×

Erreur

Strange, but missing GJFields library for /home/ashapsco/public_html/plugins/content/autoreadmore/autoreadmore.php
The library should be installed together with the extension... Anyway, reinstall it: GJFields

ARTS MARTIAUX

Shotokan / Arnaud Pelletier, espoir du shotokan haïtien

altNé le 21 juin 2001, Arnaud Pelletier est le dernier d’une famille de trois enfants. Il est en classe de CE 2 (4e année fondamentale). Il pratique le shotokan et il est ceinture bleue. Son maître le compare déjà avec le grand maître du shotokan, Gishin Fonakoshi, et voit en lui le futur champion haïtien.
« Il n’a pas encore l’étoffe physique ni la finesse du grand champion, mais Arnaud Pelletier, ceinture bleue, n’a rien à envier à un champion au plan de la maîtrise proprement dite du style kata du shotokan ». Tels sont les propos tenus par le Shihan Lionel R. Abellard à l’endroit du jeune Arnaud Pelletier, âgé de 8 ans, classé expert en kata lors d’un concours au dojo Abellard.

« Ce jeune va représenter le pays dans des compétitions internationales qui se tiendront en décembre à Porto Rico et au Panama. Il a une technique de base impeccable. Il est l’espoir du shotokan haïtien. Au sein du dojo, nous voyons en lui un fils du grand maître Gishin Fonakoshi. Nous remercions ses parents qui le soutient par leur présence aux cours de karaté », a ajouté Abellard.
« Durant les vacances d’été à venir, nous allons l’envoyer dans des séminaires au Japon pour lui permettre de perfectionner son talent parce que nous voyons en lui un grand champion ». Un avenir souriant en effet pour ce garçon dont le talent est tant loué. Mais il reste quand même un enfant.
« Cet exploit ne lui monte pas par la tête, mais fait de lui un jeune plein d’espoir qui a l’ambition de goûter au professionnalisme », a précisé le maître du petit.
« Il est né en 2001 et a commencé à pratiquer le shotokan en 2007. C’est lui qui a fait son choix. Il pratique d’autres disciplines telles : le football et le tennis. Mais, il a beaucoup de passion pour le shotokan. Il rêve de devenir ceinture noire. Nous allons l’encadrer afin de l’aider à réaliser son rêve. À part le shotokan, il veut à tout prix apprendre d’autres disciplines en arts martiaux. Il est en CE 2 (4e année fondamentale) », a déclaré Michel Pelletier, père du jeune prodige.
Soutenu moralement par ses parents, le jeune Arnaud Pelletier sait où mettre le pied pour réussir dans la vie. Car pour lui le comportement d’un athlète qui veut percer se résume à trois choses : le travail, le sérieux et la discipline.
« Je rêve de devenir un athlète célèbre un jour. Je m’amuse tellement quand je fais du shotokan et mon dojo est une des meilleures », s’enthousiasme Arnaud Pelletier.
Par Gérald Bordes
lematinhaiti.com

.