BOXE

La balle est maintenant dans le camp de HBO. Jean PascalLe président de GYM, Yvon Michel, ainsi que le président d’InterBox, Jean Bédard, ont affirmé à la chaîne TVA Sports mercredi soir qu'ils voulaient organiser le combat tant attendu entre Jean Pascal et Lucian Bute le 25 mai et qu’ils attendaient seulement la décision de HBO.

Pour l’instant, Pascal et GYM ont une entente avec le réseau de télévision américain afin que le Québécois d’origine haïtienne affronte l’Américain Chad Dawson pour le titre WBC des poids mi-lourds. Mais Michel a demandé aux dirigeants de HBO si le combat de Pascal du 25 mai pouvait plutôt avoir lieu contre le natif de la Roumanie. « Ils nous ont dit qu’ils devaient d’abord parler avec Gary Shaw, le promoteur de Dawson, mais ils ont mentionné qu’ils travailleraient là-dessus et qu’ils nous donneraient d’autres nouvelles, a soutenu Michel. Rien n’est certain, car ils peuvent finalement nous dire que c’est impossible, mais selon les informations que nous possédons, il y a beaucoup d’enthousiasme. Ils vont s’occuper d’abord de Dawson, mais il semble qu’ils vont tenter de nous faire plaisir. »

Tout indiquait que le gala serait présenté à l'automne, mais les deux organisations de boxe veulent maintenant qu'il ait lieu le plus tôt possible. « Il faut que ça arrive d'ici six mois, a expliqué le promoteur de l'ancien champion du monde des mi-lourds. Ça fait depuis 2007 que nous voulons nous battre contre Bute, mais si nous attendons trop longtemps, la fenêtre peut se refermer. L'un des deux adversaires peut prendre sa retraite ou se blesser. »

Possibilité d'une trilogie

Même si rien n’est encore officiel, l’intérêt est si élevé dans les deux camps qu’ils parlent déjà… d’une trilogie entre Bute et Pascal. « C’est certain que nous nous dirigeons vers cela, a affirmé le président de GYM. Il y a beaucoup trop d’enjeux autour d’un tel affrontement. Les deux boxeurs seront remplis d’adrénaline et donneront le meilleur d’eux-mêmes. De cette façon, ça donnera un spectacle tellement serré et ce sera intéressant. »

Plutôt que de nuire aux deux pugilistes, Michel croit qu'un tel duel pourrait propulser leur carrière davantage. « C’est complètement faux, au contraire, cela peut les lancer vers les plus hauts sommets. Arturo Gatti a été battu par K.-O. contre Oscar De La Hoya et Floyd Mayweather, mais les gens parlent encore de sa trilogie avec Micky Ward. »

Même son de cloche du côté de son homologue chez InterBox. « Il n’y aura pas seulement de la visibilité au Québec, où les gens seront excités, mais partout dans le monde. Tout le monde trouve qu’un tel combat est logique. »

Un combat à 79,379 kilos

Si les astres s’alignaient et que les deux organisations québécoises pouvaient voir leur souhait être exaucé, le combat se déroulerait à 79,379 kilos. « Nous nous sommes entendus pour cette limite de poids, mais rien de plus, a mentionné Bédard. Nous savons que ce sera un gros effort pour Jean, tandis que Lucian ne se rendra pas à la limite. Il montera peut-être dans l’arène à 78,017 kg, car nous voulons peut-être garder l’opportunité d’avoir une revanche contre Froch. Cependant, nous avons mis de l’eau dans notre vin afin que tout fonctionne. »

Source : TVA Sports

.