernés afin de trouver les fonds nécessaires pour couvrir les frais que nécessite la réalisation de ce plan quadriennal.
Le secrétaire et professeur Jean Maxime Auguste pour sa part partage le même avis tout en profitant de lancer un appel à la famille de l'athlétisme pour rejoindre la FHAA dans cette difficile besogne.

Pour ce qui a trait aux prochains rendez-vous à honorer par la FHAA sur la scène locale et internationale, Jean Maxime Auguste a parlé de la participation de l'athlétisme haïtien à un colloque international sur la préparation de l'athlète en milieu tropical, la présence de quatre de nos entraîneurs à une formation en Martinique, la Carifta Games prévue à la Jamaïque en avril 2011, les championnats du monde d'athlétisme qui se dérouleront en Corée du Sud en août de la même année, les Jeux panaméricains à Guadalajara prévus en octobre 2011.

Faute d'infrastructures adéquates, la FHAA aux dires de son président, ne pouvait honorer certains traditionnels rendez-vous et qu’avec la mise à exécution du projet visant à la mise en place de la piste en tartan, l'athlétisme haïtien fera parler de lui avec la tenue annuelle de toute une pléiade de compétitions à l'échelle nationale.

Tout en prêchant l'amour entre les membres d'une même famille, le président et le secrétaire de la FHAA saisaissent l'oportunité pour inviter la jeunesse à pratiquer l'athlétisme qui avant toute chose demeure la base de toutes les disciplines sportives.

Add a comment

« C'était une réussite pour cette 4e édition du camp Program_urgence_copySoleil où l'organisation a totalement atteint l'objectif qui n'était autre que de travailler avec un total de 24000 enfants qui ont fait montre d'une bonne volonté de participer », a déclaré Eunite Joseph coordonnatrice régionale pour le programme Sport pour la paix en milieu scolaire.

Ce camp déroulé du 23 août au 1er octobre 2010 a vu un total de 78 moniteurs travailler avec des enfants sur les différents sites répartis à Cité Soleil, Ganthier, Belladère, Thomazeau, Mirebalais, Trou du Nord, Fort Liberté et Ouanaminthe.
Mises à part les activités socio-culturelles, les enfants ont eu droit à certaines données sur des infections sexuellement transmissibles dont le VIH SIDA, la protection de l'environnement, l'éducation des valeurs olympiques...
Pendant toute la durée du camp Soleil, les moniteurs ont travaillé avec 4 groupes de 25 enfants répartis en 2 groupes le matin (10 à 13 ans) et 2 autres groupes l'après-midi (14 à 17 ans).
L'Athlétisme, le Basket-Ball, les Checkers, le Handball, le Judo, le Tae Kwon Do, le Mini-Tennis et pour finir les Jeux de Dames étaient les disciplines retenues pour animer ce camp financé par le CIO, le programme Sport pour la paix et développement, PAM, Peace and Sport, MJSAC, UNICEF et Gildan.

Au programme de la journée de clôture déroulée à l'Ecole st Vincent de Paul située à Boston (Cité Soleil), différentes activités socio-culturelles avaient été organisées dont des chorégraphies exécutées par des danseurs et des danseuses issues de la zone de Cité Soleil, des exhibitions de karaté, judo et d'acrobatie.
Avaient pris la parole à la clôture de ce camp : Fritz Gérald Fong du Comité Olympique Haïtien (COH) et un des enfants qui avait participé au camp Soleil.

Add a comment

Suite à l'assemblée générale de la Fédération Alain_Jean-PierreHaïtienne d'Athlétisme Amateur (FHAA) dont le grand point à l'ordre du jour était la tenue des élections, le nouveau comité directeur de la FHAA appelé à prendre les rênes de cette discipline pour une période de quatre ans (2010-2014) est ainsi composé:

Président : Ing. Alain Jean-Pierre
vice-présidents : Duckens Louis Joseph et Toyo Jocelyn Joseph
Secrétaire : Jean Maxime Auguste
Secrétaire-adjoint : Jean-Gardy Mésidor
Trésorier : Borgela Jean-Mary
Trésorier-adjoint : Duveau Fulbert
Conseillers : Fritzner Jean-Pierre et Pierre Jorès

L'Ing Alain Jean-Pierre dans son allocution de circonstance après sa réélection a parlé de toute une série d'activités visant à relever en commun ce grand défi de la décentralisation de cette discipline et la réalisation ainsi que l'aménagement d'infrastructures.

