ARTICLES

IMG 20180216 WA0040

Deux (2) grosses affiches pour démarrer la saison 2018, les champions capois promettent de garder les commandes et les promus ne comptent pas faire de la figuration.

La saison 2018 du championnat national de première division démarre ce weekend et les projecteurs seront particulièrement braqués sur deux (2) terrains, le dimanche 18 Février ; d’abord, au parc Gérard Christophe de Léogâne, à 3h00 PM, pour un brulant AS Cavaly-Racing CH. Wilguens Saint-Fort, de retour dans sa ville natale (Léogâne), sera face à ses anciens partenaires du Racing. Malgré une préparation en dents de scies, si l’on se fie aux propos de l’entraineur des léoganais, Jean Renaud Abellard, le Cheval rouge attend de pieds fermes le vieux lion « Nous n’avons pas eu le temps de nous préparer adéquatement pour bien entamer la saison, mais le vin étant déjà tiré, il faut le boire », a fait savoir le technicien capois du Cavaly. Quand on connait les ambitions du Racing CH qui compte revenir au-devant de la scène à partir de cette saison, il n’est que d’attendre. D'autre en plus que le vieux lion enregistre le retour de son entraîneur fétiche Sonche Pierre, qui n'aura pas le temps de digérer son éviction à la tête du Real Hope Academy.

Ensuite, un peu plus tard au parc Ste-Thérèse de Pétion-Ville; il y aura une bataille sans merci entre le Don Bosco et le Football Inter-Club Association (FICA), à 6h00 PM. Autant dire, le plus puissant des clubs capois voudrait confirmer d’entrée, sa suprématie sur le club pétionvillois. Relativement efficaces à Pétion-Ville, les hommes du technicien Ernst Joseph espèrent s’imposer pour bien démarrer leur saison. Pari annoncé difficile, au vue de l’ambiance qui règne au sein des MECHANT-MECHANT, qui veulent à tout prix stopper la malédiction fiquiste, dans le respect du fair-play : « l’équipe est en pleine forme, nous nous sommes préparés dans de bonnes conditions. Nous sommes prêts à vaincre la malédiction fiquiste cette saison. D’ailleurs, le titre de la série d'ouverture ne devrait pas nous échapper», a fait savoir Marie Elyse Obas, Secrétaire Générale du club jaune et noir.

Par ailleurs, les deux autres clubs capois, notamment les récents champions, avouent vouloir garder les commandes et tout doit passer par un bon début à en croire les déclarations faites par Gener Pierre, le patron du plus jeune des équipes de la cité Henry Christophe qui envoie un message claire aux petits-goâviens : « Nous visons clairement le titre et nous allons aborder la compétition dans de très bonnes conditions. Aux petis-goâviens de bien se tenir dans le respect du fair play, car les trois (3) points ne vont pas nous échapper ». A dire vrai, le vainqueur de la série d’ouverture en 2017, ne devrait pas avoir trop de fil à retorde face au FC Petit-Goâve en match inaugural, le samedi 17 février, dans un parc Félix St-Victor flambant neuf ; quand on sait que les héros soulouquois sont en train de vivre l’une des périodes les plus sombres de leur histoire. Le Real qui a décidé de se séparer de son coach Sonche Pierre, n'a pas encore confirmé celui qui le remplacera, mais tout porte à croire que c'est Dieuseul Auguste, adjoint de Sonche qui sera sur le banc Samedi.

En revanche, l’AS Capoise, championne de la série de clôture la saison écoulée, devrait s’attendre à un match compliqué face à la jeune formation de l’AS Mirebalais, le dimanche 18 février à 3h00 PM. Toutefois, les statistiques jouent en faveur du doyen des clubs de province qui seront à domicile, face à des mirebalaisiens qui, très souvent, ont du mal à gérer leur début de saison : « l'année dernière, le staff avait commis des erreurs élémentaires au début, en se séparant de quelques joueurs expérimentés. Heureusement nous avons eu l’occasion de bien redresser le navire. Cette année nous avons pris de meilleures dispositions afin de remporter pour la première la série d’ouverture et défendre notre couronne de super champion national » précise Wisner Xavier, Président de l’AS Capoise.

