ATHLETISME

Suite aux déclarations du secrétaire-général du Comité Jeann Edouard_BakerAlain Jean-Pierreolympique haïtien (COH), Ing. Alain Jean-Pierre accusant le président de cette entité, Jean-Edouard Baker, de mauvaise gestion des fonds, ce dernier a réagi jusqu'à demander à ce qu’Alain Jean-Pierre lui fasse des excuses publiques.

« Je suis en contact avec mon avocat pour les suites nécessaires. Je ne vais rien demander à Alain  en matière d'argent. Seulement qu'il fasse des excuses publiques et je viendrai avec des pièces ainsi que documents prouvant que je n'ai rien fait d'illégal », a déclaré Jean-Edouard Baker.

Il a parlé d'un audit externe sur le compte du COH par Price Water House, une firme internationale spécialisée en la matière sur recommandation du Comité olympique internationale (CIO) qui a eu vent de ce brûlant dossier mettant dos à dos ces deux membres très influants du COH.

Une réunion du comité exécutif est d'ailleurs prévue en  milieu de semaine afin que le feu vert soit donné à cette firme pour démarrer l'audit. Tout ceci ne suffira pas pour rassurer les dirigeants des Fédérations et Associations affiliées au COH qui n'attendent que la date fatidique du 31 août 2013 pour faire la lumière sur ce brûlant dossier, dans la mesure où le secrétaire-général, Ing. Alain Jean-Pierre, actuellement en voyage a Moscou (mondiaux d'athlétisme) puis en Colombie (Jeux panaméricains d'athlétisme), sera bel et bien présent à cette assemblée générale à l'extraordinaire.

A une question sur ce qui va se passer après la radiation d'Alain Jean-Pierre, le président du COH a parlé de la tenue dans l'urgence d'une élection visant à combler le poste de secrétaire de cette entité sportive.

Y aura-t-il un modérateur pour cette réunion à l'extraordinaire, Jean-Edouard Baker a précisé que en tant que président, il aura la charge, comme le disent les statuts, de présider cette réunion et il faudra s'attendre à ce qu'il joue en certaines occasions le rôle de modérateur.

Pendant ce temps, les travaux de construction du Centre olympique poursuivent leur petit bonhomme de chemin selon les dires du président du COH. Mais quant à la participation d'Haïti à certains congrès et forums organisés par le CIO, là on est bloqué puisque à ces importantes réunions, traitant justement de l'avenir de l'olympisme et de la solidarité olympique, seuls le président et le secrétaire d'un Comité national olympique (CNO) sont toujours invités à y prendre part.

.