La famille de cette discipline pourra enfin faire connaissance avec cette piste en tartan longtemps attendue et qui dans un proche avenir sera installée dans le centre olympique dont le Comité International Olympique (CIO) entend doter Haïti.

Quant aux revendications faites par l'assemblée dans les questions d'intérêt général, on a insisté avant tout sur le championnat national d'athlétisme Sylvio Cator, la nécessité de doter la FHAA d'un nouveau siège social, d'assurer la formation des cadres sportifs et administratifs...
Cette assemblée tenue le dimanche 27 septembre 2010 au local du Comité Olympique Haïtien, a battu en quelque sorte le record de durée : elle a débuté vers 10 h du matin et a pris fin à 4 h de l'après-midi.

Add a comment

Georges Philippe Bretous, jeune coureur haïtien de 20 ans, athlete_georges-150x112a avoué au cours d’une entrevue que son rêve le plus cher est de devenir « l’homme le plus rapide au monde ». Rien de moins. Il s’entraine rudement afin de décrocher ce titre aux jeux Olympiques de 2012 à Londres. Georges Philippe Bretous est de plus en plus motivé et déterminé à entrer dans l’histoire. Son plus proche projet est de représenter son pays aux Jeux Olympiques de 2012. Pour cela, l’athlète a dû laisser le territoire national pour aller s’entrainer avec beaucoup plus de rigueur à l’étranger, les infrastructures adéquates étant inexistantes en Haïti.

Le jeune athlète court depuis l’âge de 12 ans dans les catégories des 100, 200 et 400 mètres. A l’âge de 14 ans, il représente Haïti pour la première fois dans cette discipline. Ce passionné de la course a déjà participé à des compétitions internationales telles The CARIFTA Games (Jeux des Iles / Jeux Centre américain) à quatre reprises.

C’est sa mère qui a pris l’initiative de l’inscrire, il y a huit ans, au club Triomphe Ecole d’Athlétisme. Depuis, l’aventure a commencé pour Georges et chaque année qui passe ne fait que renforcer ses rêves et pousser de plus en plus loin ses objectifs.

Il s’est entrainé avec le directeur de l’établissement, Alexandre Dubois, pendant sept ans ce dernier lui a inculqué les bases de l’athlétisme et lui a transmis l’amour de cette discipline, avoue-t-il.

Plus tard, Georges allait s’entrainer, à partir de septembre 2009, avec Henry Kupczyk qu’il a rencontré sur le net. Celui-ci est son actuel entraineur et le conduit aux JO de Londres.

Le coureur se donne à fond afin de, non seulement de faire partie de la sélection haïtienne d’athlétisme, mais aussi de porter très haut le bicolore haïtien.

Il s’entraine très durement, soit six à sept fois par semaine. « Mon entraineur ne me lâche pas d’une semelle. Il calcule méticuleusement mes entrainements, les jours de repos ainsi que les périodes de compétitions», a-t-il fait savoir.

Pour Georges Philippe Bretous, prendre part aux JO est un honneur en soi, mais son rêve reste celui de battre des records mondiaux comme détrôner Jeremy Wariner ou Lashawn Merrit sur le 400m. « Celui qui sera nommé l’homme le plus rapide sur le 400m en 2011, je le détrônerai en 2012 », persiste t-il à croire.

Add a comment

 Mayaguez, 28 juillet 2010- Hier soir, à l’Estadio Moise_Joseph_copyCentraméricanos, en demi finales du 800m, Moise Joseph s’est brillamment qualifié pour la finale en terminant 1e de sa vague avec un chrono de 1 :48.63 .L’Haïtien a devancé largement le Colombien Rodriguez Ramon 1 : 48.85 (2e) et le Vénézuélien 1 :48.91 (3e).

 Dans la 2e vague cinq coureurs ont obtenu leur qualification pour la finale : Evans Aaron (Bermudes) 1 : 49.36 ; Sappleton Aldwyn (Jamaïque) 1 :49.44 ; Nero Gavyn (Trinidad)           1:49.53 ; Reyes Tayron (Rep. dominicaine) 1:49.63 ; Cortez Edgar (Nicaragua) 1:49.73.

 Ainsi, Moise Joseph va se mesurer jeudi soir avec ces sept autres qualifiés afin d’apporter une médaille à Haïti.

 Le Jamaïcain Grenn Leford nouveau roi des 400m haies des Jeux de CAC

 La finale du 400n haie a leu lieu hier soir, l’Haïtien Alie Beauvais a raté son départ et n’a pas pu continuer la course. « Je croyais que c’était un faux départ. J’ai entendu deux sons et j’ai arrêté. Voilà pourquoi j’ai loupé mon départ », a déclaré Beauvais.

