ATHLETISME
Georges Philippe Bretous, jeune coureur haïtien de 20 ans, athlete_georges-150x112a avoué au cours d’une entrevue que son rêve le plus cher est de devenir « l’homme le plus rapide au monde ». Rien de moins. Il s’entraine rudement afin de décrocher ce titre aux jeux Olympiques de 2012 à Londres. Georges Philippe Bretous est de plus en plus motivé et déterminé à entrer dans l’histoire. Son plus proche projet est de représenter son pays aux Jeux Olympiques de 2012. Pour cela, l’athlète a dû laisser le territoire national pour aller s’entrainer avec beaucoup plus de rigueur à l’étranger, les infrastructures adéquates étant inexistantes en Haïti.

Le jeune athlète court depuis l’âge de 12 ans dans les catégories des 100, 200 et 400 mètres. A l’âge de 14 ans, il représente Haïti pour la première fois dans cette discipline. Ce passionné de la course a déjà participé à des compétitions internationales telles The CARIFTA Games (Jeux des Iles / Jeux Centre américain) à quatre reprises.

C’est sa mère qui a pris l’initiative de l’inscrire, il y a huit ans, au club Triomphe Ecole d’Athlétisme. Depuis, l’aventure a commencé pour Georges et chaque année qui passe ne fait que renforcer ses rêves et pousser de plus en plus loin ses objectifs.

Il s’est entrainé avec le directeur de l’établissement, Alexandre Dubois, pendant sept ans ce dernier lui a inculqué les bases de l’athlétisme et lui a transmis l’amour de cette discipline, avoue-t-il.

Plus tard, Georges allait s’entrainer, à partir de septembre 2009, avec Henry Kupczyk qu’il a rencontré sur le net. Celui-ci est son actuel entraineur et le conduit aux JO de Londres.

Le coureur se donne à fond afin de, non seulement de faire partie de la sélection haïtienne d’athlétisme, mais aussi de porter très haut le bicolore haïtien.

Il s’entraine très durement, soit six à sept fois par semaine. « Mon entraineur ne me lâche pas d’une semelle. Il calcule méticuleusement mes entrainements, les jours de repos ainsi que les périodes de compétitions», a-t-il fait savoir.

Pour Georges Philippe Bretous, prendre part aux JO est un honneur en soi, mais son rêve reste celui de battre des records mondiaux comme détrôner Jeremy Wariner ou Lashawn Merrit sur le 400m. « Celui qui sera nommé l’homme le plus rapide sur le 400m en 2011, je le détrônerai en 2012 », persiste t-il à croire.

.