En ce qui concerne les promus, ils seront tous en déplacement pour leur première sortie en D1. D'abord, l’Arcahaie FC qui effectuera le plus long voyage se rendra à Ouanaminthe pour affronter l’équipe locale au parc Notre Dame. Les Capitaines de la frontière qui restent sur des prestations convaincantes en pré-saison ; notamment la double confrontation avec le Cibao FC de la république dominicaine (2-1 et 1-1), ont la faveur des pronostics. Malgré tout, l’entraineur de l’équipe frontalière, Berthony Alfred dit ne pas s'attendre à une partie de plaisir : « Les deux (2) rencontres face à Cibao FC nous ont permis de faire quelques ajustements. Maintenant nous espérons démarrer la saison de la meilleure des manières. Ce ne sera pas une simple formalité contre des Archelois qui sont sur une très bonne lancée. Donc pour y arriver, nous aurons besoin d’une bonne concentration et du support de nos fans ».

Pour sa part la formation des Cosmopolites SC de Delmas se rendra dans la cité de l’indépendance pour défier le Racing FC des Gonaïves, à 3h00 ; gros test donc pour les jeunes poulains de John Sévère. Lors du lancement de la saison le délégué des gris et blanc ; Eveno Destin n’a pas caché son inquiétude : « Nous connaissons nos limites, notre objectif de départ est le maintien ; qui plus est, nous devons affronter d’entrée, deux (2) équipes qui viennent de prendre part à la CFU. Bon, c’est le football, nous allons nous battre tout en misant sur l’expérience de notre entraîneur et la détermination de nos jeunes joueurs ». En face, le RFC qui vient d'enrôler David Cléonor, un ancien de la maison sur son banc, espère faire mieux que les deux finales perdues l'année dernière.

De son côté, le Valencia FC de Léogâne qui connait mieux la D1, pour l’avoir dominée entre 2010 à 2012 rendra visite au Tempete FC de Saint-Marc. Pour ce rendez-vous, l’entraineur vert et blanc, Frantz Décembre dit regretter la mauvaise condition dans laquelle son équipe s’est préparée : « C’est difficile de travailler dans ces genres de conditions. Nous sommes quatre (4) équipes à s’entrainer en même temps au parc Gérard Christophe. Il faut trouver une solution, si non, le public ne pourra espérer grand choses des clubs léogânais » a déclaré l’expérimenté technicien de l’Aigle léogânais, qui ne souhaite pas se rendre au parc Antoine Levelt en victime piaculaire.

Enfin, au parc Pinchinat de Jacmel, le Baltimore SC de Saint-Marc sera à l’assaut de l’AS Sud’Est. Déplacement difficile et même périlleux pour les têtes de mort st-marcois, puisque Monumat Contant Jr, Stanley Bommier Jr et leurs partenaires jurent de rééditer l’exceptionnel début de saison réalisé en 2017 :
« La saison dernière nous avons réalisé l’exploit de rester invaincus après les douze (12) premières journées. Grace à nos expériences acquises, nous pouvons faire mieux cette année, il suffit de rester concentré sur notre sujet et de trouver le support de notre public, dans le respect et le fair play », a fait savoir le technicien jacmelien ; Andrice Wilner Laurent.

Les fans du football sont invités à investir en nombre imposant les sept (7) terrains susmentionnés pour supporter leur équipe préférée. Comme aime dire l'autre, en aucun cas l'enjeu ne doit pas tuer le jeu. Les amants du foot haïtien sont invités à être très fair play, en respectant le verdict du terrain.

Le Programme en détail:

Samedi 17 Février 2018

1- Parc St Victor (Cap Haïtien) 5h PM

Real Hope - FC Petit-Goâve 

Dimanche 18 Février 2018

2- Parc Gérard Christophe  (Léogane) 3h PM

Cavaly - RCH

3- Parc Pinchinat  (Jacmel) 3h PM

AS Sud’Est - Baltimore

4- Parc Notre Dame (Ouanaminthe) 3h PM

Ouanaminthe FC - Archaie FC

5- Parc Miguel St Jean  (Gonaïves) 3h PM

RFC des Gonaïves - Cosmolite SC

6- Parc St Victor  (Cap Haïtien) 5h PM

ASC - ASM

7- Parc Levelt (Saint Marc) 5h PM

Tempete FC - Valencia de Léogâne 

8- Parc Ste Thérèse  (Pétion-Ville) 6h PM

Don Bosco - FICA

---------------------

*ATM / JJM* 

.