 Cette finale a également suscité beaucoup de passion parce que les Portoricains ont été en nombre imposant au stade afin de supporter leur champion du monde et olympique pour les Etats-Unis, le Potoricain Culson Javier face au Dominicain Felix Sanchez (ex-champion du monde).

 Les Jamaïcains ont gâché la fête. Le Jamaïcain Grenn Leford a pulvérisé le record que détenait son compatriote Morgan Dinedale aux Jeux Maracaibo en 1998 (48,87). Leford a terminé en 1re position avec un temps de 48,47 (nouveau record des Jeux). Le Portoricain

Culson termine 2e avec un chrono de 48,58 ; le Jamaicain Cato Roxroy 3e avec un temps 49,62 et le Dominicain Sanchez termine en 4e avec un chrono de 50,08.

En finale triple saut, Pascale Delaunay a pris la 5e place en réalisant sa meilleure performance de la saison avec un saut de 13, 06. L’épreuve a été remportée par la Jamaïcaine Williams Kimberly avec un saut de 14.23.

Add a comment

Visite à Port-au-Prince (Haïti) ce jeudi 11 Jeann_Edouard_BakerMars des membres de la Commission mise en place par l’Organisation Sportive Centraméricaine et Caraïbe (ODECABE) pour coordonner la préparation et la participation d’Haïti aux prochains Jeux Centraméricains et Caraïbes devant se dérouler à Mayaguez (Puerto-Rico).

L’annonce officielle a été faite par le Comité Olympique Haïtien (COH) qui va d’ailleurs donner une conférence de presse dans le but d’informer la presse sportive de la visite en Haïti des membres d’ODECABE.

Cette Commission, présidée par le Comité Olympique Mexicain et les Présidents des Comités Olympiques de Puerto-Rico, de la République Dominicaine, de la Barbade, de la Jamaïque et un représentant du Comité Olympique des États-Unis d’Amérique, a également pour mission d’étudier de concert avec le Comité Olympique International (CIO), la reconstruction de certains centres sportifs endommagés en Haïti après le passage du violent séisme qui a fortement ravagé le pays le 12 Janvier dernier.

Ainsi, la Presse Sportive est cordialement invitée à une conférence de presse le même jour soit (jeudi 11 Mars) à 2 h p.m. au local du Comité Olympique Haïtien.

 

Add a comment

L'organisation internationale Peace and Sport COHa lancé aujourd'hui, à la demande du comité olympique haïtien, une collecte internationale de matériel sportif pour aider les enfants et adolescents à reprendre grâce au sport une vie normale à Haïti après le séisme du 12 janvier.
"100.000 enfants et adolescents de 8 à 20 ans vivent aujourd'hui dans des camps de rescapés en Haïti, livrés à eux-mêmes et sans repère après la tragédie qui s'est abattue sur l'île le 12 janvier dernier", a noté Peace and Sport dans un communiqué.
"Le sport est l'un des moyens prioritaires pour aider ces jeunes à surmonter leur traumatisme, réapprendre à vivre ensemble en confiance autour de règles acceptées et reconstruire leur pays sur des bases durables, pacifiques et équitables", a ajouté l'organisation.
Après avoir été sollicités par l'Unicef et le Fonds des nations unies pour la population, le Comité olympique haïtien (COH) a imaginé deux programmes pour aider à restaurer par le sport "un cadre de vie structuré" dans les camps de rescapés. Le premier prévoit, pour 50.000 jeunes toujours dans les camps, des initiations à de nombreux sports (football, volley, basket, tennis, badminton, rugby, échecs...). Le second est destiné à la lutte contre les violences faites aux femmes, grâce à des activités sportives pédagogiques.
Pour mettre en oeuvre ces programmes, le COH a mandaté Peace and Sport pour organiser une collecte auprès des clubs sportifs, des ligues professionnelles et des entreprises. Objectif: récolter ballons variés, kimonos, matelas de gymnastique, raquettes, matériel d'athlétisme, sifflets, chronomètres ou encore jeux de société. Ainsi que des dons financiers.
Deux fédérations ont déjà répondu positivement, a indiqué le communiqué. La fédération internationale d'échecs enverra 500 jeux d'échecs et la fédération internationale de tennis de table 50 kits de tennis de table.

 

Add a comment

Plus d'articles...

.